Robert Altman (1925-2006)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Post by Lord Henry »

En l'occurrence, ce n'est pas tant le côté doléances qui m'a frappé.
Image
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Post by julien »

Merci pour ce grand moment de fou rire matinal :D
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

Boubakar wrote:Les condoléances de Lindsay Lohan
http://www.ecranlarge.com/news-cinema-2508.php
ça sent un peu la google translation quand même.
Griffin Mill
Machino
Posts: 1111
Joined: 8 Feb 05, 02:35

Post by Griffin Mill »

Elle dit qu'on peut lui téléphoner mais elle ne donne pas le numéro... c'est dommage.
One of us..... One of us.....

Image
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Si j'avais mis le lien en ligne on m'aurait sans doute dit que je faisais du prosélytisme, et Boubakar a réagi très vite, tant mieux dans un sens.

Je ne peux pas être neutre, mais j'aime aussi que les gens se fassent leur opinion.

Les commentaires faits par le journaliste (qui n'en est pas à sa première missive) sont ce qu'ils sont : terriblement convenus. Mais je ne lui en veux pas, à la rigueur, je trouve plus drôles ces notes en italique épouvantées, du genre "Mais elle est débile là", que la soi-disante teneur neuneu de l'écrit. C'est un billet d'humeur, ça n'est pas grave du tout, et bien que le trouvant un poil méprisant, je pense que sa parution est justifée. Pas en Une, mais en news, oui. Aucune des remarques ne me paraît à ce titre insultante en soi, et je ressens surtout une certaine incompréhension. Avec un brin d'ironie.

Quel que soit le jugement que l'on puisse porter à Lindsay Lohan et je préfère qu'il s'agisse de sa filmographie plutôt que de la personne, puisque c'est le quasi quotidien des magazines people et qu'on y pioche ce qu'on souhaite, elle a eu une chance que nous n'aurons -plus- jamais, et dont elle peut se sentir fier aujourd'hui, en dehors de sa propre lettre de condoléances : elle a tourné avec Robert Altman, l'a (un peu) connu, et c'est sans aucun doute lui qui a révélé la comédienne qu'elle pourrait devenir à l'avenir, pas celle de la promesse; celle qui peut devenir une grande.

Peut-être est-ce parce que j'ai vu Parle avec elle aujourd'hui mais ce qu'elle dit de la compassion me paraît essentiel et que certains de ses mots me touchent.

P.S : La photo, où elle est dans les bras de Meryl Streep est sublime.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
mannhunter
Laspalès
Posts: 15977
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45984
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Jordan White wrote:Si j'avais mis le lien en ligne on m'aurait sans doute dit que je faisais du prosélytisme, et Boubakar a réagi très vite, tant mieux dans un sens.

Je ne peux pas être neutre, mais j'aime aussi que les gens se fassent leur opinion.

Les commentaires faits par le journaliste (qui n'en est pas à sa première missive) sont ce qu'ils sont : terriblement convenus. Mais je ne lui en veux pas, à la rigueur, je trouve plus drôles ces notes en italique épouvantées, du genre "Mais elle est débile là", que la soi-disante teneur neuneu de l'écrit. C'est un billet d'humeur, ça n'est pas grave du tout, et bien que le trouvant un poil méprisant, je pense que sa parution est justifée. Pas en Une, mais en news, oui. Aucune des remarques ne me paraît à ce titre insultante en soi, et je ressens surtout une certaine incompréhension. Avec un brin d'ironie.

Quel que soit le jugement que l'on puisse porter à Lindsay Lohan et je préfère qu'il s'agisse de sa filmographie plutôt que de la personne, puisque c'est le quasi quotidien des magazines people et qu'on y pioche ce qu'on souhaite, elle a eu une chance que nous n'aurons -plus- jamais, et dont elle peut se sentir fier aujourd'hui, en dehors de sa propre lettre de condoléances : elle a tourné avec Robert Altman, l'a (un peu) connu, et c'est sans aucun doute lui qui a révélé la comédienne qu'elle pourrait devenir à l'avenir, pas celle de la promesse; celle qui peut devenir une grande.

Peut-être est-ce parce que j'ai vu Parle avec elle aujourd'hui mais ce qu'elle dit de la compassion me paraît essentiel et que certains de ses mots me touchent.

P.S : La photo, où elle est dans les bras de Meryl Streep est sublime.
Mais tu ne trouves pas que c'est un peu grotesque ce qu'elle dit, quand même ? Non ?

PS : sinon j'ai vu une image d'elle l'autre soir dans "le petit journal people" de Canal, où on la voyait en train de dénoncer Paris Hilton à des paparazzis car celle-ci l'aurait, lors d'une soirée un peu éméchée, agressé et blessé au bras avec son verre. Génial. Ces filles ont vraiment une vie passionnante.
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Jordan White wrote: et je ressens surtout une certaine incompréhension. Avec un brin d'ironie.
Je pensais plutôt à un brin de bêtise.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Ratatouille wrote:Mais tu ne trouves pas que c'est un peu grotesque ce qu'elle dit, quand même ? Non ?
Qu'est-ce qui est grotesque ?

Sa foi en Dieu ?

Son sentiment d'avoir vécu un grand moment en tournant avec et pour lui dans A Prairie Home Companion ?

Le fait qu'il manquera aux siens, et aux actrices/acteurs qu'il a pu diriger ?

Sa lettre est parfois un peu bateau, l'expression un peu empotée, mais je n'y vois rien de sensiblement débile pour la prendre tel quel.

Bref, je ne vais pas en faire une affaire d'Etat. La photo résume à mon avis tout : avoir de la compassion et de l'affection dans les moments durs comme les moments heureux.

La lettre (en prenant en compte la traduction qui n'est pas la mienne, et j'ai retiré volontairement les commentaires en italique faits par le journaliste qui étaient là à chaque fin de paragraphe) :
Lindsay Lohan wrote: « Je souhaiterais faire part de mes sincères condoléances à Catherine, la femme de Robert Altman, à toute sa famille, ses amis proches, ses collaborateurs ainsi qu’à tous ceux qui formaient son premier cercle d’amitié. J’en ai le souffle coupé et mon cœur est à la peine. Il ne s’agit pas seulement du mien, mais aussi du cœur de Mme Altman, celui de toute sa famille, d’artistes et d’acteurs qui l’admiraient pour son travail et l’adoraient pour son sens de l’humour hors du commun.

Robert Altman a rendu possible les rêves de beaucoup d’aspirants réalisateurs indépendants et a offert des rôles à un nombre incalculable de comédiens. J’ai eu la chance d’être dirigée par Robert Altman au milieu des plus grands sur un film qui, on peut le dire, représente un tournant dans ma carrière. J’ai tellement appris d’Altman et il fut comme un père et un grand-père pour moi, plus présent et attentionné que n’a été mon vrai père pendant ses dernières années. Cela a fait une différence pour moi. Il nous a quittés avec une légende que nous avons la capacité de perpétuer.

Ainsi, chaque matin au saut du lit, regardez-vous dans le miroir, remerciez Dieu pour chaque seconde qu’il vous accorde, et chérissez ces instants. Le conflit, la colère et le drame sont pénibles.

Je vous en prie, appréciez la vie au jour le jour et estimez-vous heureux de respirer, de ressentir les choses qui vont entourent, de sourire. Soyez reconnaissants. La vie est une expérience, qui ne revient jamais en arrière et nous profitons tellement de ce que nous avons alors que l’on ne devrait pas.

Faites votre propre introspection morale, sans complaisance. Chaque jour voit le triomphe d’un million d’âmes blessées, comme Altman. Savourez les victoires comme elles viennent.

Si je peux faire quoi que ce soit pour ceux qui souffrent actuellement, tout comme moi à l’annonce de cette nouvelle, notez qu’il n’y a qu’un coup de fil qui nous sépare.

Merci,

Lindsay »
Hormis le début et la fin du quatrième et le cinquième paragraphe un peu patauds, le reste me paraît sincère et touchant. Mais j'ai un coeur d'artichaut.
PS : Ces filles ont vraiment une vie passionnante.
Tu n'imagines pas une seconde.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
Joseuvic
Doublure lumière
Posts: 386
Joined: 30 Jun 06, 09:04
Location: Pas loin de Bourville (76)

Post by Joseuvic »

Je ne connais de lui que Gosford Park et bien sur M.A.S.H.
Deux films bien différents l'un de l'autre.
Il m'en reste encore beaucoup à découvrir.

Au revoir Mr Altman!
L'avarice est le pire défaut qui existe, si on compte ses sous, on compte aussi ses sentiments.

Image
Alligator
Réalisateur
Posts: 6629
Joined: 8 Feb 04, 12:25
Location: Hérault qui a rejoint sa gironde

Re: Mort de Robert Altman

Post by Alligator »

Quintet (Robert Altman, 1977) :

Image

_______________

Longtemps hermétique, on a du mal à suivre ces pérégrinations dans un monde obscur, gelé, sur-gelé, où les cadavres n'ont pas le temps de pourrir que les chiens viennent sucer les glaçons de sang et de chair très fraîche. Surtout, le post-apocalyptisme semble étonnament faire bonne compagnie à une engeance ludophile. Les hommes et femmes passent leur temps à jouer à un jeu bizarre, le quintet. Un personnage (Fernando Rey) tourne autour des tables, en juge, en interprète des règles du jeu et parait régner sur ce monde de joueurs (Vittorio Gassmann, Bibi Andersson entre autres).
Comme un chien dans un jeu de quilles, un chasseur de phoques (Paul Newman) revient dans cette ancienne cité, accompagnée de sa femme enceinte (Brigitte Fossey). Il est accueilli par son frère, un des joueurs. Toute sa famille périt dans une explosion. Il mène alors l'enquête pour retrouver les assassins. Il va découvrir un jeu, léthal, morbide et cynique, porté par une philosophie post-eschatologique où le carpe diem se marie avec le memento mori. Quelque pensée obscure et dégradée qui fait de la recherche d'adrénaline le seul sens de la vie.

La mise en scène d'Altman est très sereine. Les images et le rythme sont lents, posés, prompts à donner à penser plus qu'à émouvoir. Les scènes de meurtres ne sont pas spectaculaires. On les évite autant que faire se peut. J'ai plutôt été contrarié par le parti pris de flouter les contours de l'image pour signifier les basses températures. C'est vite lassant et enlaidit l'image quelque peu.

Les dialogues sont par moments savoureux. Mais le plus du film est forcément son casting. Vittorio Gassman emporte tout sur son passage. Piacere.
Last edited by Alligator on 13 Mar 08, 14:33, edited 1 time in total.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re:

Post by Ouf Je Respire »

Ratatouille wrote:Mais tu ne trouves pas que c'est un peu grotesque ce qu'elle dit, quand même ? Non ?

PS : sinon j'ai vu une image d'elle l'autre soir dans "le petit journal people" de Canal, où on la voyait en train de dénoncer Paris Hilton à des paparazzis car celle-ci l'aurait, lors d'une soirée un peu éméchée, agressé et blessé au bras avec son verre. Génial. Ces filles ont vraiment une vie passionnante.
Dans ce cas, pourquoi gloser sur ses propos, si tu t'en cognes, de cette actrice?
Last edited by Ouf Je Respire on 13 Mar 08, 15:47, edited 1 time in total.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
A.D.
Doublure lumière
Posts: 343
Joined: 31 Dec 07, 11:42
Location: Belgique

Re: Mort de Robert Altman

Post by A.D. »

En voyant le titre du topic apparaitre dans le forum aujourd'hui, je me suis dit : "Tiens, encore une fois ?"
Image
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4615
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Mort de Robert Altman

Post by angel with dirty face »

Pourquoi ne pas créer un nouveau topic - en l'occurrence Quintet (Robert Altman, 1977) - ou les films de Robert Altman... que de continuer sur un topic qui n'a rien à voir avec la mort du réalisateur ?
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24812
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Mort de Robert Altman

Post by ed »

angel with dirty face wrote:Pourquoi ne pas créer un nouveau topic - en l'occurrence Quintet (Robert Altman, 1977) - ou les films de Robert Altman... que de continuer sur un topic qui n'a rien à voir avec la mort du réalisateur ?
On peut également modifier le titre, et poursuivre l'hommage au réalisateur en parlant de son art :wink:
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image