The Truman Show (Peter Weir - 1998)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Nestor Almendros
Déçu
Posts: 22030
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

The Truman Show (Peter Weir - 1998)

Post by Nestor Almendros »

THE TRUMAN SHOW de Peter Weir
On est clairement dans la fable, par certaines facilités de scénario, mais le film impose une réflexion très intéressante. Notamment sur le pouvoir des médias, et aussi sur une dérive potentielle à l'époque, qui depuis s'est réalisée. 1 an plus tard John de Mol lançait en hollande son Big Brother, et 1 un après ça arrivait chez nous sous le nom "Loft Story". Depuis on est habitués à la Real Tv, mon regard sur le film n'est probablement plus le même (je ne l'avais jamais revu depuis sa sortie). Néanmoins l'impact reste très fort. La mise en scène appuie bien le côté voyeur de l'entreprise, les placements de pubs et les bugs qui apparaissent de plus en plus sont souvent très bien trouvés et très malins. Et puis le film passe très vite, sans ennui.

C'était une époque très inspirée pour Andrew Niccol, avec GATTACA. J'attends de voir son prochain film qui est imminent chez nous.

J'ai été très heureux de revoir Natascha McElhone, que je trouve physiquement assez fascinante, et qui est invisble aujourd'hui... Snif!
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11854
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

The Truman Show (Peter Weir, 1998)

Post by MJ »

Image
Pas de topic apparement...
J'avais pas vu ce film depuis des lustres. Ce qui ne m'avait jamais frappé c'est que tout au long du film Weir laisse la porte de la folie ouverte:
Spoiler (cliquez pour afficher)
la mise en scène est fréquement "parasitée" par des plans assez grossièrement floutés censés appartenir au Truman Show. Or il utilise le même procédé pour montrer des vues subjectives du personnage. Venant d'un tâcheron ça serait un manque de cohérence mais j'estime Peter Weir trop précis et trop intelligent pour avoir laissé cela au hasard.
Du point des vues des dérives reality show c'est assez précurseur mais finalement on atteint vite les limites de l'exercice. Et c'est là qu'on sent la différence entre Andrew Niccol et le metteur en scène. Au fond le film est plus une réflexion sur la manière dont on s'enferme dans nos propres vies, -
Spoiler (cliquez pour afficher)
c'est peut-être ce que j'ai préféré dedans: les détails type les affiches publicitaires censées effrayer le personnage pour qu'il fasse marche arrière, Ed Harris déclarant que le jeu ne fonctionne que parce que la "victime" accepte la réalité comme telle
- et se place dans une totale continuité avec le questionnement des autres oeuvres du cinéaste: est-ce qu'il y a quelqu'un, ou quelque chose qui nous regarde? Un peu dommage qu'il choisisse la voie de la facilité sur la fin, le parallélisme démiurge humain/divin est appuyé un peu lourdement. Puis le film crée un certain malaise quand il fonctionne à circuit fermé mais les interruptions de l'extérieur anihilent finalement l'effet.
Enfin c'est pas toujours très équilibré, la réalisation n'est pas complètement convaincante mais il y a quelques subtilités qui rendent quand même le tout pertinent. Jim Carrey arrive à rendre cela émouvant, ce qui maintient un sentiment positif malgré ses défauts. Et ça reste très intéressant, autant dans ses échecs que dans ses réussites, pour la manière dont un réalisateur instille ses thématiques dans le script de quelqu'un ayant une personnalité tout à fait autre... quitte à rendre le film un peu schizophrène.
Ca a plutôt bien vieilli à votre avis?
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15640
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

C'est clairement un très grand film, véritable fable cinématographique, festival d'idées scénaristiques et une mise en scène excellente, au service de son histoire (beau travail de Niccol).

Mais Weir trouve constamment le ton adéquat, les caractères et les peintures des personnages sont plus subtils qu'il n'y paraît !

Le film est remarquable par ce constant souci de rehausser l'art du cinéma, avec son découpage et sa science dramatique, par rapport aux concepts illimités mais humiliants de la télévision et Weir le fait d'une manière discrète et magnifique, sans fioritures et avec une évidence touchante.

Et puis il y a Jim Carrey, volubile, tendre et captivant.

Un scénario brillant, une mise en scène intelligente et un comédien principal magistral, le film est une oeuvre majeure !
Image

Mother, I miss you :(
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Posts: 5151
Joined: 29 May 07, 20:19

Post by Nomorereasons »

Watkinssien wrote:le film est une oeuvre mineure !
:o Ben qu'est-ce qui t'arrive Watkinssien? Il est pourtant pas mal ce film...
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: The Truman Show (Peter Weir)

Post by ed »

MJ wrote:Ca a plutôt bien vieilli à votre avis?
Je l'ai revu y'a pas longtemps, et oui, cent fois oui !
Et si je trouve le script excellent, je trouve en effet que Peter Weir ET Jim Carrey y distillent leurs personnalités respectives, pour faire un film vraiment attachant, très émouvant.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: The Truman Show (Peter Weir)

Post by Colqhoun »

MJ wrote:Au fond le film est plus une réflexion sur la manière dont on s'enferme dans nos propres vies
Et à ce niveau on reconnaît là totalement la patte de Niccols. Mais comme dans quasiment tous les Weir il y a toujours ce rapport entre l'humain et le grand inconnu. Une force que l'on sait existante mais que l'on ne peut maîtriser. Que ce soit la nature ou autre chose, il y aura toujours plus grand et plus fort que nous, même lorsque les personnages croient tout maîtriser.

Et pour le coup je trouve que la symbiose Niccols-Weir-Carrey fonctionne parfaitement. Je marche toujours autant que lorsque je l'ai découvert au cinéma.
"Give me all the bacon and eggs you have."
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4641
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Post by angel with dirty face »

A mon avis le meilleur travail d'Andrew Niccol (scénariste)... J'ai du mal avec le Andrew Niccol réalisateur et le choix de Peter Weir pour diriger le film est excellent. A part Dead Poets Society (1989) et Green Card (1990), j'ai toujours apprécié le travail de ce réalisateur. Mais la grande surprise du film c'est Jim Carrey : Le genre d'acteur qui me faisait chier avec The Mask (1994) etc... Et là, j'avais l'impression de voir un acteur de la trempe de James Stewart. L'autre Jim Carrey que j'aime beaucoup, c'est celui de Eternal Sunshine Of The Spotless Mind (2004), tout aussi superbe.
J'ai revu The Truman Show en septembre 2007, et j'aime toujours autant... La fin du film est magnifique!
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23444
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

Je trouve le film un peu court dans tous les sens du terme.
Pas désagréable avec une thématique intéressante mais ça n'est pas aussi émouvant que cela devrait l'être.
Peut-être à cause de Jim Carrey (bon pourtant) mais qui n'avait pas encore atteint la dimension dramatique de Man on The moon ou d'Eternal Sunshine.
J'aime bien le film quand même mais il y manque à chaque fois un petit quelque chose pour que je sois satisfait.
J'ai vu un film français sur Canal il y a peu qui est un plagiat éhonté du film mais je ne me rappelle plus de son titre.

Sinon, étonnant de remarquer les points communs entre ce film et Dark City, sortis la même année.
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Post by julien »

angel with dirty face wrote:J'ai revu The Truman Show en septembre 2007, et j'aime toujours autant... La fin du film est magnifique!
Ben moi justement je trouve la fin complétement loupée et un peu trop vite expédiée. Dommage parce que l'idée de départ était bonne. Il me semble aussi que le scénario écrit par Andrew Niccol était à la base beaucoup plus sombre. Il a été pas mal remaniée pour que le film soit plus commercial.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18196
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Post by Kevin95 »

Jeunot (quand la TV réalité n'existait pas), je trouvais le film assez génial, mais j'ai toutefois pas eu l'occasion de le revoir.

Le film a énormément participé à de nombreuses réflexions paranoïaques étant gamin ! :oops:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11854
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: The Truman Show (Peter Weir)

Post by MJ »

Colqhoun wrote:Mais comme dans quasiment tous les Weir il y a toujours ce rapport entre l'humain et le grand inconnu. Une force que l'on sait existante mais que l'on ne peut maîtriser. Que ce soit la nature ou autre chose, il y aura toujours plus grand et plus fort que nous, même lorsque les personnages croient tout maîtriser.
Tatafé. Mais il me semble qu'il y a un déséquilibre entre les intentions de Niccols -une réflexion sur la téléréalité- et celle de Weir -une fable sur le grand inconnu-. Paradoxalement c'est justement ce qui rend le film intéressant.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Art Core
Paulie Pennino
Posts: 2254
Joined: 24 May 05, 14:20

Post by Art Core »

J'adore Peter Weir mais je trouve que sa mise-en-scène est pour le coup un peu trop frileuse. Il aurait été beaucoup plus fort d'adopter un filmage rigoureusement identique aux prises de vue télé et de ne pas "interférer" dans le monde de Truman. Cela aurait mis le spectateur devant un vrai dilemme moral et aurait selon moi decuplé la force du propos.
Reste un très joli film et effectivement le meilleur travail d'Andrew Niccol qui est devenu un cinéaste très didactique et un peu vain.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Art Core wrote:J'adore Peter Weir mais je trouve que sa mise-en-scène est pour le coup un peu trop frileuse. Il aurait été beaucoup plus fort d'adopter un filmage rigoureusement identique aux prises de vue télé et de ne pas "interférer" dans le monde de Truman.
Lorsque le film est sorti les émissions de téléréalité étaient loin d'être monnaie courante... et pour le coup je trouve que le subterfuge des "caméras de surveillance" est très bien exploité.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Post by ed »

Effectivement, le film a été tourné en 1997, et le premier Big Brother a débuté en Hollande en 1999.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Post by Ben Castellano »

Si le film avait été tourné par Niccols il aurait surement été plus acide... le "Truman" de Weir est un film lui ouvertement pastel qui se rèfère peut-être plus à Magritte qu'à du Norman Rockwell sarcastique. Il y a une fable très premier degrés, universelle et intemporelle derrière plus qu'une quelquonque dénonciation. "Truman Show" existait et existera aprés la télé réalité. Le final me prend à la gorge à chaque fois pour ma part ("father kolbe preaching" aidant aussi un peu), et ça fait partie des films que je peux voir et revoir à satiété.