Jean-Jacques Beineix

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45040
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Flol »

Momo la crevette wrote:Ca rejoint le débat autour de Kassovitz. Je trouve vivifiant qu'on ait encore des real mégalos, grande gueule qui essayent de faire bouger les lignes.
Totalement d'accord avec Momo. Et puis ça reste toujours mieux que Roselyne Bosch.
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Outerlimits »

Trés interressante cette interview, et je n'y ai pas vu plus que ça de comportement mégalo ni méprisant de Beinex, il a de la rancoeur et dit certaines vérités (en réglant quelques comptes), mais on ne peut pas comparer ça à l'attitude suffisante et égocentrique de Kassovitz...enfin je trouve.
Nicolas Mag
Cadreur
Posts: 4016
Joined: 25 Apr 03, 16:11
Location: Lille 59

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Nicolas Mag »

Un des realisateurs qui manque le plus au cinema français.
Certains realisateurs ont la cote auprès des producteurs ou des chaines et peuvent continuer à faire un film regulièrement malgré les echecs. Mais pas lui.
1980 : Diva
1983 : La Lune dans le caniveau
1986 : 37°2 le matin
1989 : Roselyne et les Lions
1992 : IP5 : L'île aux pachydermes
2001 : Mortel transfert
Seulement 6 films et pas un depuis 2001

Voici ce qu'il dit sur une interview cette année après la diffusion d'un documentaire réalisé pour Arte.
Pour répondre, je vais vous raconter une anecdote que je n'ai jamais confiée. Le 8 juin 2013, mon documentaire Les Gaulois, au-delà du mythe a été diffusé à 20h50 sur Arte. Avec près d'un million de téléspectateurs, ce fut le record d'audience de la case du samedi soir. Le soir même, j'ai reçu un message de la directrice de la chaîne pour me féliciter et m'inviter à travailler à nouveau pour Arte. Le lendemain, Hélène Coldefy (ndr: directrice de l'unité découverte sur Arte) appelle ma collaboratrice Carine Leblanc... pour lui dire qu'elle ne voulait plus jamais entendre parler de moi ni de ma société de production. Le motif? Elle avait été humiliée, la veille, lors de la présentation publique à l'Arlequin (ndr: une salle de cinéma à Paris) car j'avais omis de la remercier... Du coup, par votre intermédiaire, je souhaite lancer un appel à témoins. J'invite les producteurs ou les talents «courageux et libres», les artistes à mains nus, ayant subi ce type de décisions régaliennes à me contacter afin de constituer un dossier de film documentaire sur la télévision. Qui sont ces gens qui ont le droit de vie et de mort sur nos films? Comment opèrent-ils? Qui les protègent? Quelles sont leurs motivations?
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89524
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Jeremy Fox »

Nicolas Mag wrote:Un des realisateurs qui manque le plus au cinema français.
Tu crois ? Pourtant j'aurais plutôt tendance à dire que le cinéma français ne peut se porter que mieux sans des casseroles comme Roselyne et les lions :arrow:
Dale Cooper
Machino
Posts: 1029
Joined: 4 Nov 14, 23:03
Location: Twin Peaks

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Dale Cooper »

Jeremy Fox wrote:Roselyne et les lions :arrow:
Ah oui, quelle horreur, celui-là.
Mais à part Diva, je n'aime pas Beineix.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89524
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Jeremy Fox »

Dale Cooper wrote:
Jeremy Fox wrote:Roselyne et les lions :arrow:
Ah oui, quelle horreur, celui-là.
Probablement ma pire séance de cinéma ; j'avais eu envie de balancer le fauteuil sur l'écran :mrgreen:
Sinon j'avais plutôt apprécié La Lune dans le caniveau sans néanmoins oser le revoir.

EDIT : Je constate qu'on disait à peu près la même chose la page précédente. En tout cas pour "un de ceux qui manque le plus au cinéma français", 3 pages de topic en dix ans, ça fait peu...
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7584
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by 7swans »

J’aime beaucoup Diva, encore plus 37°2 Le Matin (qui est dans mon top 100). La Lune Dans le Caniveau me tente pas mal, pas vu le reste (je me préserve d’éventuelles déconvenues :mrgreen: ).
Mais, presque par principe (et parce qu’il est quand même responsable de deux gros coups de cœur de mon enfance/adolescence), j’ai beaucoup d’affection pour le bonhomme.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
Nicolas Mag
Cadreur
Posts: 4016
Joined: 25 Apr 03, 16:11
Location: Lille 59

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Nicolas Mag »

Concernant Roselyne et les lions j'ai beaucoup aimé ce film (même dans ses defauts) mais je l'ai vu dans sa version longue.
Jeremy Fox wrote: EDIT : Je constate qu'on disait à peu près la même chose la page précédente. En tout cas pour "un de ceux qui manque le plus au cinéma français", 3 pages de topic en dix ans, ça fait peu...
C'est pas parcequ'on ne parle plus de quelqu'un que ce n'est pas quelqu'un que l'on prendrait plaisir à revoir.

Y a des tas de comedies françaises inutiles dans le cinema français, ça serait toujours mieux à la place d'avoir un film de Beineix même si ce sont des films qui ne fassent pas l'unanimité. C'est justement ce type de films qui rendent un cinema moins insipide. Et n'oublions pas que c'est un realisateur qui arrive visuellement à faire un film "de cinéma" et pas ce qui ressemble à un telefilm comme plus de la moitié des films français.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89524
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Jeremy Fox »

Nicolas Mag wrote: C'est pas parcequ'on ne parle plus de quelqu'un que ce n'est pas quelqu'un que l'on prendrait plaisir à revoir.
Oui c'est évident. C'était surtout pour rebondir sur ta phrase d'accroche. Dis plutôt un des cinéastes qui te manque le plus. Et encore une fois, un film "visuellement de cinéma" comme Roselyne, je m'en passe très bien, préférant une esthétique "téléfilm" si ça veut encore dire quelque chose.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40822
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Rockatansky »

Nicolas Mag wrote:Un des realisateurs qui manque le plus au cinema français.
Certains realisateurs ont la cote auprès des producteurs ou des chaines et peuvent continuer à faire un film regulièrement malgré les echecs. Mais pas lui.
1980 : Diva
1983 : La Lune dans le caniveau
1986 : 37°2 le matin
1989 : Roselyne et les Lions
1992 : IP5 : L'île aux pachydermes
2001 : Mortel transfert
Seulement 6 films et pas un depuis 2001

Voici ce qu'il dit sur une interview cette année après la diffusion d'un documentaire réalisé pour Arte.
Pour répondre, je vais vous raconter une anecdote que je n'ai jamais confiée. Le 8 juin 2013, mon documentaire Les Gaulois, au-delà du mythe a été diffusé à 20h50 sur Arte. Avec près d'un million de téléspectateurs, ce fut le record d'audience de la case du samedi soir. Le soir même, j'ai reçu un message de la directrice de la chaîne pour me féliciter et m'inviter à travailler à nouveau pour Arte. Le lendemain, Hélène Coldefy (ndr: directrice de l'unité découverte sur Arte) appelle ma collaboratrice Carine Leblanc... pour lui dire qu'elle ne voulait plus jamais entendre parler de moi ni de ma société de production. Le motif? Elle avait été humiliée, la veille, lors de la présentation publique à l'Arlequin (ndr: une salle de cinéma à Paris) car j'avais omis de la remercier... Du coup, par votre intermédiaire, je souhaite lancer un appel à témoins. J'invite les producteurs ou les talents «courageux et libres», les artistes à mains nus, ayant subi ce type de décisions régaliennes à me contacter afin de constituer un dossier de film documentaire sur la télévision. Qui sont ces gens qui ont le droit de vie et de mort sur nos films? Comment opèrent-ils? Qui les protègent? Quelles sont leurs motivations?
BIenvenue dans le monde de la télé française :mrgreen:
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
mannhunter
Laspalès
Posts: 15856
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by mannhunter »



Nicolas Mag
Cadreur
Posts: 4016
Joined: 25 Apr 03, 16:11
Location: Lille 59

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Nicolas Mag »

merci
je regarderai quand j'aurais le temps vu la durée :wink:
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Jericho »

J'ai dû voir 2 ou 3 films du mec et je suis assez surpris qu'on parle peu (dans les médias) de sont talent de metteur en scène.
Enfin j'ai l'impression que ce cinéaste est totalement oublié pour ne pas dire ignoré !
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89524
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jean-Jacques Beineix

Post by Jeremy Fox »

Jericho wrote:J'ai dû voir 2 ou 3 films du mec et je suis assez surpris qu'on parle peu (dans les médias) de sont talent de metteur en scène.
Enfin j'ai l'impression que ce cinéaste est totalement oublié pour ne pas dire ignoré !
Faut dire que quand il ratait un film, il ne faisait pas les choses à moitié ! Roselyne et les lions a failli me fâcher avec le cinéma :mrgreen: