Les Infiltrés (Martin Scorsese - 2006)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Re: Notez les films de décembre 2009

Post by »

Demi-Lune wrote:
Mµ wrote:Je crois que je ne suis définitivement pas un grand fan du cinoche de Scorsese.
:cry: Ce qui m'étonne le plus, c'est ton insensibilité à la violence déployée à tours de bras dans ce film... car chez Scorsese, celle-ci vise en général à provoquer le malaise chez le spectateur, elle est tout sauf confortable.
Je sais bien, mais curieusement, chez Scorcese, elle ne me touche pas, ou très rarement (est-ce que je la trouve trop téléphonée ?), alors qu'en règle général, je suis très sensible à la violence au cinéma : je suis tout, sauf blasé.
A strict titre d'exemple, et histoire de faire dans la comparaison sur un terrain similaire, la violence chez Coppola dans Le Parrain (1re et 2e partie) me remue les tripes bien autrement.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49090
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films de décembre 2009

Post by Flol »

Toujours est-il que je ne sais pas comment vous avez pu tenir devant la VF de ce film...
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6416
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Les infiltrés / The Departed (Martin Scorsese, 2006)

Post by El Dadal »

Une heure de journal de tournage du film par Jonas Mekas :D
Spoiler (cliquez pour afficher)
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11910
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Les Infiltrés (Martin Scorsese - 2006)

Post by MJ »

Merci, je cherchais à voir ce document depuis un moment!
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10836
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Les Infiltrés (Martin Scorsese - 2006)

Post by Alexandre Angel »

Je suis toujours entre l'effarement et l'émerveillement quand je vois ce genre de séquences de tournage qui paraissent toujours engoncées, étriquées, presque mesquines quand on connait le résultat à l'écran!
Oublions qu'on connaît Scorsese, Leonardo Di Caprio et bien sûr, le film lui-même : on a pas l'impression, en visionnant ces séquences de locations avoir affaire à un film de 90 000 000 de dollars. Il n'y a guère que la location dans le quartier chinois qui fasse un peu plus grand spectacle avec sa figuration et ses enseignes "sternbergiennes" sans doute spécialement créées, en partie à tout le moins, pour le film.

C'est fascinant.