The Aviator (Martin Scorsese - 2004)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

The Aviator (Martin Scorsese - 2004)

Post by Roy Neary »

Voilà un topic tout neuf pour poster nos avis, maintenant que le film est sorti. :wink:
Image
Bob Harris

Re: The Aviator de Martin Scorsese

Post by Bob Harris »

Euh, j'voudrais pas t'embêter mais c'est pas sympa pour les p'tits suisses qui avaient déjà posté leur avis dans le topic "attentes". :mrgreen:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: The Aviator de Martin Scorsese

Post by Roy Neary »

Bob Harris wrote:Euh, j'voudrais pas t'embêter mais c'est pas sympa pour les p'tits suisses qui avaient déjà posté leur avis dans le topic "attentes". :mrgreen:
Et bien, ils feront un copier-coller. :wink:
Image
Bob Harris

Re: The Aviator de Martin Scorsese

Post by Bob Harris »

Bon alors, mon avis en vitesse :

Tout simplement l'un des meilleurs Scorsese, je ne m'en suis pas encore remis.

Leonardo Di Caprio est extraordinaire.
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Avez-vous remarqué comment il parvient à se transformer physiquement de l'intérieur. Il joue avec son front, il arrive à en changer sa forme, à abaisser ses yeux, à gonfler le front, à y planter une ride verticale, etc. Je n'ai jamais vu ça avant, ce type est un mutant. Il me terrifie tant il joue à la perfection.
Vous voulez maroufler ? Je suis votre homme...
Bob Harris

Re: The Aviator de Martin Scorsese

Post by Bob Harris »

Bob Harris wrote:Tout simplement l'un des meilleurs Scorsese.
D'ailleurs, je crois bien que je serai l'un des rares à le penser...
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Sergius Karamzin wrote:Avez-vous remarqué comment il parvient à se transformer physiquement de l'intérieur. Il joue avec son front, il arrive à en changer sa forme, à abaisser ses yeux, à gonfler le front, à y planter une ride verticale, etc. Je n'ai jamais vu ça avant, ce type est un mutant. Il me terrifie tant il joue à la perfection.
C'est un extra-terrestre, c'est pour ça qu'il a fait un film avec Spielberg.
Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Re: The Aviator de Martin Scorsese

Post by Martin Quatermass »

Bob Harris wrote:
Bob Harris wrote:Tout simplement l'un des meilleurs Scorsese.
D'ailleurs, je crois bien que je serai l'un des rares à le penser...
J'ai été tellement enthousiasmé/bluffé/emballé par la BA et les différents extraits que j'ai vu que je pense qu'on sera au moins deux.
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13464
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Post by Zelda Zonk »

Quelques extraits de critiques Presse :

Ciné Live - Marc Toullec
Howard Hugues, nabab écorché vif plus grand que la vie, était le personnage idéal pour voir enfin Scorcese recouvrer non seulement la pleine possession de son génie, mais également quelques-uns des thèmes majeurs de son oeuvre. Grandiose. 4/4

Le Point - Olivier De Bruyn
Deux ans après " Gangs of New York ", film gigantesque sur les fondements de son pays, Martin Scorsese signe, dans un tout autre registre, une nouvelle réussite majeure. Une fiction populaire et farouchement personnelle qui entraîne dans un voyage temporel et psychologique hors du commun. 4/4

Cahiers du Cinéma - Emmanuel Burdeau
De tous les Scorsese, Aviator est le plus calme formellement. Anecdotes, portraits et vignettes défilent sans génie ni fureur (...). Pas de trouvaille ébouriffante de casting, pas non plus de narration en polyphonie off; ni fondus fous, ni sample des tubes de l'époque. Nouveauté zéro à tous ces endroits. Démission ? Sagesse plutôt. 3/4


Les Inrockuptibles - Jean-marc Lalanne
Avec Howard hughes, Martin Scorsese a trouvé matière à façonner un personnage éminemment scorsesien. Pour une fois, Martin Scorsese s'intéresse davantage à la phase de la névrose qu'à celle de son accomplissement dans la psychose. 3/4


Chronic'art.com - Jean-Philippe Tessé
Scorsese a désormais intégré ce que son amour du cinéma classique américain lui commandait de viser : une logique de studio. (...) une monumentalité gratouillée par une forme de classicisme un brin lisse. Aviator en est l'illustration : sûrement pas Citizen Kane, auquel on pense évidemment (...), on peut même lui préférer nettement Gangs of New York, plus fiévreux, accrocheur, puissant, moins policé. 3/4


Brazil - Caroline Vié
Il manque juste à Aviator le petit supplément d'âme qui en ferait un grand moment de cinéma. En choisissant de livrer une hagiographie de Hughes, Di Caprio a probablement privé Scorcese de l'espace de liberté nécessaire pour mieux traiter les zones d'ombre du personnage. (...) Aviator n'est qu'un très bon film, alors qu'on rêvait de les voir réussir un classique du 7ème Art... 3/4
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Memento wrote:Brazil - Caroline Vié
En choisissant de livrer une hagiographie de Hughes, Di Caprio a probablement privé Scorcese de l'espace de liberté nécessaire pour mieux traiter les zones d'ombre du personnage. (...)
Typiquement le genre de remarque provenant d'une personne qui n'a jamais vu un acteur et un réalisateur travailler sur un film. Comme si Di Caprio avait travaillé contre Scorsese et inversément... Il y a des fois où il faut vraiment tourner plusieurs fois sa langue dans sa bouche avent de sortir une ânerie.
Image
Requiem
David O. Selznick
Posts: 12124
Joined: 13 Apr 03, 10:37
Location: In the veins of the Dragon

Post by Requiem »

Roy Neary wrote:
Memento wrote:Brazil - Caroline Vié
En choisissant de livrer une hagiographie de Hughes, Di Caprio a probablement privé Scorcese de l'espace de liberté nécessaire pour mieux traiter les zones d'ombre du personnage. (...)
Typiquement le genre de remarque provenant d'une personne qui n'a jamais vu un acteur et un réalisateur travailler sur un film. Comme si Di Caprio avait travaillé contre Scorsese et inversément... Il y a des fois où il faut vraiment tourner plusieurs fois sa langue dans sa bouche avent de sortir une ânerie.
En même temps... Enfin c'est Brazil, quoi... :mrgreen:
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11
Bob Harris

Post by Bob Harris »

(ici, Bob H. avait écrit une connerie, merci de ne pas en tenir compte)
Margo

Post by Margo »

Bob Harris wrote:C'est marrant, les critiques étaient tièdes quand Gangs of New York est sorti, et maintenant ils l'encensent comme un Scorsese majeur... :lol: :lol: :lol:
Je suis le premier à l'avoir réévalué à sa revision en DVD. La presse avait été partagée, mais certains papiers étaient enthousiastes. :wink:
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

ce qui me fait chier, c'est que j'aurai préféré un film sur les dernieres années de HH, celui decrit dans les livres American Tabloid et American Death Trip d'Ellroy :lol:

mais je vais me jeter sur ce Scorsese dès que j'en aurai l'occasion :D :D
Image
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Margo wrote:Je suis le premier à l'avoir réévalué à sa revision en DVD. La presse avait été partagée, mais certains papiers étaient enthousiastes. :wink:
T'as p'être raison, j'ai très envie de revoir ce film depuis un bon moment...