Révélations (Michael Mann - 1999)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13753
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re:

Post by hansolo »

Ouf, papa ours wrote:Révélations est un film bouleversant (imaginez vous en train de foutre votre vie privée en l'air pour la cause publique, c'est un peu contraire à l'individualisme ambient, non?), d'une dignité absolue, d'une élégance rarissime.
A part "La Ligne Rouge", on n'a pas vu film américain plus beau depuis.
Il me semble que "La Ligne Rouge" est sorti avant "Revelations"!
Et si je me suis régalé avec "Relevations", je me suis endormi devant le film de Malick!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15569
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Re:

Post by Watkinssien »

hansolo wrote:
Ouf, papa ours wrote:Révélations est un film bouleversant (imaginez vous en train de foutre votre vie privée en l'air pour la cause publique, c'est un peu contraire à l'individualisme ambient, non?), d'une dignité absolue, d'une élégance rarissime.
A part "La Ligne Rouge", on n'a pas vu film américain plus beau depuis.
Il me semble que "La Ligne Rouge" est sorti avant "Revelations"!
Et si je me suis régalé avec "Relevations", je me suis endormi devant le film de Malick!
Moralité : il faut que tu retentes le Malick ! :wink:
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13753
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Re:

Post by hansolo »

Watkinssien wrote: Moralité : il faut que tu retentes le Malick ! :wink:
sans doute, l'ayant découvert au cinéma il faudrait bien que je redonne une chance au film 10 ans après!
a l'epoque j'y etais allé en famille et avec des amis, et je n'etais pas le seul a avoir trouvé le temps long!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
Super Soul
Assistant(e) machine à café
Posts: 296
Joined: 20 Jun 07, 15:32
Location: La Cinémathèque française

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by Super Soul »

Présentation du film par Michael Mann, à la Cinémathèque française (vidéo de 13mn)
Je parle pas aux mecs qui ont une scène de chasse sur leur pull
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by Joe Wilson »

Un film d'une remarquable intensité. J'ai été très sensible à la manière dont Michael Mann s'écarte du film-dossier, en évoquant l'enjeu du tabac comme un fil conducteur invisible et anonyme. Seule la confrontation de Wigand avec son ex-patron, brève et tranchante, permet de matérialiser ce qui reste jusqu'au bout de l'ordre du symbole (à l'image de cette bande-vidéo mainte fois répétée où les pontes de l'industrie nient, par serment, la possibilité d'une addiction à la nicotine).
Mann se concentre essentiellement sur des hommes en lutte, face à l'épuisement qui les guette et un carcan qui les étouffe. La mise en scène suggère beaucoup, se révèle d'une grande pudeur...mais elle sait surtout exprimer l'intime. Ainsi, si les thèmes abordés peuvent apparaître relativement communs (l'éclatement, sous la pression extérieure, d'une cellule familiale....ou les contradictions de la presse, écartelée entre échelle de valeurs et réflexe de survie), leur ampleur impressionne assez vite. Avec rigueur et patience, sans jamais nier la complexité des êtres, le récit offre de très larges perspectives.
Mann laisse beaucoup de place aux dialogues, logiquement indispensables dans leur fulgurances, mais il n'oublie pas la nécessité des respirations et silences. La limpidité des cadrages renforce cette impression d'immersion, confrontation brutale avec les doutes et les angoisses des protagonistes.
Si Al Pacino livre une prestation sans failles, virulente et passionnée jusque dans ses ambiguités; Russell Crowe trouve à mon goût son plus beau rôle. Tout en colère retenue, bloc physique miné par une souffrance muette.
Ni "héros" d'un jour, ni chevalier sans reproche, il est simplement quelqu'un qui a perdu l'essentiel d'un équilibre, la stabilité d'une vie.
Image
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by Gounou »

Revu récemment et c'est effectivement magistral. Le plus bouleversant pour moi, et c'est le propre des meilleurs films de Mann, réside dans cette aptitude à isoler et à observer de la façon la plus intime qui soit des êtres se retrouvant tôt ou tard seuls (plus que "solitaires", comme laissait entendre De Niro dans Heat), ici au sein d'environnements et d'institutions grouillantes et hostiles. Ces moments en suspend, "trouées" slencieuses dans l'hyperactivité d'un monde en ébullition. Ces gros plans sur des crânes qui ne révèlent rien de leurs pensées. The Insider est aussi, selon moi, le film de Mann qui pousse le plus loin (ou "au plus près", tout le paradoxe :) ) ses antagonismes moraux, faisant surgir une émotion vive du contraste même de l'homme face au monde dans lequel il évolue. Pacino et Crowe y sont tour à tour transfigurés.
Image
Megalomanu
Electro
Posts: 760
Joined: 12 Jul 07, 13:43

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by Megalomanu »

Ca fait des mois et des mois que je voulais le voir et la déception est à la hauteur de l'attente : grande.
Après une première heure qui m'a vraiment tenu en haleine, au point de penser à ce moment d'être face au plus grand film de Michael Mann, j'ai peu à peu lâché le film, pour finir très déçu et frustré, presque en colère devant le gâchis que je venais de voir.
J'ai toujours trouvé étonnant que la plupart des films américains tournant autour de la recherche de la vérité soient aussi aussi balisés. Ces films nous disent "pensez par vous mêmes" et nous balancent paradoxalement du cinéma pré-mâché et binaire. "Révélations" ne déroge pas à la règle et on assiste dans la deuxième partie du film, une fois que Russel Crowe (très bon) est évincé du film (ou presque), à un simple cours d'histoire bien tracé.
J'aurais aimé plus de scènes mystérieuses comme celle du jardin, ou du golf, vraiment très belles, qui représentent tout ce que j'aime dans le cinéma de Mann : une curieuse sensation de temps suspendu, de nuit noire qui engloutit tout, de solitude au milieu de la froide architecture urbaine. Presque du cinéma fantastique. Je trouve Mann beaucoup plus à l'aise lorsqu'il choisit le chemin de l'épure et lorsqu'il se contente de filmer des regards vides et des corps errants, comme animés par des forces occultes, ce qu'il fait admirablement bien dans "Miami Vice" ou "Heat". Il se retrouve au contraire souvent écrasé lorsqu'il s'agit de filmer des scènes assez classiques (toutes les scènes de ménage dans "Ali" plombent le film) ou de longs dialogues. J'ai l'impression qu'il semble alors ne pas quoi faire de sa caméra. La dernière heure de "Révélations" est un bon exemple, c'est une suite de dialogues souvent plombants, parfois redressés par une fulgurance formelle qui n'a pourtant pas trop sa place. Globalement j'ai trouvé le scénario beaucoup trop construit pour un cinéma aussi sensuel que celui de Mann.
Le film que je préfère dans sa filmographie reste définitivement "Miami Vice", le seul qui me réchauffe le cœur et qui me fait tourner la tête ...
mannhunter
Laspalès
Posts: 16280
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by mannhunter »

Megalomanu wrote:Ca fait des mois et des mois que je voulais le voir et la déception est à la hauteur de l'attente : grande.
Le film que je préfère dans sa filmographie reste définitivement "Miami Vice", le seul qui me réchauffe le cœur et qui me fait tourner la tête ...
bouhhhhhhh :evil: :mrgreen:
mannhunter
Laspalès
Posts: 16280
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by mannhunter »

Le Mann préféré de Major Tom! 8)
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22173
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by Major Tom »

Merde, c'est reparti! il remonte tous les topics des films de Michael Mann. :twisted:
Son antidote, VITE!!
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16280
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by mannhunter »

Major Tom wrote:Merde, c'est reparti! il remonte tous les topics des films de Michael Mann. :twisted:
8)

:arrow: http://www.lesinrocks.com/cine/cinema-a ... lations-3/
mannhunter
Laspalès
Posts: 16280
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by mannhunter »

Annoncé en Blu Ray pour le 19 Février:

http://www.menestrelbluray.com/news-blu ... n-blu-ray/
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Révélations (Michael Mann - 1999)

Post by Gounou »

Le Messie.
Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16280
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations (Michael Mann - 1999)

Post by mannhunter »

Screenshots du BR:

http://www.caps-a-holic.com/hd_vergleic ... 58#auswahl

Robert Harris recommande le BR...:

Michael Mann's The Insider is a real-world thriller about corporate America, broadcasting, and the tobacco industry.


Occasionally releases of Disney's Touchstone division, can be like a box of chocolates. Quality can vary.


Fortunately, this one is terrific on all levels. Image is exceedingly film-like, with superb color, densities, shadow detail, and grain structure. Audio, in DTS-HD MA seems perfect.


This is an entertaining film, with superb acting, and stylistic cinematography courtesy of Dante Spinotti.


Great film. Beautiful Blu-ray. And at under $15 street a great value.


Image - 5


Audio - 5


Highly Recommended.


RAH
Akrocine
Régisseur
Posts: 3409
Joined: 1 Apr 09, 20:38
Location: Arcadia 234

Re: Révélations (Michael Mann - 1999)

Post by Akrocine »

Gounou wrote:Le Messie.
Mais non le messie c'est Thief !!!
"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange