Topic films d'horreur

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Monster Man || Michael Davis
Deux jeunes cons s'en vont au mariage d'une fille qu'ils ont connus et voulu tirer. En chemin, ils tombent sur un fou furieux au volant d'un Monster Truck. Ils embarqueront aussi en stop une fille ultra bien foutue. Alors imaginez un road-teen-movie horrifique et on s'approche à peu près de ce qu'est ce Monster Man. C'est constamment crétin, avec le héros nerd et son pote sidekick gros lourd qui passent leur temps à se foutre dessus et à penser avec leur bite, mais ça l'est tellement que ça en devient réellement réjouissant. Ajoutez à cela une bonne pincée de gore, un bad guy efficace entre Leatherface et le camion de Duel et vous avez l'une des comédies gores les plus cool qui ait été faites ces dernières années. Et donc le réalisateur ne lésine pas sur la tripaille, avec des types qui se font écraser, éventrer, énucléer, trancher en deux, etc... c'est un joyeux festival de latex et de sirop de grenadine. Et le final, qui reprend celui de The Texas Chainsaw Massacre est carrément jubilatoire.
J'ai kiffé.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12745
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Post by Addis-Abeba »

Colqhoun wrote: J'ai kiffé.
Un de plus 8)
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Non Primus, tu ne peux pas être Nutella.
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Post by 7swans »

Colqhoun wrote:Monster Man || Michael Davis
Deux jeunes cons s'en vont au mariage d'une fille qu'ils ont connus et voulu tirer. En chemin, ils tombent sur un fou furieux au volant d'un Monster Truck. Ils embarqueront aussi en stop une fille ultra bien foutue. Alors imaginez un road-teen-movie horrifique et on s'approche à peu près de ce qu'est ce Monster Man. C'est constamment crétin, avec le héros nerd et son pote sidekick gros lourd qui passent leur temps à se foutre dessus et à penser avec leur petite chose insignifiante, mais ça l'est tellement que ça en devient réellement réjouissant. Ajoutez à cela une bonne pincée de gore, un bad guy efficace entre Leatherface et le camion de Duel et vous avez l'une des comédies gores les plus cool qui ait été faites ces dernières années. Et donc le réalisateur ne lésine pas sur la tripaille, avec des types qui se font écraser, éventrer, énucléer, trancher en deux, etc... c'est un joyeux festival de latex et de sirop de grenadine. Et le final, qui reprend celui de The Texas Chainsaw Massacre est carrément jubilatoire.
J'ai kiffé.
Aprés tous les avis négatif que j'ai pu lire ici, je suis content que quelqu'un voit dans ce film ce qu'il est et pas plus : un film bien déconnant, un beavis and butt head dans un gore movie.

Des blagues bien graces, dans un vrai film gore.

Malgrés le manque de moyen, le réalisateur arrive a se débrouiller (voir le petit doc comprit dans le dvd).

(j'ai toujours eu pour Michael Davis une certaine tendresse adolescente, je me souviens avoir regardé tard sur Arte, quand j'avais 16 ans, son film Voisine de coeur "eight days a week" parce que le nouvel obs avait beaucoup aimé ce teen movie peut etre un peu plus intelligent que les autres, le film était devenu le symbole de mon adolescence, le yang de mon éducation woody allenienne... depuis je suis les différents travaux de Davis avec parfois beaucoup de plaisir...)


PS : aimee brooks est super craquante... OUCH!
:oops:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

7swans wrote:[Malgrés le manque de moyen, le réalisateur arrive a se débrouiller
En plus il a une tête de Steven Spielberg joufflu. :D
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Je me joins aux kiffeurs de Monster Man : ce film est vraiment bien marrant, en plus d'être généreux en gore et en jolies filles.
De la pure série B dans la plus belle tradition du genre ! :D
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

Les messagers, des frères Pang

Film assez intéressant à voir, lorsqu'on est amateur du genre, puisqu'il s'agit d'y faire jouer les plus vieilles recettes avec une réelle efficacité.
Sursauts, silences pesants, mouvements en arrière-plan, sons étranges dans lesquels se mèlent des cris et des susurements... Les frères Pang sont de bons élèves, et utilisent efficacement cet arsenal, que vient souligner une photo superbe (peut-être un peu déréalisante) et une bande sonore d'une grande précision.

Quel dommage que tout cela souffre de deux handicaps majeurs... Le premier est un scénario bancal, ultraclassique et décevant (schéma 'tout ça pour ça', avec des situations hélas prévisibles et hautement banales), et des personnages bien peu épais.
Le second est le visible manque d'imagination des frères Pang, qui s'entendent pour recycler avec talent des formules qui ont fait leur preuve, citer tel ou tel film avec roublardise, mais semblent incapable d'apporter une seule idée neuve de mise en scène, de plan ou de découpage.

Du coup, on sort du film satisfait d'avoir eu peur de temps à autres, mais en se demandant de quoi l'on avait peur. Question qui restera sans objet, puisque l'on oubliera bien vite ce film...

Je ne connais pas bien le cinéma de ces deux lascars, mais déja, The Eye m'avait laissé la même impression, d'une version de luxe d'un film déja vu 10 fois ailleurs (avec tout de même un chouia plus d'inventivité qu'ici)...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19481
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Post by gnome »

cinephage wrote:Je ne connais pas bien le cinéma de ces deux lascars, mais déja, The Eye m'avait laissé la même impression, d'une version de luxe d'un film déja vu 10 fois ailleurs (avec tout de même un chouia plus d'inventivité qu'ici)...
Ah, j'avais bien aimé The eye, contrairement à toi, j'avais trouvé l'approche originale...
Image
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

gnome wrote:Ah, j'avais bien aimé The eye, contrairement à toi, j'avais trouvé l'approche originale...
Je ne déteste pas, hein... Mais j'ai tendance à y trouver une mise en scène très appliquée, au visuel super-léché, pour un sujet assez (trop) classique.
Mais dans le genre, c'est pas mal fait.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12745
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Post by Addis-Abeba »

The return living dead 5: rave from the grave

Je vais faire court, on retrouve exactement la même équipe que pour le numéro 4, réalisateur compris, avec un Peter Coyote qui a toujours le visage bloqué sur le mode grimace, heureusement je rassure Rata on ne le voit pas longtemps :mrgreen:
Même équipe, mais opus supérieur, beucoup plus gore (bien fait à nouveau), plus de rythme, pendant une heure on se serait presque cru chez du Troma. Malheureusement cette impression ne se confirme pas, j'attendais une derniére demi-heure de folie comme dans les films de la firme de Lloyd Kaufman, mais non The return living dead 5 fini par être frileux et de plus en plus répétitif, et le soufflet retombe lamentablement.
A noter que le scénario est un d'une beauté rare: à base de rave, de j'neus, et d'ecstasy fabriqué à partir des fameux containers de zombies.


Ghost Lake

Image

L'histoire n'est pas brillante, la réalisation l'est encore moin (doux euphémisme), c'est dialogué avec un dictionnaire de quinze mots, et les acteurs n'ont même pas le niveau d'un soap brésilien, bref une horreur sans nom où il est impossible de tenir plus de quarante cinq minutes...

Par-contre avec ses nombreuses scènes involontairement drôles ça peut sûrement donner une magnifique soirée nanar, avis aux amateurs.
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Non Primus, tu ne peux pas être Nutella.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Addis-Abeba wrote:The return living dead 5: rave from the grave

Je vais faire court, on retrouve exactement la même équipe que pour le numéro 4, réalisateur compris, avec un Peter Coyote qui a toujours le visage bloqué sur le mode grimace, heureusement je rassure Rata on ne le voit pas longtemps :mrgreen:
Ah bah non, j'adore cette expression !? :o
Bon j'ai encore ce 5ème opus quelque part, mais il faut encore que je le regarde...
Addis-Abeba wrote: Ghost Lake

Image
Cest le remake US du Lac des Morts-Vivants ?
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12745
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Post by Addis-Abeba »

Ratatouille wrote:
Addis-Abeba wrote: Ghost Lake

Image
Cest le remake US du Lac des Morts-Vivants ?
Non, mais c'est encore plus mauvais :lol:
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Non Primus, tu ne peux pas être Nutella.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Addis-Abeba wrote:Non, mais c'est encore plus mauvais :lol:
Alors là...permets-moi d'en douter !? :shock:
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Reeker || David Payne
Trouvé le dvd pas cher, je savais que le film n'avait pas très bonne réputation, j'espèrais au moins me consoler avec quelques scènes gores.
QUE DALLE ! C'est une méga daube plus honteuse tu meurs ! Tout est nul ! Scénar d'handicapé, qui lance des idées à droite à gauche mais qui se fout éperduemment de ce qu'il raconte. Les acteurs, c'est simple, c'est un banc de morues. Le réalisateur (si on peut appeller ça un réalisateur) est probablement un homme-tronc aveugle (en plus c'est lui qui écrit la musique, alors bonjour les dégâts). Et en fait tout le reste, que ça soit les 3 pauvres misérables scènes à peu près gores (en fait, le gore dans ce film, c'est des pauvres cons qui saignent de la bouche.. wahou !), le twist final plus foutage de gueule que ça c'est impensable, le boogeyman est autant effrayant qu'une pizza précuite et en plus y a cette bonne vieille trogne de Michael Ironside qui débarque, mais là, c'est pas possible, il devait vraiment avoir des factures en retard pour venir se perdre dans ce méga déchet. Reste un petit passage, juste un, qui dure 2-3 secondes et qui est super marrant (un mec veut se jeter à travers une vitre avec une couverture sur lui, il prend son élan... et se rétame la gueule en rebondissant sur la vitre). Le reste (donc tout le film moins 3 secondes): poubelle.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

:lol:

Sinon plutôt d'accord avec toi. Je me rappelle que sur ce film, Mad Movies s'était (encore...) enthousiasmé, et ils s'étaient (encore...) finalement bien trompé.
Reeker, c'est avant tout du gros Z vraiment, mais alors VRAIMENT mal foutu (l'aspect visuel du boogeyman est totalement foireux), et à peine drôle.
Art Core
Paulie Pennino
Posts: 2254
Joined: 24 May 05, 14:20

Post by Art Core »

Après deux courts-métrages franchement géniaux (l'extrême Aftermath et le très poètique Genesis), il aura fallu près de dix ans pour que Nacho Cerda puisse enfin réaliser son premier long-métrage. L'attente fut longue et malheureusement assez mal récompensée. L'histoire est très classique (une femme américaine part à la recherche de son passé en Russie et se retrouve plus ou moins perdu dans une maison étrange) et le film pêche enormément par son côté brouillon et foutraque. On ne comprend pas toujours ce qui se passe, l'héroïne change de lieux et d'époques à la volée sans autres explications et on ne saisit pas très bien le but de tout cela. Après il y a une très belle ambiance (ce mec aurait pu faire un excellent Silent Hill), un décors principal très oppressant mais l'ensemble manque cruellement d'unité et de crédibilité. Finalement Cerda cède assez facilement aux facilité du genre (tiens il y a quelqu'un qui veut me tuer et au lieu de m'enfuir de la maison je vais me cacher dans un placard :roll: , ou tiens la porte se ferme soudainement sans raison et on ne peut plus l'ouvrir...).
Enfin bref, Cerda aurait bien mieux fait de jouer la carte plus basique du survival horror, ça aurait donné à son film une intensité accrue.
Belle déception donc, en esperant que le cinéaste ait plus d'inspiration pour son prochain long).
Sinon je l'ai vu en avant-première avec présence du réalisateur et de mémoire je n'avais jamais vu un réalisateur aussi bavard :shock: . L'habituel série de questions réponses à duré pas loin d'une heure et demie parcequ'à chaque question Cerda répondait en long en large et en ttravers (et vas-y que je t'explique tout le casting, et les anecdotes de tournage etc...). Donc à savoir que ce réalisateur est très sympa mais très chiant... :mrgreen: