La saga des Freddy (1984-2003)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4863
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: La saga des Freddy

Post by nobody smith »

Outerlimits wrote:Ce 6ème chapitre est donc à prendre comme une farce totale, d'autant plus que le volet suivant (prétentieux et chiant comme la mort) en prendra le contrepied total avec son sérieux effarant et la manière dont Craven détruira sa propre création en disant aux spectateurs que tout ce qui a précédé n'a en définitive jamais existé.
J’ai vu Freddy Sort De La Nuit et dans la démarche « Freddy go to hell ! », le film de Wes Craven emporte très largement mon adhésion. D’une certaine manière, la façon dont tu évoques La Fin De Freddy comme une mise à mort du personnage par l’humour me renvoie à ce que Spielberg et Lucas ont fait à Indiana Jones avec La Dernière Croisade. Soit un épisode mettant l’accent sur l’humour en déconstruisant les caractéristiques de son héros avant de le laisser partir (le plan final, c’est le parfait adieu d’Indy aux spectateurs et puis c’est tout). Sauf que malgré l’autodérision de la chose, Indy reste Indy. Il est toujours l’aventurier charismatique qui s’embarque dans des péripéties pas possibles mais dont il se relève toujours (parfois difficilement). Là avec La Fin De Freddy et sa manière de pousser à bout le caractère bouffon, ça donne l’impression d’un doigt d’honneur à ceux qui ont suivi la série. « alors les mecs, vous kiffez Freddy ? Ben vous êtes que des cons parce que Freddy s’est qu’une pauvre merde même pas drôle ! », voilà mon impression face à La Fin De Freddy. On déconstruit le personnage mais en se moquant de lui et de son univers (sans faire preuve d’inventivité en plus).

La démarche de Craven me semble plus respectueuse et me plaît beaucoup plus. Il fout en l’air la série en disant que tout ce qui précède n’existe pas ? Pas vraiment puisqu’en brouillant la frontière entre réalité et fiction, il tend à dire que Freddy (ou en tout l’esprit de Freddy) est une réalité à prendre très au sérieux. J’aime beaucoup la justification qu’il donne à sa démarche, le concept que les histoires permettent d’emprisonner le mal (une métaphore du discours courant sur le pouvoir cathartique du cinéma d’horreur). Mais ce qui m'achève d'admirer cette épisode c'est qu’à l’inverse de La Fin De Freddy, Craven veut tuer sa création en lui redonnant toute son aura flippante. Pour le coup, j’ai été très impressionné par le nouveau design de Freddy et son côté Nosferatu (Craven citant clairement le classique de Murnau). J’ai commencé d’écouter le commentaire audio et Craven déclare clairement qu’un de ses objectifs était d’oublier le clown des précédents films. C'est une réussite totale à mon sens. Ce qu’il y a d’assez fort, c’est que Freddy est constamment menaçant alors qu’il apparaît peu à l’écran. C’est les réactions des personnages et les répercussions de ses actes (les nombreux tremblements de terre laissant entendre qu’une puissance tente de percer notre montre) qui construisent cette ambiance inquiétante.

Après, si je suis très fan de la structure adoptée avec son aspect conte, il est clair que Craven pêche un peu en raison de son rapport ambivalent au genre. Il dit souvent qu’il est taxé de maître de l’horreur sans le vouloir et on le sent bien ici tant il fuit les conventions avec un peu trop d’insistance. New Line lui avait d’ailleurs demander de rajouter un peu plus de gore sur les quelques scènes de meurtre (il me semble que le bodycount s’élève juste à deux) afin de satisfaire un minimum le cahier des charges. Le film aurait peut-être vraiment pu égaler le premier opus si il s’était octroyé le plaisir d’accepter un peu plus de décadence horrifique. Mais bon, en l’état, l’ensemble est très plaisant dans ses pistes narratives et la plupart de ses choix. Si je devais vraiment critiquer quelque chose, ça serait plus le côté souvent cheap de la réalisation (le compositeur veut en faire un max mais il n’en a juste pas le talent nécessaire) et surtout l’effroyable interprétation du gamin (déjà que je pouvait pas supporter ce petit merdeux dans Simetierre).

Au final, le top :

1/ Les griffes de la nuit
2/ Freddy sort de la nuit
3/ Les griffes du cauchemar
4/ Le cauchemar de Freddy
5/ Freddy contre Jason
6/ L’enfant du cauchemar
7/ La revanche de Freddy
8/ La fin De Freddy
9/ Freddy – les griffes de la nuit
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: La saga des Freddy

Post by Outerlimits »

Oui, ce gosse est affreusement insupportable dans ce film, je ne comprends même pas que ces scènes aient pu être laissées pour le montage final.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: La saga des Freddy

Post by Flol »

Coucou !
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42383
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: La saga des Freddy

Post by Rockatansky »

ça ne s'affiche pas
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: La saga des Freddy

Post by Flol »

Re-coucou !
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: La saga des Freddy

Post by Outerlimits »

Aucune idée de ce qu'il a fait aprés Simetierre et Freddy 6...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: La saga des Freddy

Post by Flol »

Il a juste fait plein de coucous à plein de photographes.
Shin Cyberlapinou
Accessoiriste
Posts: 1637
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by Shin Cyberlapinou »

Je me méfie de Wes Craven. Je n'aime pas les Scream, La colline a des yeux est un film parfaitement incompétent, Red Eye se laisse voir, il surnage au mieux un petit savoir-faire qui ne fait pas une seconde le poids face à un Raimi ou un Carpenter (pour rester dans les cinéastes de la même génération). Reste que j'avais été très agréablement surpris par Les griffes de la nuit, et ai abordé ce Freddy sort de la nuit (je n'ai pas vu les autres films de la série) avec le meilleur état d'esprit possible, mais c'est vraiment pas terrible.

Alors l'approche méta est tout à fait intriguante et Heather Langenkamp particulièrement investie. C'est bien mais ça ne suffit pas: tout iconique que soit Freddy je le trouve ici assez mal utilisé (son nouveau design ne m'a pas vraiment convaincu), le manque de meurtres n'est pas compensé par une ambiance spécialement troublante, les effets spéciaux ont pris un méchant coup de vieux (elle a été dure la transition vers le numérique), la musique n'est pas à la hauteur.

Quant au côté méta, l'imparfait mais cultissime Last Action Hero allait beaucoup plus loin et de façon beaucoup plus pertinente, s'il est au fond logique de reprendre l'héroïne du premier métrage, pourquoi faire disparaître Robert Englund (en tout cas dans son propre rôle) à la moitié du film? Une confrontation directe s'imposait, surtout quand à côté Wes Craven, assez amidonné, se donne un rôle de démiurge/shaman de la pellicule pas si éloigné de la pathétique prestation de M. Night Shyamalan en écrivain visionnaire dans La jeune fille de l'eau.

Et je finis sur Miko Hughes.

Image

J'avais beau avoir été prévenu, je crois que je n'ai jamais vu un enfant acteur flinguer à ce point le potentiel d'un film. On a l'impression que le pauvre garçon refait en version Rain Man le Danny de The shining (ironiquement il jouera un gamin autiste et génial dans Mercury Rising, un Bruce Willis oublié de la fin des années 90), et ses seules mimiques foutent par terre le meurtre le plus efficace du film. J'ai du coup peur d'attaquer Simetière.

Freddy est un personnage iconique (j'aimerais bien revoir des vrais bons gros boogeymen), et j'aurais voulu aimer le film. Mais ce New Nightmare vaut pour moi 5/10, et en étant de bonne humeur. Encore 2/3 Craven qui m'attendent sur l'étagère et après j'arrête.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16369
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by mannhunter »

Je me refais l'intégrale en Blu Ray, un peu déçu par le Sholder à la revoyure malgré quelques bons moments mais la série part vraiment en vrille dès l'épisode 4 signé Renny Harlin...quel choc quand même de passer de l'opus initial de Craven à:

Last edited by mannhunter on 25 Aug 19, 17:40, edited 1 time in total.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22222
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by Major Tom »

mannhunter wrote:Je me refais l'intégrale en Blu Ray, un peu déçu par le Sholder à la revoyure malgré quelques bons moments mais la série part vraiment en vrille dès l'épisode 4 signé Renny Harlin...quel choc quand même de passer de l'opus initial de Craven à:

:shock: Je me suis arrêté au milieu de celui-là, je vois que je n'ai raté donc.
Image
Clique ici, et ta vie va changer pour toujours...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by Flol »

Cet opus est catastrophique, le seul pour moi vraiment en-dessous de tout, duquel il n'y a quasiment rien à sauver.
Cette séquence avec le jeu vidéo, c'est vraiment pas possible.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by hellrick »

Belle promo sur Amazon UK avec l'intégrale blu ray pour 12 livres actuellement.

Mais on ne peut pas être livré en Belgique :?
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16369
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Les 7 vies de Freddy le croquemitaine (récapitulatif)

Post by mannhunter »

Margo wrote:Vu ce soir sur les conseils de deux membres éminents de ce forum (Roy et Léo, si vous me regardez :wink: ), Freddy 7 New Nightmare, une très très bonne surprise, notamment après quelques avatars franchement ratés.

Le scénario, sous ses aspects de gimmick un peu malin, est en fait une superbe réflexion sur le cinéma, les rêves et l'imaginaire. Le coup foireux du "ah ce n'était qu'un rêve" est ici poussé à son paroxysme, mais jamais comme une pirouette, mais bien comme le moteur même du film. S'ajoutent à ça une mise en abyme vraiment hallucinante (la scène où Nancy/Heather se rend chez Wes Craven est à ce titre tout bonnement géniale), quelques scène de trouille plutôt bien foutues et quelques plans magnifiques (Freddy qui embarque Dylan dans le cercueil de son père...).

On pourra juste regretter (j'imagine que c'est le budget qui est en cause) des effets numériques très très moyens (la scène de l'autoroute) et une fin finalement très décevante (décors ratés, mort cheap et volonté de mythifier Freddy - le décor façon Panthéon - qui jure un peu avec la beauté de la première heure...).

Pas à la hauteur d'un film qui voit Robert Englund plus terrifiant que jamais (je crois qu'il me fait encore plus flipper sans masque) et qui donne bon espoir sur la capacité du cinéma US à recycler parfois avec talent ces héros de cinéma.

8/10
nobody smith wrote:Ce qu’il y a d’assez fort, c’est que Freddy est constamment menaçant alors qu’il apparaît peu à l’écran. C’est les réactions des personnages et les répercussions de ses actes (les nombreux tremblements de terre laissant entendre qu’une puissance tente de percer notre montre) qui construisent cette ambiance inquiétante.
boulgakov wrote:Freddy sort de la nuit est une variation subtile sur la mise en abîme, remarquablement interprétée et habilement mise en scène. Pas du tout cynique.
Je viens de le revoir, toujours le meilleur après le premier opus du même Craven...intelligent, curieux, satirique et bien joué par Miss Langenkamp, quel plaisir aussi de retrouver un Freddy presque jamais cabotin après les dérives des opus 3 à 6. :D
Il ne me reste plus qu'à écouter le commentaire audio du regretté Wes...
User avatar
Arn
Assistant opérateur
Posts: 2864
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by Arn »

À noter que le podcast du PIFFF (PIFFFcast) a consacré tout une longue émission à l'ensemble de la saga.
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10324
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: La saga des Freddy (1984-2003)

Post by Spongebob »

Arn wrote:À noter que le podcast du PIFFF (PIFFFcast) a consacré tout une longue émission à l'ensemble de la saga.
Je l'ai écouté en plusieurs fois durant mes vacances. C'est très intéressant même si je n'étais pas d'accord avec certains avis. Pour eux le pire film de la saga serait le sixième opus La Fin de Freddy : L'Ultime Cauchemar (1991) alors que pour moi ce serait plutôt l'infâme remake de 2010 Freddy, les griffes de la nuit. L'excellent épisode 7 Freddy sort de la nuit (1994) ne semble pas non plus très populaire auprès de ces spécialistes.

Le podcast évoque un documentaire fleuve de plus de quatre heures que j'ai également visionné. Il revient en profondeur sur tous les épisodes de la saga jusqu'à Freddy contre Jason (2003). On peut notamment y apercevoir certaines scènes coupées dont j'ignorais totalement l'existence (Johnny Depp expulsé de son lit). La plupart des comédiens interviennent sauf les plus illustres que sont Johnny Depp et Patricia Arquette. Pour le générique ainsi que l"introduction de chaque chapitre on a droit à des passages en stop-motion vraiment sympas. Le générique de fin vaut aussi le détour avec les comédiens qui rejouent certaines de leur scènes les plus connues. C'est drôle et on sent la volonté de faire plaisir aux fans. Un très bon complément aux bonus du coffret Blu-ray qui m'a donné envie de me refaire tous les films (c'est malin).
Spoiler (cliquez pour afficher)
Par chance il est disponible sur YouTube (pas sur de la légalité de ce lien) :