Michel Deville

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10370
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Michel Deville

Post by odelay »

Jeremy Fox wrote:
Commissaire Juve wrote:
Désolé Foxy ! :oops: Mais ça vient du coeur... A mon avis, tu ne l'as pas vu depuis très longtemps. J'en sors à peine, je n'en reviens toujours pas ! :? (et Dieu sait si je suis "bon" public ; j'en avale des nanars, je les distille, je suis l'alambic des Borgia !)
M'enfin comparer la légèreté et l'élégance de Nina Companeez aux scénarios 3 tonnes de Poiré, ça me fait quand même un peu de peine. :twisted: Tu crois que tu vas faire avaler ça à beaucoup ? :mrgreen:

Ceci dit, je n'irais quand même pas jusqu'à le conseiller non plus
Les quatre coffrets représentent l'intégrale selon Deville, sauf les films de commande dont il a plus ou moins honte (dixit lui même dans une interview que j'avais entendue je ne sais plus où). On notera l'absence de cette Jonconde dans ces coffrets (ainsi que de "Ma femme s'appelle Maurice", mais ça, ça doit être pour une autre raison)
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15925
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Michel Deville

Post by Père Jules »

La note du shérif m'ayant mis la puce à l'oreille, j'ai jeté un oeil à Eaux profondes. Quel superbe petit film ! C'est un délice ! Trintignant est énorme (je ne suis pas un inconditionnel de cet acteur mais c'est la seconde fois qu'il me bluffe autant après l'uppercut nommé Conformiste), l'écriture est aux petits oignons et la localisation de l'intrigue sur l'île de Jersey ajoute à l'ambiance peu commune qui émane du film. Après Le dossier 51 ce mois-ci mais aussi L'apprenti salaud (que j'avais beaucoup aimé) et Péril en la demeure, Deville s'impose à moi comme un réalisateur à creuser de toute urgence !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90486
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michel Deville

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:La note du shérif m'ayant mis la puce à l'oreille, j'ai jeté un oeil à Eaux profondes. Quel superbe petit film ! C'est un délice ! Trintignant est énorme (je ne suis pas un inconditionnel de cet acteur mais c'est la seconde fois qu'il me bluffe autant après l'uppercut nommé Conformiste), l'écriture est aux petits oignons et la localisation de l'intrigue sur l'île de Jersey ajoute à l'ambiance peu commune qui émane du film. Après Le dossier 51 ce mois-ci mais aussi L'apprenti salaud (que j'avais beaucoup aimé) et Péril en la demeure, Deville s'impose à moi comme un réalisateur à creuser de toute urgence !

8)

Je suis justement en train d'écrire la chronique du film pour le site (le Bluray est superbe). J'ai ensuite hâte de revoir Péril en la demeure qui m'avait grandement plu mais pas revu depuis sa sortie. Michel Deville était vraiment un très grand cinéaste ; sa mise en scène est absolument superbe dans Eaux profondes ; tout comme la photographie, l'utilisation de la musique, l'interprétation et le montage.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15925
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Michel Deville

Post by Père Jules »

Le blu-ray d'Eaux profondes c'est day-one ! 8)
Et je pense de plus en plus à me procurer les 4 coffrets...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90486
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michel Deville

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:Et je pense de plus en plus à me procurer les 4 coffrets...
De même : si par hasard tu tombes sur une super promo... :fiou:
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15925
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Michel Deville

Post by Père Jules »

Poursuite de mon mini-cycle Deville avec 3 découvertes: Le paltoquet, L'ours et la poupée et La femme en bleu. C'est toujours l'adhésion qui l'emporte !
Le premier est un curieux exercice de style qui se laisse (enfin, ce fut mon cas) un peu difficilement apprivoiser. L'espace et les dialogues sont déstabilisants au possible mais la mise en scène de Deville emporte le morceaux. C'est fluide, très original et surtout excellemment interprété (sauf Fanny Ardant que je ne peux décidément pas supporter). L'ours et la poupée est un film délicieux avec un couple improbable (Cassel/Bardot) mais très attachant. C'est léger, totalement artificiel mais parfaitement assumé, bref réussi. Pour finir, La femme en bleu est plus bancal me semble-t-il. Il y a de très beaux moments de tendresse, de complicité entre Piccoli et Léa Massari mais pour le coup, certaines séquences me sont apparus un peu laborieuse. Ce n'est pas le cas de cet extrait que je vous livre, totalement magique sur fond de Schubert.

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90486
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michel Deville

Post by Jeremy Fox »

Chronique de Eaux profondes à l'occasion de sa sortie en Bluray chez Gaumont à un prix défiant toute concurrence : 9.99
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7261
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Michel Deville

Post by Cathy »

L'ours et la poupée est un de mes graals, sans doute parce qu'il s'agit d'une screwball moderne. Le couple est peut-être improbable, mais je trouve les deux acteurs sensationnels !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90486
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michel Deville

Post by Jeremy Fox »

Cathy wrote:L'ours et la poupée est un de mes graals, sans doute parce qu'il s'agit d'une screwball moderne. Le couple est peut-être improbable, mais je trouve les deux acteurs sensationnels !
Pas mieux :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90486
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michel Deville

Post by Jeremy Fox »

Chronique de Péril en la demeure à l'occasion de sa sortie en Bluray chez Gaumont à un prix défiant toute concurrence : 9.99
User avatar
moonfleet
Assistant opérateur
Posts: 2948
Joined: 13 Aug 09, 21:46
Location: fondue enchaînée

Re: Michel Deville

Post by moonfleet »

La Petite Bande, film méconnu (c'est du moins mon impression) de Michel Deville sera diffusé Lundi 9 Juin sur Ciné+ Famis (chanceux câblés) à 22h10. L'histoire d'une bande d'enfants anglais de 10-13 ans qui visitent la France (circa Bretagne), mais comme ils sont en cavale, ils doivent manoeuvrer pour échapper aux adultes qu'ils rencontrent, poétique et drôle, un film atypique (à portée intergalactique car presque dépourvu de dialogue ) mais pas tant que ça dans la belle filmographie de Deville, à propos, pourquoi ne lui permet-on plus de faire des films ?? Mais peut-être est-ce sa décision ??
Les lois de nos désirs sont des dés sans loisirs
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Image

Image
:arrow: Pauline Kael sur Kris Kristofferson dans Les Portes du Paradis: Quand il parle, son regard porte très loin, comme s'il essayait de lire un prompteur installé de l'autre côté de la rivière.
tithom34
Stagiaire
Posts: 36
Joined: 3 Jul 12, 23:53

Re: Michel Deville

Post by tithom34 »

Le mouton enragé ce soir sur ARTE à 20h45.

Je vais me laisser tenter je pense, jamais vu un seul Deville à ma grande honte. :oops:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90486
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michel Deville

Post by Jeremy Fox »

tithom34 wrote:Le mouton enragé ce soir sur ARTE à 20h45.
Je l'avais bien noté sur mes tablettes moi aussi 8)
User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2719
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Michel Deville

Post by Harkento »

tithom34 wrote:Le mouton enragé ce soir sur ARTE à 20h45.

Je vais me laisser tenter je pense, jamais vu un seul Deville à ma grande honte. :oops:
Très belle entrée en matière ! :wink:
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2880
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Re: Michel Deville

Post by Grimmy »

Découverte du "Mouton enragé" de Michel Deville (1973). Ben...bof, bof !! J'ai pas été bien emballé. Ennui poli pour ma part, peut être à cause d'un rythme faussement rapide. On enlève la musique de Saint Saens et ça avance à la vitesse d'un escargot. Le film est "sauvé" par un Trintignant magistral, drôle inquiétant, malsain et par Romy Schneider belle à tomber ! Quelle classe ! Le reste ne m'a pas intéressé, hélas.