Sidney Lumet (1924-2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Sidney Lumet (1924-2011)

Post by Johnny Doe »

EDIT DE LA MODERATION

N'hésitez pas à consulter les différents topics consacrés aux film de Sidney Lumet

12 hommes en colère (1957)
L'homme à la peau de serpent (1959)
Point limite (1964)
Le prêteur sur gages (1964)
La colline des hommes perdus (1965)
Le gang Anderson (1971)
The offence (1973)
Un après-midi de chien (1975)
Network (1976)
Equus (1977)
Dans l'ombre de Manhattan (1996)
7h58 ce samedi-là (2007)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà je ne suis pas assez appliqué pour vous proposer un top (vitobehm si ça te branche :mrgreen:) mais j'aimerais bien discuter de ce cinéaste, qui, j'ai l'impression, n'en finie pas de passer inaperçu. Pour moi c'est un des grands réalisateur américain, même si il a commis quelques mauvais films (que je ne connais que de réputations) et qu'une bonne partie de sa GROSSE production reste juste sympa, il à aussi réalisé un ou deux très grands films.
Je pense à Dog Day Afternoon, Serpico (que je n'ai malheureusement pas vu entier) et bien évidemment 12 angry men qui reste, à mes yeux, ce qu'il à réalisé de mieux.
Spécialiste du film policier, d'enquête... Lumet s'avère souvent brillant.
Pour moi un réalisateur qui arrive à faire tenir une conversation de 1h30 à 12 personnages dans la même pièce, le tout en réalisant un film tendu et riche, il ne peut qu'être grand...

Enfin, à vous la parole (en espérant ne pas être redondant ou ne pas me prendre un vilain bide :roll: )
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
George Bailey
Monteur
Posts: 4876
Joined: 22 Apr 03, 14:12
Location: Francilien

Post by George Bailey »

On peut aussi rajouter le sympathique Crime de l'orient express. J'aime énormément son film avec Brando L'homme à la peau de serpent.

Beaucoup vont te citer Network que je n'ai jamais vu.

Pour schématiser, un grand réalisateur dans les années 60 et 70 et pas très bon dans les 2 suivantes.
Mes chéris
Mes préférés
Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point. Pascal
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50749
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Tu sous-estimes Sidney Lumet, mon cher John. Il a fait bien plus qu'un ou deux très grands films.
En plus de Un après-midi de chien et Serpico, tu peux ajouter : L'homme à la peau de serpent, La colline des hommes perdus, Point limite, Network, Le Prince de New York ou encore Contre-enquête.
Lumet, un homme d'une grande culture venu du théâtre, est celui qui traque sans relâche les déviances du système américain dans ses organismes de pouvoir. Et il le fait avec un beaucoup de finesse et d'efficacité. Son expérience théâtrale fait qu'il est brillant dans son travail avec les comédiens qui sont toujours excellents dans ses films, ainsi que dans sa faculté à maintenir une tension dans bon nombre de scènes qui seraient bien fades dans les mains d'un réalisateur lambda.
Image
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

George Bailey wrote:On peut aussi rajouter le sypathique Crime de l'orient express. J'ai énormément son film avec Brando L'homme à la peau de serpent.

Beaucoup vont te citer Network que je n'ai jamais vu.

Pour schématiser, un grand réalisateur dans les années 60 et 70 et pas très bon dans les 2 suivantes.
Oui c'est sûr qu'ensuite ça s'est gâté mais il a quand même prouvé qu'il en avait encore dans le ventre avec Night falls on Manhattan que je trouve très très bon de mon côté et Power qui est excellent semble t'il (là je ne peut pas confirmer)
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Roy Neary wrote:Tu sous-estimes Sidney Lumet, mon cher John. Il a fait bien plus qu'un ou deux très grands films.
En plus de Un après-midi de chien et Serpico, tu peux ajouter : L'homme à la peau de serpent, La colline des hommes perdus, Point limite, Network, Le Prince de New York ou encore Contre-enquête.
Lumet, un homme d'une grande culture venu du théâtre, est celui qui traque sans relâche les déviances du système américain dans ses organismes de pouvoir. Et il le fait avec un beaucoup de finesse et d'efficacité. Son expérience théâtrale fait qu'il est brillant dans son travail avec les comédiens qui sont toujours excellents dans ses films, ainsi que dans sa faculté à maintenir une tension dans bon nombre de scènes qui seraient bien fades dans les mains d'un réalisateur lambda.
Oui je ne parlait que de ce que j'ai vu et dans la mesure ou je ne connais que de nom (même pas de réputation) les films que tu à cité je me suis contenté de parler des 3 chef-d'oeuvre (à mes yeux) indéniables de ce petit gars là. Il à un talent énorme et comme tu le dis il sait donner de la consistance aux scènes les plus banales (je me répètes mais 12 angry men au mains de n'importe qui s'aurait surement été chiant à mourir).
Pour moi Dog Day Afternoon donne sont meilleur rôle au génial ( :cry: ) John Cazale et un de ces meilleurs à Pacino. C'est, comme tu l'a dit, un directeur d'acteur de grand talent (tu me pique toutes mes répliques :mrgreen:)
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Tout d'accord avec Roy. :wink:
Sidney Lumet est assurément un cinéaste majeur et essentiel, même si sa filmo n'est pas parfaite.

D'ailleurs, je voulais acheter le DVD du génial et fabuleux "Network", mais peut-on me confirmer si la qualité est au moins correcte?
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Roy Neary wrote:Tu sous-estimes Sidney Lumet, mon cher John. Il a fait bien plus qu'un ou deux très grands films.
En plus de Un après-midi de chien et Serpico, tu peux ajouter : L'homme à la peau de serpent, La colline des hommes perdus, Point limite, Network, Le Prince de New York ou encore Contre-enquête.
Lumet, un homme d'une grande culture venu du théâtre, est celui qui traque sans relâche les déviances du système américain dans ses organismes de pouvoir. Et il le fait avec un beaucoup de finesse et d'efficacité. Son expérience théâtrale fait qu'il est brillant dans son travail avec les comédiens qui sont toujours excellents dans ses films, ainsi que dans sa faculté à maintenir une tension dans bon nombre de scènes qui seraient bien fades dans les mains d'un réalisateur lambda.
Tout à fait d'accord, même si depuis une vingtaine d'années il n'a pas fait grand chose intéressant, il reste un cinéaste capital pour la précision et la sécheresse de son style et l'importance des sujets abordés. Dog Day Afternoon, Serpico, Network et Twelve Angry Men font partie de mes favoris.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

La colline des hommes perdus est un des films naphtalinés de mon enfance (je l'ai vu de nombreuses fois) et reste pour moi un huis-clos inoui, soutenu par un noir et blanc qui vous glace le sang. Un vrai chef-d'oeuvre.
J'aime beaucoup 12 Angry Men, Dog Day Afternoonet il faut avouer que son Crime de l'Orient-Express reste très sympathique malgré sa lourdeur. Je suis beaucoup moins client de Serpico filme pleins de tics et un peu trop simplet à mon goût (et puis Pacino commence à faire du Pacino).
Mais je dois encore en découvrir un certain nombre avant de pouvoir en juger plus justement... :wink:
Image
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50749
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Swan wrote:Tout à fait d'accord, même si depuis une vingtaine d'années...
On peut retenir Contre-enquête (1989) avec Nick Nolte en flic raciste et corrompu, qui est digne de ses meilleurs films, ainsi que A bout de course (1988), film sympathique avec River Phoenix.
Image
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50749
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Jack Torrance wrote:Je suis beaucoup moins client de Serpico filme pleins de tics et un peu trop simplet à mon goût (et puis Pacino commence à faire du Pacino).
Je m'insurge en faux contre ces allégations et ces billevesées ! :shock: :x :lol:
Image
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

eh Jack t'a pas honte d'arborer Lorant Deutch en signature :mrgreen:

oké je :arrow:
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Roy Neary wrote:On peut retenir Contre-enquête (1989) avec Nick Nolte en flic raciste et corrompu, qui est digne de ses meilleurs films, ainsi que A bout de course (1988), film sympathique avec River Phoenix.
Oui, j'avais oublié Running on Empty :oops: en revanche je n'ai pas vu celui avec Nick Nolte.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

J'ai quand mème bien fait dodo devant Contre-Enquète...

Family Business est pas terrible non plus.

J'aimerais beaucoups voir The Anderson tapes
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50749
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Mac Lean wrote:J'ai quand mème bien fait dodo devant Contre-Enquète
C'est normal. 8) :mrgreen:
Image
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Roy Neary wrote:
Jack Torrance wrote:Je suis beaucoup moins client de Serpico filme pleins de tics et un peu trop simplet à mon goût (et puis Pacino commence à faire du Pacino).
Je m'insurge en faux contre ces billevesées ! :shock: :x :lol:
C'est comme ça que parle mon grand-père...:mrgreen:
Image