Topic films d'horreur

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10315
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Spongebob »

Ton avis m'a donné envie de le voir !
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Alors j'en rajoute une couche avec mon avis: http://bis.cinemaland.net/html/movies/xtro.htm

Un film que j'ai vu 3 ou 4 fois depuis sa sortie en vhs (maintenant j'ai le dvd) et qui m'a toujours beaucoup plu. Je le rapproche un peu de Phantasm par sa bizarrerie et, pour une fois, il mérite bien son appellation "culte"

Par contre je n'aime pas du tout les suites (mais je les ai plus vues depuis les 90's) :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49116
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

Un des rares DVD vendus avec Mad Movies que j'ai gardés. C'est dire à quel point il est bien.
Et la scène des jouets animés est totalement WTF.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

Ratatouille wrote:Un des rares DVD vendus avec Mad Movies que j'ai gardés.
A leur début ils ont quand même sorti quelques chouettes "classiques" comme Les 3 visages de la peur, etc.
Et dans les plus récents Dream Home, House of the Devil, Wake Wood, Angoisse, Berlin Undead, Heartless, Angoisse, Elmer, ALice Sweet Alice,...
Note que je n'ai pas tout ceux là mais j'attends de les croiser en solderie...
Après ils ont aussi sorti du très mauvais, dont des films qui s'étaient fait descendre et puis qui ont été réhabilités à leur sortie dvd :fiou: :|
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Anorya »

Ah oui Spongebob, un petit film qui pourrait te plaire. :)
hellrick wrote:Alors j'en rajoute une couche avec mon avis: http://bis.cinemaland.net/html/movies/xtro.htm
Chouette chro' Hellrick.
Le célèbre chroniqueur Roger Ebert considère X TRO comme très mauvais et le juge comme un « exercice de tristesse, un film nihiliste et dépressif, sans aucun humour ». Ce qui est tout à fait exact. Or, justement, ce ton sombre et sans espoir s’avère une indéniable qualité qui éloigne cette petite série B du banal divertissement horrifique : le cinéaste ne cherche pas, en effet, à rassurer le spectateur mais, au contraire, à le plonger dans un climat d’angoisse cauchemardesque. Harry Bromley Davenport joue ainsi la carte de l’horreur, du glauque, du malsain et du bizarre, sans se retrancher derrière un quelconque second degré. Cette conviction force le respect et élève l’entreprise, lui évitant de sombrer dans le ridicule en dépit de passages déjantés.
Tout à fait. Et j'apprécie totalement qu'on ait pas d'humour, c'est souvent le genre de truc qui peut, pour moi, plomber un film qui a une forte ambiance, ce qui est le cas d'Xtro.
hell rick wrote:Par contre je n'aime pas du tout les suites (mais je les ai plus vues depuis les 90's) :wink:
Je me souviens pour Xtro 2 d'un truc très moyen mais avec une fin qui m'avait surpris. Bon ça volait pas très haut non plus.
ratatatata wrote:Et la scène des jouets animés est totalement WTF.
Ah oui ! Une scène à l'image de tout le film on peut dire.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49116
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Flol »

hellrick wrote:
Ratatouille wrote:Un des rares DVD vendus avec Mad Movies que j'ai gardés.
A leur début ils ont quand même sorti quelques chouettes "classiques" comme Les 3 visages de la peur, etc.
Et dans les plus récents Dream Home, House of the Devil, Wake Wood, Angoisse, Berlin Undead, Heartless, Angoisse, Elmer, ALice Sweet Alice,...
Oui c'est vrai. Mais finalement, parmi tous ceux-là, peu ont eu le privilège de finir dans ma dévédéthèque, malgré toute leur sympathie.
hellrick wrote:Après ils ont aussi sorti du très mauvais, dont des films qui s'étaient fait descendre et puis qui ont été réhabilités à leur sortie dvd :fiou: :|
Ah ça...une des raisons pour lesquelles Mad me gonfle de plus en plus. A un tel point que je crois que je vais arrêter de le lire.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Colqhoun »

Un des rares dvd Mad que j'ai gardé, c'est Dinocroc. :|
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10315
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Spongebob »

Anorya wrote:Ah oui Spongebob, un petit film qui pourrait te plaire. :)
Ça tombe bien il est dispo en SVOD chez FilmoTV :mrgreen:
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19515
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by gnome »

Spongebob wrote:Ton avis m'a donné envie de le voir !
+1
C'était déjà le cas, mais là ça l'est encore plus !
Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Anorya »

The human centipede (Tom Six - 2009).

Image

L'histoire d'un spécialiste de la chirurgie séparatrice qui décide de faire évoluer sa spécialité en suturant les êtres vivants entre eux. Après avoir essuyé un échec avec des rottweilers, il décide de tenter l'expérience avec des êtres humains en vue de réaliser un monstrueux mille-pattes où un individu a la bouche cousue au postérieur d'un autre...



Et encore une sacrée découverte !
Cela faisait longtemps que ça me démangeait et ayant trouvé le film en occasion, j'ai sauté le pas tout en sachant très bien où je mettais les pieds puisque Jordan en parlait très bien beaucoup plus tôt et que je m'étais pas mal renseigné sur le film (une amie me forçait presque à le voir l'an dernier). Et quel film ! Une histoire d'horreur qui prend son terreau dans un quotidien presque banal, l'horreur à portée de chez soi. Ici pas de monstres extravagants sauf le savant fou (chirurgien fou ?) campé génialement par Dieter Laser, le Dr. Heiter, qui a depuis longtemps abandonné toute humanité depuis que ses chers toutous sont au paradis canin. Le pitch de départ est prévisible, la suite l'est beaucoup moins : deux touristes américaines paumées et trempées par la pluie sont recueuillies par notre docteur isolé. Là vous vous dites, elles vont être capturées et torturées par Eli Roth en personne. Presque, parce que c'est beaucoup moins gouleyant (j'aime ce mot) que ça et puis ce serait trop facile...
Le cher docteur veut juste créer un centipède humain où chaque humain serait rattaché à un autre. Et ce cher Heiter est d'ailleurs un spécialiste de la séparation des siamois (*) ...donc...


A part son final (surprenant mais dans la logique du film), le film n'est jamais gore mais déstabilise et fascine par ses partis-pris : esthétique soignée, cadrages impeccables, travail du son (sur les bruits du corps notamment, ce qui pourra en révulser certains, pas ceux élevés toutefois avec du Cronenberg dans le biberon comme moi. On pense d'ailleurs au même aspect clinique que sur un Faux-semblants par moments) assez bien foutus et surtout un humour noir a toute épreuve à travers le personnage de Laser, impitoyable, portant aussi bien le film sur ses épaules que les autres acteurs (investis corps et âme d'ailleurs). D'ailleurs le film est beaucoup plus fin qu'on pourrait le croire car il joue sur les ambivalences entres personnages : si au début on suit le docteur (qui voit un gros beauf sortir de son camion pour aller chier dans un coin hors de la nationale. Sa première pensée ? Prendre sa carabine, la planquer dans son imperméable et sortir pour aller viser pépère qui se soulage ! :mrgreen: ) et qu'on n'est guère attaché aux deux jeunes filles, par la suite, notre point de vue s'inverse. Non pas qu'on ne s'attache plus au docteur (le personnage est vraiment incroyable, c'est l'un des meilleurs savant fou que j'ai vu depuis une bonne décennie, voire plus), mais que nos deux petites touristes caricaturales commencent à nous émouvoir. Enchaînées au "centipède", elle tentent de s'entraîder et se soutenir le plus possible dans cet état. D'autant plus que la tension monte, la police cherche les disparues, va t-elle sonner à la maison du bon vieux docteur ? A ce stade, on devient de plus en plus de leur côté jusqu'à un final donc surprenant, radical et terriblement touchant. Grand film, ce qui n'était pas gagné d'avance. J'ai horriblement envie de voir la suite maintenant.

5,5/6.





(*) A noter qu'on peut voir un "100% medically accurate" sur l'affiche. Comme le révèle cinéaste dans les bonus du DVDs, un véritable chirurgien émérite a servi de conseiller pendant tout le film, afin d'être au plus proche de la vérité. Donc tout ce qu'on voit pendant le film... est techniquement faisable et prouvé. De quoi encore plus donner de sueurs froides à certains.
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by hellrick »

MORITURIS
Image
Précédé d’une réputation d’œuvre abjecte et scandaleuse (décrite par le site spécialisé Bloody Disgusting comme une véritable honte et gratifié en prime d’une note « d’un million en dessous de zéro »), MORITURIS se vautre, en effet, dans l’exploitation la plus crapuleuse et complaisante. Animé d’une volonté jusqu’au-boutiste probablement très calculée (cette production misérable a provoqué un joli buzz auprès des fans d’extrémisme cinématographique) et sans doute indéfendable, le réalisateur Raffaele Picchio propose une agression continuelle du spectateur qui lui rappelle, brutalement, l’essence du cinéma d’horreur, soit faire rendre leur repas aux plus endurcis. Loin des productions consensuelles et « grand public » estampillés » PG 13 », MORITURIS balance une suite de viols, tortures et violences malsaines sans le moindre recul, jugement ni regard distancié. Une démarche proche de ces bandes barbares comme A SERBIAN FILM qui mise tout sur leur violence extrême et sexuellement perverse. Cependant, si le titre précité ne proposait finalement pas grand-chose excepté le fameux viol de nourrisson, MORITURIS se montre, lui, à la hauteur des espoirs (ou des craintes) en jouant la carte de l’horreur non-stop durant sa seconde moitié.

Avec un premier degré assumé, le cinéaste s’affranchit en effet de toutes limites pour contenter les voyeurs les plus pervers et donner du grain à moudre à tous ceux qui rendent le genre responsable des travers de la société. En oubliant que MORITURIS prend sa source dans un fait divers authentique particulièrement sordide…
Guère original, MORITURIS débute par une longue (et inutile) exposition qui ne laisse guère présager de la suite. Deux filles et trois mecs roulent en voiture en direction d’une hypothétique Rave. Les premières, des touristes, ont rencontrés les seconds lors d’une soirée et espèrent une grande nuit de « défonce » et d’alcool. En réalité, les trois hommes sont des psychopathes qui aiment capturer, enlever, violer, torturer et assassiner des demoiselles…

Pour étoffer ce mince scénario, proche de nombreux « rape and revenge », Raffaele Picchio ajoute une sous-intrigue inutile qui permet simplement d’accroitre le quota de tortures étalées. La scène-clé, souvent commentée, intervient d’ailleurs lorsqu’un bourreau introduit, via un tuyau de plastique, une souris vivante dans le vagin d’une femme attachée. Nos trois apprentis tortionnaires, pour leur part, use de leurs victimes dénudées comme d’objet, les frappent, les humilient, leur mutilent le sexe avec une paire de ciseaux, etc. MORITURIS y va franco et cherche à choquer à tout prix à grands renforts de cruautés misogynes. Les dialogues, répétitifs, se limitent d’ailleurs en grande partie à des « je vais te crever salope » et autre « t’aimes ça grosse pute » tout droit sortis d’un porno crade. Bref, Raffaele Picchio ne fait pas dans la dentelle fine mais plutôt dans l’abominable sans jamais craindre d’aller trop loin, bien au contraire.
Toutefois, aucune identification n’est possible, que ce soit avec les bourreaux, des ordures irrécupérables sans la moindre circonstance atténuantes, ou les victimes, de parfaites idiotes qui semblent avoir bien cherché les ennuis avant de les trouver.

Le film, qui commence à tourner en rond, prend ensuite une direction inattendue à rapprocher, toutes proportions gardées, de la cassure instaurée au milieu d’UNE NUIT EN ENFER : le torture porn cède en effet la place à une invasion de morts vivants incongrue! Une manière commode de relancer la machine et d’atteindre la courte durée réglementaire (environ 75 minutes) tout en multipliant les scènes sanglantes.

A la manière des classiques italiens comme LE MANOIR DE LA TERREUR ou ZOMBIE HOLOCAUST, le long-métrage lève inexplicablement une petite armée de zombies, des gladiateurs décédés deux millénaires auparavant, qui provoque l’abandon salutaire de la violence réaliste de la première partie au profit d’une plus inoffensive et distrayante surenchère gore. Clous enfoncés dans les paumes, crucifixions, décapitations, chairs déchiquetées par des crochets, cranes éclatés,…Sergio Stivaletti, ténor des maquillages sur OPERA ou le diptyque DEMONS, démontre qu’il possède encore une sacré imagination morbide et se déchaîne pour matérialiser les plus atroces sévices. Du beau travail à l’ancienne qui venge les amateurs de ces horribles effets en CGI devenus la norme dans l’horreur balisée.

Avec MORITURIS, Raffaele Picchio ne cherche certainement pas à créer de l’art mais crache au visage du spectateur et le confronte à la brutalité la plus crasse en lui mettant le visage dans la fande. Une attitude finalement très punk qui rapproche le résultat des péloches les plus déviantes enfantées par le cinéma de la Péninsule. A la manière de Joe d’Amato ou Sergio Garrone, le cinéaste vise à choquer et écoeurer pour titiller la curiosité malsaine du public. Un pari largement rempli qui devrait contenter la frange la plus hardcore des amateurs d’horreur. Les autres s’abstiendront ou se muniront prudemment d’un sac à vomi avant d’entamer la vision de ce MORITURIS incroyablement sauvage.


4/6

Allez, pour se détendre un petit avis AlloCiné: "les sales pourris qui on cree cette saleté devrait battus a mort, brûlés, digéré, chier et désintégré..... c'était presque qu'une glorification du viol et de la violence faite aux femmes.... sérieux... c sans parler des 2 tartes qui on accepter de participer a cette foutu merde"
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19515
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by gnome »

Image

Thirst (Park Chan Wook) 6/10 TV VF
Premier Park Chan Wook et première déception. C'est bien film, je ne peux pas dire le contraire, mais qu'est-ce que c'est lent... Pourtant Dieu sait que la lenteur ne me dérange pas, mais là... La petite musique n'a pas pris... Le scénario va un peu dans tous les sens et j'ai bien eu du mal à m'intéresser aux personnages tant leurs états d'âmes sont changeants... Pourtant l'idée était bonne et aurait pu déboucher sur quelque chose de passionnant voire d'assez émouvant, mais rien n'y fait. La décidément très jolie et radieuse Ok-bin Kim a beau faire ce qu'elle peut, tout comme Kang-ho Song (déjà vu dans The Host, notamment), j'ai rarement vibré à cette histoire d'amour hors normes. Il y a cependant quelques beaux moments comme le final, mais ça ne sauve pas l'entreprise de l'ennui.
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4860
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by nobody smith »

gnome wrote:Thirst (Park Chan Wook) 6/10 TV VF
Premier Park Chan Wook et première déception. C'est bien film, je ne peux pas dire le contraire, mais qu'est-ce que c'est lent... Pourtant Dieu sait que la lenteur ne me dérange pas, mais là... La petite musique n'a pas pris... Le scénario va un peu dans tous les sens et j'ai bien eu du mal à m'intéresser aux personnages tant leurs états d'âmes sont changeants... Pourtant l'idée était bonne et aurait pu déboucher sur quelque chose de passionnant voire d'assez émouvant, mais rien n'y fait. La décidément très jolie et radieuse Ok-bin Kim a beau faire ce qu'elle peut, tout comme Kang-ho Song (déjà vu dans The Host, notamment), j'ai rarement vibré à cette histoire d'amour hors normes. Il y a cependant quelques beaux moments comme le final, mais ça ne sauve pas l'entreprise de l'ennui.
C'était pas la meilleure option pour commencer. Il y a effectivement cette gestion du rythme un peu trop chichiteuse pour fonctionner. Cela dit, je trouve que le film murit très bien à la seconde vision. Je l'ai revu récemment et au sentiment initial d'un scénario foutraque, c'est substitué une admiration pour une construction narrative dont la redoutable mécanique n'a rien à envier à sa trilogie de la vengeance. Je t'invite d'ailleurs à jeter un oeil à celle-ci malgré la froideur de ce premier contact.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19515
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by gnome »

J'ai Old Boy et Lady Vengeance sur les étagères... Il en faut plus pour me refroidir... :D
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Topic films d'horreur ! (Index page 1)

Post by Colqhoun »

Bon courage.
A part JSA je ne vois rien à sauver dans la filmographie de Park.
"Give me all the bacon and eggs you have."