Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93355
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by Jeremy Fox »

francis moury wrote:

Il manque un très bon film (peut-être son chef-d'oeuvre, d'ailleurs !) dans cette liste de programmation : LES COMMUNIANTS.
Nous avons tout de même quelques points en commun, tout n'est pas perdu.

Pour moi aussi son chef d'oeuvre juste derrière Fanny et Alexandre
Zoé
Vamp 2
Posts: 1354
Joined: 24 Aug 04, 15:47
Location: Sous la couette

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by Zoé »

[quote="Spongebob"]

Mon humble avis.

La Source (1959)
Les Fraises sauvages (1957)
Scènes de la vie conjugale (1974)
Sonate d'automne (1978)
L'Heure du loup (1966)
Cris et chuchotements (1973)
Monika (1953)
Le septième sceau
francis moury
Lanternarius Asensioniste
Posts: 1146
Joined: 6 Mar 04, 18:19

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by francis moury »

Jeremy Fox wrote:
francis moury wrote:

Il manque un très bon film (peut-être son chef-d'oeuvre, d'ailleurs !) dans cette liste de programmation : LES COMMUNIANTS.
Nous avons tout de même quelques points en commun, tout n'est pas perdu.

Pour moi aussi son chef d'oeuvre juste derrière Fanny et Alexandre

Ah ! Bravo Jeremy pour LES COMMUNIANTS 8) sinon je n'ai pas vu FANNY ET ALEXANDRE.
"Felix qui potuit rerum causas cognoscere "
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10316
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Post by Spongebob »

C'est difficile de faire un choix, trés peu sont d'accord sur les essentiels. Pour le moment je retient surtout Persona, La Source et Le Silence.
taxidriver
Stagiaire
Posts: 98
Joined: 26 Aug 04, 18:05

Post by taxidriver »

Moi, j'aimerai bien qu'on me donne envie de voir un film de Bergman. Les oeuvres de Bergman ont t'elles des thématiques récurrentes? Tout ses films ressemblent t'ils au Septième Sceau au niveau du fond et de la forme? :?:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23487
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

taxidriver wrote:Moi, j'aimerai bien qu'on me donne envie de voir un film de Bergman. Les oeuvres de Bergman ont t'elles des thématiques récurrentes? Tout ses films ressemblent t'ils au Septième Sceau au niveau du fond et de la forme? :?:
Tout n'est pas comme le 7ème sceau... il y a même quelques comédies (Sourires d'une nuit d'été, Une leçon d'Amour, L'Oeil du Diable)... Enfin, "comédies à la Bergman" : très pince sans rire ! (Mais ce sont des films que j'adore ! :D )

Sinon, ses premiers films sont des :
... méditations (parfois teintées d'un humour tantôt caustique, tantôt assez badin) sur la vie et la mort, le bien et le mal, la nature humaine, le sens de la vie, les déchirements des couples, l'angoisse devant le vieillissement et la mort, l'échec de toute une vie, qui seront chaque fois l'occasion d'explorer les profondeurs de l'âme humaine : Jeux d'été (1950), l'Attente des femmes (1952), la Nuit des forains (1953), Sourires d'une nuit d'été (1955), le Septième Sceau (1956), les Fraises sauvages (1957), Au seuil de la vie (1958), la Source (1959), l'Œil du diable (1959).

Dès Jeux d'été (1951) s'accomplissent la thématique et l'univers bergmaniens. On y rencontre l'obsession de la mort, le huis clos en pleine nature, l'extrême ensoleillement des paysages où se jouent des drames sans violence mais aussi sans espoir.

Ce n'est toutefois qu'en 1955, avec Sourires d'une nuit d'été, présenté au Festival de Cannes où il reçoit le prix de l'humour poétique, que la critique et le public non suédois découvrent le cinéaste.
Beaucoup d'emploi du flash back chez lui... c'est quasi systématique dans ses premiers films.

Pour moi, les choses changent en 1960. Le Bergman "prise de tête" éclot...
Arrivé, semble-t-il, au faîte de son art, Bergman, traverse ensuite une période d'incertitude personnelle ; il renouvelle son style au début des années 1960 avec sa trilogie des « films de chambre » (par allusion aux « pièces de chambre » de Strindberg), d'une facture austère, plus épurée que celle des œuvres précédentes : À travers le miroir (1961), les Communiants (1963) et le Silence (1963), nouvelles paraboles sur la folie, la solitude et l'impossible quête de Dieu. Cette période culmine avec Persona (1966), réflexion sur la condition de l'artiste et ses rapports avec le monde, sans doute son chef-d'œuvre, et l'un des films clés du cinéma moderne.
Après, je ne dis plus rien. Cris et Chuchottements étant le sommet de l'horreur :? (par ce qu'il montre ; je ne parle pas du film). Fanny & Alexandre un beau coucher de soleil ! :D

C'est mon point de vue et je le partage. Pas la peine de déclencher une guerre de religions pour ça ! :wink:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25598
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by Ouf Je Respire »

Jeremy Fox wrote:Fanny et Alexandre
bon sang, quel film!
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

taxidriver wrote:Moi, j'aimerai bien qu'on me donne envie de voir un film de Bergman. Les oeuvres de Bergman ont t'elles des thématiques récurrentes? Tout ses films ressemblent t'ils au Septième Sceau au niveau du fond et de la forme? :?:
Non tout ne ressemble pas au 7eme sceau.
Topic Persona ds la section naphtalinée.
taxidriver
Stagiaire
Posts: 98
Joined: 26 Aug 04, 18:05

Post by taxidriver »

:D Merci.