John Carpenter

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Margo

John Carpenter

Post by Margo »

Trop bon, la petite phrase qui conclut la présentation de son NY97 par John Carpenter sur le tout frais DVD de Studio Canal / Cahiers du Cinéma: "Kurt Russel et moi sommes devenus amis au fil des années, bien qu'étant aux opposés politiquement. Disons qu'il est à la droite d'Attila le Hun et que moi je suis beaucoup beaucoup plus à gauche" :shock: :lol:

Effectivement, après une bonne rasade de They Live et de NY97, Carpenter se révèle un formidable antidote à l'Amérique Reaganienne (la fin de NY97 est d'un nihilisme proche de l'anarchie), ou façon Bush (They Live, attaque frontale des yuppies capitalistes qui laissent sur le bord de la route toute une partie défavoriése des Etats-Unis).

Perso, je suis plus que preneur :wink:

Désolé d'introduire un peu de politique dans ce forum ciné, mais je trouvais la petite phrase de Carpie tellement marrante que j'y suis allé de mon topic :P :wink:
Troma
Régisseur
Posts: 3409
Joined: 13 Apr 03, 10:25
Location: Moulès (13)

Post by Troma »

Carpenter me manque.

Verhoeven se fait trop rare.

Les films américains en particulier, récents semblent tous frappés des mêmes prétentions : Emphase et fausse naïveté conjuguée a une éminente précision technique (les sfx entre autres). Chaque plan doit justifier le cachet des acteurs, le cout du film. On ne dit plus "qu'est ce que c'est bien!" mais "qu'est ce que c'est bien fait!". La nuance est de taille, non ? Ajoutez à cela le conservatisme, la pruderie, la pusillanimité des enjeux commerciaux, et vous obtenez un cinéma absolument pas dupe, aussi cynique que son spectateur, le tout renforcé par pleins de clin d'oeils et de références comme autant d'os qu'on jette à un chien. Tarantino ou Michel bay ça devient la même chose, car leur condescendance pour le spectateur transpire sur toute la pellicule (moins dans jacky brown, allez!). Le fun et la technologie pour fabriquer des sensations fortes aussi profondes qu'une attraction eurodisney. Un cinéma qui prend toutes les distances et les pincettes nécessaires pour parler de son sujet sans se salir. Oh, à ce stade, ce n'est pas propre au cinéma américain, mais c'est le plus visuellement parlant.

Carpenter, revient !!!
Image
Tournesol
Freddie Mercury
Posts: 1139
Joined: 12 Apr 03, 23:16
Location: Chez Jeanne Mas.

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Tournesol »

Margo wrote:Trop bon, la petite phrase qui conclut la présentation de son NY97 par John Carpenter sur le tout frais DVD de Studio Canal / Cahiers du Cinéma: "Kurt Russel et moi sommes devenus amis au fil des années, bien qu'étant aux opposés politiquement. Disons qu'il est à la droite d'Attila le Hun et que moi je suis beaucoup beaucoup plus à gauche" :shock: :lol:

Effectivement, après une bonne rasade de They Live et de NY97, Carpenter se révèle un formidable antidote à l'Amérique Reaganienne (la fin de NY97 est d'un nihilisme proche de l'anarchie), ou façon Bush (They Live, attaque frontale des yuppies capitalistes qui laissent sur le bord de la route toute une partie défavoriése des Etats-Unis).

Perso, je suis plus que preneur :wink:

Désolé d'introduire un peu de politique dans ce forum ciné, mais je trouvais la petite phrase de Carpie tellement marrante que j'y suis allé de mon topic :P :wink:
Tu es sur que Carpenter est un cinéaste politique ? Je pense qu'il s'agit là d'une libre interpretation de ta part concernant son oeuvre...
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Roy Neary »

Tournesol wrote:Tu es sur que Carpenter est un cinéaste politique ? Je pense qu'il s'agit là d'une libre interpretation de ta part concernant son oeuvre...
Ce n'est pas seulement l'interprétation de Margo mais celle d'à peu près tout le monde. :wink: Bref, ce n'est plus une interprétation.
Carpenter n'est pas un cinéaste politique au sens où il ne traite directement pas de sujets politiques comme par exemple Oliver Stone. Mais il est un cinéaste politique dans le sens où ses opinions (assez à gauche) apparaissent assez évidentes au sein de ses films de genre. Le tout baigné dans une ironie très mordante, ce qui donne à son propos une certaine distance.
Et encore, je ne parle pas de ses interview. :wink:
Image
Tournesol
Freddie Mercury
Posts: 1139
Joined: 12 Apr 03, 23:16
Location: Chez Jeanne Mas.

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Tournesol »

Roy Neary wrote:
Tournesol wrote:Tu es sur que Carpenter est un cinéaste politique ? Je pense qu'il s'agit là d'une libre interpretation de ta part concernant son oeuvre...
Ce n'est pas seulement l'interprétation de Margo mais celle d'à peu près tout le monde. :wink: Bref, ce n'est plus une interprétation.
Carpenter n'est pas un cinéaste politique au sens où il ne traite directement pas de sujets politiques comme par exemple Oliver Stone. Mais il est un cinéaste politique dans le sens où ses opinions (assez à gauche) apparaissent assez évidentes au sein de ses films de genre. Le tout baigné dans une ironie très mordante, ce qui donne à son propos une certaine distance.
Et encore, je ne parle pas de ses interview. :wink:
Flute Roy, tu m'as pris au premier degré, j'aurai du mettre un mr green.
Alex de Large
Machino
Posts: 1126
Joined: 22 May 03, 21:37
Location: Londres

Post by Alex de Large »

Je ne rentrerais pas dans ce débat :mrgreen: de toute façon j'm'en tappe!
Bliss, bliss and heaven... it was gorgeousness and gorgeosity made flesh...Oh, it was wonder of wonders...

Alex, double champion du monde de Jakuse en équipe :mrgreen:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Roy Neary »

Tournesol wrote:Flute Roy, tu m'as pris au premier degré, j'aurai du mettre un mr green.
Crache ta vapeur Bennett !! :twisted:
Image
Troma
Régisseur
Posts: 3409
Joined: 13 Apr 03, 10:25
Location: Moulès (13)

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Troma »

Roy Neary wrote:
Tournesol wrote:Flute Roy, tu m'as pris au premier degré, j'aurai du mettre un mr green.
Crache ta vapeur Bennett !! :twisted:
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blahblah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blahh blah blah blah blah blah blah blah blah blah Carpenter. Etonnant, non ?
Image
Melmoth
G.I. Joe
Posts: 6135
Joined: 12 Apr 03, 01:41

Post by Melmoth »

Les films de Crapenter y sont tout pourris

Spéciale dédicace à Simone ....
Image
Melmoth
G.I. Joe
Posts: 6135
Joined: 12 Apr 03, 01:41

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Melmoth »

Margo wrote:They Live, attaque frontale des yuppies capitalistes qui laissent sur le bord de la route toute une partie défavoriése des Etats-Unis
Une métaphore ultra-limpide et d'une évidence "permier degré" ultra réjouissante, cet aspect frontal rend le film d'autant plus jubilatoire !

Carpenter est plus que jamais necessaire au cinema américain !
Image
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by John Constantine »

Margo wrote:They Live, attaque frontale des yuppies capitalistes qui laissent sur le bord de la route toute une partie défavoriése des Etats-Unis
Oui, à mater en double-programme avec l'autre grand film politique anti-yuppies, anti-reaganien... Robocop!!!
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Tuck pendleton »

John Constantine wrote:
Margo wrote:They Live, attaque frontale des yuppies capitalistes qui laissent sur le bord de la route toute une partie défavoriése des Etats-Unis
Oui, à mater en double-programme avec l'autre grand film politique anti-yuppies, anti-reaganien... Robocop!!!
sur les bonus de Robocop on voit Nixon participer à la promotion de la VHS du film :)
Bob Harris

Re: John Carpenter, cinéaste politique...

Post by Bob Harris »

Carpenter, c'est mon pote.
Bob Harris

Post by Bob Harris »

T R O M A wrote:Tarantino ou Michel bay ça devient la même chose.
Alors Troma, on a oublié de prendre ses cachets?
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Bill Harford wrote:
T R O M A wrote:Tarantino ou Michel bay ça devient la même chose.
Alors Troma, on a oublié de prendre ses cachets?
Oui il se goure carrément pour Bay