Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

Le truc essentiel que je retiens de ce film, c'est sa photo, assez chouette, il faut le rconnaître... pour l'utilisation du "monstre", on pense aux DENTS DE LA MER, dans le sens où la suggestion est nettement plus utilisée que le fait de voir la bête...
Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 16316
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

le dvd australien semble être le meilleur du lot...:

http://www.ezydvd.com.au/item.zml/781513
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Post by »

Mµ wrote:Revu aujourd'hui pour la première fois depuis une bonne quinzaine d'années.

etc, etc.
J'avais écrit tout ça sur Razorback, moi ? Je ne m'en souvenais même pas... On dirait presque du Géhénou, en moins brillant certes, mais en moins emmerdant tout de même... :mrgreen:

:arrow:
gehenne
Howard Hughes
Posts: 19884
Joined: 19 May 04, 00:43
Location: sous une pierre...

Post by gehenne »

Mµ wrote:J'avais écrit tout ça sur Razorback, moi ? Je ne m'en souvenais même pas... On dirait presque du Géhénou, en moins brillant certes, mais en moins emmerdant tout de même... :mrgreen:
:arrow:
:o
Ainsi, toujours et pourtant...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23419
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

Vu dans l'edition Anchor Bay (très bonne niveau image), c'est pas terrible quand même.
Je sais qu'on peut avoir une nostalgie coupable pour les frissons de son adolescence mais pas de quoi se relever la nuit avec ce film.
De toute façon, Mulcahy, c'était quand même un pétard mouillé. Je me rappelle de tous ceux qui encensaient Highlander à l'époque et je ne l'avais vu que quelques années plus tard et j'avais trouvé ça assez ringard. C'est quasiment pour la musique de Queen que je le sauverais un peu.
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Post by »

AtCloseRange wrote:Vu dans l'edition Anchor Bay (très bonne niveau image), c'est pas terrible quand même.
:evil:
devenquest
Assistant(e) machine à café
Posts: 172
Joined: 9 Jun 06, 13:18
Location: Sherbrooke ( Canada )

Post by devenquest »

Je reconnais le nom Russell Mulcahy.... il a réallisé son film un peu connu : " the shadow " avec l'acteur Alec Baldwin....
mannhunter
Laspalès
Posts: 16316
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by mannhunter »

Mulcahy interviewé à la sortie du film :

http://archive.sensesofcinema.com/conte ... lcahy.html
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re:

Post by Major Tom »

AtCloseRange wrote:Vu dans l'edition Anchor Bay (très bonne niveau image), c'est pas terrible quand même.
Je sais qu'on peut avoir une nostalgie coupable pour les frissons de son adolescence mais pas de quoi se relever la nuit avec ce film.
De toute façon, Mulcahy, c'était quand même un pétard mouillé. Je me rappelle de tous ceux qui encensaient Highlander à l'époque et je ne l'avais vu que quelques années plus tard et j'avais trouvé ça assez ringard. C'est quasiment pour la musique de Queen que je le sauverais un peu.
Voilà, tu m'a donné envie de découvrir Razorback du coup. :mrgreen: Tu as deviné, j'adore Highlander.
Image
The_Thing
Assistant(e) machine à café
Posts: 184
Joined: 14 Nov 08, 23:09

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by The_Thing »

Et bien de ce film, je me souviens avoir accroché grave à la séquence où notre héros parti chercher sa femme se retrouve dans le désert après l'attaque des sangliers et autres cochons en folie, et que sous l'effet de la chaleur persistante commence à avoir de sérieuses hallucinations. je me souviens précisément de la beauté des images et de la musique très ambiente de Iva Davis du groupe Icehouse.Le film n'a pas vieilli pour ainsi dire et c'est surtout dû au décor en lui-même, en effet rien ne vaut pour faire passer son film au delà des barrières temporelles que de le situer dans un désert, en l'occurence les images de Dean Semler sont ultra léchées, ne font pas spécialement 80's, (d'ailleurs je n'ai jamais bien compris ce que images des eighties voulaient dire.) la dimension du rêve est omniprésente et on peut se laisser aller à planer doucement en contemplant le spectacle de ce fameux trip.

De loin le meilleur film de ce pauvre Russell Mulcahy qui après ce petit classique est parti enquiller les navetons de luxe.Encore une splendide carrière ratée.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by Flol »

The_Thing wrote:De loin le meilleur film de ce pauvre Russell Mulcahy qui après ce petit classique est parti enquiller les navetons de luxe.Encore une splendide carrière ratée.
J'avais bien aimé The Shadow (malgré l'endive Alec Baldwin dans le rôle-titre).
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by Gounou »

Ratatouille wrote:J'avais bien aimé The Shadow (malgré l'endive Alec Baldwin dans le rôle-titre).
Ah oui, moi aussi... mais j'ignorais que c'était Mulcahy à la barre !

Par contre, Ratatouille, n'oublions surtout pas de mentionner la musique de Jerry Goldsmith ! :wink: :wink: :wink: :wink: :wink:


:wink:
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by Flol »

:|
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11016
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by odelay »

Ratatouille wrote:
The_Thing wrote:De loin le meilleur film de ce pauvre Russell Mulcahy qui après ce petit classique est parti enquiller les navetons de luxe.Encore une splendide carrière ratée.
J'avais bien aimé The Shadow (malgré l'endive Alec Baldwin dans le rôle-titre).
C'est vrai qu'il avait un côté végétal, mais quand il est dirigé par Scorsese (ce qui est arrivé deux fois dernièrement), on s'aperçoit qu'il a de très grandes possibilités.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16316
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by mannhunter »

odelay wrote:
Ratatouille wrote: J'avais bien aimé The Shadow (malgré l'endive Alec Baldwin dans le rôle-titre).
C'est vrai qu'il avait un côté végétal, mais quand il est dirigé par Scorsese (ce qui est arrivé deux fois dernièrement), on s'aperçoit qu'il a de très grandes possibilités.
il est aussi très bon dans le méconnu "Miami Blues" de George Armitage.