Walkyrie (Bryan Singer - 2008)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Megalomanu
Electro
Posts: 760
Joined: 12 Jul 07, 13:43

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Megalomanu »

J'avais l'intention de ne pas y aller mais la critique de Chronic'Art me donne envie ... (même si avec eux on n'est pas toujours loin du simple brassage de vent)
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 15934
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Profondo Rosso »

Il semble que sa longue parenthèse super héros ait fait perdre à Singer sa maestria pour le thriller bien tendu. Passé le début efficace en Tunisie (malgré son désert tout propret) une première heure terriblement soporifique (on se rapelle vite que son précédent était le lexomil Superman Returns) où les protagonistes passent leurs temps assis à se réunir ou à se téléphoner sans que la moindre tension ne se fasse sentir. La première tentative d'attentat est ainsi un modèle de mollesse et de suspense loupé où le spectateur ne ressent jamais la tension au cordeau qu'il était en droit d'attendre. La fameuse opération Valkyrie est un peu plus réussie, mais là encore c'est tellement peu impliquant et poussif que jamais le film ne parvient à faire oublier qu'on connait l'issue de l'histoire. Reste le cast plutôt impliqué et inspiré dont un très bon Tom Cruise, malgré une Carice Van Houten totalement sous exploitée. Dommage, sujet en or, les moyens sont là et la réalisation de Singer est assez inspirée dans l'ensemble. 3/6
frédéric
1st Degree
Posts: 12998
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by frédéric »

Plutôt aimé pour ma part. C'est assez carré et efficace et bien foutu et réalisé assez sobrement ce qui est étonnant de nos jours. Tom Cruise et comme d'hab parfait, et Carice Van Houten est effectivement très sous exploitée ainsi que Kenneth Branagh qu'on ne voit très peu (Jeremy Fox va apprécier :mrgreen: ).


Reste que le traitement du film est assez spécial, un peu froid et peu dérouter, mais reste intéressant.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4664
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by nobody smith »

J’adhère un peu tout ce qui a été dit. Le film ne dégage que peu d’émotion à cause d’un approfondissement psychologique peu poussé et de la froideur de la mise en scène. Je reconnais bien que l’approche de Singer est tout à fait en accord avec le sujet (le géométrisme des plans est évident face à l’architecture de l’Allemagne nazie) et pas franchement désagréable à l’œil (le spectacle est amplement assuré) mais c’est sans grande saveur (Singer a encore de la marge avant de développer un sens du cadrage pouvant rivaliser avec celui de Kubrick). Toutefois, je trouve dans l’ensemble le film très complet par rapport à son sujet. Singer et McQuarrie arrivent à ménager sur celui-ci un suspense subtil en évacuant l’insipide question du "réussira ou réussira pas ?" et en jouant sur les attentes du spectateurs qui sait que l’opération dérapera à un moment ou à un autre. L’implication et l’organisation inhérente à l’opération (notamment toute l’élaboration de l’après-Hitler) est passionnante également et trouvant de plus une certaine résonance dans la culture américaine (le sujet peut s’interpréter comme une illustration lointaine de la déclaration d’indépendance américaine).

En l’état, je trouve donc ce divertissement tout ce qu’il y a de plus honorable.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15098
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Watkinssien »

Avec Valkyrie, Singer nous propose à la fois un film populaire mais également un film d'auteur très intéressant dans ses thématiques employées.

Ce qui est finalement surprenant, et ce de manière véritable, c'est combien ce film refuse (à deux ou trois moments près ... et encore) le spectaculaire car là n'est pas le sujet.
L'emballage du film semble formaté pour le grand public, mais le maître mot de l'entreprise apparaît évident après la vision de ce grand film : la sobriété.
J'ai lu ici ou là que Singer avait peur de son sujet, qu'il n'avait pas l'étoffe de se mettre en valeur dans des gros budgets et des gros sujets.

Or Valkyrie, plus qu'un film sur l'héroïsme, sur le courage ou sur les principes moraux dans une société monstrueuse est définitivement un constat amer et d'une constante tristesse sur l'échec et ce que tout cela peut apporter.

Car si l'on réfléchit bien, même si les causes et les conséquences sont connues d'avance, le processus de désastre complet des attentes du personnage principal trouve des résonances véritablement tragiques :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Les trois éléments les plus importants de Stauffenberg sont le sauvetage de l'Allemagne sacrée, la réparation des effets du nazisme en Europe avec la fin de la guerre et la survie de sa famille, or à la fin, lors de sa condamnation, il ne saura jamais le déroulement de ces derniers, ce qui rend le film pessimiste, même si l'Histoire fera son chemin.
La mise en scène de Singer est classieuse, avec de belles idées par moments, le suspense demeure présent et Tom Cruise est vraiment excellent dans un personnage remarquable, mais cloîtré dans ses certitudes, ce qui causera la perte de tous.

Un brillant thriller historique, plus désenchanté qu'il n'y paraît.
Last edited by Watkinssien on 11 Apr 14, 14:04, edited 1 time in total.
Image

Mother, I miss you :(
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Julien Léonard »

Vu hier à l'UGC Gobelins (la place à 3,90€ pour les moins de 26 ans, ça ne se laisse pas passer).


Image


Walkyrie (2008) - Réalisé par Bryan Singer


Un film très efficace, bien tendu, avec une mise en scène de Singer tout à fait carrée. Froid et désillusionné, parfois même sentimentalement neutre (en ce qui concerne les spectateurs), Walkyrie n'en demeure pas moins assez humain, pas du tout désincarné comme je l'avais pourtant entendu. Une belle œuvre de cinéma, respectant honorablement les faits historiques (pour une production Hollywoodienne, c'est tout de même impressionnant), pourvue d'un casting impeccable (tous les acteurs et actrices sont très justes, Tom Cruise en tête, à la fois sobre et concerné), et relevé par un rythme qui évite l'ennui à chaque instant.

Bon, alors oui ce n'est pas du niveau de La chute (un véritable chef-d'œuvre celui-là) ou d'un Croix de fer (pour rester dans un sujet plus similaire que celui de La chute), mais c'est un excellent film techniquement abouti, aux moyens considérables et bien mis en valeur. J'ai vraiment accroché du début à la fin, et plus de 15 heures après, le film vieillit encore mieux dans mon esprit. Singer n'hésite pas non plus à glisser dans son récit des images accrocheuses et symboliques (exemple : le colonel Stauffenberg levant le bras en saluant Hitler, laissant entrevoir la mutilation de son bras -il n'a plus de main-, dans un "Heil Hitler" désenchanté, cynique et même revanchard... comme victime d'une immonde duperie qu'il ne peut plus supporter), le tout parmi des dialogues souvent beaux. Les situations sont la plupart du temps bien rendues, culminant dans une dernière partie post-attentat ou le soufflet se lève aussi vite qu'il ne retombe par la suite. Angoisse, action, espoir, effroi et issue mortelle... Un très bon travail de rythmique diégétique, il n'y a rien à reprocher à Singer. De plus, le passage de la langue allemande à la langue anglaise en début de film est bien négociée, comme c'est rarement le cas dans un film américain de ce type.

Un film à voir, à revoir peut-être même, tant il est rempli d'un certain épurement qui confère à l'ensemble un statut iconique tout en respectant les personnages dans ce qu'ils ont de plus humain et de plus faillible. Enfin, dirais-je d'une manière qui frôle le simplisme (mais je n'ai pas beaucoup de temps), c'est tout de même assez rare pour être souligné, c'est une bonne chose que d'avoir montré au cinéma une histoire où les "héros" sont allemands et tout simplement contre Hitler. Car, comme le dit l'un des acteurs de l'attentat : "Pour que les gens se souviennent que nous n'étions pas tous comme lui". La mort de ces hommes en fin de parcours est brillamment filmée elle aussi, dans un moment de résignation magnifique où, face au peloton d'exécution, le colonel Stauffenberg dit au General Friedrich Olbricht : "Regardez-les dans les yeux. Ils se souviendront de vous".

Restent aussi une passionnante réflexion sur ce qu'est la Walkyrie de Wagner ou sur la définition du courage. Bref, pas un grand film, peut-être (quoi... je n'en suis pas si sûr, il faudrait que j'y réfléchisse encore), mais un film important, ne serait-ce que dans ce qu'il projette : au delà des traîtrises, des dénonciations, des retournements de vestes de certains personnages et de la "méchanceté" de certains autres, ils n'étaient pas tous comme lui.

Allez le voir. :wink:
Image
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13090
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by hansolo »

Julien Léonard wrote: Restent aussi une passionnante réflexion sur ce qu'est la Walkyrie de Wagner ou sur la définition du courage. Bref, pas un grand film, peut-être (quoi... je n'en suis pas si sûr, il faudrait que j'y réfléchisse encore), mais un film important, ne serait-ce que dans ce qu'il projette : au delà des traîtrises, des dénonciations, des retournements de vestes de certains personnages et de la "méchanceté" de certains autres, ils n'étaient pas tous comme lui.
Sur ce point, pour qui s'interesse un minimum à l'histoire de la seconde guerre mondiale, c'est une évidence!
Cependant ce qui me gene un peu dans la promo de ce film c'est la phrase qui revient "ils auraient pu changer le cours de la guerre" ... on peut penser que la guerre aurait été écourtée dans le meilleur des cas de 10 mois sur le front européen si l'attentat avait réussi; mais on ne peut l'affirmer!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15098
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Watkinssien »

hansolo wrote:
Julien Léonard wrote: Restent aussi une passionnante réflexion sur ce qu'est la Walkyrie de Wagner ou sur la définition du courage. Bref, pas un grand film, peut-être (quoi... je n'en suis pas si sûr, il faudrait que j'y réfléchisse encore), mais un film important, ne serait-ce que dans ce qu'il projette : au delà des traîtrises, des dénonciations, des retournements de vestes de certains personnages et de la "méchanceté" de certains autres, ils n'étaient pas tous comme lui.
Sur ce point, pour qui s'interesse un minimum à l'histoire de la seconde guerre mondiale, c'est une évidence!
Cependant ce qui me gene un peu dans la promo de ce film c'est la phrase qui revient "ils auraient pu changer le cours de la guerre" ... on peut penser que la guerre aurait été écourtée dans le meilleur des cas de 10 mois sur le front européen si l'attentat avait réussi; mais on ne peut l'affirmer!
Si ce que tu dis est sensé, il faut dire que ses résistants ont mis, sur le coup, un sacré chantier qui pouvait désorganisé tout un système. La chance n'était pas de leur côté, mais leur coup d'épée dans l'eau a fait, quand même, quelques vagues significatives.
Image

Mother, I miss you :(
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Julien Léonard »

hansolo wrote:
Julien Léonard wrote: Restent aussi une passionnante réflexion sur ce qu'est la Walkyrie de Wagner ou sur la définition du courage. Bref, pas un grand film, peut-être (quoi... je n'en suis pas si sûr, il faudrait que j'y réfléchisse encore), mais un film important, ne serait-ce que dans ce qu'il projette : au delà des traîtrises, des dénonciations, des retournements de vestes de certains personnages et de la "méchanceté" de certains autres, ils n'étaient pas tous comme lui.
Sur ce point, pour qui s'interesse un minimum à l'histoire de la seconde guerre mondiale, c'est une évidence!
Cependant ce qui me gene un peu dans la promo de ce film c'est la phrase qui revient "ils auraient pu changer le cours de la guerre" ... on peut penser que la guerre aurait été écourtée dans le meilleur des cas de 10 mois sur le front européen si l'attentat avait réussi; mais on ne peut l'affirmer!
Là-dessus d'accord... Mais en même temps, je préfère ne pas mixer "discours de la promo du film" (en général communiqué par les producteurs et distributeurs avides de se faire du pognon) et "discours du film" (beaucoup plus intéressant que ça, à mon sens). De plus, personnellement, je m'intéresse beaucoup à la Seconde guerre mondiale, ainsi qu'à l'histoire du IIIème Reich, là-dessus le film m'a historiquement et thématiquement convaincu de manière générale. Mais si vraiment tu veux parler de la promo parfois déplorable du film, alors allons-y franchement : à la base, était-ce vraiment une bonne idée de vendre un tel film sur l'accroche "Par le réalisateur de X-men et de Usual suspect" ? Un peu comme si on avait vendu The patriot (je sais, ça n'a rien à voir) en disant "Par le réalisateur de Stargate"... :)

Et puis n'oublions pas que, même si je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est une évidence pour qui s'intéresse un peu à cette période de l'histoire, beaucoup de gens aujourd'hui font encore des amalgames douteux... Alors c'est toujours utile de le préciser quand même. Tu sais, quand je faisais des stages en fin d'année dernière, dans deux collèges différents, et qu'il m'est arrivé d'entendre des ignominies dans la bouche de gamins de 12 et 13 ans telles que "Hitler c'est pas celui qui a fait du mal aux juifs ?" ou encore "Un dictateur ? Jean-Pierre Foucaux, c'en est pas un ??"... (véridique, ça fait froid dans le dos des trucs pareils), je me suis demandé ce qui leur passait par la tête et surtout qui pouvait bien leur avoir fait comprendre les choses de manière aussi obtuse...
Last edited by Julien Léonard on 7 Feb 09, 01:02, edited 2 times in total.
Image
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by pol gornek »

hansolo wrote:mais on ne peut l'affirmer!
D'où l'emploi du conditionnel ?!
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Ben Castellano »

Watkinssien wrote:
Si ce que tu dis est sensé, il faut dire que ses résistants ont mis, sur le coup, un sacré chantier qui pouvait désorganisé tout un système. La chance n'était pas de leur côté, mais leur coup d'épée dans l'eau a fait, quand même, quelques vagues significatives.
Tel qu'il est représenté dans le film le plan reste très faillible et hasardeux tout de même, tout n'est pas lié qu'à la chance... ils en sont plus ou moins conscient en hésitant à agir, mais ils ne peuvent pas faire autrement, sans doute poussés au fond d'eux-mêmes pour certains comme Stauffenberg . Ça ajoute un côté intéressant et dramatique de voir le colonel s'auto-persuader de la réussite de son coup, et l'opposition entre politiques et hommes d'action typique d'un certain classicisme sec qui marche bien. C'est dans l'ensemble une élégante petite réussite même si le film reste méfiant avec les émotions, le tragique et l'expressivité, ça le rend un peu limité.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 20940
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Post by Nestor Almendros »

Pas spécialement marqué.

Le film trahit une volonté d'ambivalence entre le drame et le film de guerre (voire "de genre", tout simplement). Il y a une histoire au potentiel de suspense très fort mais Singer a décidé de rester dans la sphère dramatique en insérant de temps en temps quelques scènes tendues. La reconstitution minutieuse participe au réalisme et au sérieux de l'entreprise, mais le film, à mon goût, ne trouve que très rarement son équilibre. Les personnages sont globalement restreints à des fonctions de pions sur l'échiquier (malgré le sacré casting :? ) et l'histoire n'est finalement pas très immersive. Voire redondante, notamment concernant ces successions de scènes de bureau (pas inintéressantes, mais peut-être lassantes à force). Certaines parties sont plus réussies (celles à la Tannière du Loup, par exemple) mais j'ai été assez frustré, d'un autre côté, par la dernière partie, expédiée quand les nazis reprennent le dessus.

C'est dommage, et pour Tom Cruise (pas mauvais) et pour l'histoire qui méritait sans doute une meilleure transposition. Mais peut-être que les seuls faits réels ne suffisaient pas à en faire un bon film, finalement. Peut-être manquait-il quelque invention scénaristique pour rehausser le tout... Je ne sais pas.
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Posts: 7820
Joined: 25 Jul 03, 14:58
Location: J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Eusebio Cafarelli »

Peut-être que pour en faire un grand film, il aurait fallu choisir l'optique d'une sorte de biopic de Von Stauffenberg (et par là d'une partie des officiers aristocrates de la Wehrmacht), des raisons historiques (caste aristocratique de guerrier au service du Vaterland et d'une idéologie qui pouvait s'accorder à son conservatisme http://fr.wikipedia.org/wiki/Claus_von_Stauffenberg) de son engagement puis des raisons de son "dégagement".
Comme tel, Singer se limite au complot et ne s'en sort pas mal, avec un bon sens du suspens (le cartable en particulier) alors qu'on connaît la fin. C'est aussi une bonne idée que de montrer toutes ces réunions de bureau avant, pendant et après, puis la prise de conscience progressive de l'échec. Cruise s'en sort plutôt bien, dans un film où il réussit (scènes de bureau obligent) à ne pas être LA vedette.
J'ai bien aimé la scène où les dactylos lèvent les unes après les autres le bras à l'annonce de la mort d'Hitler (pas terrible, l'acteur qui le joue). Ceci dit c'est filmé sagement, sans grands effets, c'est sobre et ça va bien au sujet.
Bon film donc, pour la reconstitution du complot.
Image
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Ben Castellano »

Je me demande si ce n'est pas la meilleure prestation de Tom Cruise qu'offre ce film mine de rien, elle est humble, très juste...
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Valkyrie/Walkyrie (Bryan Singer - 2009)

Post by Jericho »

En effet, c'est pas loin de l'être... D'autant plus qu'on l'attendait au tournant !
Image