Georgia (Arthur Penn - 1981)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

ben braddock
Accessoiriste
Posts: 1584
Joined: 13 Apr 03, 22:09
Location: Sous les draps avec meiko et vinessa...

FOUR FRIENDS (georgia) de ARTHUR PENN

Post by ben braddock »

j'aimerais avoir vos avis sur ce film

ainsi que le format 1.85, 4/3,......?

merci.
http://www.flickr.com/photos/kalelkoven/
Cherche modeles pour photos !!
Image
Dracu
bon public
Posts: 6429
Joined: 13 Apr 03, 13:16
Location: Chez lui depuis trop longtemps...

Post by Dracu »

Je suppose que tu veux parler de Four Friends? :wink:

D., qui ne connait malheureusement pas, mais trouve la faute de frappe amusante... :wink:
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...
tronche de cuir
Ophely, no soucy
Posts: 2541
Joined: 2 Jul 04, 14:32
Location: RIP !!!

Post by tronche de cuir »

Un chef-d'oeuvre dont l'ampleur romanesque n'a rien à envier à "Little big man" du même Penn. Une chronique sensible et désenchantée de quatre copains sur quelques décennies. J'adore. Jusqu'à maintenant, mon Penn préféré.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15977
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

effectivement un très beau film de ce cinéaste un peu trop mésestimé qu'est arthur Penn ("Bonnie and Clyde","la poursuite impitoyable","little big man"...quand même!) :wink:
ben braddock
Accessoiriste
Posts: 1584
Joined: 13 Apr 03, 22:09
Location: Sous les draps avec meiko et vinessa...

Post by ben braddock »

j'ai une VHS mais l'image est en 4/3 j'ai peur que cela soit recadré

merci pour les avis ca me donne plus envie de le regardé maintenant mais si il est recadré :roll:
http://www.flickr.com/photos/kalelkoven/
Cherche modeles pour photos !!
Image
ben braddock
Accessoiriste
Posts: 1584
Joined: 13 Apr 03, 22:09
Location: Sous les draps avec meiko et vinessa...

Post by ben braddock »

sinon le format meme sur IMDB ce n'est pas marqué
dans vos souvenirs c'etait quel format ??
http://www.flickr.com/photos/kalelkoven/
Cherche modeles pour photos !!
Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12790
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Post by Zelda Zonk »

mannhunter wrote:effectivement un très beau film de ce cinéaste un peu trop mésestimé qu'est arthur Penn ("Bonnie and Clyde","la poursuite impitoyable","little big man"...quand même!) :wink:
Tu peux ajouter Miracle en Alabama :wink:

Four Friends, toujours pas vu. C'est pas l'envie qui me manque pourtant.
J'attends désépérément une hypothétique diffusion TV de ce film dont on dit le plus grand bien.
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 15868
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Post by Geoffrey Firmin »

Je viens de regarder le dvd zone1 de tres bonne facture technique au format 1.85 16/9 avec sous titres français.Je crois qu'il vaut dans les 8 euros sur Dvdpacific.
Le temps ne l'a pas endommagé et il reste le tres grand film que vous décrivez avec sa construction complexe (on pense effectivement beaucoup à Little Big man).On peut malheureusement penser aujourd'hui qu'il s'agit de l'oeuvre testamentaire d'Arthur Penn.Comme si il y avait mis toutes ces idées et qu'il s'était retrouvé sans plus rien avoir à dire dans ses pauvres films suivant.
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Georgia (Four friends) 1982 - Arthur Penn

Post by Joe Wilson »

Un film étrange, souvent ardu à aimer.
Arthur Penn saisit dans le parcours de l'émigré Danilo une dynamique passionnée, une illusion et un rêve...mais cet élan est soutenu par une interprétation outrancière qui, dans son exubérance, offre à chaque scène un contrepoint tragicomique. L'engagement de type "Actor's Studio" est poussé jusqu'à l'extrême, avant que la mise en scène ne place une distance fébrile révélant l'essouflement des protagonistes.
A l'image de cette prise de risques, Georgia semble parfois chercher à se saborder tant le récit avance sans points de repères : ainsi l'hystérie et l'euphorie répondent à l'amertume et le désenchantement. Penn ne veut pas trouver un équilibre mais cerne une vérité cachée dans le regard des protagonistes...ce sont des instants de silence, de fascination qui laissent planer l'interrogation et le doute.
Sa Georgia est une icône, le portrait d'une génération, qui malgré les défaites et les excès, veut aller jusqu'au bout d'une aventure. Et la seule possibilité de survivre est de garder une surenchère affective qui marque le triomphe d'un souvenir.
Le film apparaît alors décousu, frustrant par ses ruptures de ton...mais la sincérité et l'ampleur de la démarche justifient un aspect chaotique et désordonné.
Car Arthur Penn poursuit une vision...il subsiste une flamme, quelque chose d'infime qui soutient ses protagonistes. Même s'ils ont été le témoin d'un effondrement.
Image
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4616
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Georgia - Four friends (Arthur Penn - 1982)

Post by angel with dirty face »

Joe Wilson wrote:Un film étrange, souvent ardu à aimer.
J'ai toujours eu du mal avec ce film...
Joe Wilson wrote:mais cet élan est soutenu par une interprétation outrancière qui, dans son exubérance, offre à chaque scène un contrepoint tragicomique. L'engagement de type "Actor's Studio" est poussé jusqu'à l'extrême, avant que la mise en scène ne place une distance fébrile révélant l'essouflement des protagonistes.
Et tu viens de mettre le doigt sur la raison qui fait que je ne suis pas particulièrement fan de film.

Cependant j'avais trouvé l'ouverture du film superbe. Et si je me souviens bien, c'est dans ce film qu'on voit le drapeau des Etats Unis d'Amérique brûler : Je me suis toujours demandé si c'était le premier film à oser montrer un tel acte (interdit par un amendement constitutionnel). Si l'un de vous à une réponse...
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15198
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Georgia - Four friends (Arthur Penn - 1982)

Post by Watkinssien »

Pour ma part, une oeuvre majeure de Penn, qui prend curieusement le contexte des années où le cinéaste était au sommet de son art.

Une oeuvre reçue comme un bain de jouvence, enchaînant les séquences fortes. Bref, puissante.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12790
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Georgia - Four friends (Arthur Penn - 1982)

Post by Zelda Zonk »

Watkinssien wrote:Pour ma part, une oeuvre majeure de Penn, qui prend curieusement le contexte des années où le cinéaste était au sommet de son art.

Une oeuvre reçue comme un bain de jouvence, enchaînant les séquences fortes. Bref, puissante.
+ 1
Ma plus belle découverte de ces dernières semaines.
Une oeuvre forte et émouvante.
Décidément, Arthur Penn est un cinéaste qui me touche beaucoup. J'aime tout ce que j'ai vu de lui, voire adore certains films (Le gaucher, La poursuite impitoyable et Little Big man notamment), Bonnie & Clyde étant pour moi hors concours (dans mon Top 20) ainsi que Miracle en Alabama.
Ce Georgia, peu connu, voire mesestimé, est une oeuvre magnifique.
Last edited by Zelda Zonk on 29 Apr 09, 13:56, edited 1 time in total.
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Posts: 5702
Joined: 15 Apr 06, 08:56
Location: fait le larron

Re: Georgia - Four friends (Arthur Penn - 1982)

Post by NotBillyTheKid »

Un "Nous nous sommes tant aimés" dans un étui Pennien.

Aussi lourd parfois qu'il est léger ailleurs. La patte Penn est évidente. Interessante par moments (les ellipses, la folie, la liberté, le gauchisme..), pesante ailleurs (le comique pas drôle, le surjeu de certains, des scènes "tire-émotions" lourdingue comme le sourire du père, ou trop attendue comme les pas sur la lune..)
Des trucs ont mal vieillis (notamment les maquillages et perruquages inhérents à ce type de fresques temporelles)

Bref, plaisant, mais dispensable. Pas un Penn majeur à mon avis.
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Re: Georgia - Four friends (Arthur Penn - 1982)

Post by Le prisonnier »

NotBillyTheKid wrote:un étui Pennien.
:shock: :lol:
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15198
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Georgia - Four friends (Arthur Penn - 1982)

Post by Watkinssien »

NotBillyTheKid wrote:Bref, plaisant, mais dispensable. Pas un Penn majeur à mon avis.
En ce qui me concerne, c'est même le dernier très grand film de son auteur.

La mise en scène déploie une élégance, une sérénité qu'on avait rarement vu chez Penn.

Et ce que je trouve remarquable, c'est que ces qualités se marient miraculeusement avec toutes les composantes d'une histoire ample, déchirante, cruelle.
L'extrême maturité se combine également avec une sorte de renaissance filmique, que ses films, après ce chef-d'oeuvre qu'est Little Big Man, n'avaient pas retrouvés complètement.
Image

Mother, I miss you :(