George A. Romero (1940-2017)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by Outerlimits »

Ca n'a pas l'air d'être diffusé dans beaucoup de salles, hélas (rien par chez moi).
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by mannhunter »

Outerlimits wrote:Ca n'a pas l'air d'être diffusé dans beaucoup de salles, hélas (rien par chez moi).
Il passe dans ma petite ville :D ...mais en vf! :|
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by Outerlimits »

Ne serait-ce retrouver l'émotion de sa découverte en salles, 36 ans après (je l'avais vu à sa sortie nationale de 1983)… Peut-être que leur listing prévisionnel n'est pas encore complet.. Il sort quand exactement ? (sur allociné ils parlent du 23)
NB : malgré tout la VF est excellente, car réalisée par des pointures de l'époque.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by mannhunter »

Outerlimits wrote:Ne serait-ce retrouver l'émotion de sa découverte en salles, 36 ans après (je l'avais vu à sa sortie nationale de 1983)… Peut-être que leur listing prévisionnel n'est pas encore complet.. Il sort quand exactement ? (sur allociné ils parlent du 23)
Il passe dans beaucoup de villes (dont la mienne) en AVP le Vendredi 18 Octobre, mais la ressortie semble être calée le 23...les cinémas et villes ne sont pas encore tous précisés sur Allo Ciné, je suppose.
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by Outerlimits »

OK merci. :wink:
User avatar
Carlito Brigante
Machino
Posts: 1182
Joined: 27 Aug 06, 00:21
Location: Ygam

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by Carlito Brigante »

On ouvre notre prochaine Nuit du Cinéma avec à Palaiseau (91) :

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90456
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by Jeremy Fox »

Le distributeur Solaris crée l'événement en salles, peu avant la fête de Halloween, ce qui n'est évidemment pas fortuit, en sortant sous le format d'une trilogie justement nommée les trois grands classiques du film de zombies réalisés par George A Romero.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by mannhunter »

Jack Griffin wrote:Le Jour des morts-vivants (1986) ****

Les morts-vivants se sont emparés du monde. Seul un groupe d'humains, composé de militaires et de scientifiques, survit dans un silo à missiles.

A cause d'un budget restreint (plus important le film aurait été moins violent) Romero n'a pas pu respecter parfaitement le script original. Ainsi beaucoup de scène se passant à la surface n'ont pas pu se faire (reste l'impressionnante ouverture) et le film se passe principalement dans les sous-sols de la base militaire. Très bavard (trop diront certains), le film ne propose pas beaucoup d'affrontement avec les zombies à part un final très gore (La travail de Savini sur ce film reste encore aujourd'hui très impressionnant) et on suit principalement un affrontement d'idées entre scientifiques et militaires. Cependant ce troisième volet instaure une atmosphère angoissante et claustro que je trouve inégalée dans les autres films de la trilogie, due en grande partie à l'architecture de la base militaires fait de grande salle vide ou de couloirs interminables, peints entièrement en blanc pour renforcer le malaise. Romero choisit comme personnage principale une femme, sachant au début tenir tête à un groupe constitué entièrement d'homme(Lori Cardille très bien) mais dont la combativité et la droiture seront de plus en plus mise à mal par les événements. Ici se sont moins les zombies qui sont en cause (le final fait figure de catharsis de la tension présente) mais encore une fois les hommes.
Revu le film hier en salle dans sa vf d'époque, c'est toujours une dernière partie de la trilogie (la première, l'unique la seule! :D ) un peu austère, tendue et...cérébrale :) Les FX de Savini and co sont parfaits on apprécie encore mieux à l'ère du tout CGI et Lori Cardille est excellente...mais qu'est-elle devenue?
Déception par contre seulement une quinzaine de spectateurs (dans une salle de 300 places) dont la plupart se sont barrés en cours de projo :cry: ...ils devaient s'attendre à voir ZOMBIELAND 2 je suppose. :lol:
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by Outerlimits »

Comment peut-on se barrer en cours de projo du "Jour des morts-vivants" ?? Ca me dépasse.. Pour ma part ce soir redécouverte de "Zombie" au cinéma à la séance de 22h15 ! Et le plaisir de redécouverte sur grand écran après 36 ans (je l'avais vu à sa sortei nationale de 83) !! :D
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by mannhunter »

Outerlimits wrote:Comment peut-on se barrer en cours de projo du "Jour des morts-vivants" ??
Zombieland Doctor Sleep et Joker en face à la même heure? téléchargement? Netflix à la maison? :)
Outerlimits wrote:Pour ma part ce soir redécouverte de "Zombie" au cinéma à la séance de 22h15 !
ah je regrette de l'avoir loupé au ciné celui-là... :evil:
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1159
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by shubby »

mannhunter wrote:
Jack Griffin wrote:Le Jour des morts-vivants (1986) ****

Les morts-vivants se sont emparés du monde. Seul un groupe d'humains, composé de militaires et de scientifiques, survit dans un silo à missiles.

A cause d'un budget restreint (plus important le film aurait été moins violent) Romero n'a pas pu respecter parfaitement le script original. Ainsi beaucoup de scène se passant à la surface n'ont pas pu se faire (reste l'impressionnante ouverture) et le film se passe principalement dans les sous-sols de la base militaire. Très bavard (trop diront certains), le film ne propose pas beaucoup d'affrontement avec les zombies à part un final très gore (La travail de Savini sur ce film reste encore aujourd'hui très impressionnant) et on suit principalement un affrontement d'idées entre scientifiques et militaires. Cependant ce troisième volet instaure une atmosphère angoissante et claustro que je trouve inégalée dans les autres films de la trilogie, due en grande partie à l'architecture de la base militaires fait de grande salle vide ou de couloirs interminables, peints entièrement en blanc pour renforcer le malaise. Romero choisit comme personnage principale une femme, sachant au début tenir tête à un groupe constitué entièrement d'homme(Lori Cardille très bien) mais dont la combativité et la droiture seront de plus en plus mise à mal par les événements. Ici se sont moins les zombies qui sont en cause (le final fait figure de catharsis de la tension présente) mais encore une fois les hommes.
Revu le film hier en salle dans sa vf d'époque, c'est toujours une dernière partie de la trilogie (la première, l'unique la seule! :D ) un peu austère, tendue et...cérébrale :) Les FX de Savini and co sont parfaits on apprécie encore mieux à l'ère du tout CGI et Lori Cardille est excellente...mais qu'est-elle devenue?
Déception par contre seulement une quinzaine de spectateurs (dans une salle de 300 places) dont la plupart se sont barrés en cours de projo :cry: ...ils devaient s'attendre à voir ZOMBIELAND 2 je suppose. :lol:
La génération walking dead doit faire la tronche tout de même - clin d'oeil Stranger things s03 ou pas. La tonalité Romero donne le change, mais ça a vieilli et en effet ça reste ce quasi pensum qui avait déjà laissé du monde sur le carreau à l'époque. Y compris moi, qui m'attendais à un autre Zombi, mais avec le temps le film s'est imposé je trouve.
Je causerais pas de trilogie, mais de quadrilogie Romero : j'adore vraiment énormément le DC du territoire des morts. L'antithèse du remake de zombi par Snyder : la réappropriation d'une oeuvre. Un vrai décrassage pour le coup. Ses essais postérieurs sont juste sympas (diary est cool), voire piteux (survival).
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4341
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by G.T.O »

shubby wrote:
mannhunter wrote: Revu le film hier en salle dans sa vf d'époque, c'est toujours une dernière partie de la trilogie (la première, l'unique la seule! :D ) un peu austère, tendue et...cérébrale :) Les FX de Savini and co sont parfaits on apprécie encore mieux à l'ère du tout CGI et Lori Cardille est excellente...mais qu'est-elle devenue?
Déception par contre seulement une quinzaine de spectateurs (dans une salle de 300 places) dont la plupart se sont barrés en cours de projo :cry: ...ils devaient s'attendre à voir ZOMBIELAND 2 je suppose. :lol:
La génération walking dead doit faire la tronche tout de même - clin d'oeil Stranger things s03 ou pas. La tonalité Romero donne le change, mais ça a vieilli et en effet ça reste ce quasi pensum qui avait déjà laissé du monde sur le carreau à l'époque.
Je causerais pas de trilogie, mais de quadrilogie : j'adore vraiment énormément le DC du territoire des morts. L'antithèse du remake de zombi par Snyder : la réappropriation d'une oeuvre. Un vrai décrassage pour le coup.
Mouais, je ne vois pas en quoi le film de Romero a vieilli. Il n'a jamais paru en ces temps de recul d'humanité aussi actuel. Il y a vraiment un vrai propos, une réflexion sur l'homme, la domestication, et bien sur les zombies, avec l'avénement d'une nouvelle humanité incarnée par Bub. Une dialectique entre les hommes et les zombies. L'esthétique y austère comme pour lui assurer un puissant antidote contre le temps. Une sorte de classicisme idéal qui le rapproche d'une relecture crépusculaire, après la frénésie du jeux de massacre de Zombie, du film de siège. Ce qui n'est pas du tout le cas du très opportuniste et pour le coup dans l'air du temps film de Snyder. Qui soi dit en passant embraye sur les acquis rageurs du film de Danny Boyle: moins films de zombie, la mort, la putréfaction, que film sur la rage.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by mannhunter »

shubby wrote:j'adore vraiment énormément le DC du territoire des morts.
Très déçu au cinéma, j'ai essayé de le revoir en dvd une fois (ou deux?) mais ça ne passait toujours pas...en quoi le director's cut change vraiment la version salle?
Le "malheur" artistique de Romero c'est que ses films hors zombies ("Season of the witch", "Martin", "Knigthriders", "Monkey Shines", "Bruiser", "the crazies"...) n'ont pas été vus à l'époque donc il a été contraint de revenir régulièrement aux morts-vivants s'il voulait continuer à faire des films...alors qu'à mon sens il avait tout dit avec sa première trilogie.
Last edited by mannhunter on 2 Nov 19, 10:35, edited 1 time in total.
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1159
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by shubby »

Du gore en plus. Primordial pour du zomblard !
Pour ma part, j'avais déjà bcp aimé la version ciné. Bons personnages et super casting, utilisation pertinente des zombis, narration impeccable, discours anti-Busch percutant et même une étrange tonalité carpenterienne. Je le revois souvent.
Faut que je revois Diary : de mémoire un des meilleurs found footage horrifiques. On tient peut-être même une quinqua qui se tient, là.

Le jour des mv a vieilli rayon goreux. A l'époque on se tripotait sur le mec bouffé vivant avec les lambaux de chair et d'entrailles. Walking Dead va plus loin - et plus longtemps.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: George A. Romero (1940-2017)

Post by mannhunter »

shubby wrote:Pour ma part, j'avais déjà bcp aimé la version ciné. Bons personnages et super casting, utilisation pertinente des zombis, narration impeccable, discours anti-Busch percutant et même une étrange tonalité carpenterienne. Je le revois souvent.
J'en pense tout l'inverse :mrgreen:
shubby wrote:Le jour des mv a vieilli rayon goreux. A l'époque on se tripotait sur le mec bouffé vivant avec les lambaux de chair et d'entrailles. Walking Dead va plus loin - et plus longtemps.
Je n'ai vu aucun épisode de cette série donc je ne peux comparer, mais le travail de Savini reste impeccable sur le film -comme sur son formidable remake de LA NUIT DES MORTS VIVANTS- et encore plus percutant sur grand écran.