La Reine Margot (Patrice Chéreau - 1994)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Marcus
Jamais trop Tarr
Posts: 5080
Joined: 5 Feb 04, 16:05
Location: En train de prendre le thé avec Bela Tarr

La Reine Margot (Patrice Chéreau - 1994)

Post by Marcus »

J'ai souvent entendu parler d'une version longue du film de Chéreau. Mais je n'en trouve trace nulle part. Même IMDB ne la référence pas.
Alors qui pourrait me dire ce qu'il en est? Est-ce vraiment une version longue, et pas qq secondes rajoutées par ci par là? Combien de temps dure-t-elle? Et est-elle dispo qq part? Qu'apporte-t-elle à la version ciné?
Merci de vos éclaircissement.
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Pas vu de version longue, mais elle existe. Une version allemande indique une durée de 174 min, alors que le film dans sa version française en fait 139. Je pense que les minutes se situent dans le développement des personnages.
Le film est de toute façon génial comme il est.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
George Bailey
Monteur
Posts: 4876
Joined: 22 Apr 03, 14:12
Location: Francilien

Post by George Bailey »

Jordan White wrote:Pas vu de version longue, mais elle existe. Une version allemande indique une durée de 174 min, alors que le film dans sa version française en fait 139. Je pense que les minutes se situent dans le développement des personnages.
Le film est de toute façon génial comme il est.
Le version longue, si elle existe, m'interesse beaucoup. Mon film français préféré des années 90.
Mes chéris
Mes préférés
Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point. Pascal
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

la version longue du film c'est celle qui passe a la TV.
phenryl
Producteur
Posts: 8162
Joined: 14 Apr 03, 12:38
Location: là oû tout fini...

Post by phenryl »

Jordan White wrote:Pas vu de version longue, mais elle existe. Une version allemande indique une durée de 174 min, alors que le film dans sa version française en fait 139. Je pense que les minutes se situent dans le développement des personnages.
Le film est de toute façon génial comme il est.
en fait les 35 mn en plus sont des images au ralenti...le dialogue allemand était tellement lourd qu'il a fallu ralentir la cadence des images pour synchroniser :!:
...
Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Post by Martin Quatermass »

C'est une version de Kyle Reese ?
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Martin Quatermass wrote:C'est une version de Kyle Reese ?
:lol:
kyle reese
3D Maximal
Posts: 9791
Joined: 13 Apr 03, 13:53
Location: Back to real life !

Post by kyle reese »

Bob Harris wrote:
Martin Quatermass wrote:C'est une version de Kyle Reese ?
:lol:
:D :D :D

la mienne comporte bcq + de scènes de cul !!! 8)
There is something very important that we need to do as soon as possible.
What's that?
Fuck !
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25555
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Phenryl wrote:
Jordan White wrote:Pas vu de version longue, mais elle existe. Une version allemande indique une durée de 174 min, alors que le film dans sa version française en fait 139. Je pense que les minutes se situent dans le développement des personnages.
Le film est de toute façon génial comme il est.
en fait les 35 mn en plus sont des images au ralenti...le dialogue allemand était tellement lourd qu'il a fallu ralentir la cadence des images pour synchroniser :!:
Vrai? :shock:
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22810
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

En fait, il y a eu un remontage... Comme pour le Hussard sur le toit : la version vidéo ne correspond pas à la version sortie en salle (le Hussard a été raccourci en vidéo).

Pour Margot, je crois me souvenir que la fin (dans le carosse, avec la tête...) est montée différemment !

La version LD PAL fait également 138 / 139 minutes.

On dit que Chereau a coupé 20 minutes et mis d'autres scènes. Un lien intéressant là :

http://www.ifrance.com/sallaobscursiumi ... rsions.htm
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89583
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Commissaire Juve wrote:En fait, il y a eu un remontage... Comme pour le Hussard sur le toit : la version vidéo ne correspond pas à la version sortie en salle (le Hussard a été raccourci en vidéo).

.
:( De beaucoup ?
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22810
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Jeremy Fox wrote:
Commissaire Juve wrote:En fait, il y a eu un remontage... Comme pour le Hussard sur le toit : la version vidéo ne correspond pas à la version sortie en salle (le Hussard a été raccourci en vidéo).

.
:( De beaucoup ?

Je t'en avais déjà parlé... En fait il manque une scène au début du film : Angelo s'arrête dans une auberge et discute avec les paysans qui font les moissons... Il passe à table et patati et patata...

Si ma mémoire ne me joue pas des tours, il y a aussi des plans coupés à d'autres endroits : quand Angelo va chercher de l'eau dans une ferme (pendant ce temps, Pauline se fait attaquer par le corbeau ; la scène à la ferme est un peu plus longue je crois) et quand Pauline est arrêtée (quand la nonne l'inscrit dans le registre, il se passe d'autres trucs, notamment une nonne se met à tater son châle en pensant qu'elle va bientôt pouvoir le récupérer...).

Je pense qu'il manque une dizaine de minutes à tout casser. Peut-être un peu moins, peut-être un peu plus ! :? :wink:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25555
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Si vous voulez voir Margo version uncut, venez donc au resto mercredi, elle nous prévoit un strip tease de derrière les fagots, je vous dit que ça... :mrgreen: :arrow:
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

La reine margot

Après la claque qu'avait été Intimité ça me fait vraiment mal d'avoir eu du mal à rentré dans ce film, pourtant il en a des qualité et j'ai globalement apprecié, mais dans la dernière partie je me suis vraiment ennuyé. Pourtant quel casting, je me rend compte à quel point Anglade est un acteur génial, il en fait pourtant constamment des tonnes mais il dévore l'écran. Superbe Auteuil (mais là je suis pas objectif non plus) et puis Adjani irradie bien souvent l'écran. Celà dit j'ai été relativement déçu par Greggory qui m'a semblé fade en gros méchant. A noté aussi Emmanuel Salinger assez transparent dans un petit rôle, mais si je le note, c'est bien parce qu'il me plaît bien chez Desplechin. Sinon c'est assez étonnant de violence et l'affiche est superbe et il faudra que je le revois un de ces coups.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10179
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)

Post by odelay »

Image

Je viens de revoir pour énième fois ce film de Chéreau que je considère comme un véritable chef d'oeuvre du cinéma français toutes époques confondues.

Quand un metteur en scène s'attaque un classique de la littérature avec des costumes, forcément le côté académique et empesé a souvent tendance à pointer son nez. Pas que ce soit forcément un défaut rédhibitoire (il y a des films à la mise en scène dite "académique" mais qui sont néanmoins réussis), mais ça peut quand même dans le pire des cas donner un côté SFP qui ne changera beaucoup pas du téléfilm de luxe en deux partie de F2. Avec Chereau derrière la caméra, pas de risque. Déjà il va éviter les plans trop larges- que j'adore habituellement- pour privilégier les mouvement au plus près des personnages sans surdécouper et en laissant un espace très ample aux acteurs. On sent qu'ils ne sont pas handicapés par des marques au sol et que dans ce film le hors champs n'existe presque plus. On est aussi surpris de constater que Chereau a éliminé un élément pourtant essentiel des films qui se passent à cette époque qui à froler l'erreur historique : les chapeaux. Pas un seul à l'horizon. C'est peut être aussi ça qui capte de manière inconsciente l'attention et qui fait la différence.
Même si le scénario de Chereau et Thompson prend qq libertés romanesque avec la vérité historique, il respecte néanmoins des faits de bases et une psychologie réelle concernant les principaux personnages. Oui Henri III était ainsi, idem pour Margot qui aimait courir le gueux la nuit et qui avait un amant nommé La Mole à qui on coupera la tête, oui Charles IX n'était pas bien dans sa tête et était le pantain de sa mère et Coligny, oui Catherine de Médicis était une intrigante qui adorait son fils Henri... A partir de ces faits et du roman de Dumas, ils ont dressé une scénario d'une très grande solidité qui ne contient que qq petits moments de faiblesses qui sont plus ou moins corrigées selon les diférentes versions du film (il y en aurait environ une douzaine, Chereau ayant fait plus ou moins différents montages pour un grand nombre de pays).
Ce qui surprend également de la part de Chereau, c'est sa grande maîtrise dans les scènes de violence (qui ne manquent pas, St Barthélémy oblige) ou d'action. Ainsi la scène de chasse au sanglier est d'une très grande efficacité justement grâce à sa mise en scène très pêchue.
Et puis il ne faut pas oublier non plus l'atout majeur du film : l'interprétation. Elle est absolument grandiose. Que ce soit Adjani qui n'a pas volé son César, Virna Lisi, palmée et véritable révélation du film (alors que Chéreau lui même n'était pas convaincu et voulait Monica Vitti), Anglade qui trouve là aussi son meilleur rôle, Auteuil qui heureusement aura le rôle à la dernière minute contre Bruel... ils sont tous extraordinaires. Perez aussi est très bon, mais son rôle est à la base moins flamboyant que tous ceux qui font partie de cette famille de Valois complètement cinglée. A noter la présence vocale de Bhoringer qui double l'acteur italien compagnon de La Mole. Co-production oblige, certains acteurs devaient être italiens ce qui tombait bien pour Catherine de Médicis qui était Italienne.

Comme je l'ai déjà dit plus un des plus grands films du cinéma français de ces dernières années. Tant d'argent pour si peu de compromis artistiques, on ne le voit pas (plus?) si souvent que ça.

6/6