Topic films d'horreur

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12670
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Topic films d'horreur

Post by Addis-Abeba »

-Next door: de Pal Sletaune.

Si les acteurs sont très bons, particulièrement Kristoffer Joner, j'avoue que je ne suis pas rentré dans le film.Ca l'avantage d'être court (1h10), mais malgré la durée resserrée, le réalisateur n'arrive jamais à vraiment créer un malaise, à nous surprendre.ca manque de tout : de folie, de bizarrerie, de glauque.
Tout sauf nul, mais ce genre de scénario n'est pas nouveau, pour surprendre il faut y aller à fond, en l'état ca reste trop prévisible et gentillet, hormis
Spoiler (cliquez pour afficher)
la scène de "séduction" où lui et sa voisine ce tabasse, qui elle est dérangeante ...

5/10
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48297
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur

Post by Flol »

Allez allez, on continue d'alimenter ce topic avec quelques films du genre vus récemment :

Image
Mockingbird - Bryan Bertino

La mise en place est interminable.
La résolution est nulle.
Et il faut quand même s'imaginer le boulot que ça a dû être, de gonfler ces 2000 ballons. Tout ça pour ça. À l'image du film, quoi.
Mais heureusement pour Bertino, ses essais suivants (The Strangers, The Monster et The Dark & the Wicked) seront bien plus réussis que ce gros caca.
----------------------------------------------------------

Image
Blood Harvest - Bill Rebane

Une petite tranche de "Regional Horror" comme je les aime : ça joue mal, y a de la nudité gratos (et quand on voit le corps de Itonia Salchek, on se dit que la gratuité a vraiment du bon) et une atmosphère de redneck qui a son charme.
Alors oui c'est nul mais dans le fond, j'aime bien.

----------------------------------------------------------

Image
The Wind - Nico Mastorakis

On se fait un peu chier mais Mastorakis sait parfaitement mettre en valeur sa Grèce natale, avec de jolis mouvements de grue et de longs plans filmés à l'helico.
Sinon Meg Foster a des yeux toujours aussi bleus (Salut ! C'est Captain Obvious !), Wings Hauser a vraiment une sacrée tête de salopard (Re-salut ! C'est encore moi, Captain Obvious !) et le film a le bon goût de se terminer sur un magnifique jeté de mannequin en mousse.

----------------------------------------------------------

Image
Of Unknown Origin - George Pan Cosmatos

Grosse pensée pour ce type qui pensait passer enfin du bon temps tout seul chez lui pour pouvoir se masturber tranquillou, avant qu'un put*** de rat de 15kg ne vienne foutre le dawa dans sa baraque et foire tous ses plans.
J'espère tellement que ça m'arrivera jamais. :?
(mais à part ça, le film est vraiment bien et porté par un incroyable Peter Weller)

----------------------------------------------------------

Image
Evil Toons - Fred Olen Ray

De la bimbo qui hurle en nuisette, du boobs en veux-tu les voilà, de la blague méta (Dick Miller en se voyant à la télé dans A Bucket of Blood : "How come this guy never won an Academy Award ?"), un David Carradine en état d'ébriété évident (pléonasme) : yep, on est bien chez Fred Olen Ray.
Par contre, ça manque clairement de gore, de toons (et moi qui m'attendais à une version dégénérée de Roger Rabbit :|), et Monique Gabrielle porte un tee shirt bien trop ample pour elle (mon dieu cette hallucinante poitrine...). Mais ça reste rigolo et gentiment polisson.
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12670
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Topic films d'horreur

Post by Addis-Abeba »

Flol wrote: 23 Sep 21, 17:08

Image
Evil Toons - Fred Olen Ray

De la bimbo qui hurle en nuisette, du boobs en veux-tu les voilà, de la blague méta (Dick Miller en se voyant à la télé dans A Bucket of Blood : "How come this guy never won an Academy Award ?"), un David Carradine en état d'ébriété évident (pléonasme) : yep, on est bien chez Fred Olen Ray.
Par contre, ça manque clairement de gore, de toons (et moi qui m'attendais à une version dégénérée de Roger Rabbit :|), et Monique Gabrielle porte un tee shirt bien trop ample pour elle (mon dieu cette hallucinante poitrine...). Mais ça reste rigolo et gentiment polisson.
Vu il y a longtemps, je l'avais trouvé bien naze celui-là, le Pan Cosmatos par contre je le reverrai bien pour le coup 8)

Hum Blood Harvest je connais pas et Mockingbird j'avais décidé de faire l'impasse, tu aimes te faire du mal :mrgreen:
The Wind m'intéresse du coup, merci ;)
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48297
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur

Post by Flol »

Addis-Abeba wrote: 23 Sep 21, 17:22Mockingbird j'avais décidé de faire l'impasse, tu aimes te faire du mal :mrgreen:
J'ai une espèce de fascination morbide pour les found footages. 99% de ceux que j'ai vus sont catastrophiques, mais dès qu'il y en a un que je n'ai pas vu, je cherche à le voir.
Et celui-là est donc le premier long d'un réal que j'aime bien, du coup je partais un peu confiant. J'aurais pas dû. :|
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48297
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur

Post by Flol »

G.T.O wrote: 23 Sep 21, 16:09 Et de deux, décidément... :mrgreen:
Caricatural le message, asséné lourdement, faisant passer les blancs pour des salauds, là encore, je ne comprends pas trop. On pas vu le même film. J'ai l'impression que tu confonds thème politique prise en charge par la narration, et message; faisant subir au film le reproche de caricature vaguement réac que tu formules :twisted: . D'ailleurs, on se demande bien ce que serait ce fameux message si voyant : les noirs sont des opprimés, et les blancs des oppresseurs. Fort heureusement, il n'en est rien.
C'est un récit sur le devenir-monstre, le destin d'un peintre à la mode qui, à son insu, perpétue une fonction archétypale, dans un jeu de va et vient entre la surface, monde de la peinture, célébrité, et les profondeurs, avec l'idée de cycle de violence systémique exercée sur les noirs. C'est dans cette étrange dialectique que s'inscrit la figure et rôle du martyr-vengeur du Candyman. C'est en découvrant son rôle mais aussi l'histoire d'une communauté, que cle peintre Anthony va découvrir le sien. Un peu plus compliqué que ledit message réducteur soi-disant emblématique de notre époque.
Je reviens juste vite fait là-dessus : je suis d'accord avec toi, toutes les thématiques dont tu parles (plus passionnantes que celles que j'ai pu pointer) sont bel et bien présentes dans le film.
Mais malheureusement, elles le sont pour moi de manière beaucoup trop foutraque et mal agencée. C'est d'ailleurs pour ça que je n'en ai pas parlé, elles manquent trop d'incarnation et de développement pour avoir un réel impact sur le récit.
Qui pour une fois aurait mérité une durée bien plus importante. J'en ai régulièrement marre de ces films trop longs pour rien (et vas-y le prochain James Bond qui dure plus de 2h40), eh bien ici j'en aurais bien repris 30mn de plus pour développer tout ça et donner un peu plus de chair à l'évolution de Anthony McCoy.

Mais en l'état, je me répète mais ça reste un bon film de genre, très classe et aux pistes narratives passionnantes. Je le trouve juste un peu frustrant.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13754
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur

Post by hellrick »

Flol wrote: 23 Sep 21, 17:08
Image
Blood Harvest - Bill Rebane

Une petite tranche de "Regional Horror" comme je les aime : ça joue mal, y a de la nudité gratos (et quand on voit le corps de Itonia Salchek, on se dit que la gratuité a vraiment du bon) et une atmosphère de redneck qui a son charme.
Alors oui c'est nul mais dans le fond, j'aime bien.
SCOOP! On le sort en dvd (chez Pulse) pour accompagner la sortie du bouquin sur les slashers :fiou:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Shin Cyberlapinou
Accessoiriste
Posts: 1593
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: Topic films d'horreur

Post by Shin Cyberlapinou »

Flol wrote: 23 Sep 21, 17:08

Image
Of Unknown Origin - George Pan Cosmatos

Grosse pensée pour ce type qui pensait passer enfin du bon temps tout seul chez lui pour pouvoir se masturber tranquillou, avant qu'un put*** de rat de 15kg ne vienne foutre le dawa dans sa baraque et foire tous ses plans.
J'espère tellement que ça m'arrivera jamais. :?
(mais à part ça, le film est vraiment bien et porté par un incroyable Peter Weller)
Ultra fan de ce film d'autant que je n'attendais rien de Georges Pan Cosmatos, j'en viens du coup à me demander si c'est un faiseur médiocre qui une fois a su se transcender, ou un vrai cinéaste avec des choses à dire bouffé par le système (le fils Panos lui a emprunté une voie ouvertement expérimentale notamment grâce aux royalties de Tombstone). Weller est impérial, le récit oscille sciemment entre Tom & Jerry et Moby Dick et on goûtera la mise en boîte du mode de vie yuppie centré sur cet appartement flambant neuf, territoire à défendre contre ce qui reste un simple rat. 8,5/10.
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12670
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Topic films d'horreur

Post by Addis-Abeba »

Image



Je dois être un des rares à avoir plutôt apprécié son film Hostile, Méandre, lui aussi n'est pas dénué d'intérêt.
Mathieu Turi a indéniablement du talent, esthétiquement ce qu'il arrive à produire avec un budget ultra réduit force le respect.
Malheureusement son Cube est un peu trop répétitif, manque de variété dans son évolution et provoque au bout d'un moment un certains ennui. L'exercice de style est néanmoins intéressant.
On retrouve deux acteurs de la série vikings, d'ailleurs je ne savais même pas que Gaia Weiss est française :shock: Elle s'en sort bien, mais manque elle aussi d'un poil de nuance dans son jeu, mais c'est un rôle difficile, exigeant, ses capacités physiques font merveille.
Turi fait beaucoup avec peu, mais il manque encore un petit quelque chose pour que ca soit complétement convainquant. Mais le potentiel est là.


5.5/10
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48297
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur

Post by Flol »

Petit florilège de quelques films d'horreur de qualité que je me suis vu jusqu'à présent en octobre (mois 100% horreur, exception faite du James Bond) :

Image
Le Parfum de la Dame en Noir (Francesco Barilli - 1974)

Une héroïne aux cheveux courts et blonds à tendance paranoïaque, un immeuble inquiétant, des voisins chelous...pas de doute : on est ici bien plus proche de Polanski que du Giallo - sûrement pas un hasard si l'excellente musique de Nicola Piovani fait écho à plusieurs reprises à celle de Komeda pour Rosemary's Baby.
Confirmation également du talent inégalée qu'avait Mimsy Farmer (toujours aussi sublime) pour interpréter des femmes tourmentées et harcelées, dans ce récit qui mêle (certes de manière un peu confuse) la psychanalyse à Alice au Pays des Merveilles, avec aussi des bouts de whodunit et d'hallucinations.
Et puis arrive cette fin un peu hors sujet qui m'a laissé sur ma faim, et qui vient nous rappeler qu'on est bel et bien face face à un film de genre italien, avec son goût immodéré pour la viande crue.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Image
Massacre at Central High (René Daalder - 1976)

Je m'attendais à un slasher tout ce qu'il y a de plus classique, avec son récit centré sur de l'élimination de bullies ; et je me suis retrouvé face à un teen-movie bien plus complexe que ça, où celui que l'on pense être le héros ne s'avère peut-être pas si héroïque que ça.
Tordu, pervers et pessimiste (en gros, quoiqu'il advienne, on ne peut rien contre la violence intrinsèque chez ces cons de jeunes), bref that's my kind of shit.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Image
V/H/S/94 (plein de gens - 2021)

Quelle chouette surprise : les précédents opus de la saga étaient tous nazes, et celui-ci s'avère pas mal réussi.
Seul le film qui englobe les différents segments s'avère dans la lignée des films précédents, avec notamment un épilogue particulièrement mal joué et mal branlé.
Tout le reste est extrêmement cool : un 1er segment rigolo, avec un effet gorasse bien dégueulasse en guise de climax ; un 2nd segment bien plus creepy et malaisant ; un 3ème ultra fun, évoquant à la fois Barker, Cronenberg et Tsukamoto dans un délire rappelant le jeu vidéo en POV ; un 4ème qui lui évoque un peu du Lovecraft, même s'il reste le moins bon du lot tant il est confus.
Mais globalement, quel plaisir. L'impression que les mecs ont enfin compris, au bout du 4ème essai, comment utiliser à bon escient le principe du found footage. Il était temps, mais l'attente est joliment récompensée.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Image
Curse of Chucky (Don Mancini - 2013)

Fini la gaudriole et le second degré méta des 2 épisodes précédents.
Et retour aux sources avec un film davantage orienté horreur pure aux accents gothiques, et qui a le bon goût de se centrer à nouveau sur uniquement ce petit enculé de Chucky.
La photo toute cheap et le casting de nobody (excepté Brad Dourif et sa propre fille aux faux airs d'une Frances O'Connor jeune) trahissent un peu la faiblesse du budget, mais on sent que Don Mancini s'est fait plaisir à la mise en scène, multipliant les mouvements et angles de caméra pour bien mettre en avant son décor très cinégénique, et surtout pour iconiser à mort son anti-héros.
Donc une bonne surprise, dont je peine à comprendre les faibles moyennes sur IMDb ou Letterboxd.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Image
Leprechaun 3 (Brian Trenchard-Smith - 1995)

Envoyer le Leprechaun à Vegas, temple de l'argent, ça paraissait finalement tomber sous le sens.
Et Brian Trenchard-Smith, en bon vieil artisan sachant manier le second degré avec talent, utilise ce contexte avec ce qu'il faut d'idées complètement chtarbés (big up à Caroline Williams qui se transforme en Kim Kardashian jusqu'à l'explosion) et d'humour un peu teubé (très fan de la discussion sans intérêt sur les slips et les chaussettes).
Et impossible de ne pas citer la super craquante Lee Armstrong, sorte de sosie d'Elisabeth Shue, qui prendra malheureusement sa retraite juste après ce film (et le cinéma ne s'en remettra jamais).
User avatar
Shinji
Electro
Posts: 978
Joined: 31 Aug 18, 21:06

Re: Topic films d'horreur

Post by Shinji »

Flol wrote: 18 Oct 21, 17:12V/H/S/94 (plein de gens - 2021)
Quelle chouette surprise : les précédents opus de la saga étaient tous nazes, et celui-ci s'avère pas mal réussi.
Cela me remotive car j'hésitais ; quelques segments dans les précédents étaient réussis mais si peu, surtout "Amateur Night" de David Bruckner et "Safe Haven" de Gareth Evans.
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1296
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Topic films d'horreur

Post by Roilo Pintu »

Flol wrote: 18 Oct 21, 17:12 ....en octobre (mois 100% horreur, exception faite du James Bond) :
Non non tu es bien dans le thème :mrgreen:
Désolé pour le HS.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48297
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur

Post by Flol »

Roilo Pintu wrote: 19 Oct 21, 00:42
Flol wrote: 18 Oct 21, 17:12 ....en octobre (mois 100% horreur, exception faite du James Bond) :
Non non tu es bien dans le thème :mrgreen:
Désolé pour le HS.
J'y ai pensé en l'écrivant...avant de me dire que ce ne serait pas honnête de ma part. Comment dire d'un film avec Ana De Armas que c'est une horreur ?
Shinji wrote: 18 Oct 21, 21:43
Flol wrote: 18 Oct 21, 17:12V/H/S/94 (plein de gens - 2021)
Quelle chouette surprise : les précédents opus de la saga étaient tous nazes, et celui-ci s'avère pas mal réussi.
Cela me remotive car j'hésitais ; quelques segments dans les précédents étaient réussis mais si peu, surtout "Amateur Night" de David Bruckner et "Safe Haven" de Gareth Evans.
Là c'est vraiment la première fois en 4 films que j'ai eu l'impression d'être face à un tout homogène. Et vraiment, le segment de Timo Tjahjanto, quel délire. :o
primus
Machino
Posts: 1186
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Topic films d'horreur

Post by primus »

Je poste ça là même si ça n'est pas spécifiquement de l'horreur qui fait peur.

Saint Maud et The night house
sont les deux films les plus pertinents, intelligents, que j'ai vu depuis longtemps sur les sujets abordés: mysticisme et énergétique.
Ou comment se leurrer de différentes façons. C'est très bien raconté, filmé, joué...
J'ai envie de croire à une sortie blu ray chez nous. Sinon ce sera de l'import.