Topic films d'horreur

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Gounou »

De ce film vu il y a une quinzaine d'années, je ne me souviens en tout et pour tout que d'une scène de cul sympatoche. C'est dire... !
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23313
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by AtCloseRange »

Gounou wrote:De ce film vu il y a une quinzaine d'années, je ne me souviens en tout et pour tout que d'une scène de cul sympatoche. C'est dire... !
J'en connais certains ici à qui ça suffirait pour que ce soit considéré comme un très bon film :mrgreen:
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Jericho »

Que vaut le remake américain que Maas a lui-même réalisé, avec Naomi Watts ? J'imagine que ça ne peut qu'être meilleur.
Les critiques que j'ai lues s'accordaient à dire que c'était un navet, contrairement au film original (que tu n'as pas aimé).
J'en sais rien, j'ai rien vu.
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13754
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Demi-Lune wrote:L'ascenseur (Dick Maas, 1983)

Autant le dire tout de suite : j'ai trouvé que L'ascenseur avait salement vieilli. Encore une fois, le pitch est très original, très intrigant, plein des possibilités. [...]Dans mes souvenirs brumeux ce sera également le lot de son polar en plongée Amsterdamned.
Je trouve aussi qu'il a assez mal vieilli en donnant la priorité à l'enquête policière bien pépère...Reste, en effet, quelques idées originales qui aurait donné un bon épisode de X files (ou Fringe pour faire contemporain :mrgreen: ), mine de rien le film s'était quand même vu offrir le Grand Prix à Avoriaz devant Dead Zone, Christine et le Quatrième Homme :?

J'ai une petite tendresse pour Amsterdamned, que j'ai repris en dvd, qui balance entre polar, influences giallesques et micmac de krimi style Le Requin harponne Scotland Yard...même s'il fait aussi un peu téléfilm je le trouve plus sympa et divertissant que l'Ascenseur...Je me le revois prochainement d'ailleurs :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16281
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by mannhunter »

hellrick wrote:J'ai une petite tendresse pour Amsterdamned, que j'ai repris en dvd, qui balance entre polar, influences giallesques et micmac de krimi style Le Requin harponne Scotland Yard...même s'il fait aussi un peu téléfilm je le trouve plus sympa et divertissant que l'Ascenseur...Je me le revois prochainement d'ailleurs :wink:
moi aussi je trouve ce film sympathique, je le préfère à ce surestimé (à l'époque) "Ascenceur", dont le remake n'était pas vraiment plus intéressant...de Dick Maas j'aime bien "Do not disturb" ("issue de secours") et il faudrait que je voie "Saint".
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14662
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Demi-Lune »

AtCloseRange wrote:
Demi-Lune wrote: Il paraît que son principal défaut est de ne jamais retrouver la force (inoubliable il est vrai) de sa longue ouverture... tu confirmes ?
Oui et non. Le début est vraiment formidable mais le film prend ensuite une autre direction beaucoup plus réaliste et quasi documentaire que je trouve pour ma part vraiment intéressante. Pour un amateur pur de slasher et de frissons, je peux comprendre par contre que ça puisse être décevant.
cinephage wrote:Entièrement d'accord, Terreur sur la ligne se démarque pas mal de la production courante, prenant une teinte très réaliste et changeant de ton en cours de route. Il en résulte un film plus prenant, plus riche et surprenant, qu'un slasher standard.
Cette originalité peut déplaire à l'amateur d'hémoglobine, mais je trouve pour ma part, tout comme atcloserange, que ça n'en rend le film que plus intéressant.
J'ai regardé Terreur sur la ligne en intégralité. Je comprends mieux ce que vous disiez sur la fracture opérée dans l'approche après les 25 premières minutes. Je ne condamne pas cette direction empruntée, effectivement plus dans la psychologie de ce simili Pierre Desproges agité du bocal, mais au final je ne suis pas complètement convaincu. Cette direction se défend, et le film est très correctement exécuté, mais le problème reste à mes yeux que Walton a mis la barre tellement haut lors de son ouverture qu'on a l'impression de voir une histoire totalement déconnectée de son entame, une entame paradoxalement "trop" forte parce qu'elle plonge le spectateur dans un état extrême de tension qui ne fera malheureusement que décroître. Alors, c'est vraiment ambivalent... c'est couillu de la part de Walton de partir vers autre chose après une aussi magistrale mise en bouche, mais d'un autre côté la suite souffre pour moi du spectre tenace de son ouverture. Et le fait que le dernier acte revienne vers la recette de l'introduction montre quelque part que cette logique se mord la queue. Donc, si je mets entre parenthèses l'heure centrale du film, intéressante mais aussi pénalisante, je garde en tête la virtuosité de l'ouverture (un mini chef-d’œuvre à elle seule... le plan sur l'ombre de la porte qui s'ouvre à l'étage est pour moi un des plus grands trucs de l'histoire du cinéma d'horreur) et le suspense final, moins surprenant mais encore très efficace. Avec une mention à ce qui précède juste avant : la scène au restaurant où la panique de Carol Kane est parfaitement communicative. Bon film quand même grâce aussi à la prestation trouble de Tony Beckley.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13754
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Demi-Lune wrote: J'ai regardé Terreur sur la ligne en intégralité. Je comprends mieux ce que vous disiez sur la fracture opérée dans l'approche après les 25 premières minutes. Je ne condamne pas cette direction empruntée, effectivement plus dans la psychologie de ce simili Pierre Desproges agité du bocal, mais au final je ne suis pas complètement convaincu. Cette direction se défend, et le film est très correctement exécuté, mais le problème reste à mes yeux que Walton a mis la barre tellement haut lors de son ouverture qu'on a l'impression de voir une histoire totalement déconnectée de son entame, une entame paradoxalement "trop" forte parce qu'elle plonge le spectateur dans un état extrême de tension qui ne fera malheureusement que décroître. Alors, c'est vraiment ambivalent... c'est couillu de la part de Walton de partir vers autre chose après une aussi magistrale mise en bouche, mais d'un autre côté la suite souffre pour moi du spectre tenace de son ouverture. Et le fait que le dernier acte revienne vers la recette de l'introduction montre quelque part que cette logique se mord la queue. Donc, si je mets entre parenthèses l'heure centrale du film, intéressante mais aussi pénalisante, je garde en tête la virtuosité de l'ouverture (un mini chef-d’œuvre à elle seule... le plan sur l'ombre de la porte qui s'ouvre à l'étage est pour moi un des plus grands trucs de l'histoire du cinéma d'horreur) et le suspense final, moins surprenant mais encore très efficace. Avec une mention à ce qui précède juste avant : la scène au restaurant où la panique de Carol Kane est parfaitement communicative. Bon film quand même grâce aussi à la prestation trouble de Tony Beckley.
Je suis d'accord avec tout ça, cette fracture est couillue mais aussi un poil décevante.
En revoyant le film (hier :wink: ) je me suis aussi rendu compte des similitudes avec Halloween, plus marquées que dans mon souvenir: l'intro marquante, le passage "X années plus tard", l'évasion du maniaque, la traque par le détective (ou le psy) convaincu que le tueur ne mérite que la mort pour ce qu'il a fait, le retour dans les lieux où le drame s'est noué, le final...
Mais ça reste un bon film, quand même plus proche du thriller que du slasher pur et dur...
Si tu aimes ce genre de film essaie de voir Terreur à l'hopital central qui est également un bon suspense plus qu'une série de meurtres gore :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14662
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Demi-Lune »

Réincarnations [Dead and buried] (Gary Sherman, 1981)

Voilà un film que je voulais découvrir depuis pas mal de temps, intrigué par un pitch prometteur et fascinant. Au final, ce n'est peut-être pas aussi "génial" que je l'escomptais secrètement, mais Réincarnations n'en demeure pas moins un film fantastique original et réussi, très honnête. Ce que je lui reproche principalement, en fait, c'est l'affichage un peu trop rapide à mon goût de la piste fantastique, justement... c'est difficile d'en parler sans spoiler, mais le scénario et ses personnages sont construits de telle sorte qu'il est aisé, pour un spectateur pas trop con (déjà, le titre...), de deviner assez vite la teneur du mystère. Lequel m'apparaîtra d'ailleurs, aussi bizarre que ça puisse paraître, moins "convaincant" qu'un autre grand film fantastique des années 1980 sur le même thème. C'est dommage parce que la mise en place de l'intrigue est vraiment aguichante. Ceci dit, cela ne nuit pas fondamentalement à l'efficacité du film, qui réserve une belle ambiance mortifère (rappelant un peu celle, côtière, de The Fog) et quelques scènes effroyables parfois magnifiées par les trucages de Stan Winston (sauf un, en particulier, a vieilli et ressemble plus à un masque de Carnaval qu'autre chose). Pour une scène, notamment, je ne sais absolument pas comment il a pu faire, car c'est filmé en plan-séquence et le trucage est invisible. C'est d'ailleurs la scène que je préfère de Réincarnations. Le final est très bon. Bref, un travail réalisé avec savoir-faire et ingéniosité, à redécouvrir.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16281
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by mannhunter »

Demi-Lune wrote:Réincarnations [Dead and buried] (Gary Sherman, 1981)

Le final est très bon.
énorme le twist final! :uhuh: :o
de Gary Sherman j'aime également beaucoup "Vice Squad" et j'aimerais bien voir "Death Line"...son "Mort ou vif" avec Rutger Hauer et Gene Simmons était décevant même si plutôt fun..
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13754
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

mannhunter wrote: j'aimerais bien voir "Death Line"....
J'ai un avis mitigé sur ce film à la pourtant bonne réputation, développement ici : http://bis.cinemaland.net/html/movies/raw-meat.htm :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48297
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

Demi-Lune wrote:Réincarnations n'en demeure pas moins un film fantastique original et réussi, très honnête.
Découvert hier soir, et je partage totalement ton avis : ambiance parfaitement gérée (j'ai moi aussi pensé à The Fog), étrangeté posée dès sa très efficace séquence d'intro, mise en scène classieuse (aaahhh cette époque bénie où les films d'horreur étaient MIS EN SCENE), maquillages au top...d'ailleurs, le trucage invisible dont tu parles, je suppose qu'il s'agit de
Spoiler (cliquez pour afficher)
l'oeil inséré dans l'orbite de la comédienne, en plan séquence, alors qu'il ne s'agit même pas d'une fausse tête, mais bien de celle de la comédienne ? J'ai eu la même réaction que toi : pas compris ce plan :shock:
Et trucage très efficace aussi du visage qui fond (c'est celui-là qui a vieilli, selon toi ?).
Enfin, c'est vraiment une petite série B faite avec efficacité, honnêteté et savoir-faire, comme on ne sait plus trop en faire aujourd'hui (heureusement que Ti West et quelques autres sont là).
Mais il est difficile à croire qu'il s'agit du même réalisateur que celui de Poltergeist III...
J'ai maintenant son Raw Meat (aka Death Line) sous le coude, j'ai plutôt hâte de voir ça.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14662
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Demi-Lune »

Ratatouille wrote:d'ailleurs, le trucage invisible dont tu parles, je suppose qu'il s'agit de
Spoiler (cliquez pour afficher)
l'oeil inséré dans l'orbite de la comédienne, en plan séquence, alors qu'il ne s'agit même pas d'une fausse tête, mais bien de celle de la comédienne ? J'ai eu la même réaction que toi : pas compris ce plan :shock:
Oui c'est bien cette scène. :wink: J'ai beau me creuser les méninges, je ne vois absolument pas comment Stan Winston a pu faire.
Spoiler (cliquez pour afficher)
C'est bien la comédienne et non un mannequin très ressemblant puisque la conclusion du plan-séquence nous la montre se relever après que des mains lui aient touché les cheveux. Et pourtant, on voit clairement le trou de son orbite quand le légiste lui ouvre les paupières ! :shock: C'est un vrai tour de force. Et c'est justement la meilleure scène du film puisque, comme le légiste fou, Winston fait parler sa "magie" du maquillage qui permet de faire revivre les morts. Les fondus enchaînés lorsque le légiste recompose le visage de la jeune victime, et que l'on voit celui-ci passer de vague pâte à modeler à vraie réalisation faciale, c'est très fort dans sa symbolique.
J'ai voulu consulter mon bouquin The Winston Effect pour connaître le mystère de ce trucage, mais le film Dead and buried est curieusement occulté.
Ratatouille wrote:Et trucage très efficace aussi du visage qui fond (c'est celui-là qui a vieilli, selon toi ?).
Spoiler (cliquez pour afficher)
Oui c'est quand les habitants chopent le médecin à qui le shérif a confié l'analyse du morceau de peau. Lorsqu'ils lui injectent je-ne-sais-pas-trop-quoi d'ailleurs dans le visage, le maquillage de la décomposition n'est pas très abouti.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Sur le même thème, donc, je préfère personnellement Re-Animator car finalement il détourne sur le mode comique l'invraisemblance de son prétexte médical (Jeffrey Combs a mis au point une mixture permettant de ramener à la vie et, finalement, on se fout de savoir comment il a fait, car là n'est pas l'objectif du film) là où la révélation de Dead and buried s'accompagne chez moi d'un sentiment en demi-teinte : on évoque imprécisément le vaudou et la sorcellerie, mais comme pour botter en touche : le docteur Dobbs ramène les gens à la vie et on ne sait absolument pas comment il fait, or le film, même fantastique, s'inscrit dans le même temps dans une approche réaliste car policière et médicale. Je ne sais pas trop bien le formuler mais ce "trou scénaristique" est un peu fastoche. A la limite, il aurait fallu conserver un mystère total (quitte à évacuer qu'on montre formellement que Dobbs est le responsable), là ça aurait été fascinant. On aurait pu conclure sur le shérif enterrant à nouveau sa femme et découvrant qu'il est lui-même mort. Mais en l'état je trouve que le film en dit à la fois trop et pas assez. Enfin bref. :|
mannhunter
Laspalès
Posts: 16281
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by mannhunter »

Ratatouille wrote:J'ai maintenant son Raw Meat (aka Death Line) sous le coude
j'en veux bien une copie :)
Ratatouille wrote:Mais il est difficile à croire qu'il s'agit du même réalisateur que celui de Poltergeist III...
pas si mauvais que ça dans mon souvenir, y avait quelques trucs sympas, le jeu avec les miroirs...
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22688
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by cinephage »

mannhunter wrote:
Ratatouille wrote:Mais il est difficile à croire qu'il s'agit du même réalisateur que celui de Poltergeist III...
pas si mauvais que ça dans mon souvenir, y avait quelques trucs sympas, le jeu avec les miroirs...
Le film n'était pas mal fichu, mais le scénario en était vraiment grotesque et ridicule. Paradoxalement, une fois qu'on admet cela, on peut apprécier certaine séquences et effets bien menés. Le film reste néanmoins sévèrement limité par la bêtise de son intrigue...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14662
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Demi-Lune »

Superstition (James W. Roberson, 1982)

J'ai longuement hésité avec le Jeanne d'Arc de Dreyer, mais c'était moins fendard, on en conviendra. Au programme de ce pur produit d'exploitation 80's fauché, une maison abandonnée et possédée par une force spectrale et maléfique, des morts grand-guignolesques, une arrière-toile inquisitoriale, des jolies jeunes filles en short pastel et des gars en polo, un étang pas très catholique, des cascades ringardes (avec des accélérés à la Benny Hill) et des policiers qui ne comprennent rien. En d'autres termes, il faudra être un amateur forcené du cinéma horrifique pour trouver des qualités à Superstition. Non pas que ce soit le degré zéro du genre - si le spectateur est clément, il se surprendra à être capté par le suspense à certains endroits. Le truc, c'est le vide navrant autour. Mise en scène insipide, scénario inexistant, acteurs de troisième zone, musique hilarante (on ressort le Dies Irae dans un sérieux papal). Le seul intérêt qu'on pourra éventuellement et vaguement trouver au film, c'est son outrance en bodycount. Roberson n'y va pas avec le dos de la cuillère et c'est au moins un personnage qui y passe toutes les dix minutes. Le film commence d'ailleurs très fort avec des mises à mort horribles tête décapitée mise en pleine puissance dans le micro-ondes, splash!, corps coupé en deux par une fenêtre, prêtre transpercé par une lame de scie circulaire qui a foutu le camp, pendaison dans une cage d'ascenseur... Le film décroîtra d'ailleurs rapidement dans le graphisme de ses réjouissances mais n'hésitera pas à faire crever des enfants.