Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.18

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.

Post by Frank Bannister »

WhyNotSmile? wrote:(la reconstitution du Paris de l'époque fait vraiment peine à voir, en ce qui me concerne)
En meme temps, il a réalisé une fiction, pas un documentaire sur le Paris occupé. Son histoire n'est pas réaliste déja à la base, donc je ne vois pas en quoi cela est genant si sa reconstitution du Paris de l'époque ne l'ai pas. Combien de réalisateurs étrangers ont montrés une vision idéalisée de Paris au cinéma? On ne peut pas dire que son film est mauvais à cause de ca. Ce serait de la mauvaise foi.

Concernant Dahan, quant on a réalisé La Horde, on évite de la ramener sur la facon de faire un film...
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.

Post by jacques 2 »

WhyNotSmile? wrote:C'est peut-être même ce dernier point qui m'a le plus chagriné au final, cette impression que Tarantino n'essayais plus de se faire plaisir en faisant plaisir aux spectateurs, mais qu'il ne pensait plus qu'à lui.
C'est ce que font tous les grands cinéastes : ils construisent une oeuvre, refont le même film sous des approches différentes, parlent de ce qui les intéresse et ... ils rencontrent le public.
Ce qui a encore été le cas cette fois ci pour Tarantino ...
Faut il préférer un cinéaste qui essaie à tout prix de répondre aux attentes du public : la démonstration va être difficile ... :? :wink:
WhyNotSmile?
Stagiaire
Posts: 10
Joined: 10 Oct 10, 19:53

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.

Post by WhyNotSmile? »

Frank Bannister wrote:
WhyNotSmile? wrote:(la reconstitution du Paris de l'époque fait vraiment peine à voir, en ce qui me concerne)
En meme temps, il a réalisé une fiction, pas un documentaire sur le Paris occupé. Son histoire n'est pas réaliste déja à la base, donc je ne vois pas en quoi cela est genant si sa reconstitution du Paris de l'époque ne l'ai pas. Combien de réalisateurs étrangers ont montrés une vision idéalisée de Paris au cinéma? On ne peut pas dire que son film est mauvais à cause de ca. Ce serait de la mauvaise foi.

Concernant Dahan, quant on a réalisé La Horde, on évite de la ramener sur la facon de faire un film...
Ah mais je ne parle pas d'un Paris "idéalisé" ou "peu réaliste" mais bien d'un décor qui fait peine à voir. Un décor cheap quoi! Et je ne dit pas que son film est mauvais à cause de ça, je dis que c'est étonnant et décevant pour un cinéaste qui est, d'habitude, aussi consciencieux sur l'esthétique de ses films. Mais, là encore, ce n'est que mon avis, rien de définitif. Ce n'est pas parce que j'ai trouvé l'esthétique du film moche (si! si!) que le film est universellement laid. C'est une question de goûts.

Dahan, comme je l'ai dit, je ne suis pas fan du bonhomme (en fait, je m'en fous de ce gars), mais ça n'empêche que, sur le coup, je le rejoins sur plusieurs points.
Après, ce n'est pas parce qu'il n'est pas un bon cinéaste (je n'ai pas vu La Horde, mais apparemment, ce n'est pas bon) qu'il n'a pas le droit de dire ce qu'il pense.
Émettre un jugement n'est pas l'apanage des érudits!
Je suis moi-même un piètre cuisinier, pourtant je sais reconnaître quand un plat est raté :wink: !
Little Bill Daggett: I don't deserve this... to die like this. I was building a house.
Will Munny: Deserve's got nothin' to do with it.
[aims gun]
Little Bill Daggett: I'll see you in hell, William Munny.
Will Munny: Yeah.
[fires]
WhyNotSmile?
Stagiaire
Posts: 10
Joined: 10 Oct 10, 19:53

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.

Post by WhyNotSmile? »

jacques 2 wrote:
WhyNotSmile? wrote:C'est peut-être même ce dernier point qui m'a le plus chagriné au final, cette impression que Tarantino n'essayais plus de se faire plaisir en faisant plaisir aux spectateurs, mais qu'il ne pensait plus qu'à lui.
C'est ce que font tous les grands cinéastes : ils construisent une oeuvre, refont le même film sous des approches différentes, parlent de ce qui les intéresse et ... ils rencontrent le public.
Ce qui a encore été le cas cette fois ci pour Tarantino ...
Faut il préférer un cinéaste qui essaie à tout prix de répondre aux attentes du public : la démonstration va être difficile ... :? :wink:
Je ne parle pas de "répondre aux attentes du public", mais plutôt de partage avec le public. Un cinéaste se doit d'être généreux avec son public et de penser à lui. Le cinéma est un art populaire destiné à être vu par le plus grand nombre et il est inconcevable de faire un film sans avoir une pensée pour son audience. Évidemment, l'œuvre d'un auteur est avant tout personnelle. C'est même ce qui le motive! Mais le cinéma est tout sauf égoïste et, en ce qui concerne Inglorious Basterds, c'est justement ce point qui m'a gêné. J'ai eu l'impression de voir le film d'un type autosatisfait qui se disait "je suis super content de moi et ça me suffit" mais qui ne s'est jamais dit "j'espère que le public va aimer". Tout le contraire de ses autres films, je trouve.
Alors attention, je ne dis pas non plus que c'est un mauvais film! Le dernier Tarantino est un bon film qui possède des moments formidables. Mais il possède aussi, à mon avis, autant de moments très paresseux et peu inspirés.
Étant fan de Tarantino, le déception n'en fut que plus grande pour moi.
Little Bill Daggett: I don't deserve this... to die like this. I was building a house.
Will Munny: Deserve's got nothin' to do with it.
[aims gun]
Little Bill Daggett: I'll see you in hell, William Munny.
Will Munny: Yeah.
[fires]
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.

Post by jacques 2 »

WhyNotSmile? wrote: J'ai eu l'impression de voir le film d'un type autosatisfait qui se disait "je suis super content de moi et ça me suffit" mais qui ne s'est jamais dit "j'espère que le public va aimer". Tout le contraire de ses autres films, je trouve.
Alors, là, c'est vraiment ton impression : j'ai ressenti pour ma part que les caractéristiques "tarantinesques" (dialogues, numéros et valorisation des acteurs, décalage de la BO, citations cinéphiliques, etc ...) étaient bien présentes et le "cahier des charges" - si je puis dire - respecté ...
Dès lors, j'ai beaucoup apprécié ... :D
Depuis le début de sa carrière, j'ai le sentiment que Tarantino se fait plaisir et nous fait plaisir : sauf pour "death proof" dans lequel, malgré quelques bons moments épars,la machine tournait à vide ...
:wink:
WhyNotSmile?
Stagiaire
Posts: 10
Joined: 10 Oct 10, 19:53

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.

Post by WhyNotSmile? »

jacques 2 wrote:
WhyNotSmile? wrote: J'ai eu l'impression de voir le film d'un type autosatisfait qui se disait "je suis super content de moi et ça me suffit" mais qui ne s'est jamais dit "j'espère que le public va aimer". Tout le contraire de ses autres films, je trouve.
Alors, là, c'est vraiment ton impression : j'ai ressenti pour ma part que les caractéristiques "tarantinesques" (dialogues, numéros et valorisation des acteurs, décalage de la BO, citations cinéphiliques, etc ...) étaient bien présentes et le "cahier des charges" - si je puis dire - respecté ...
Dès lors, j'ai beaucoup apprécié ... :D
Depuis le début de sa carrière, j'ai le sentiment que Tarantino se fait plaisir et nous fait plaisir : sauf pour "death proof" dans lequel, malgré quelques bons moments épars,la machine tournait à vide ...
:wink:
Absolument, ce n'est que mon ressenti :)
Je rencontre d'ailleurs beaucoup plus de personnes qui sont de ton avis que du mien. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai revu le film 3 fois ; pour être bien sûr que je n'avais pas eu la berlue à ma première vision :D
J'en suis d'ailleurs le premier désolé car j'aurais vraiment voulu adorer le film!
J'aime beaucoup Death Proof même si je suis d'accord sur le fait que la machine commence à tourner à vide et que le film est plus un exercice de style un peu vain qu'autre chose. Malgré tout, j'ai trouvé Death Proof totalement fun et puis, il y a Kurt Russel :D
Tout ceci est certainement lié au fait que je n'attendais pas grand chose de Death Proof (du coup, excellente surprise) alors que j'étais très impatient de voir Inglourious Basterds (et pof! le soufflé est retombé)
Little Bill Daggett: I don't deserve this... to die like this. I was building a house.
Will Munny: Deserve's got nothin' to do with it.
[aims gun]
Little Bill Daggett: I'll see you in hell, William Munny.
Will Munny: Yeah.
[fires]