Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) - avis p.18

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48899
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Boubakar »

L'avis de Yannick Dahan concernant le film de Tarantino :

http://player.canalplus.fr/#/312004
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89966
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Jeremy Fox »

Boubakar wrote:L'avis de Yannick Dahan concernant le film de Tarantino :

http://player.canalplus.fr/#/312004
Une oeuvre objectivement bâclée... le mépris du spectateur... le dilletantisme... le plus facho du monde...
:roll:

7 minutes qui m'ont été assez insupportables ; c'est la première fois que je vois et écoute Dahan... et la dernière ! Un tel aplomb dans le mépris de ce qu'en pensent les autres me sidère.
Griffin Mill
Machino
Posts: 1110
Joined: 8 Feb 05, 02:35

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Griffin Mill »

Boubakar wrote:L'avis de Yannick Dahan concernant le film de Tarantino :

http://player.canalplus.fr/#/312004
Tarantino ne dira probablement jamais de mal du film de Yannick Dahan...
One of us..... One of us.....

Image
Helward
rat d'auteur
Posts: 5566
Joined: 17 Aug 06, 10:25
Location: Rech. Optimum désesp.

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Helward »

Jeremy Fox wrote:7 minutes qui m'ont été assez insupportables ; c'est la première fois que je vois et écoute Dahan... et la dernière ! Un tel aplomb dans le mépris de ce qu'en pensent les autres me sidère.
Dahan, il a son franc-parler. Quand on est pas d'accord avec lui, çà fout un brin la rage (et çà m'est arrivé souvent), mais personnellement je n'y ai jamais vu du mépris. Disons qu'il déballe aisément ce qu'il pense.
Par contre quand on partage son enthousiasme, je trouve çà plutôt réjouissant.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19043
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by gnome »

No comment... :|
Il déballe tout de même une chiée de conneries... Parler de mise en scène de téléfilm par exemple... Mais ce n'est qu'un exemple...
bruce randylan
Mogul
Posts: 11497
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by bruce randylan »

Je ne suis pourtant on ne peut plus d'accord avec lui et je trouve pas tout qu'il vomit sur le film... Il y a des arguments noyés peut-être un style verbale "particulier" mais ils sont là.
Je le rejoins surtout quand il dit que c'est le 1er film de Tarantino qui est filmé et monté n'importe comment.
J'ai beau détéster le réalisateur, j'ai toujours dit que le mec savait manier une caméra et utiliser de la musique. Dans Inglorious, il n'y a absolument rien de tout ça.
Pas une musique qui tombe dans le pompier, découpage désespérément pauvre, ralenti placé n'importe comment, effet de narration/montage consternant, sous intrigue aberrante.
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Thaddeus »

Comme à chaque fois que je le vois ou l'écoute, j'ai envie de baffer Dahan. Je le trouve proprement insupportable, c'est épidermique.
Quant à son opinion sur le film (que je n'aime pas), je ne la partage pas vraiment. A mes yeux, il se plante d'arguments, l'attaquant sur son prétendu dilletantisme et sa forme baclée alors que j'estime au contraire qu'il s'agit d'un film brillant.
En revanche, il occulte (ou du moins, fait passer au second plan) ce qui me semblent être les problèmes fondamentaux du film et de Tarantino en général : le néant de son rapport au êtres et au monde, sa vacuité et sa superficalité absolues, sa stérilité exlcusivement masturbatoire, régréssive et puérile, son irresponsabilité morale un tantinet crasse et nauséabonde.
Blue
subMarine
Posts: 5406
Joined: 13 Sep 06, 13:32

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Blue »

bruce randylan wrote:découpage désespérément pauvre
La séquence dans l'auberge, avec sa lente montée en tension avant explosion de violence, est pourtant un petit bijou à ce niveau (et la scène d'action est d'une nervosité rarement atteinte).
Mon top éditeurs : 1/Carlotta 2/Gaumont 3/Studiocanal 4/Le Chat 5/Potemkine 6/Pathé 7/L'Atelier 8/Esc 9/Elephant 10/Rimini 11/Coin De Mire 12/Spectrum 13/Wildside 14/La Rabbia-Jokers 15/Sidonis 16/Artus 17/BQHL 18/Bach
chrislou
Doublure lumière
Posts: 492
Joined: 13 Feb 05, 01:07
Location: le manche de ma télécaster !

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by chrislou »

Y. Dahan m'à toujours été insupportable et le restera, encore plus après cette chronique..
Et dire que le mec passe à la réalisation, après avoir fustigé tant de métrages, ce type à du cran quelque part, :| honte à lui !
Welcome to 'Rick's' Café américain.
bruce randylan
Mogul
Posts: 11497
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by bruce randylan »

chrislou wrote: Et dire que le mec passe à la réalisation, après avoir fustigé tant de métrages, ce type à du cran quelque part, :| honte à lui !
Et ? Dire du mal des films ( comme en dire du bien d'autres ) interdit d'en réaliser ?
C'est aussi ce qu'à fait Tarantino ou Truffaut aussi non ?
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
chrislou
Doublure lumière
Posts: 492
Joined: 13 Feb 05, 01:07
Location: le manche de ma télécaster !

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by chrislou »

bruce randylan wrote:
chrislou wrote: Et dire que le mec passe à la réalisation, après avoir fustigé tant de métrages, ce type à du cran quelque part, :| honte à lui !
Et ? Dire du mal des films ( comme en dire du bien d'autres ) interdit d'en réaliser ?
C'est aussi ce qu'à fait Tarantino ou Truffaut aussi non ?
Interdiction n'est pas le mot que j'ai employé je crois, çà va être juste curieux de voir le mec se retrouver un peu comme dans le banc des accusés quand il a été longtemps juge..
Maintenant qu'est-ce-que tu veux, çà doit être physique et je le trouve arrogant et saoulant, au contraire d'un tarantino qui pourrait l'être tout autant par moment.
Après Truffaut, je pourrai moins te dire j'ai peu vu de documents. :wink:
Welcome to 'Rick's' Café américain.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19043
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by gnome »

chrislou wrote:je le trouve arrogant et saoulant.
Il est arrogant et saoulant, c'est ça le problème... Qu'il n'ait pas aimé et qu'il le dise, passe encore faut-il qu'il avance des arguments valables...
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Simone Choule »

Parler de "direction d'acteur approximative" (ce qui n'est pas faux sur certaines séquences) alors que son prochain film fait preuve d'une nullité à peu près totale en ce qui concerne ce point précis... c'est vrai qu'il faut avoir des couilles ! :lol:
Akrocine
Régisseur
Posts: 3245
Joined: 1 Apr 09, 20:38
Location: Arcadia 234

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by Akrocine »

N'importe quoi ce type! Il parle comme une racaille qui emploi des mots dont ils ne connait même pas la signification!

Ca ce permet de critiquer exagérément un film de Quentin Tarantino alors qu'il vient de réaliser "La Horde", nan mais j'hallucine! Et je vous parle pas de l'interview qu'il a fait au grand journal :roll:

Il me fait vraiment pitié....
"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22344
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009) - avis p.18

Post by cinephage »

Akrocine wrote:N'importe quoi ce type! Il parle comme une racaille qui emploi des mots dont ils ne connait même pas la signification!

Ca ce permet de critiquer exagérément un film de Quentin Tarantino alors qu'il vient de réaliser "La Horde", nan mais j'hallucine! Et je vous parle pas de l'interview qu'il a fait au grand journal :roll:

Il me fait vraiment pitié....
Ton intervention serait plus intéressante si tu argumentais plutôt que d'asséner des jugements de valeur estimatifs et passablement mésaimables.

Yannick Dahan est un critique de cinéma à la base, et il a une parfaite légitimité à donner un avis sur le dernier Tarantino. Qu'on ne soit pas d'accord est une chose, encore que dire en quoi et pourquoi, plutôt que d'halluciner, me parait la seule façon sérieuse de le contredire...
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos