Joël Séria

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Joël Séria

Post by Père Jules »

Petite rétro perso avec le visionnage de trois films jamais vus (et pour cause, je ne connaissais pas Séria): Charlie et ses deux nénettes, Les galettes de Pont-Aven et Comme la lune. Un petit triptyque vivifiant qui doit bien entendu énormément à Jean-Pierre Marielle, immense dans les deux derniers titres et plus modestement dans le premier. Après la découverte de deux films de Pascal Thomas, se plonger dans le cinéma de Joël Séria tient presque de la suite logique tant leur cinéma, quoi que différents, fonctionne chacun comme un instantané d'une époque où, niveau liberté de ton et d'audace, c'était tout de même autre chose. Le premier, Charlie, est un road-movie des plus sympatoches, un petit film sans prétention qui suit un type qui vend des toiles cirées sur les marchés ayant fait la connaissance de deux cousines même pas majeures (pour l'époque) assez libres et peu portées sur les questions existentielles ("les maoïstes, les trotskistes, les trouducuïstes... ceux-là c'est les plus répandus" dira l'une d'elles). De fil en aiguille se noue une relation quasi amoureuse entre nos trois comparses qui font bientôt la connaissance de Tony (Marielle), un type qui s'avère être un gros con, et qui fini par briser le cœur de l'aînée des cousines. J'ai bien aimé, mais ça n'est pas encore au niveau des deux films suivants, monuments d'humour truculent, ras des pâquerettes, beauf en un mot, et pourtant, profondément humain. Avec Les galettes, le ton est nettement plus corrosif, plus déjanté aussi. Avec un Marielle monumental en VRP passionné de peinture, très nettement porté sur le cul (sur les culs devrais-je dire), qui sombre, suite à une déception amoureuse, dans la déprime et la picole. Faut dire qu'en terre bretonne, il a trouvé à qui causer. At last, but not least, mon préféré: Comme la lune. Un sommet de beauferie intersidérale, je me suis marrer du début à la fin. Une image valant mille mots:

jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Joël Séria

Post by jacques 2 »

Content que tu aies apprécié ...
Séria, on l'a trop souvent identifié à ce qu'il met en scène : et pourtant, le rire gras provoqué par ses personnages plutôt bas du front se mue vite en grimace, je trouve ...

Le ton est finalement très désabusé voire pessimiste et dépasse de cent coudées la comédie franchouillarde traditionnelle : Séria est peut être le meilleur peintre "naturaliste" d'une certaine couche de la société de son époque et peut être même au delà de son époque.

Et puis, un cinéaste qui a toujours révulsé les bigots et les moralistes est toujours précieux ...
Je me permets aussi de te recommander "Ne nous délivrez pas du mal" au ton bien différent et exemple assez unique dans le cinéma français.
De manière significative, le DVD ("Don't deliver us from Devil") n'est d'ailleurs disponible qu'en zone 1 chez Mondo Macabro ...
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2247
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: Joël Séria

Post by locktal »

jacques 2 wrote: De manière significative, le DVD ("Don't deliver us from Devil") n'est d'ailleurs disponible qu'en zone 1 chez Mondo Macabro ...
Mais ne nous délivrez pas du mal est (ou fut) disponible dans le coffret Joël Séria édité par Studiocanal, et qui comprenait aussi Les galettes de Pont-Aven, Comme la lune et Charlie et ses deux nénettes. Mais je crois que le coffret est aujourd'hui difficilement trouvable...

Il y a aussi le génial Marie Poupée qui est disponible chez René Château, avec un André Dussolier à contre-emploi et une craquante Jeanne Goupil (l'épouse du cinéaste, présente dans presque tous ses films) .

Ces deux excellents films français des années 1970 (Mais ne nous délivrez pas du mal et Marie Poupée) offrent une autre facette, plus noire, du talent de Joël Séria.
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Joël Séria

Post by jacques 2 »

locktal wrote:
jacques 2 wrote: De manière significative, le DVD ("Don't deliver us from Devil") n'est d'ailleurs disponible qu'en zone 1 chez Mondo Macabro ...
Mais ne nous délivrez pas du mal est (ou fut) disponible dans le coffret Joël Séria édité par Studiocanal, et qui comprenait aussi Les galettes de Pont-Aven, Comme la lune et Charlie et ses deux nénettes. Mais je crois que le coffret est aujourd'hui difficilement trouvable...
Et si trouvé, ce coffret est à un prix prohibitif : ceci dit, le "Mondo Macabro" n'est pas donné non plus ... :?
locktal wrote: Il y a aussi le génial Marie Poupée qui est disponible chez René Château, avec un André Dussolier à contre-emploi et une craquante Jeanne Goupil (l'épouse du cinéaste, présente dans presque tous ses films) .
Hélas, le DVD est de qualité technique très discutable et surtout ne propose pas la version complète du film, pourtant sortie autrefois en VHS ... :?
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Joël Séria

Post by julien »

Sur youtube, on peut visonner également son film Les Deux Crocodiles avec Marielle et Carmet. Bien sympa également bien qu'un peu plus brouillon que les précédents films.



Il y a en tout cas, au moins deux ou trois scènes éminemment cultes.
jacques 2 wrote:Hélas, le DVD est de qualité technique très discutable et surtout ne propose pas la version complète du film, pourtant sortie autrefois en VHS ... :?
J'ai le film en VHS mais j'ai pas visionné le dvd. Tu veux dire par là, que la VHS est plus complète que le dvd ou bien c'est pareil ?
Last edited by julien on 2 Feb 13, 12:35, edited 1 time in total.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2247
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: Joël Séria

Post by locktal »

jacques 2 wrote:
locktal wrote: Il y a aussi le génial Marie Poupée qui est disponible chez René Château, avec un André Dussolier à contre-emploi et une craquante Jeanne Goupil (l'épouse du cinéaste, présente dans presque tous ses films) .
Hélas, le DVD est de qualité technique très discutable et surtout ne propose pas la version complète du film, pourtant sortie autrefois en VHS ... :?
C'est vrai que le DVD ne comporte pas la version intégrale, mais cela reste un bon moyen de découvrir ce qui est pour moi le meilleur film de Séria, et dans une copie moyenne mais largement regardable... En espérant un jour qu'un éditeur se penche sérieusement sur le cas de ce superbe film...

Par contre, jamais vu Les deux crocodiles !

Edit : Merci julien !
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Joël Séria

Post by julien »

Oui pas mal ce Marie Poupée. Et la musique de Sarde, avec le thème à la mandoline est assez belle. J'aime beaucoup le jeu de Jeanne Goupil dans tous les films de Séria. Elle ne joue pas du tout comme une comédienne professionnelle. Elle est très fraîche et spontanée. C'est assez bluffant aussi dans Charlie et ses deux nénettes. Souvent, on a l'impression que les comédiens improvisent leurs répliques, pourtant le texte est très écrit. C'est cette qualité d'interprétation qui fait le charme des films de Séria. Comme chez Pascal Thomas d'ailleurs. C'est vrai qu'à ce niveau là, la comparaison entre les deux s'y prête très bien.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Joël Séria

Post by jacques 2 »

julien wrote: J'ai le film en VHS mais j'ai pas visionné le dvd. Tu veux dire par là, que la VHS est plus complète que le dvd ...
Oui, c'est bien cela : paradoxal, n'est il pas ? :)
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Joël Séria

Post by julien »

Ah oui clairement, mais je me souviens, on avait déjà évoqué ça quelque part. Si je trouve le dvd, j'essaierais de voir un peu quelles sont les différences. Ils en parlent aussi sur 1kult.com. Apparemment, ça n'a pas l'air quand même d'être des coupes tellement gênantes.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
monfilm
Machino
Posts: 1242
Joined: 19 Aug 08, 05:09

Re: Joël Séria

Post by monfilm »

Dans le lien de Julien il y a aussi (dans la liste à droite) Je vais craquer de Lauzier. Excellente petite comédie au vitriol que j'assimile volontiers au cinéma de Séria. La BD (la course du rat) était déjà un sommet de la critique de ce que reste souvent le mâle moderne dans ses fantasmes et aspirations.
ImageImage
Tout le reste est dérisoire.
monfilm
Machino
Posts: 1242
Joined: 19 Aug 08, 05:09

Re: Joël Séria

Post by monfilm »

Tiens la musique d'intro des deux crocodiles c'est la version instrumentale de Vento di maggio de Philippe Sarde, déjà utilisé dans Que les gros salaires lèvent le doigt
ImageImage
Tout le reste est dérisoire.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Joël Séria

Post by jacques 2 »

Je suis très satisfait que ce topic revive : en effet, Séria est tellement méconnu et pourtant tellement nécessaire par son audace et l'esprit libertaire qui parcourt ses films ... :D
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2247
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: Joël Séria

Post by locktal »

julien wrote:Ah oui clairement, mais je me souviens, on avait déjà évoqué ça quelque part. Si je trouve le dvd, j'essaierais de voir un peu quelles sont les différences. Ils en parlent aussi sur 1kult.com. Apparemment, ça n'a pas l'air quand même d'être des coupes tellement gênantes.
C'est évidemment dommage que René Château n'ait pas édité en DVD la version intégrale de Marie Poupée, mais je confirme que les coupes ne sont pas vraiment gênantes et n'altèrent en rien la qualité du film.
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Joël Séria

Post by jacques 2 »

A props du dvd de "Marie Poupée" et des différences entre la VHS et le DVD :

Source : 1Kult

Le DVD (à l’instar de la VHS précédemment sortie par René Chateau) propose un montage différent coupé de plusieurs minutes tout en rajoutant quelques scènes. Le montage varie alors de 10 à 15 minutes, même si la jaquette annonce la durée du film en salle en verso (115 minutes).

Pour retrouver la version complète, il faut se tourner vers la VHS éditée chez Cocktail vidéo, qui est annotée comme étant une version de 90 minutes sur sa jaquette mais qui est bien la version de près de deux heures. Même si la plupart des différences peuvent sembler minimes et anodines, la dernière séquence où Claude Dubois discute avec une prostituée permet de donner un axe de lecture radicalement différent (le protagoniste n’est plus présenté comme impuissant ou frustré) et lui donne l’occasion d’exprimer son propre regard sur sa vie de couple.

Sur la VHS, après avoir vu la collection de Claude, Marie dîne avec ses grands parents qui lui disent qu’elle ne devrait pas aller chez un homme qu’elle ne connaît pas. Puis on passe directement à la cérémonie de mariage. Sur le DVD, il n’y a pas de dîner mais deux courtes scènes sans dialogues : Claude rencontre les grands parents de Marie et Marie essaye sa robe de mariée.
VHS : 00:12:10 à 00:12:30
DVD : 00:11:39 à 00:12:12

* La fin du mariage ne figure pas sur le DVD.
VHS : 00:15:15 à 00:15:33
DVD : 00:14:57

* Le passage dans lequel Germaine parle des parents de Claude est également coupé.
VHS : 00:42:29 à 00:43:11
DVD : 00:40:03

* La scène dans laquelle Claude se fait raccompagner chez lui en voiture par un ami est écourtée au début et à la fin.
VHS : 00:46:29 à 00:47:04
DVD : 00:43:19 à 00:43:37

* Une partie du dîner avec l’ami de Claude est manquante.
VHS : 00:50:12 à 00:50:20
DVD : 00:46:36

* Scène manquante sur le DVD : Les grands parents de Marie viennent lui rendre visite en autocar. Il manque aussi le début de la scène suivante: Claude vient dans la chambre de Marie pour discuter avec elle.
VHS : 00:53:59 à 00:56:39
DVD : 00:59:08

* Scène manquante sur le DVD : Ida va se coucher avec Marie.
VHS : 01:04:17 à 01:04:52
DVD : 00:57:35

* Une scène présente sur le DVD mais absente de la VHS :La fin du repas lorsque Claude revient de Chambéry.
VHS : 01:07:34
DVD : 01:00:05 à 01:00:51

* Une scène présente sur le DVD mais absente de la VHS :Marie écrit une lettre à Biclo
VHS : 01:17:51
DVD : 01:10:58 à 01:11:16

* Une scène manquante sur le DVD :Claude se soûle et embrasse une fille dans un bar.
VHS : 01:49:00 à 01:50:30
DVD : 01:40:51

L’ensemble des modifications semble destiné à rendre certaines transitions plus logiques et les profils psychologiques des personnages plus stéréotypés.

:)
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Joël Séria

Post by Père Jules »

julien wrote:Sur youtube, on peut visonner également son film Les Deux Crocodiles avec Marielle et Carmet. Bien sympa également bien qu'un peu plus brouillon que les précédents films.
Vu ce soir. Pas terrible quand même ce film. Une succession de temps morts dont on émerge seulement grâce, en effet, à quelques scènes vraiment réussies (la demande en mariage faite à Carmet par sa cousine Suzanne, le finale sur la plage :lol: ) et à la prestation des deux comédiens, juste grands. Mon quatrième Séria est donc nettement moins réussi que les trois autres. Moins corrosif, moins drôle, moins péchu. Mais c'est à voir tout de même.
Bon, les prochains seront donc Mais ne nous délivrez pas du mal et Marie-poupée. Après ça, je pense que j'aurai vu l'essentiel (dans les deux sens du mot) des films du bonhomme.