Don Coscarelli

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

LeMarginal
Stagiaire
Posts: 26
Joined: 9 Mar 12, 03:30

Re: Top Don Coscarelli

Post by LeMarginal »

Effectivement, alors parlons de blockbusters à la mode de chez nous et d'ailleurs...Mais si on parlait de Phantasm plutôt... :arrow:
Désolé pour ceux qui aiment les films d'auteurs à la française, je n'ai pas sous estimé un seul instant vos goûts cinématographiques...Vous pouvez donc continuer à vous rendre dans un monde parallèle.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49827
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Top Don Coscarelli

Post by Boubakar »

AtCloseRange wrote:En même temps, je ne sais pas trop dans quel monde parallèle on se précipite sur les films de Bertrand Bonnelo...
Celui des Inrocks ?
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Top Don Coscarelli

Post by 7swans »

C'est sans doute mon côté déviant, mais la série des Phantasm est ma saga d'horreur préférée, qui dépasse d'ailleurs les limites du genre.
Le premier particulièrement, découvert sur le tard (il y a 7-8ans) m'a beaucoup touché (c'est avant tout la chronique d'un adolescent qui doit apprendre à se reconstruire après la mort d'un proche... En cela, tout le film n'est qu'une métaphore de cet état de deuil), effrayé (le Tall Man) et amusé (ce bon vieux Reggie, vendeur de glace/musicien/chasseurs de nains démoniaques).
Coscarelli enveloppe le tout d'une entêtante musique énigmatique (j'avoue, je suis fan du thème) et d'un ton emprunt d’une douce mélancolie (rare dans ce type de film). Certains effets de montage propre à l’époque peuvent faire pouffer de nos jours, mais dans la limite de ses ambitions, je lui excuse presque tout.
Les suites sont plus bourrines, dans un genre proche du comico-gore à-la Evile Dead 2.

Et je suis tout fière de ma Sphère DVD-Phantasm (mon seul et unique Coffret-DVD-Goodies) :

Image

D’ailleurs j’aime aussi beaucoup l’autre film que j’ai vu de Coscarelli, Bubba Ho-Tep et j’attends avec impatience son prochain, le fameux John Dies At The End avec Monsieur Paul Giamatti.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13652
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Top Don Coscarelli

Post by hellrick »

7swans wrote:D’ailleurs j’aime aussi beaucoup l’autre film que j’ai vu de Coscarelli, Bubba Ho-Tep
Tu n'as pas vu Dar l'invincible? Pour ma part une des meilleures Conan-eries des années 80 (souvenirs lointains, je le reverrais bien d'ailleurs pour vérifier qu'il reste sympa) avec le très rigolo Les Barbarians de Deodato.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16256
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top Don Coscarelli

Post by mannhunter »

Demi-Lune wrote:Phantasm (1979)
j'ai été frappé de constater toute l'affection que les commentaires sur Youtube portaient à Phantasm.
pas seulement sur youtube! :)

http://www.lesinrocks.com/cine/cinema-a ... ba-ho-tep/

Don Coscarelli, cinéaste-fan pour fans de cinéma bis, camarade de Sam Raimi, est avant tout l'auteur en 1979 d'un extraordinaire Phantasm, petit classique instantané du genre, curiosité cauchemardesque à l'orée des années 80, rejeton bricolé, délirant et mal élevé de La Nuit des masques et de La Nuit des morts vivants qui préfigurait tous les Evil Dead, Projet Blair Witch et Donnie Darko à suivre. Phantasm convoque à la fois les dimensions parallèles chères à Lovecraft et la cruauté délirante des "E.C. Comics", ces bandes dessinées macabres qui traumatisèrent plusieurs générations d'ados. Parmi eux, le cinéaste, à peine âgé de 21 ans au moment du tournage (et déjà deux longs métrages à son actif), qui crée avec des moyens de fortune une atmosphère onirique à la fois effrayante et poétique, et explore les frayeurs de l'enfance avec une sensibilité et une imagerie qui permettent d'évoquer La Nuit du chasseur. Le film conte les aventures d'un garçon qui découvre un ténébreux trafic de cadavres ourdi par des créatures surnaturelles et un gigantesque croque-mort (The Tall Man, croque-mitaine de Coscarelli), mais parle aussi du deuil, de la solitude, de la puberté contrariée.
BB_Vertigo
Stagiaire
Posts: 40
Joined: 11 Feb 12, 08:55
Location: Lille

Re: Top Don Coscarelli

Post by BB_Vertigo »

J'ai une petite préférence pour le deuxième Phantasm, plus efficace, qui fait une utilisation plus poussée des sphères tueuses et avec un chouette duel à la tronçonneuse.
Le film distille aussi une lourde atmosphère de fin du monde, avec les deux héros qui suivent les traces du croque-mort de ville en ville, le long de routes désertes.
Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16256
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top Don Coscarelli

Post by mannhunter »

7swans wrote:C'est sans doute mon côté déviant, mais la série des Phantasm est ma saga d'horreur préférée, qui dépasse d'ailleurs les limites du genre.
Le premier particulièrement, découvert sur le tard (il y a 7-8ans) m'a beaucoup touché (c'est avant tout la chronique d'un adolescent qui doit apprendre à se reconstruire après la mort d'un proche... En cela, tout le film n'est qu'une métaphore de cet état de deuil), effrayé (le Tall Man) et amusé (ce bon vieux Reggie, vendeur de glace/musicien/chasseurs de nains démoniaques).
Coscarelli enveloppe le tout d'une entêtante musique énigmatique (j'avoue, je suis fan du thème) et d'un ton emprunt d’une douce mélancolie (rare dans ce type de film).
tout pareil!

d'ailleurs pour toi en ce qui concerne le "twist" final
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jody a-t'il "fantasmé" toute cette histoire abracadrante suite au décès récent de son grand frère qu'il idôlatrait...ou s'agit-il réellement d'un récit surnaturel, comme pourrait le suggèrer le plan final? :wink:
j'ai découvert le film quand j'étais très jeune, et le rebondissement final avec cette révélation du décès du grand frère m'avait vraiment marqué...
7swans wrote:Les suites sont plus bourrines, dans un genre proche du comico-gore à-la Evile Dead 2.
oui, mais le 4 dans mon lointain souvenir renouait avec l'atmosphère mystérieuse et mélancolique du premier, beaucoup de scories dans cet opus final mais qui gagnerait peut-être à être revu...dans la série des "Phantasm" j'aime bien le côté fin du monde avec ces bleds paumés traversés par des personnages en sursis.
7swans wrote:D’ailleurs j’aime aussi beaucoup l’autre film que j’ai vu de Coscarelli, Bubba Ho-Tep et j’attends avec impatience son prochain, le fameux John Dies At The End avec Monsieur Paul Giamatti.
Il faut également découvrir son joli film sur les banlieusards dans l'Amérique des 70's, "Kenny and co", déjà des enfants, déjà le goût du macabre...j'aimerais beaucoup voir son premier film "Jim the world's greatest" qui raconte l'histoire d'un jeune et de son frère victimes d'un père alcoolique...au casting on y trouvait déjà "The Tall Man" en personne, Angus Scrimm.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47980
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Top Don Coscarelli

Post by Flol »

Existe-t-il un quelconque coffret regroupant l'intégrale des Phantasm ? Parce qu'à force d'en parler, j'ai quand même un peu envie de les revoir (voire carrément de les redécouvrir, tellement j'en ai oublié certains).
bronski
Touchez pas au grisbi
Posts: 17419
Joined: 23 Feb 05, 19:05
Location: location

Re: Top Don Coscarelli

Post by bronski »

Regarde cinq posts plus haut, Ratatouille ;)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47980
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Top Don Coscarelli

Post by Flol »

Effectivement. :|
Bon, pas sûr que j'ai envie de me coltiner une fausse sphère en plastoc...mais merci de ton aide !
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13652
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Top Don Coscarelli

Post by hellrick »

Ratatouille wrote:Effectivement. :|
Bon, pas sûr que j'ai envie de me coltiner une fausse sphère en plastoc...mais merci de ton aide !
Par contre, à moins que je dise une connerie (mais je ne crois pas :wink: ) seuls les 3 et 4 sont dispo en zone 2. Dommage, c'est vraiment pas les meilleurs pour découvrir la saga :(
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Top Don Coscarelli

Post by 7swans »

mannhunter wrote: d'ailleurs pour toi en ce qui concerne le "twist" final
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jody a-t'il "fantasmé" toute cette histoire abracadrante suite au décès récent de son grand frère qu'il idôlatrait...ou s'agit-il réellement d'un récit surnaturel, comme pourrait le suggèrer le plan final? :wink:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Les films suivants ne me donnent pas raison (et le tout dernier plan), mais j'aime à penser que toutes les aventures du premier Phantasm ne sont que des étapes/projections dans la tête de Mike. Étapes nécessaires, lui permettant d'accepter enfin la mort de son frère.
Ce niveau de lecture en fait un film troublant sur le travail de deuil et l'imagination galopante de l'enfance/de la pré-adolescence. Il s'agit de vouloir a tout prix donner une raison, un prix aux choses qu'on ne comprend pas, jusqu'à leur donner une réalité extra-ordinaire : dans la tête de Mike, Jody n'a pas pu mourir dans un accident de voiture, ça n'a pas de sens (et pour un enfant, moins qu'un croquemort qui vient d'une autre planète) parce que ça ne s'explique pas.
Cela dit, pour en faire une franchise, Coscarelli a du limiter l’ambiguïté. A ce titre, la dernière séquence du deux et son dialogue (repris dans le trailer de l'époque) ne laisse planer aucun doute :
Liza (la girlfriend de Mike dans le 2) : It's only a dream!
Le Tall Man (surgissant derrière une fenetre) : NO. IT'S NOT.
mannhunter wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
j'ai découvert le film quand j'étais très jeune, et le rebondissement final avec cette révélation du décès du grand frère m'avait vraiment marqué...
Je n'étais déjà plus très jeune quand j'ai découvert le film, et cette "révélation" m'a aussi beaucoup marquée.
mannhunter wrote:Il faut également découvrir son joli film sur les banlieusards dans l'Amérique des 70's, "Kenny and co", déjà des enfants, déjà le goût du macabre...j'aimerais beaucoup voir son premier film "Jim the world's greatest" qui raconte l'histoire d'un jeune et de son frère victimes d'un père alcoolique...au casting on y trouvait déjà "The Tall Man" en personne, Angus Scrimm.
Très envie de voir ces deux là!
Faut que je mette la main sur le DVD Anchor Bay de Kenny and co.

Ah oui, tiens, j'ai aussi vu son Incident on and Off a Mountain Road. Je ne l'ai pas revu depuis la sortie DVD, mais c'était clairement mon épisode préféré de toute la saison 1 des Masters of Horror. Construction intelligente (pour préparer le twist final), beau personnage de femme forte, quelques belles idées de mise en scène et le vieux Angus Scrimm dans une cave. COME HERE BOY!
Ratatouille wrote:Effectivement. :|
Bon, pas sûr que j'ai envie de me coltiner une fausse sphère en plastoc...mais merci de ton aide !
Je t'assure, il s'agit d'une vraie sphère, tout ce qu'il y a de plus sphérique.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
mannhunter
Laspalès
Posts: 16256
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top Don Coscarelli

Post by mannhunter »

7swans wrote:
mannhunter wrote: d'ailleurs pour toi en ce qui concerne le "twist" final
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jody a-t'il "fantasmé" toute cette histoire abracadrante suite au décès récent de son grand frère qu'il idôlatrait...ou s'agit-il réellement d'un récit surnaturel, comme pourrait le suggèrer le plan final? :wink:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Étapes nécessaires, lui permettant d'accepter enfin la mort de son frère.
Ce niveau de lecture en fait un film troublant sur le travail de deuil et l'imagination galopante de l'enfance/de la pré-adolescence. Il s'agit de vouloir a tout prix donner une raison, un prix aux choses qu'on ne comprend pas, jusqu'à leur donner une réalité extra-ordinaire : dans la tête de Mike, Jody n'a pas pu mourir dans un accident de voiture, ça n'a pas de sens (et pour un enfant, moins qu'un croquemort qui vient d'une autre planète) parce que ça ne s'explique pas.
Les suites (enfin le 2 et le 3 surtout) donnent plus dans l'explicite pour raisons commerciales je suppose (le deuxième était d'ailleurs produit par Universal) , Coscarelli avait d'ailleurs déclaré que le premier "Phantasm" avait pris forme au montage surtout, d'où sa construction étrange et libre d'interprétations, le mystère du film et sa beauté viennent de là je pense.

à propos de la fin du premier
Spoiler (cliquez pour afficher)
on peut voir aussi la traversée du miroir finale comme le suicide de Mike, qui ne peut accepter la mort de son frère malgré les preuves évidentes sous ses yeux: la déclaration de Reggie ("ton frère est mort dans un accident, tu as tout rêvé...") et le petit flash back avec Mike devant la tombe...qu'en penses tu? :wink:
mannhunter
Laspalès
Posts: 16256
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top Don Coscarelli

Post by mannhunter »

7swans wrote:
mannhunter wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
j'ai découvert le film quand j'étais très jeune, et le rebondissement final avec cette révélation du décès du grand frère m'avait vraiment marqué...
Je n'étais déjà plus très jeune quand j'ai découvert le film, et cette "révélation" m'a aussi beaucoup marquée.
d'ailleurs, en revoyant le film on découvre certains détails troublants et émouvants
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mike passe son temps à réparer la voiture de son grand frère :wink: ...comme s'il voulait grâce son "fantasme" revenir en arrière et empêcher l'accident...il suit son frère partout aussi...et la dernière apparition fantômatique de Jody, en haut de la colline après l'éboulement et la disparition du "Tall Man", et ce juste avant le réveil et le retour à la dure "réalité" pour Mike
Christophe Gans avait écrit dans l'Ecran Fantastique à la sortie du film une très belle critique qui analysait justement ce lien essentiel entre les deux frères.
7swans wrote:Faut que je mette la main sur le DVD Anchor Bay de Kenny and co.
On en parlait un peu sur un autre topic... :wink:

:arrow:

J'ai adoré ce film ! Vraiment très sympa, je suis content de l'avoir acheté. Je tiens d'ailleurs à te remercier Manhunter, car sans toi, je n'aurais pas pensé à le commander.

Une vision sensible de l'enfance dans les années 70, avec des enfants qui sont très naturels et ne sont jamais pris pour des imbéciles. C'est vrai qu'il n'ya pas vraiment de scénario, Don Coscarelli décrit très bien son film dans le commentaire audio : une étude de charactères. Pendant un moment on se dit que le réalisateur, alors âgé de 21 ans n'a pas en tête les éléments inquiétants de son prochain film, Phantasm. Jusqu'au moment où arrive la scène se passant lors d'Halloween ! Scène qui a été le point de départ pour ensuite élaborer Phantasm, si l'on en croit Coscarelli.

Le dvd contient un mini-documentaire un peu trop court hélas (12 minutes). C'est assez drôle d'apprendre que le film a eu une petite carrière aux Etats-Unis, mais qu'un an après il est devenu très populaire au Japon ! Toute l'équipe du film est partie là-bas et a été acclamée !

Encore un film que je me repasserai souvent avec le même plaisir.
Last edited by mannhunter on 18 Mar 12, 22:51, edited 2 times in total.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23214
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Top Don Coscarelli

Post by AtCloseRange »

Quelqu'un peut m'expiquer la scène où ils font un petit boeuf sur le porche dans Phantasm?
Pur plaisir digressif ou bien les comédiens avaient envie de montrer leur talent de musicien et on les a laissé faire?
Merci d'avance! :mrgreen:
Image