Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by Alex Blackwell »

Spongebob wrote:Monika (1953)
Les Fraises sauvages (1957)
La Source (1959)
A Travers le miroir (1961)
Le Silence (1963)
Persona (1965)
Sonate d'automne (1978)
Pour moi c'est ceux-là, sans ordre particulier :wink:
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93365
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by Jeremy Fox »

Perso, ceux que je préfère dans cette liste :


Sourires d'une nuit d'été (1956)

A Travers le miroir (1961)
phylute
La France peut être fière
Posts: 25518
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Post by phylute »

J'avais zappé qu'ils passaient La Source... efectivement à mettre dans le tiercé de tête absolument !
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Le Silence est génial mais je pense que c'est une mauvaise idée de commencer par celui ci.

Mon top bergman

Persona
La Source
Le Silence
Cris et Chuchotements
Les Fraises Sauvages
Le Septieme sceau
L'Heure du loup
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23490
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Jeux d'été (1950) 1951
Sourires d'une nuit d'été (1956) 1955
Monika (1953)
Les Fraises sauvages (1957)
Le Visage (1958)
La Source (1959) heu... c'est 1960 normalement
Le Septième sceau (1956) 1957

Dans la liste, voilà mon top à moué ! :) :wink:

Le plus facile d'accès : Sourires d'une nuit d'été. :wink:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Devlin
Assistant(e) machine à café
Posts: 171
Joined: 14 Apr 03, 13:27
Location: up in skies

Post by Devlin »

Les indispensables (les plus connus et les plus importants):
Monika
Les fraises sauvages
Le septiéme sceau
Persona
Cris et chuchotements

Pour public averti:
Le silence
L'heure du loup

Sinon tous les autres sont bons à part , selon moi, Le rite et Sonate d'automne .
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25598
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Devlin wrote:Pour public averti:
Le silence
L'heure du loup
Ils sont si trash que ça?
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
noar13
Réalisateur
Posts: 6506
Joined: 14 Apr 03, 09:44
Location: paris

Post by noar13 »

tres mal placé pour te conseiller j'en ai vu que 2 dont le septième sceau plebiscité qui m'a particulièrement gonflé ...

c'est peut etre passionant si tu es feru de philosophie à 2 balles sur la vie/la mort, l'existence de dieu, si t'aimes bien les tirades pompeuses entre-coupées de 2/3 bouffoneries ...
De plus j'ai lu ici et là, que visuellement c'est censé être magnifique et que le dernier plan dechirait sa race, mouais pas de quoi en faire tout un foin

des films visuellement plus etonnant suffit de taper dans un arbre jap par exemple ...

je remercie un forumeur pour m'avoir encouragé à continuer sur bergman - depuis j'ai vu persona :shock:
Image
Devlin
Assistant(e) machine à café
Posts: 171
Joined: 14 Apr 03, 13:27
Location: up in skies

Post by Devlin »

Pas trash mais bizarroides, avec une ambiance un peu malsaine. Beaucoup de gens n'accrochent pas.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25598
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

noar13 wrote:depuis j'ai vu persona :shock:
tu as aimé?
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
noar13
Réalisateur
Posts: 6506
Joined: 14 Apr 03, 09:44
Location: paris

Post by noar13 »

Ouf Le Trépied wrote:
noar13 wrote:depuis j'ai vu persona :shock:
tu as aimé?
oui meme si j'ai pas tout compris, et ce film est (entre autre) visuellement remarquable (à la difference du septieme sceau)
Image
vic
viking
Posts: 3592
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by vic »

J'aime beaucoup Bergman.
Mes préférés dans la liste :

Le Septième sceau (1956)
A Travers le miroir (1961
La Honte (1967)

Mais quasiment tout est bon ou intéressant chez Bergman. :D
Image Insane Insomniac Team

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3464
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by Vic Vega »

Mes deux favoris dans la liste : la Source et Persona.

Mon top sur ce que j'ai vu dans la liste:

1) Persona (1965)
2) La Source (1959)
3) Le Silence (1963)
4) Le Septième sceau (1956)
5) Les Fraises sauvages (1957)
6) Scènes de la vie conjugale (1974)
7) Sonate d'automne (1978)
8 ) Cris et chuchotements (1973)
9) A Travers le miroir (1961)
ImageImageImageImage
taxidriver
Stagiaire
Posts: 98
Joined: 26 Aug 04, 18:05

Post by taxidriver »

noar13 wrote:tres mal placé pour te conseiller j'en ai vu que 2 dont le septième sceau plebiscité qui m'a particulièrement gonflé ...

c'est peut etre passionant si tu es feru de philosophie à 2 balles sur la vie/la mort, l'existence de dieu, si t'aimes bien les tirades pompeuses entre-coupées de 2/3 bouffoneries ...
De plus j'ai lu ici et là, que visuellement c'est censé être magnifique et que le dernier plan dechirait sa race, mouais pas de quoi en faire tout un foin

des films visuellement plus etonnant suffit de taper dans un arbre jap par exemple .
:D Mon opinion sur ce film converge avec celle de Noar 13: pompeux. Et franchement... le discours philosophique du film me touche pas du tout. Du coup, dès que j'entend le nom de Bergman, j'ai qu'une seule envie: celle de me carapater.
francis moury
Lanternarius Asensioniste
Posts: 1146
Joined: 6 Mar 04, 18:19

Re: Rétrospective Bergman : besoin de vos lumières

Post by francis moury »

Spongebob wrote:Mon petit cinéma préféré (le Majestic, rue de Bethunes à Lille) va diffuser du 13 octobre au 2 novembre seize films d'Ingmar Bergman. J'aimerais en voir au moins trois mais comme je n'y connais rien j'attend beaucoup de vos conseils.

Quels sont d'aprés vous les les plus indispensables parmis ceux-là :

Jeux d'été (1950) pas vu
Monika (1953) pas vu
Sourires d'une nuit d'été (1956) classique mais vieilli (?)
Le Septième sceau (1956) classique mais ...
Les Fraises sauvages (1957) classique mais ...
Le Visage (1958) assez bon
La Source (1959) très bon 8)
A Travers le miroir (1961) assez bon
Le Silence (1963) très bon 8)
Persona (1965) expérimental bon
L'Heure du loup (1966) expérimental mais...
La Honte (1967) très bon 8)
Le Rite (1967) pas vu
Cris et chuchotements (1973) médiocre
Scènes de la vie conjugale (1974) pas vu
Sonate d'automne (1978) pas vu

Vous pouvez même faire un top si vous en avez envie !
Scandaleusement rapide : vous me pardonnerez mais je devais être bref malheureusement
Il manque un très bon film (peut-être son chef-d'oeuvre, d'ailleurs !) dans cette liste de programmation : LES COMMUNIANTS. Et aussi le classique plus ancien LA NUIT DES FORAINS même s'il a (peut-être ?) un peu vieilli. Et il manque aussi des films de jeunesse intéressants comme FANGELSE [La prison] et LA FONTAINE D'ARETHUSE et des films de maturité comme TOUTES CES FEMMES. Et il manque aussi son tardif L'OEUF DU SERPENT vers 1979, inégal mais intéressant.
Ma préférence va essentiellement aux I.B. des années 60-70, avec le recul si je m'en tiens aux limites de ces titres programmés par votre cinéma et à ce que j'ai vu aussi. Mais encore une fois, la connaissance de Bergman exige qu'on ait une vision d'ensemble de son évolution des origines à la fin pour resituer tout ça correctement. Et j'ai beau en avoir vu une bonne quinzaine en mon temps au cinéma + quelques autres à la télévision par la suite, il subsiste des lacunes, hélas.
Mais enfin, vous demandiez un choix : voilà le mien d'après ce que j'ai vu et le souvenir que j'en conserve.
"Felix qui potuit rerum causas cognoscere "