Topic films d'horreur

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4829
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by nobody smith »

Colqhoun wrote:Ah oui, ce CARRIERS est l'une des plus belles surprises du cinoche de genre ricain sorti ces derniers temps.
C'est intelligent, bien réalisé (à noter une jolie photo de Benoît -Calvaire- Debbie) et particulièrement imprévisible.
Je plussoie. C’est effectivement une des surprises les plus inattendues de l’année. Cela semble presque inexpérée qu’une oeuvre de genre d’une telle exigence et si peu vendable (y avait deux bouffes à côté de moi qui attendaient en vain l’apparition des zomblards :lol: ) est réussi à bénéficier d’une sortie ciné (certes limité) et non pas juste d’un DTV. Un comble quand même pour une oeuvre marqué par le désespoir et un pessimisme retentissant. Ce retour vers l’innocence fait preuve d’un sacré dosage entre travail sur les personnages, horreur et suspense, en transcendant tous les clichés qu’il proposent. La mise en scène est superbe, gavé d’excellentes idées (j’aime beaucoup les nombreuses illustrations de la séparation entre les personnages). La photographie de Benoît Debbie est également magnifique.

Le seul grief que je ferais tiendrais au dernier acte. Le film est arrivé à une telle accumulation dans ses effets qu’on sent que l’objet commence sérieusement à s’essoufler.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Je serais d’ailleurs presque tenté de mettre la séquence de la ferme avec le chien dans le topic des scènes qui ruinent un film. On va certes me dire que ce passage n’est pas complètement inutile tant il prépare le meurtre du frère (soit dit en passant, j’adore de plus en plus Chris Pine) mais personnellement, je trouve qu’il aurait fallu en venir plus rapidement à la conclusion.
Bon cela dit, c’est un premier long-métrage. Ce genre de maladresse est inévitable et n’empêche pas carriers d’être une formidable découverte.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by cinephage »

Stag Night (Peter A. Dowling, 2008)

Petit survival situé sous le métro new-yorkais. Cette intrigue "novatrice" est l'élément le plus original du film, c'est dire...
Effets sanglants médiocres, comédiens à la ramasse, équipe technique bulgare bon marché (curieusement, l'équipe du montage ne l'est pas, alors que c'est un des éléments les plus faibles du film). Aucune tension, méchants aussi ridicules que ternes (des clochards à borborygmes), et surtout, hélas, nouveau point fort des films de série à microbudget, la caméra qui se secoue dans tous les sens et rend l'action inintelligible, sans raison ni bon sens.
Mort du héros au ralenti, gros plan sur les yeux écarquillés quand la lame s'enfonce dans le corps d'une victime, jump-scares idiots, on ne nous épargnera aucun poncif, sinon, hélas, les blagues qui faisaient parfois passer la pilule : ici, on ne rit pas, on s'ennuie.
2/10
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by »

cinephage wrote:Stag Night (Peter A. Dowling, 2008)

Petit survival situé sous le métro new-yorkais. Cette intrigue "novatrice" est l'élément le plus original du film, c'est dire...
Effets sanglants médiocres, comédiens à la ramasse, équipe technique bulgare bon marché (curieusement, l'équipe du montage ne l'est pas, alors que c'est un des éléments les plus faibles du film). Aucune tension, méchants aussi ridicules que ternes (des clochards à borborygmes), et surtout, hélas, nouveau point fort des films de série à microbudget, la caméra qui se secoue dans tous les sens et rend l'action inintelligible, sans raison ni bon sens.
Mort du héros au ralenti, gros plan sur les yeux écarquillés quand la lame s'enfonce dans le corps d'une victime, jump-scares idiots, on ne nous épargnera aucun poncif, sinon, hélas, les blagues qui faisaient parfois passer la pilule : ici, on ne rit pas, on s'ennuie.
2/10
Et sinon, c'est bien ? Tu as aimé ? :D
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Jericho »

Black Christmas - Bob Clark (1974)

J'ai découvert la version originale de 1974 et j'ai plutôt bien aimé. Ce Black Christmas mélange la comédie (j'adore la grosse dame alcoolo), le slasher et le giallo. Et semble très en avance pour son époque.
Le premier quart d'heure est excellent (la vue subjective du tueur pour son premier meurtre) et mets tout de suite dans le bain.
Malheureusement par la suite, ça manque un peu de rythme, je m'attendais à quelque chose de plus bourrin et de plus soutenu en terme de "bodycount". Mais je ne me suis pas ennuyé pour autant, surtout que vers la fin ça repart de plus belle.
Sinon c'est très bien mis en scène, assez bien écrit dans l'ensemble, bref un très bon film.
Du coup j'ai envie de découvrir le remake pour faire le jeu des comparaisons et pour pouvoir m'insurger un petit peu !
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Pas vu l'original malheureusement mais le remake est catastrophique :(
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Jordan White »

Sorority Row- Stewart Handler, 2009

Acheté sur la foi d'une chronique de Devildead. J'aurais dû y réfléchir à deux fois. Non pas que j'en veuille au chroniqueur du site pré-cité qui m'a d'ailleurs orienté vers quelques très bons films, mais en l'occurrence davantage au réalisateur. Ca commence pourtant assez bien, un beau plan-séquence (retouché malheureusement, s'aidant de quelques portes pour donner l'illusion d'une continuité, à l'instar de Snake Eyes et de son plan d'ouverture) de cinq minutes qui nous fait entrer dans l'univers du film, celui de jeunes filles d'une sororité. Alors qu'une fête bat son plein (avec plan soirée pyjamas, alcools coulant à flots, et petites tenues transparentes) une mauvaise blague tourne très vite au drame. Les "soeurs" qui ont juré de garder le secret arrivent ensuite dans un autre établissement dirigé de main de fer par Carrie Fisher qui semble être sous l'emprise d'une substance hallucinogène dans chacune de ses scènes. Elle porte le long rifle et grimace stoïquement, avec la mécanique des actrices oubliées qui joue un petit rôle pour la reconquête d'une petite gloire de série B momentanée. Donc confidentielle. C'est étonnant de se dire qu'il y a trente cinq ans elle était la reine du box-office dans la première trilogie de La Guerre des étoiles. Mark Hamill avait lui aussi fait un peu de figuration dans des séries B fort sympathiques au demeurant.

Très vite les meurtres s'enchaînent, sans une once d'originalité, si ce n'est l'instrument utilisé, renvoyant le film à des allures d'années 80, mais surtout à un croisement improbable entre Vendredi 13 et Souviens-toi l'été dernier avec quelques vannes qui n'auraient pas déparaillé dans un Scary Movie. Pire, le film bascule souvent dans les effets et les facilités d'un All the boys love Mandy Lane de sinistre mémoire personnellement. Le réalisateur commence à se regarder filmer, les dialogues imbitables et les situations s'enchaînant sans véritable énergie, sans aucune surprise, sauf à vouloir à tout prix faire un peu peur au spectateur avec un mixage sonore agressif, les éternels décadrages intempestifs, les sursauts de personnages qui ne meurent pas dans la seconde, avant d'être tués bêtement quelques instants plus tard. Du vu et du revu des dizaines de fois. Les actrices, à l'exception de Rumer Willis (fille de Bruce Willis) récitent leur texte, entre l'attitude potiche et le surjeu lors des scènes de meurtres filmées très platement, sans véritable imagination. Le seul intérêt qui pimente un peu le film (quoique), c'est de voir la fixation faite sur la bouche et la façon quasi systématique dont le tueur en profite pour agresser ses victimes par le biais d'empalement ou d'intrusion d'objets dans la bouche/gorge de ses victimes : bouteille de vin, pieu, etc. Ce qui aurait pu être une perversité réjouissante est en fait une façon de se démarquer du classique poignard ou couteau de boucher. Reste que c'était plus minimaliste mais pas moins efficace car prenant dans le premier Halloween. Comme dans Mandy Lane tout repose sur un retournement de situation, aussi grotesque que mal joué. Il était déjà trop tard pour générer un autre intérêt que celui de voir un décor en carton pâte s'écrouler dans de mauvaises flammes en CGI. Médiocre et lassante série B horrifique.

Sorti en DVD chez M6 Vidéo. Vu sur le Blu-ray UK. Bonne image, souvent granuleuse dans les scènes sombres, bonne définition en général. Sous-titres anglais optionnels.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19481
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by gnome »

- Maléfique (Eric Valette) 5/10

Image

Franchement... bof... Déception. Je n'en attendais pas un chef d'oeuvre, mais le pitch me plaisait et les images que j'en avais vu, m'avaient attiré. Et au final... De l'humour lourdingue qui plombe les quelques bonnes idées et le semblant d'atmosphère que le réalisateur peine à installer. Un rythme bancal. Quelques bonnes idées sont à sauver surtout dans la dernière demi-heure assez réussie et l'ambiance Lovecraftienne du récit, mais c'est tout. On peut critiquer Pascal Laugier d'avoir pompé dans Les autres, L'échine du diable etc pour son Saint-Ange, mais il y avait une sacrée atmosphère morbide dans son film, quelque chose de lourd et malsain qui planait sur les personnages, ici, c'est raté... Pas à 100%, mais c'est raté. Je me suis presque ennuyé et pourtant, je suis bon public. Dommage.
Image
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Jericho »

SOS Maison hantée (alias Bless this house) - 1988

Image

Cette comédie fantastique est un curieux mélange d'Evil dead, de Poltergeist, de Shining, avec en prime un soupçon de kung fu. Ces références ne semblent pas dues au hasard, tellement c'est appuyé dans le long métrage.
Dans l'ensemble c'est assez plaisant, même si je déplore l'apparition tardive de ces fameux fantômes qui hantent la baraque.
A ce titre, le dernier quart d'heure se révèle particulièrement jouissif, les esprits se déchainent vraiment, ça part dans tout les sens, bref c'est bien fun.
Après niveau mise en scène c'est plutôt bon avec quelques plans de folies, une caméra virevoltante et dynamique. En revanche, tout n'est pas de bonne facture techniquement, puisque la photographie du film m'a semblé quelque peu foireuse: j'ignore si ça vient de la copie pas terrible que j'ai vu, mais par moments la tonalité dominante de couleur change radicalement d'un plan à un autre (sur les prises de vues en extérieur notamment).
En conclusion, SOS maison hantée est un divertissement agréable à suivre, relativement court et pas prise de tête. La seule chose que je regrette vraiment, c'est que les fantômes mettent du temps à se manifester.
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4829
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by nobody smith »

Warlock: The Armageddon

Malgré des atours alléchants (une série B 80’s réalisée par Steve miner et écrite par David Twohy ne peut être complètement mauvaise), je n’ai pas vu le premier warlock. Cela dit, je me pensais qu’avec Anthony Hickox à la réalisation, cette suite pourrait aisément être regardable. Ben je me suis quelque peu fourvoyé. Dans l’interview qu’il avait accordé à mad, Hickox regrettait de ne pas avoir plus travaillé la narration du script. Il pointait ainsi du doigt un déroulement basé sur deux intrigues parallèles qui, à l’exception de son final sous forme de western, ne se croiseront guère au cours du film. D’un côté, on suit l’apprentisage fort ennuyeux d’un futur jed... euh druide à base d’effets numériques bien pourris. De l’autre, il y a le warlock du titre traversant les Etats-Unis pour collecter des pierres capables de ramener son paternel de démon dans notre monde. Inutile de dire que c’est cette partie qui retient le plus l’attention grâce à des séquences horrifiques un minimum inventives et offrant quelques charmants effets live. De quoi éviter de trop s’emmerder du fait du manque de tension inhérent à l’interaction entre les deux fils narratifs. En plus, dans mon cas j’ai été rapidement largué par la mythologie du warlock. Ça rejoint assez l’impression que m’avait laissé Hickox avec hellraiser 3 (je crois d’ailleurs qu’on peut voir un clin d’œil à la série de Clive Barker avec la naissance du Warlock sur fond de musique opératique) : quelques bonnes idées noyées dans un océan de désintérêt.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4829
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by nobody smith »

Species 2

J’avais été étonné d’avoir lu que H.R Giger trouvait cette suite très supérieur à son aîné. Surpris d’abord d’apprendre que Giger avait participé à ce produit purement commercial alors que le premier opus ne lui avait guère apporté de satisfaction (la production n’a pas retenu grand-chose de ses idées) et surpris ensuite d’entendre l’artiste vanté un film qui aurait respecté son travail. N’ayant guère été marqué par le long-métrage de Roger Donaldson dont je n’ai retenu que le design de l’alien et la sublime plastique de Natasha Henstridge, je me suis aventuré avec curiosité sur species 2. Le côté gigerien de l’entreprise s’avère en effet bien marqué et ça n’est pas pour me déplaire. Reprenant le cocktail gore et érotisme original (Henstridge passe toutefois la main à d’autres actrices et ne se dénudera que pour une courte scène), le film est un festival d’images violentes aussi glauques que perverses. Malgré des effets spéciaux à la traîne, c’est du pur Giger fort affriollant et servi par une mise en scène assez efficace. Dommage que Giger aussi imaginatif soit-il ne porte guère de regard sur le script en lui-même. Le scénario est bateau à la base mais il tombe rapidement dans le ridicule avec ses dialogues complètement crétins et un casting au cabotinage forçonné (mention à Michael Madsen, tellement bourré qu’il semble se croire chez Tarantino). Reste que l’apport de Giger donne suffisament de sel à ce produit lambda pour le rendre regardable.

The Signal

Vu que l’adaptation du cellulaire de Stephen King semble devoir rester dans les cartons pour encore un bon moment, autant passer tout de suite sur ce produit de substitution qu’est the signal. Le pitch est similaire (notre technologie émet un signal transformant tout le monde en fou furieux) et j’étais curieux de voir comment cette petite production britannique allait s’en sortir. Plutôt bien au bout du compte malgré pas mal de défauts de jeunesses (manipulations de la ligne temporelle hasardeuses, manque de didactisme dans l’illustration du concept) mais l’ensemble est assez sympathique et s’écarte de manière surprenante des attentes. La première partie évoque la tension, la panique et la dimension humaine d’un 28 jours plus tard tout en interrogeant la frontière entre le fou et le sain d’esprit. Une thématique qui reste toujours dans le fond du film mais qui prend un tour particulier. Après un détour par la comédie noire, the signal se révèle comme une histoire romantique autour d’un triangle amoureux. Un choix surprenant qui donne un côté attachant à un projet modeste mené avec une sincérité évidente.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
dutch scheafer
Stagiaire
Posts: 69
Joined: 25 Jul 10, 07:13

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by dutch scheafer »

Jericho wrote:Black Christmas - Bob Clark (1974)

J'ai découvert la version originale de 1974 et j'ai plutôt bien aimé. Ce Black Christmas mélange la comédie (j'adore la grosse dame alcoolo), le slasher et le giallo. Et semble très en avance pour son époque.
Le premier quart d'heure est excellent (la vue subjective du tueur pour son premier meurtre) et mets tout de suite dans le bain.
Malheureusement par la suite, ça manque un peu de rythme, je m'attendais à quelque chose de plus bourrin et de plus soutenu en terme de "bodycount". Mais je ne me suis pas ennuyé pour autant, surtout que vers la fin ça repart de plus belle.
Sinon c'est très bien mis en scène, assez bien écrit dans l'ensemble, bref un très bon film.
Du coup j'ai envie de découvrir le remake pour faire le jeu des comparaisons et pour pouvoir m'insurger un petit peu !
Marrant de voir ce slasher et de se demander si John Carpenter fut influencer ou non par certaines séquences pour son Halloween! Toujours est il que je préfère ce dernier par rapport au film de Bob Clark! Bon film de genre mais nettement moins maîtriser et caractériser que ce qu'a pu produire Big John 4 ans après, selon mon humble avis.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Colqhoun »

Revu Jeepers Creepers 2 de Victor Salva.
Suite parfaite au premier film, déjà particulièrement excellent.
Ici on se retrouve face à un jeu de massacre à la fois réjouissant et inquiétant.
Le creeper est l'un des plus "beaux" monstres que le cinéma de genre nous ait offert depuis bien longtemps.
Sa complexité et son imprévisibilité (pourtant cohérente) permette de faire naître une tension prenante sur toute la durée du film.
Un "petit" film qui mériterait une plus ample reconnaissance dans la mesure où Salva ne tombe jamais dans tous les travers qui pourrissent le cinéma horrifique actuel.
Du travail d'artisan "old school", modeste, bien réalisé, bien joué, accompagné d'une musique intelligente et efficace, Jeepers Creepers n'a, pour ainsi dire pas de défauts particuliers.

Et y a Ray Wise avec un canon à air comprimé totalement démesuré !
"Give me all the bacon and eggs you have."
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Jericho »

Je préfère le second opus au premier (qui a pourtant meilleure réputation), car il est plus drôle, ça se prend moins au sérieux et c'est mieux rythmé je trouve.

Pas spécialement fan de Jeepers Creepers 2 mais c'est une série B recommandable.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

Hatchet de Adam Green :

En voilà un film d'horreur bien sympathique !
Sur un postulat de base très classique (une bande de plus ou moins jeunes perdus dans les marais de la Nouvelle-Orléans, traqués par un simili Jason Voorhees), Adam Green parvient à injecter à son film une bonne dose d'humour drôle (chose rarissime dans ce genre de films), et surtout de séquences de meurtre ultra violentes et ultra gores (c'est quand même l'intérêt principal du film).
Dans le rôle du dégénéré, on retrouve Kane Hodder (celui qui s'est caché pendant plus de 10 ans sous le masque de...Jason Voorhees), mais on croise aussi les habituels Robert Englund et Tony Todd.
Bon ça ne casse pas non plus des briques, mais dans son genre, ça remplit parfaitement son contrat : des jolies filles, du gore à foison, de l'humour...oui, dit comme ça, ça ressemble à du Aja ; à la différence près qu'ici, c'est réussi. :)

A noter que le second épisode va visiblement encore plus loin dans la violence, à un tel point que le film a été retiré des salles US (au grand dam du réalisateur) :
http://www.aceshowbiz.com/news/view/00035862.html
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Colqhoun »

Ouh mais ça donne envie tout ça.
Merci !
"Give me all the bacon and eggs you have."