Wim Wenders

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

odds against
Electro
Posts: 814
Joined: 9 Oct 09, 16:42

Re: Wim Wenders

Post by odds against »

Puisqu'il s'agit de la volonté de WENDERS, je suis encore plus impatient de recevoir le combo et j'ai bien fait de ne pas prendre le digipack sorti en Allemagne. :D
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Wim Wenders

Post by Anorya »

Jeremy Fox wrote:Sur Amazon
On a eu la chance avant-hier de voir Wenders présenter son film dans un cinéma à Paris, salle comble, tous ravis (près de 5h quand même !) L'image est sublime, le son magnifique.
Dans l'excellent Gaumont Fauvettes où je me suis revu des Wong-Kar Waï la semaine dernière (avec grand bonheur). Jusqu'au bout du monde repasse samedi à 11h pour ceux qui l'auraient loupé et souhaiteraient le revoir. Il n'y aura pas Wim Wenders cette fois-ci par contre. ;)
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90485
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Wim Wenders

Post by Jeremy Fox »

Bon courage à ceux qui iront. Choisissez un bon fauteuil. :arrow:
odds against
Electro
Posts: 814
Joined: 9 Oct 09, 16:42

Re: Wim Wenders

Post by odds against »

Encore un peu de patience; "Jusqu'au bout du monde" : sortie repoussée au 03/12/2015 selon la FNAC, pas de date chez AMAZON.
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1496
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Wim Wenders

Post by cinéfile »

Les Ailes du Désir (Der Himmel über Berlin)

Je me suis aperçu l‘autre jour que je n‘avais presque rien vu de Wenders... (en fait simplement son Hammett, qui me semble occuper une place très à-part dans sa filmographie). Raison de plus pour s‘attaquer à l‘un de ses films les plus célèbres qui passait justement en reprise dans la salle Art et Essai de ma ville.

Et bien, je dois dire que j‘en ressors très agréablement surpris et très impressionné par l‘immense tour de force esthétique, bien rendu par la récente copie 4K distribué par Tamasa. Dès les premiers plans aériens sur Berlin, peut être parmi les plus beaux qu‘il m‘ait été donner de voir dans le genre, le film m‘a envouté, ou plutôt, enveloppé dans son humeur si particulière. J‘ai remarqué une approche très géométrique de l‘espace (la quadrillage des plans aériens justement mais aussi ceux dans la grande bibliothèque). La ville est d‘ailleurs un personnage à elle seule. Les deux acteurs/anges masculins (Bruno Granz, Otto Sander) sont magnifiques d‘expressivité dans deux rôles practiquement muets (jusqu‘au ¾ du film). Devant cette maestria visuelle, j‘avoue avoir un peu moins gouté aux longs monologues intérieurs écrits par Peter Handke, qui me semblent trop envahissants par moment. Je préfère lorsque le film laisse parler l‘image. Il y a quelques scènes que je ne suis pas prêt d‘oublier (le numéro au trapèze de Solveig Donmartin, les deux épisodes musicaux avec Nick Cave et Crime and The City Solution qui sont un hommage au Berlin berceau de la culture alternative et indé).

De manière générale, j‘ai été étonné d‘y trouver une oeuvre aussi radicale. En partie à cause de ce que je savais sur son succès à sa sortie (plus d‘un million de spectateurs, dans la foulée de Paris, Texas, qui dépassa carrément les 2 millions !). Inconcevable aujourd’hui pour un film de cette facture. En tout cas, la salle était bien garnie ce dimanche après-midi (ce qui est loin d‘être le cas pour ce type de séance dans mon cinéma), et ça fait plaisir.
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1236
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Wim Wenders

Post by The Eye Of Doom »

cinéfile wrote:Les Ailes du Désir (Der Himmel über Berlin)

Je me suis aperçu l‘autre jour que je n‘avais presque rien vu de Wenders... (en fait simplement son Hammett, qui me semble occuper une place très à-part dans sa filmographie). Raison de plus pour s‘attaquer à l‘un de ses films les plus célèbres qui passait justement en reprise dans la salle Art et Essai de ma ville.

Et bien, je dois dire que j‘en ressors très agréablement surpris et très impressionné par l‘immense tour de force esthétique, bien rendu par la récente copie 4K distribué par Tamasa. Dès les premiers plans aériens sur Berlin, peut être parmi les plus beaux qu‘il m‘ait été donner de voir dans le genre, le film m‘a envouté, ou plutôt, enveloppé dans son humeur si particulière. J‘ai remarqué une approche très géométrique de l‘espace (la quadrillage des plans aériens justement mais aussi ceux dans la grande bibliothèque). La ville est d‘ailleurs un personnage à elle seule. Les deux acteurs/anges masculins (Bruno Granz, Otto Sander) sont magnifiques d‘expressivité dans deux rôles practiquement muets (jusqu‘au ¾ du film). Devant cette maestria visuelle, j‘avoue avoir un peu moins gouté aux longs monologues intérieurs écrits par Peter Handke, qui me semblent trop envahissants par moment. Je préfère lorsque le film laisse parler l‘image. Il y a quelques scènes que je ne suis pas prêt d‘oublier (le numéro au trapèze de Solveig Donmartin, les deux épisodes musicaux avec Nick Cave et Crime and The City Solution qui sont un hommage au Berlin berceau de la culture alternative et indé).

De manière générale, j‘ai été étonné d‘y trouver une oeuvre aussi radicale. En partie à cause de ce que je savais sur son succès à sa sortie (plus d‘un million de spectateurs, dans la foulée de Paris, Texas, qui dépassa carrément les 2 millions !). Inconcevable aujourd’hui pour un film de cette facture. En tout cas, la salle était bien garnie ce dimanche après-midi (ce qui est loin d‘être le cas pour ce type de séance dans mon cinéma), et ça fait plaisir.
Tu es mur pour Alice dans les villes ou l'état des choses...
Personnellement Les ailes du désir est le film qui m'a fait décrocher de Wenders, c'est le dernier que je sois aller voir à sa sortie et j n'ai jamais vu aucun des films qui ont suivi. J'ai le souvenir d'un film pesant, longué, magnifique plastiquement mais trop Intello voire prétentieux.
C'était il y a plus de 30 ans. Si je revoyais aujourd'hui je ne sais ce que j'en penserais.
Par contre Paris Texas ca me tenterais bien de le redécouvrir.
En fait Wenders pourrait être, avec Blier, un sérieux candidats à une rubrique "Brûlons nos idoles de jeunesse"...
Alba
Assistant(e) machine à café
Posts: 195
Joined: 23 Nov 10, 19:41

Re: Wim Wenders

Post by Alba »

Je me permets un peu de pub pour un événement que j'organise sur Paris. Pardon la modération si c'est pas permis en ces lieux...

Le rare The Soul of a Man, premier volet de la série produite par Scorsese sur le blues, réalisé par Wenders sera projeté en 35mm au Luminor Hotel-de-Ville à Paris le 21 mai prochain à 20h. Et la projection sera suivie d'un concert du duo Bluescrappers !

Plus d'info ici : L’essence du blues : The Soul Of A Man // Bluescrappers
Image
User avatar
Thesix
Machino
Posts: 1100
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: Wim Wenders

Post by Thesix »

Il y a quelques mois, j'avais un peu cherché des éditions récentes des premiers films de Wim Wenders sans succès en France. J'avais cru comprendre qu'une restauration récente (2018 ?) était disponible en Allemagne (je devrais pouvoir retrouver sans trop de problème) mais je crois sans STFR si je me souviens bien.
Savez-vous si une édition française est en vue pour les mois qui viennent ?
Si restauration il y a bien eu des premiers films, j'aimerais bien remplacer mes DVD BAC video comme Alice dans les villes par exemple.
Que valent les BR d'Arte de 2010 (Les ailes du désir et Paris Texas) ? Mieux que les DVD de 2001 je suppose, mais sont-ils toujours d'actualité comparés à une éventuelle nouvelle restauration ?
Amazon, c'est le mal ! :mrgreen: (avec l'augmentation des débits)