Topic films d'horreur

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12745
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Addis-Abeba »

hellrick wrote:C'est pas mal WaZ...
Oui de toute façon je comptais quand même le voir, t'inquiète :wink:
Le forumeur Monnezza en parle en bien page 22.
hellrick wrote:m'enfin les gamins qui tuent c'est toujours sympa, même les Tueurs de l'éclipse je trouve ça potable :mrgreen:
Même Cinq fois la mort ? Par-ce qu'à part la scène de la baignoire avec les Piranhas ça fait vraiment pitié. Par contre c'est vrai qu'on est dans les annèes 70, et dans le genre "film avec des enfants dont le passe temps est de persécuter et tuer des adultes", c'est autrement plus malsain et couillu que The children. Mais alors là aussi que c'est mal joué (là encore surtout les adultes), et surtout que c'est mal foutu, je n'ai jamais vu des ralentis aussi horribles :mrgreen:
Last edited by Addis-Abeba on 17 Dec 10, 20:46, edited 1 time in total.
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Non Primus, tu ne peux pas être Nutella.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Addis-Abeba wrote: Même Cinq fois la mort ?
Je l'ai pas vu, je sais qu'il est sur archive.org en libre téléchargement donc je tenterais bien le coup lorsque j'aurais terminé ma pile de gialli :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

hellrick wrote:Je l'ai pas vu, je sais qu'il est sur archive.org en libre téléchargement
Je n'avais même pas connaissance de ce site ! :shock:
Et me voilà en train de fouiller parmi les titres horreur/SF, même s'il y en a quand même pas mal que j'ai déjà vus (notamment ces petits films de SF fauchés des 50's, totalement libres de droits, et que j'ai dans des coffrets Zone All chopés aux États-Unis).
Mais je viens tout de même de me trouver Dementia 13, donc merci pour le tuyau. :)
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42340
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Rockatansky »

Leurs copies sont souvent médiocres mais bon
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19481
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by gnome »

Rockatansky wrote:Leurs copies sont souvent médiocres mais bon
... c'est parfois toujours mieux que rien...
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Colqhoun »

C'est aussi sur ce site que l'on peut trouver l'intégrale de la death tape de Jim Jones (Peoples temple), enregistré quelques minutes avant qu'à peu près tous ses fidèles se suicident ensemble.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Colqhoun »

DEVIL / John Erick Dowdle
Premier opus de la trilogie horrifique écrite et produit par Shyamalan, Devil raconte l'histoire de 5 personnes coincées dans l'ascenseur d'un gratte-ciel et qui, pour une raison d'abord inconnue, se feront massacrer les unes après les autres. Vu le titre, on imagine vite vers quoi ça va se diriger et ça n'y manque effectivement pas. Ajoutez à la recette un flic ex-alcoolo qui se traîne un vieux trauma et on a tout pour foncer tête baissée dans la fable moralisatrice vaguement neuneu. Cela dit, certaines séquences dans l'ascenseur restent efficaces et la réalisation est, globalement, plutôt élégante (avec Tak Fujimoto à la photo, ça aide). En plus ça dure 80 minutes, donc malgré les défauts, ça passe vite, c'est divertissant, gentiment gore et suffisamment parano pour terminer une soirée devant la télé. Reste maintenant à voir si ça va déboucher sur 2 autres opus de cette trilogie des "night chronicles".
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Globalement d'accord avec Colqhoun...petit développement sur DEVIL

Les « Night Chronicles » sont une série de long-métrages horrifiques à petit budget produits par M. Night Shyamalan, également responsable des idées servant de base aux scénarios. Un concept intéressant lorsqu’on apprécie le cinéaste, responsable de quelques classiques de ces dernières années comme SIXIEME SENS ou INCASSABLE.
Le premier film de cette « saga », intitulé DEVIL, a été écrit par Brian Nelson (30 JOURS DE NUIT, HARD CANDY) et mis en scène par John Erick Dowdle (EN QUARANTAINE). Malheureusement, le résultat s’avère décevant en dépit de prémices intéressantes, basées sur une ancienne légende voulant que, parfois, le Diable s’incarne en homme pour venir cueillir l’âme des damnés.

L’agent de sécurité Ramirez se souvient des histoires racontées par sa maman au sujet du Diable, lequel marche sur la Terre lorsqu’un suicide ouvre les portes de l’Enfer. DEVIL débute donc par la vision d’un homme se défénestrant du haut d’un building. L’enquête est confiée à un policier nommé Bowden, lequel se remet d’une dépression et d’une longue dépendance à l’alcool causée par un accident de voiture ayant jadis couté la vie à sa femme et son fils. Le chauffard s’était, ce jour là, contenté de laisser un mot « je suis désolé » avant de prendre la fuite. Il ne fut jamais arrêté.
Dans le même temps, cinq personnes se trouvent bloquées dans un ascenseur en panne. Ben, un agent de sécurité temporaire, essaye de cacher son passé violent et de rassurer Vince, Tony, Sarah et une vieille femme inconnue. La situation s’éternise et des événements étranges commencent à survenir. Sarah est d’abord blessée par un objet coupant puis Vince meurt quand un morceau de verre provenant d’un miroir brisé lui tranche la gorge.
Ramirez, observant les réactions des protagonistes via les caméras de sécurité, remarque également l’apparition de phénomènes inexplicables, comme un visage démoniaque rodant dans la cabine d’ascenseur. Refusant la thèse surnaturelle, Bowden mène l’enquête, décortique le passé des cinq personnes et soupçonne Tony de ne pas être celui qu’il prétend. Un technicien appelé en renfort tente alors de réparer l’ascenseur mais chute sur la cabine et meurt, comme si quelqu’un, ou quelque chose, refusait de laisser partir les prisonniers. Peu à peu, Bowden remet en doute ses convictions et admet que, peut-être, l’une des cinq personnes coincées dans l’ascenseur serait le Diable incarné.

Pas vraiment réussi, DEVIL s’apparente surtout à un épisode de « La Quatrième Dimension » étiré sur une durée de 80 minutes. Incapable de rester à l’intérieur de l’ascenseur et de générer un authentique huis-clos angoissant, DEVIL s’échappe trop fréquemment de son espace confiné pour proposer une enquête policière guère originale et quelques sous-intrigues finalement inutiles. En dépit d’une courte durée, le film parait par conséquent assez longuet, ce qui n’exclut pas une première partie précipitée échouant à rendre étouffant et claustrophobe l’environnement proposé. Les événements paranormaux surgissent, eux, trop rapidement pour conférer au métrage une véritable atmosphère. La plupart des scènes d’angoisse se déroulent, en outre, lorsque les lumières sont éteintes, permettant un certain suspense mais aussi beaucoup de frustration. Les rares séquences chocs surgissant en pleine lumière sont, par contre, peu convaincantes et recourent à des « jump scare » éculés, n’évitant pas l’apparition d’un visage démoniaque en surimpression hérité du remontage de L’EXORCISTE.

Les thématiques sous-jacentes, pour leur part, trahissent bien les obsessions de Shyamalan et concernent les croyances religieuses (« pour te réaliser pleinement tu as besoin de croire en quelque chose de plus grand ») et la présence effective du Diable en nos sociétés, tempérée par une morale finale plus optimiste et rassurante (« si le Diable existe alors Dieu est également présent parmi nous »). L’option démoniaque et surnaturelle ne fait d’ailleurs aucun doute : le policier ayant perdu la foi ne tarde pas à revenir sur le droit chemin et admettre l’existence du démon même s’il se montrait, au départ, sceptique. Comme souvent chez le cinéaste / scénariste, les notions de culpabilité, de rédemption et de pardon sont centrales à l’intrigues et aboutissent à un climax prévisible mais bien mené et plutôt convaincant.

Fort attendu, DEVIL fonctionne comme une petite série B sympathique mais s’apparente surtout à un épisode de série télévisée et seuls quelques plans d’une belle ampleur (les immeubles environnés de nuages menaçant symbolisent, on le devine, les forces du mal à l’œuvre) le distingue de productions télévisuelles récentes.

Sans être désagréable et parfois même rassurant par son concept (un long métrage à petit budget tente de damner le pion à des blockbusters horrifiques jouant la surenchère spectaculaire sans être un remake de plus ni un torture porn minimaliste), DEVIL manque d’ambition pour s’élever au-dessus de la masse des divertissements sitôt vus et sitôt oubliés. Dans l’ensemble, ces premières « Night Chronicles » se suivent toutefois sans trop d’ennui et rassurent pour les prochains volets.

3,5/6
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

Image
The Hole - Joe Dante

Alléluïa ! Joe Dante est toujours vivant, et toujours en forme !
Alors que je ne m'attendais à rien (si ce n'est à être déçu), Dante m'a prouvé une fois une fois de plus que c'est un réalisateur d'une grande classe et d'une grande intelligence, et que dès qu'il s'attaque à un film fantastique, sa patte reconnaissable entres toutes le place définitivement au-dessus de la masse.
Car face à ce film, il est difficile de ne pas voir le style Dante : une histoire jouant sur les peurs enfantines, mettant en scène des ados (voire pré-ados) qui sonnent juste, dont les relations sonnent juste, le tout étant blindé de ruptures de tons faisant que l'on ne sait jamais à quoi s'attendre, d'où des surprises quasi constantes, et un film parfaitement rythmé et jamais ennuyeux (les 90mn passent à une vitesse folle).
On passe donc de scènes de trouille très kaidan eiga, à d'autres plus drôles dont la folie rappelle celle de Gremlins (l'attaque de la poupée), à des scènes plus intimistes entre les protagonistes ados principaux, où là encore, Dante évite tous les clichés inhérents au genre...avant de se terminer sur un climax évoquant les univers de Burton et Gilliam, mais aussi son épisode pour Twilight Zone - The Movie.
Et puis quel plaisir de revoir ces bonnes vieilles trognes de Dick Miller (même s'il ne faut pas cligner de l'oeil, si vous ne voulez pas le rater) et Bruce Dern (qui pour l'occasion, s'est fait la tête de Burton quand il aura 20 ans de plus).

M'enfin quelle tristesse que le film soit aussi mal (voire pas du tout) distribué : seulement dispo en dvd zone 2 italien, alors qu'il éclate la majorité des films de genre sortant actuellement en salles...et une sortie en zone 2 FR n'est évidemment pas prévue...

7/10
(mais 0/10 pour les distributeurs)
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by cinephage »

Quand on voit combien de temps on a attendu panique à Florida Beach (et encore, sans sous-titres du tout)... On n'est pas près de l'avoir, celui-là. :|

Tu as bien de la chance de l'avoir vu.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4829
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by nobody smith »

Image

Je n’ai pas trouvé énormément d’avis sur cette suite au film culte de Hooper/Spielberg. Pourtant, si les deux compères ont quitté le bateau, la production de ce poltergeist 2 comporte du beau monde. Andrew Laszlow à la photographie, des effets spéciaux signés Richard Edlund, H.R Giger en consultant créatif et toujours Jerry Goldsmith à la musique. Des personnalités qui accomplissent chacun de leur côté un honnête travail mais auquel il manque l’influence d’un vrai chef d’orchestre. Sinistre inconnu, le réalisateur Brian Gibson est l’archétype du faiseur qui, si il sait plutôt bien tenir une caméra, ne sait pas réfléchir sur l’art d’illustrer un script à la propension grotesque prononcée. Et poltergeist 2 dispose d’un scénario qui en tient une sacrée couche. Le processus spielbergien sur une famille ordinaire plongée dans l’horreur ectoplasmique prend rapidement le large pour une ambition foireuse de déconstruction du film original. Si le film contient des éléments fort intéressants sur l’évolution des personnages depuis le premier film (Craig T. Nelson et sa famille désormais ruinée tente de reconstruire leur bonheur d’antan, la banlieue a été complètement déserté suite à la catastrophe finale du précédent opus), cette suite s’acharne surtout à expliciter ce qui était judicieusement laissé dans l’ombre. Le folklore indien y est employé plus de raison (Nelson chassant une créature en lui crachant une âme à la gueule :shock: ), les évènements les plus abstraits trouvent une explication (le lien de la gamine avec les fantômes) et la menace omnisciente s’incarnant sous diverses formes se matérialise désormais principalement au travers d’un personnage de grand méchant. Le pompon sera atteint avec le climax dans l’au-delà. Laissé hors champs dans l’original, il nous offre ici une vision complètement ridicule et daté pour ne rien gâcher. De la belle merde dans laquelle les professionnels mentionnés n’avaient pas vraiment lieu de gâcher leur talent.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

nobody smith wrote: Je n’ai pas trouvé énormément d’avis sur cette suite au film culte de Hooper/Spielberg. De la belle merde dans laquelle les professionnels mentionnés n’avaient pas vraiment lieu de gâcher leur talent.
Si tu ne l'as pas vu évite dans ce cas POLTERGEIST III qui est encore bien pire :fiou:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

Oui mais dans Poltergeist III, il y a ce personnage là...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
...que j'ai toujours trouvé super flippant, au même titre que Angus Scrimm dans la série des Phantasm. :|
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by 7swans »

Quelqu'un ici (hellrick ou autres...) aurait eu la "chance" de voir ce film :

Image

THE INVISIBLE MANIAC

Il n'existe pas en DVD, film réalisé par Adam Rifkin (sous le pseudo de Rif Coogan, qu'il prend pour réaliser des films d'exploit', type : Psycho Cop Returns), réalisé en 2 semaines avec un budget minimal et deux obligations : des boobs et du blood (evidemment).

http://www.killerfilm.com/features/read ... nsfw-53242
I had always wanted to do an exploitation movie because I love them. I created the character of Rif Coogan to be my nom de plume. Rif Coogan was going to be my exploitation persona, my grindhouse persona.
At that time if a movie was basically ninety minutes long and it had some boobs and it had some blood and it was in color, you could make a fortune on the home video market.


Une belle note imdb ( 2.8 ) me donne bien envie...
http://www.imdb.com/title/tt0099856/
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

7swans wrote:Quelqu'un ici (hellrick ou autres...) aurait eu la "chance" de voir ce film :

Image

THE INVISIBLE MANIAC
Pas vu, j'avoue que la vision hier sur SyFy de SHARK IN VENICE a calmé mes envies de nanar pour au moins 3 semaines :D
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image