Alain Resnais (1922-2014)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10718
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by -Kaonashi Yupa- »

Après Chris Marker il y a un an et demi, c'est Alain Resnais qui vient de s'en aller, à un âge très respectable. Ces deux réalisateurs sont les seuls à trouver grâce à mes yeux parmi les cinéastes de la "Nouvelle vague". Cela dit ce n'était pas exactement la même Nouvelle vague, ils étaient à part.
Ça me fait bizarre, d'autant plus que j'ai découvert il y a deux semaines son avant-dernier film, Vous n'avez encore rien vu, que j'avais snobé en salles : j'avais beau adorer Resnais, Les Herbes folles m'avait tellement énervé. Finalement j'ai plutôt bien aimé Vous n'avez encore rien vu, en dépit de grosses fautes de goût.
Son dernier film, Aimer, boire et chanter, est une dernière adaptation d'Alan Ayckborn, après Smoking/No Smoking et Coeurs. Est-ce que ce sera aussi bien ?
Roy Neary wrote:La mémoire, l'amour, la mort, sorte de trilogie thématique d'un cinéaste qui malaxe des films-cerveaux avec la dextérité d'un saltimbanque mi-souriant mi-nostalgique qui croit autant au pouvoir de l'imaginaire qu'à l'intelligence des spectateurs.
Très bien dit, et je rajouterais à cette trilogie le jeu. Autant le jeu d'acteurs que le jeu avec les formes possible d'un film, d'un récit, à travers des expérimentations toujours intéressantes, même si pas toujours réussies (I Want to Go Home, Les Herbes folles).
Ce qui me fascine c'est qu'un film comme Mon oncle d'Amérique a fait en son temps 1,5 millions d'entrées en salles : tu parles d'imaginaire et d'intelligence des spectateurs, je me demande si aujourd'hui un tel film fonctionnerait aussi bien. Le public a changé en trente ans, et il n'est pas forcément moins intelligent...
En-dehors de son dernier qui sort à la fin du mois, il me reste seulement deux de ses longs métrages à découvrir, L'Année dernière à Marienbad et Stavisky....Le second m'intrigue, mais je crains un peu de voir le premier, vu que la première période de Resnais est celle qui me parle le moins, ses courts métrages mis à part (Les Statues meurent aussi, quelle film ! quel gifle !).
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Gounou »

-Kaonashi Yupa- wrote:Ce qui me fascine c'est qu'un film comme Mon oncle d'Amérique a fait en son temps 1,5 millions d'entrées en salles : tu parles d'imaginaire et d'intelligence des spectateurs, je me demande si aujourd'hui un tel film fonctionnerait aussi bien. Le public a changé en trente ans, et il n'est pas forcément moins intelligent...
Clairement, non. Je me faisais la même réflexion hier soir en revoyant Paris, Texas pour la première fois depuis une bonne quinzaine d'années. Une prof de collège nous l'avait fait découvrir en cours et je garde le souvenir de bonnes réactions de la part des élèves. Je ne sais pas ce qu'il en serait aujourd'hui.
Je viens de regarder le nombre d'entrées France : 2M. Aujourd'hui, la dernière palme d'or en date fait deux fois moins.
Image
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Federico »

Gounou wrote:
-Kaonashi Yupa- wrote:Ce qui me fascine c'est qu'un film comme Mon oncle d'Amérique a fait en son temps 1,5 millions d'entrées en salles : tu parles d'imaginaire et d'intelligence des spectateurs, je me demande si aujourd'hui un tel film fonctionnerait aussi bien. Le public a changé en trente ans, et il n'est pas forcément moins intelligent...
Clairement, non. Je me faisais la même réflexion hier soir en revoyant Paris, Texas pour la première fois depuis une bonne quinzaine d'années. Une prof de collège nous l'avait fait découvrir en cours et je garde le souvenir de bonnes réactions de la part des élèves. Je ne sais pas ce qu'il en serait aujourd'hui.
Je viens de regarder le nombre d'entrées France : 2M. Aujourd'hui, la dernière palme d'or en date fait deux fois moins.
Difficile de comparer des époques. En 1980, les salles faisaient plus d'entrées, il n'y avait pas d'autres moyens de voir des films et l'offre était plus variée et répartie, (un peu) moins dépendante des blockbusters pour multicomplexes qu'aujourd'hui. Je me souviens assez bien de la sortie de Mon oncle d'Amérique qui avait bénéficié d'une consistante campagne en amont, Depardieu cassait déjà la barraque, Nicole Garcia, qui avait reçu un César l'année d'avant était l'actrice qui montait, il était beaucoup question du contre-emploi étonnant de Roger Pierre et on voyait et entendait un peu partout Laborit exposer ses théories. Bref, tout sauf un petit film obscur pour happy fews. J'étais allé le voir avec mes parents un soir et la salle était pleine d'un public plutôt familial.
Et je ne crois pas que la prétendue intelligence des spectateurs ait varié. Le champion du box office 1980, c'est La boum et Les sous-doués firent presque aussi bien... :roll:
Last edited by Federico on 3 Mar 14, 01:24, edited 2 times in total.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Anorya »

Thaddeus wrote:Bel hommage, Anorya.
Merci. Ton top me rappelle que je n'ai toujours pas vu Providence et l'amour à mort et que je brûle de les voir.
Mais pourquoi diable n'y a t'il toujours pas de DVD de Providence ?
ballantrae wrote:Ce que je trouve beau dans vos hommages, Thaddeus et Anorya, est que vous affirmez haut et fort que Resnais n'est pas une caution intellectuelle nécessaire qui ferait partie d'un pack mais qu'il est un cinéaste qui comme Bergman peut remuer jusqu'aux entrailles et totalement retourner l'esprit de celui qui le découvre au point de lui faire voir le monde autrement.
Bergman est avec Resnais un de ceux qui m'ont procuré les plus violents chocs mais aussi des films magnifiques qui m'ont vraiment touché. Ce n'était pas si innocent au fond. ;)
Image
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49089
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Boubakar »

Anorya wrote:Mais pourquoi diable n'y a t'il toujours pas de DVD de Providence ?
Il existe, mais chez un tout petit éditeur (Jupiter Films) : http://www.jupiter-films.com/film-providence,8.php
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Anorya »

Boubakar wrote:
Anorya wrote:Mais pourquoi diable n'y a t'il toujours pas de DVD de Providence ?
Il existe, mais chez un tout petit éditeur (Jupiter Films) : http://www.jupiter-films.com/film-providence,8.php
Merci pour l'info, je n'avais jamais entendu parler de cet éditeur pour le coup. :shock:
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14479
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Demi-Lune »

Aucune diffusion de films prévue en son hommage ?
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24813
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by ed »

Anorya wrote:
Boubakar wrote: Il existe, mais chez un tout petit éditeur (Jupiter Films) : http://www.jupiter-films.com/film-providence,8.php
Merci pour l'info, je n'avais jamais entendu parler de cet éditeur pour le coup. :shock:
Même qu'il est inscrit sur le forum : http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 11&t=30402
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Anorya »

ed wrote:
Anorya wrote: Merci pour l'info, je n'avais jamais entendu parler de cet éditeur pour le coup. :shock:
Même qu'il est inscrit sur le forum : http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 11&t=30402
Julien te dirait qu'il s'agit d'une vile opération promo déguisée, méfie-toi Ed. :mrgreen:
Bon ça fait rudement plaisir du coup et moi j'ai plus d'excuse pour ne pas me le prendre un jour prochain.
Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Anorya »

Demi-Lune wrote:Aucune diffusion de films prévue en son hommage ?
+ 1.
Image
Alisou Two
Doublure lumière
Posts: 611
Joined: 26 May 07, 15:51

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Alisou Two »

ARTE et hommage à Resnais, mercredi 5 mars avec 2 films : « Mon oncle d’Amérique » à 20h50 suivi de « Mélo » à 22h55 .
ARTE diffusera également Hiroshima, mon amour dimanche 6 avril à 22h 35 dans le cadre d’une journée Marguerite Duras qui aurait 100 ans cette année .
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Federico »

France Culture a mis en ligne plusieurs émissions et hommages consacrés à Resnais... et d'autres sont à venir puisqu'il sera au centre du prochain numéro de Mauvais genres (samedi 8 ) et que les Nuits de France Culture du dimanche 9 proposeront de larges passages des entretiens avec Alain Resnais réalisés par Michel Ciment de 1993 à 2013, entretiens qui seront intégralement diffusés en juillet prochain.

J'écris ceci en ré-écoutant cette belle compilation des musiques de films de Resnais parue en 2008 dans la collection Ecoutez le cinéma !...

Image
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46015
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Flol »

Alisou Two wrote:ARTE et hommage à Resnais, mercredi 5 mars avec 2 films : « Mon oncle d’Amérique » à 20h50 suivi de « Mélo » à 22h55
Chouette, 2 Resnais de plus à découvrir.
Bien qu'ayant moyennement accroché à Hiroshima mon amour vu hier soir (formellement splendide, notamment en ce qui concerne le montage et ce sens inouï de la narration entre les époques...et ces 10 premières minutes !...mais un peu saoulé par les dialogues de Duras et le jeu de Eiji Okada qui récite son texte phonétiquement plus qu'il ne le joue).
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12240
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by Jack Griffin »

Ratatouille wrote:
Alisou Two wrote:ARTE et hommage à Resnais, mercredi 5 mars avec 2 films : « Mon oncle d’Amérique » à 20h50 suivi de « Mélo » à 22h55
Chouette, 2 Resnais de plus à découvrir.
Bien qu'ayant moyennement accroché à Hiroshima mon amour vu hier soir .
Resnais a souvent changé de style. Hiroshima et Mon oncle d'amérique n'ont pas grand chose à voir. Je pense que ce dernier te plaira.
bronski
Touchez pas au grisbi
Posts: 17419
Joined: 23 Feb 05, 19:05
Location: location

Re: Alain Resnais (1922-2014)

Post by bronski »

J'ai vraiment été stupéfait (c'est le mot) par ce film de Resnais sur les travaux d'Henri Laborit. Pour moi Laborit est un des plus grands chimistes ayant existé, donc film à voir et à revoir, film complètement fou!