V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14681
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by Demi-Lune »

Anorya wrote:En fait, sans rentrer dans les détails
Spoiler (cliquez pour afficher)
et si j'ai bien compris ta question (parce que tu dois lire le comics :mrgreen: ), si, le comics fait le lien entre l'épisode lesbien et V mais pas dans le sens où on pourrais penser que V a personnellement connu les deux femmes et qu'il était leur ami proche bien avant que tout dégénère comme le film avec son flashback tout mignon et sentimental pourrait le laisser penser (c'est du moins le souvenir que j'en ai). Par contre V a bien connu Valérie, ils étaient compagnon de cellule au camp de concentration, donc V n'invente rien, tout est vrai et comme il l'indique, p.170/171, c'est bien Valérie qui a écrit la lettre. Est-ce que ça répond à ta question ? :D
Lis le comics sinon. 8)
OK, merci ! :wink: Je mets les deux BD dans ma liste d'achats.
Pour From Hell, je ne doute pas de la qualité du travail de documentation. L'idée du coupable pré-existait à cette BD, car le Jack l'Éventreur supposé par Moore fait partie des suspects favoris des ripperologues depuis les années 1970.
Spoiler (cliquez pour afficher)
C'est l'idée selon laquelle le prince consort, c'est-à-dire le duc de Clarence, s'était mis dans une fâcheuse situation avec des dames de mauvaise fréquentation, et que pour étouffer le scandale, le médecin personnel de la Reine Victoria, Sir William Gull, serait allé camoufler l'affaire de la manière la plus radicale et la plus spectaculaire qui soit, afin justement de détourner les soupçons. C'est une théorie de la conspiration royale qui a la vie dure, mais on sait maintenant qu'elle ne résiste pas franchement à un examen factuel poussé. Le bouquin-enquête de Patricia Cornwell (sur lequel je vais revenir) apporte des informations précieuses à ce sujet. Le duc de Clarence était physiquement faible et incapable d'aller faire la chasse aux prostituées, de par sa santé, et de par son absence à Londres lors de plusieurs meurtres ; d'ailleurs, dans une situation de chantage en 1890-1891, avec des dames de condition inférieure avec lesquelles il s'était compromis (des prostituées ?), le prince s'est arrangé pour régler l'affaire à l'amiable et en toute discrétion par un des grands avocats de l'époque. Quant à Sir Gull, le Jack l'Éventreur de From Hell, il était de bonne constitution mais il avait quand même 71 ans en 1888. J'étais - et suis encore - passionné pour le sujet, au point d'y avoir consacré mon T.P.E. de lycée (une belle aventure, même si dure parfois psychologiquement), et j'avais été littéralement fasciné par le bouquin de Cornwell que je conseille, avec lequel j'ai quand même pris des distances avec les années (trop d'affirmations, de certitudes), même si les preuves forensiques et son suspect continuent d'avoir mon adhésion. Pour elle, Jack l'Éventreur était un homme cultivé et distingué, à la psychologie instable et complexe, passant le plus clair de son temps dans les music-halls et les bordels quand il ne peignait pas des toiles glauques et macabres : l'artiste impressionniste Walter Sickert. Ce suspect m'a hanté tout le temps que j'ai travaillé sur le sujet ; j'ai épluché une grande partie de son œuvre graphique, ses dessins horribles, ses tableaux lugubres, pour comprendre ce que l'auteure voulait montrer... je ne sais pas s'il est l'assassin (des études graphologiques, d'ADN et de papier sur plusieurs lettres envoyées à Scotland Yard semblent aller dans ce sens - lettres qui présentaient d'ailleurs des caractéristiques artistiques évidentes pour n'importe quel néophyte), mais c'est un personnage que Cornwell a rendu passionnant, et terrifiant. Même encore aujourd'hui, il suffit que j'y repense pour que certaines de ses peintures me mettent mal à l'aise.
Last edited by Demi-Lune on 22 Mar 11, 17:25, edited 1 time in total.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by hellrick »

La théorie de Moore s'inspire largement du bouquin de Stephen Knight, Jack The Ripper the final solution...C'est pas la plus vraisemblable mais c'est sans doute la plus belle et celle à laquelle beaucoup de gens aiment croire :wink:

J'en profite pour conseiller aux amateurs de Jack ces 2 jeux très sympas sur le sujet:
Image
et
Image
:wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2330
Joined: 10 May 03, 10:20

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by Tom Peeping »

Je ne connais pas la BD et ce film ne me disait rien mais je l'ai quand même vu hier en BR, par curiosité, à cause du masque de la nébuleuse Anonymous qu'on voit partout dans les news en ce moment. Je voulais voir d'où ça venait.

J'ai été bluffé par le film, pas tant par l'histoire, les acteurs ni la réalisation (encore que tout cela soit très bon) mais par la résonnance du film avec ce qui est en train de se passer en ce moment autour de nous. J'ai lu les critiques précédentes sur le sujet et c'est très intéressant de voir qu'elles datent presque toutes de 2006-2007, lors de la sortie du film en salles (celle de Tronche de Cuir m'a bien fait marrer : "une jolie p'tite crotte"). Ces critiques se focalisent sur le respect ou non à la BD. C'était sans doute important en 2006, ca me semble aujourd'hui très secondaire. Parce qu'entretemps, il y a eu la crise de 2008, celle de 2011 et ses suites actuelles dans lesquelles ont est tous plongés. Et c'est là que le film m'a scotché : découvrir son actualité en 2012 et son irruption dans le réel. Tous les thèmes qui y sont traités trouvent une résonnance stupéfiante, peu ou prou, avec des questionnements globaux actuels, qu'ils soient économiques, politiques, identitaires, médiatiques, communautaires... L'appropriation du masque de V utilisé dans le film par les Anonymous actuels et les démonstrations de ceux-ci un peu partout dans le monde me semble un exemple tout-à-fait unique dans l'histoire du cinéma (et passionnnant dans ses significations) dans les rapports entre fiction et réalité, entre film et actualité. Il y a des collisions vertigineuses là-dedans.

Qu'un thriller futuriste comme V for Vendetta (le BD ou le film, c'est la même chose) entre en résonnance avec des angoisses et des doutes collectifs réels et globaux donne à réfléchir ou laisse songeur, c'est selon.

C'est cet angle de lecture qui m'a fait regarder le film avec fascination. C'est à la base un blockbuster bien foutu (fond, action, émotion) mais la vie autonome qu'il a pris depuis sa sortie en 2006 le fait passer au niveau d'autre chose, que je n'arrive pas à nommer. Bref, un film que je suis très content d'avoir découvert et qui me semble une marquer une date, de quoi exactement, je ne sais pas mais c'est ce qui le rend génial. Que ceux qui l'ont vu à sa sortie le revoient, leur appréciation pourrait en être modifiée.
Last edited by Tom Peeping on 12 Feb 12, 13:40, edited 1 time in total.
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23419
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by AtCloseRange »

On peut aussi se contenter de lire la BD...
Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2330
Joined: 10 May 03, 10:20

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by Tom Peeping »

AtCloseRange wrote:On peut aussi se contenter de lire la BD...
C'est pas pareil. La BD doit être en noir et blanc (j'imagine, je ne sais pas) et c'est du dessin. Le film donne une réalité physique à l'histoire et le masque des Anonymous est celui réalisé pour le personnage du film. On passe à un niveau bien supérieur de fusion fiction-réel.
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/
User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5761
Joined: 28 Jul 05, 18:33
Location: Allemagne

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by Truffaut Chocolat »

La bédé est complètement en couleurs.
Pour le reste, c'est une question de point de vue, on peut aussi se dire qu'il y a encore plus de mérite à avoir écrit ça il y a 30 ans.
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7985
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by Dunn »

C'est clair V la BD était en avance sur son temps, Moore est un visionnaire.Quand au film, je ne l'ai pas revu depuis la crise mais ta critique me donne envie de le revoir (je l'ai en bluray car j'ai beaucoup aimé le film à l'époque, respectueux de la BD-notamment le fameux chapitre "Valérie" ).
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by hellrick »

Content de voir que le film est redécouvert, et pas seulement pas les anonymous.
Comme je l'ai déjà dit j'avais beaucoup aimé le film à sa sortie (et j'avais déjà lu la BD à l'époque) mais je l'ai vraiment redécouvert par la suite en dvd. Et en VO. Sans être puriste de la VO ici elle apporte vraiment un plus par rapport à la VF.
Bref, j'adore totalement, il est d'ailleurs dans mon top 100.
Un chef d'oeuvre des années 2000.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7985
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2006)

Post by Dunn »

Il est vrai que l'ayant vu en VF puis en VO en bluray la voie de Hugo Weving change tout c'est impressionnant que sans enlever son masque, on sent son jeu jusqu'au bout même quand il agonise...je vais le refaire d'ici peu un soir ce film !
Alligator
Réalisateur
Posts: 6629
Joined: 8 Feb 04, 12:25
Location: Hérault qui a rejoint sa gironde

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Post by Alligator »

http://alligatographe.blogspot.fr/2013/ ... owski.html

Image

Il n 'y a pas si longtemps, j'ai eu le très grand plaisir de revoir le premier Matrix. Quand ma femme a ramené ce film de la médiathèque, j'étais donc curieux de le voir.

Or, je me suis heurté au cours de la lecture à des procédés, des tournures dans le récit. Etre brutalement sorti d'un film parce que son histoire ou ses effets de mise en scène vous sautent à la gueule est un de ces petits soucis qui restent collés à la rétine comme à la mémoire et vous bouffent l'indulgence avant même que le moindre enthousiasme puisse vous gagner.

En plus, le film ne parvient jamais à être intéressant. On voit bien où cette histoire veut nous mener. Justement, on ne le voit que trop! Ses gros sabots m'ont concassé les roubignolles. Je me suis alors ennuyé.

Heureusement Nathalie Portman! Voilà une actrice remarquable qui vous ferait passer une séance de torture pour un délice! J'adore ce petit bout de femme, son regard si plein! Il en impose. Une très grande comédienne!

Sinon, que d'ennui! C'est étrange d'ailleurs comment ce qui avait parfaitement fonctionner sur Matrix, à savoir cet amoncellement de thématiques plus ou moins hétéroclites, entre philosophie, science, technologie, éthique et politique, est ici réuni avec une lourdeur sans nom. Sur ce film, c'est gras et pénible, alors que sur Matrix ça allait de soi. Dingue, hein? Je m'interroge depuis sur le fait que les Wachowski n'ont pas réalisé le film se contentant de signer le scénario.

Je ne connais ni la bédé originale, ni ce qui a présidé à son adaptation ciné, mais j'avoue que ce film ne donne pas envie d'aller plus loin.

Le personnage de V me parait très simpliste, sous ses airs supérieurs d'aristo du couteau, adepte du talion, rimailleur de pacotille, bourré d'incohérences que le scénario n'expose pas suffisamment. Au contraire, on a l'impression que tout est lissé pour en faire un héros moderne. C'est un peu dérangeant. D'autant que ses ennemis, cette espèce de société fachoïde dépeinte à gros traits, tout aussi simplistes, n'est jamais vraiment palpable, crédible. Bref, le grand carnaval, sans critique sociale et politique digne de ce nom, brasse beaucoup de thèmes et plus encore de vent.

Du coup, tout le propos du film reste très ordinaire, voire réactionnaire. Bon, je vais cesser là, la vie est trop courte. Le film ne m'intéresse pas. Point.
User avatar
BaronLundi
Electro
Posts: 825
Joined: 24 Jan 13, 12:41
Location: at the shop around the corner

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Post by BaronLundi »

A mon sens, il n'existe pas une seule bonne adaptation cinématographique du travail de Moore. V est l'une des moins mauvaises, ce qui en dit long. Mieux vaut lire les bds et si possible avant les films...
Dites non aux signatures
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Post by hellrick »

BaronLundi wrote:A mon sens, il n'existe pas une seule bonne adaptation cinématographique du travail de Moore.
Pour ma part V pour Vendetta, From Hell et Watchmen sont tous trois dans mon top100 :fiou:
Et j'aime bien LXG :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
BaronLundi
Electro
Posts: 825
Joined: 24 Jan 13, 12:41
Location: at the shop around the corner

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Post by BaronLundi »

Même From Hell et The League ? Mais c'est du masochisme ! :mrgreen:

Je serais pas contre une adaptation de Swamp Thing, Dr & Quinch et surtout Lost Girls cela dit :fiou:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Je blague : par pitié, laissez ceux-là où ils sont !
Dites non aux signatures
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Post by hellrick »

BaronLundi wrote:Même From Hell et The League ? Mais c'est du masochisme ! :mrgreen:
Surtout From Hell! Je l'ai vu et revu avec bonheur

Pour Swamp Thing il y a le film assez nanar de Wes Craven (et sa suite).
Pour Lost Girls (que j'ai pas lu) ça serait sans doute plus coton à adapter :fiou:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: V for Vendetta (James McTeigue - 2005)

Post by Major Tom »

Je n'ai pas lu les BD d'origine (je ne connais pas le travail de Moore), et je n'ai pas réussi à regarder V pour Vendetta en entier.
Par contre, même sil n'est pas impérissable, mon souvenir de From Hell était plutôt bon. Il faudrait que je le revois de toute façon, mais vu le nombre incroyable de films qui s'amoncèlent et que je ne pourrais voir que lorsque j'aurai moins de travail, ça va être dur de le placer prochainement.
Image