Mission: Impossible 3 (J.J. Abrams - 2006)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11803
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Moi aussi j'ai trouvé ça complétement nase.
Aucun rythme, aucun souffle. C'est incroyablement ennuyeux du début à la fin. Abrams ne fait que reprendre ses recettes télévisuelles mais sans aucun succès, sa mise en scène ne possède ni une once de personnalité ni une quelconque ampleur, en plus de scènes d'action mal torchées.
Une crotte.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Post by mynameisfedo »

Le 1er était sympa mais avec de très nombreuses incohérences.
Le 2ème était chiant au possible et j'ai mis du temps avant de me décider à voir le 3ème.
He bien, c'est suffisamment rare à signaler mais je trouve que le 3ème s'avère être le meilleur des 3 avec une histoire diaboliquement efficace, un rythme d'enfer, des persos charismatiques, LA zique de mission impossible et quasi aucun temps mort! 8) ce n'est pas intello pour un sou, mais particulièrement jouissif du début à la fin!
Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

Post by Ubik »

Alors :

- Une fin en or massif (c'est pas possible?)
- Une resurection en or massif (et hop).
- Une nana en or massif (pourquoi qu'elle joue pas comme dans Kiss Kiss Bang Bang?)
- Une subtilité en or massif.
- Un bad guy en or massif (15 minutes à l'écran).

Qu'on aime ou pas, les deux autres avaient le mérite d'avoir du style. Revu pourtant en HD-DVD (ca tape), ce film m'emmerde. J'aimais déjà pas Alias, ici c'est sans appel : la même chose en plus long. Le premier reste le seul vrai film que je ressors de cette trilogie.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15569
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Eh bien je prends de plus en plus mon pied en voyant ce pur film d'action bourrin, efficace au possible.

J'adore M : I 3 et je le revendique.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

Sans adorer, j'ai pris plaisir à le voir, et il est probable que je me remate le film un de ces quatre... peut-être qu'être fan d'ALIAS comme je le suis, ça aide à apprécier le film... :)
Image
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Une semi-catastrophe.
Semi parce qu'il y a des touches d'émotion (le film est un poil meilleur dans ses moments calmes voire intimistes que durant ses scènes où ça bourrine, c'est un comble) au milieu d'un déluge de mouvements de caméra qui ont la tremblote (ça devient véritablement insupportable au bout de cinq minutes après le post-générique) et de plans surdécoupés qui rendent le film très pénible à regarder en confondant rythme et précipitation, la pire des choses qui puisse arriver à mon avis à un film se voulant d'action, car à partir du moment où je comprends presque rien à ce qui se passe à l'écran, j'en déduis que c'est mal réalisé et mal monté ou que c'est fait n'importe comment.

Il n'y a aucune émulation entre Ethan et sa femme. Les enjeux, hormis la lune de miel sont minces, et je n'ai pas accroché au jeu de la jeune actrice.
J'aime bien Tom Cruise mais là je trouve qu'il se caricature lui-même en faisant le garçon aux yeux doux qui fond en larmes quand il croit voir sa femme mourir (la scène d'ouverture en dit dix fois trop d'autant que quand on tape fort comme ça il faut assurer pendant deux heures ensuite). Mais ce qui me pose véritablement problème avec ce Mission Impossible 3 c'est de voir un réal qui multiplie les plans tarabiscotés en se la racontant, gorgés de filtres pour donner une sorte de cachet graphique à des scènes visuellement empesées, saturées de toutes parts par des halos lumineux, de fausses brûlures de pellicule, etc. Ca ne fait pas un auteur, ni une griffe ça.
Et le réal, issu d'Alias s'en gargarise, montrant ainsi tout le long une prétention incroyable pour filmer au final des trucs pas très intéressants.

La direction artistique est moyenne, la direction d'acteurs se contente du minimum : Tom s'énerve, les autres agents de sa cellule le suivent et basta. Tout cela se veut sans doute ambitieux, mais bon à la base ça reste des missions, qui manquent ici d'adrénaline. C'est bien simple je n'ai pas été transporté par la moindre scène d'action, que ce soit le sauvetage du début dans l'immeuble, la scène du pont fracturé en deux, ou bien la fin. On suit ça comme une débauche d'effets et de bruits, mais ça ne va pas plus loin que ça.

Il reste bien le personnage de Lindsey, celui-là même qui déclenche le seul semblant d'humanité dans un ensemble au final très propre et lisse malgré la tonne de ferraille, de ciments, de murs fracturés et de visages blessés par des entailles qui ont un aspect artificiel à la longue, artificiel.
Lindsey est la seule qui raccroche à l'idée d'une agente qui avait tout pour réussir et qui se retrouve dans une situation qui l'a dépasse. Le reste du temps, les autres, dont Ethan semblent invulnérables, alors qu'il s'en prennent paradoxe plein la tronche. C'est devenu presque une habitude en fait, et du coup les morts aussi cruelles soient-elles parce qu'elles impliquent du sadisme ne nous effleurent pas, ne nous émeuvent même plus.

Philipp Seymour Hoffman est grandiose, mais il tient quinze minutes à l'écran. Et sa fin est trop vite expédiée.

Ne surnagent que des petits moments sympas, mais un ensemble désagréable, et je vois pas ce que Les cahiers qui pour le coup se sont lâchés ( alors que d'habitude ils n'aiment rien ou presque) ont pu y trouver pour y voir le film d'une nouvelle ère.
Rendez-moi Don, ça se la pète moins (vous avez vu les interviews ou le making-of de JJ Abrams, la modestie l'étouffe pas), c'est classe et les scènes d'action se suivent avec jubilation. Là, dans MI3 ça craint.
JJ Abrams ou le fils spirituel de Tony Scott et Paul Greengrass ?

3/10
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15569
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Jordan White wrote:
.
JJ Abrams ou le fils spirituel de Tony Scott et Paul Greengrass ?

3/10
:shock: Ca veut dire quoi ça ?
Image

Mother, I miss you :(
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Watkinssien wrote:
Jordan White wrote:
.
JJ Abrams ou le fils spirituel de Tony Scott et Paul Greengrass ?

3/10
:shock: Ca veut dire quoi ça ?

Bourrin. Avec pas mal de plans frénétiques qui ne servent à rien. Un style qui se veut nerveux mais m'apparaît très pénible et usant. J'apprécie un certain nombre de films d'action, mais là, devant pareille baudruche, je suis désolé, je peux pas.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15569
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Jordan White wrote:
Watkinssien wrote:
:shock: Ca veut dire quoi ça ?

Bourrin. Avec pas mal de plans frénétiques qui ne servent à rien. Un style qui se veut nerveux mais m'apparaît très pénible et usant. J'apprécie un certain nombre de films d'action, mais là, devant pareille baudruche, je suis désolé, je peux pas.
Je comprends ce ressenti.

Bon, moi j'adhère complètement au film d'Abrams, pour d'autres facteurs. Donc, je n'insisterais pas.
Ce qui me gène, c'est d'englober Greengrass dans cette catégorie à tes yeux péjorative.
Sa Mort dans la peau est l'un des meilleurs films d'action des années 2000, mais malgré celà Greengrass ne se range pas dans le genre.
Image

Mother, I miss you :(
tronche de cuir
Ophely, no soucy
Posts: 2541
Joined: 2 Jul 04, 14:32
Location: RIP !!!

Post by tronche de cuir »

Jordan White wrote: Bourrin. Avec pas mal de plans frénétiques qui ne servent à rien. Un style qui se veut nerveux mais m'apparaît très pénible et usant. J'apprécie un certain nombre de films d'action, mais là, devant pareille baudruche, je suis désolé, je peux pas.

Tout à fait. :wink: Hypertrophie et vacuité, voilà ce qui ronge le crâne !!! Avec en prime des scènes involontairement drôles...
Banane
Doublure lumière
Posts: 328
Joined: 17 Dec 04, 22:07

Post by Banane »

N'étant pas téléphage, je ne connaissais qu'une poignée d'épisodes des grosses séries développées par le réalisateur, qui m'a semblé prometteur. Je suis allée le voir, ayant entendu partout que c'est le meilleur MI... Verdict : appréciation mitigée, le De Palma reste très supérieur.
C'est un poil meilleur que la grosse déception John Woo (qui s'était sans doute pas entendu avec Tom Cruise, et en était réduit à parodier son style), mais c'est pas le grand film dont on m'avait rabattu les oreilles. Mis à part les apparitions d'un Seymour Hoffman jouissif et grandiose (il était facile de cabotiner dans ce type de rôle), il n'y a pas grand chose à sauver. Pourtant le réalisateur a quelques bonnes idées (la patte de lapin qu'il ne dévoile pas, réduite à un prétexte), mais il est soumis à un cahier des charges de blockbuster stéréotypé (comme Woo) et ne réussit pas à le tordrer à ses visions, au contraire de de Palma. L'interprétation féminine est catastrophique.
De plus, on trouve cette manie de donner l'impression de corner l'establishment US pour plaire aux critiques européens (quand un des personnages dit froidement de Laurence Fishburne qu'il est le quota black de discrimination positive), mais c'est juste de la citation bonne consciencieuse, le film étant conforme aux standards et valeurs wasp (que sont les Fishburne et Rhames sinon des faire-valoirs pour des types comme Cruise ?).

Banane
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49918
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Post by Boubakar »

Ca faisait un petit moment que je n'avais pas vu un film d'action, et il faut dire que M : I - 3 remplit parfaitement son contrat ; mis à part l'histoire d'amour vraiment ratée, les scènes de destruction et de poursuite emportent tout sur leur passage (accompagnés d'une assez bonne réalisation, surtout quand Cruise se met à courir...) sans trop de temps mort.

Ce qui est bien aussi, c'est d'autre aussi revenu à l'esprit de la série originelle, la mission se fait désormais en équipe (bien Maggie Q fasse potiche, Ving Rhames ne fait que passer....), Cruise laissant désormais la place à ses partenaires quand il le faut, contrairement au volet signé Woo.

Mais la plus grande surprise reste le méchant, incarné ici par Philip Seymour Hoffman. Bien que son rôle soit trop court, il est impressionnant de charisme et de terreur, sachant imprimer sa présence quand il le faut.
Mine de rien, Seymour Hoffman, même dans un actionner, montre encore une fois qu'il est un des plus grands actuellement.

Voilà, bien que l'histoire présente certains ratés, on passe quand même un très bon moment, ou il est bon de savoir que les films d'actions sont encore et toujours présents.
tijay
Assistant opérateur
Posts: 2382
Joined: 17 Aug 04, 19:24
Liste DVD
Location: A jamais à Fort Alamo ...

Post by tijay »

Un bon moment d'action, sans temps mort. Ce moins en moins partisan du Cruise en tant que personne, je trouve que le Cruise acteur fait de très bons choix de roles. Il a su étoffer celui d'Ethan Hunt au fil des trois épisodes. Par contre, il faudrait en rester là, pour ne pas saborder tout le travail réalisé sur les trois opus.

Les scènes d'action sont rondement menées et superbement rythmées.
Un très bon film efficace.

8/10
Image
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11803
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Ubik wrote:Qu'on aime ou pas, les deux autres avaient le mérite d'avoir du style. Revu pourtant en HD-DVD (ca tape), ce film m'emmerde.
C'est exactement ça. Qu'on aime ou qu'on aime pas MI: 2, au moins on savait qui était aux commandes, ce qui permettait de hisser le film au-dessus du niveau actioner lambda (et je ne parle pas du premier, qui n'est pas loin du chef-d'oeuvre). Ici on refile la même recette, mais à un tâcheron sans âme et on se retrouve devant l'un des entertainment les plus gonflants de l'année passée, parce qu'il n'y a aucun style.
Ca commence à être fatigant tous ces films sponsorisés par Prince de LU. Où sont les John Woo? Où sont les De Palma?
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Post by Gounou »

MJ wrote:Où sont les John Woo? Où sont les De Palma?
Mais surtout : où sont les femmes !? :idea:
Image