Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14662
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Demi-Lune »

Jihl wrote:Au final, à éviter.
Non, car le film donne un panorama intéressant, quoique forcément restreint, du champ du renseignement américain au Moyen-Orient à l'heure actuelle.
Pour ma part, je rejoins assez le commentaire de Colqhoun plus haut. Ça aurait dû être mieux, mais ça aurait pu être pire. Mensonges d’État compile pas mal de tares - Ridley en mode Tony, Crowe et Di Caprio étrangement inadaptés dans leurs rôles, l'amourette artificielle avec l'infirmière, etc - mais le film fonctionne par intermittences et quand ça arrive, c'est assez captivant : je pense aux rencontres dans le désert ou à la capture finale de Di Caprio qui m'a produit un sentiment d'horreur viscérale effroyable tant les réminiscences des vidéos de décapitation d'otages m'ont pris à la gorge. Enfin, je trouve le scénario de Monahan, malgré ses scories, pas si con pour la place finalement centrale qu'il accorde au personnage de Mark Strong (clairement le plus réussi), le chef du renseignement jordanien, dont l'ambivalence, loin de tout manichéisme, rend compte de manière intéressante des relations complexes entretenues entre les États-Unis et leurs alliés du Moyen-Orient.
Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Jihl »

Demi-Lune wrote:]Mensonges d’État[/i] compile pas mal de tares - Ridley en mode Tony
Loin de moi l'idée de vouloir défendre la filmographie de Tony Scott, mais comme j'ai vu Spy game par hasard il y a une semaine et que c'est quasiment le même sujet, la comparaison entre les deux films est pour moi largement en faveur de Spy Game (qui n'est pas un grand film pour autant, soyons clair mais qui donne autant ,voir plus d'information sur le renseignement selon moi).
Demi-Lune wrote:Crowe et Di Caprio étrangement inadaptés dans leurs rôles, l'amourette artificielle avec l'infirmière, etc - mais le film fonctionne par intermittences et quand ça arrive, c'est assez captivant : je pense aux rencontres dans le désert ou à la capture finale de Di Caprio qui m'a produit un sentiment d'horreur viscérale effroyable tant les réminiscences des vidéos de décapitation d'otages m'ont pris à la gorge.
Ok (même si la scène de torture est beaucoup trop longue à mon avis).
Demi-Lune wrote:Enfin, je trouve le scénario de Monahan, malgré ses scories, pas si con pour la place finalement centrale qu'il accorde au personnage de Mark Strong (clairement le plus réussi), le chef du renseignement jordanien, dont l'ambivalence, loin de tout manichéisme, rend compte de manière intéressante des relations complexes entretenues entre les États-Unis et leurs alliés du Moyen-Orient.
Moins d'accord avec toi, je l'ai trouvé pas très complexe pour un chef du renseignement : il ne faut pas lui mentir (c'est bien dit dès le début), le coup de retourner un type en faisant des cadeaux à sa mère, j'avoue ne pas avoir accroché.
Argonaute
Stagiaire
Posts: 31
Joined: 24 Jun 07, 17:18
Location: 2A

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Argonaute »

Le point de vue sur le film d'un spécialiste du contre-terrorisme: http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2013 ... sy-target/ Intéressant, même s'il reste que l'on peut apprécier le film sans le regard d'un expert.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Max Schreck »

Je l'avais vu à sa sortie et me souvenais l'avoir plutôt apprécié mais c'est à peu près tout. Revu l'autre soir, j'ai eu tout du long le sentiment d'avoir affaire à un spectacle impeccable de bout en bout, tout en ayant pleinement conscience qu'il ne me laisserait aucune empreinte. Pourtant, le film est remarquablement écrit, chaque dialogue tenant de la joute verbale assez jubilatoire, qu'il s'agisse de faire face au cynisme de son mentor, de gérer les menaces du chef du renseignement jordanien (méconnaissable Andy Garcia !...), ou même dans le badinage amoureux.

Là où American gangster se montrait brillant par sa façon de raconter en sous-main les fondations du crime dans l'Amérique post Vietnam, ce Body of lies semble désespérément dénué de la moindre profondeur. C'est pas non plus très grave, parce qu'il nous reste ce sens de l'image riche de textures et de matières d'un Scott parfaitement maître de ses moyens, cette capacité à conserver une tension constante (le personnage de DiCaprio est ici particulièrement malmené, manipulé comme un pantin, blessé dans sa chair, et pourtant prêt à y retourner car il n'a rien d'autre qui le retient). Le film m'a semblé honnête par rapport à son sujet quand même sensible, et en même temps parfaitement hollywoodien dans ses ressorts (et dans sa musique-tapisserie). Je sais que je n'aurais aucun déplaisir à le revoir à l'occasion d'ici quelques années, comme la promesse d'un divertissement bien troussé.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Gounou »

Max Schreck wrote:(méconnaissable Andy Garcia !...)
Tu confondrais pas avec Mark Strong ?
Image
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23313
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by AtCloseRange »

Gounou wrote:
Max Schreck wrote:(méconnaissable Andy Garcia !...)
Tu confondrais pas avec Mark Strong ?
Image
C'est dire s'il est méconnaissable.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10424
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Alexandre Angel »

AtCloseRange wrote:
Gounou wrote: Tu confondrais pas avec Mark Strong ?
Image
C'est dire s'il est méconnaissable.
Is it a kind of gag, ou quoi? :shock: :lol:
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Body of Lies / Mensonges d'état (Ridley Scott - 2008)

Post by Max Schreck »

AtCloseRange wrote: C'est dire s'il est méconnaissable.
Exactement.

En fait, pendant tout le film je trouvais qu'il lui ressemblait vachement (à Garcia), au point où je me suis dit que si ça se trouve c'était vraiment lui (Garcia, toujours). Parce que ça faisait un moment que je l'avais pas croisé aussi. HD1 ayant sucré le générique de fin, j'ai pas voulu vérifier. Mais j'ai constaté page précédente que Nestor partageait cette impression.

Enfin qui que ce soit (le gars qui persiste), il est très bon.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...