Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
-magik-
Electro
Posts: 836
Joined: 7 Mar 19, 19:07

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by -magik- »

Flol wrote: 26 Sep 21, 09:10
AtCloseRange wrote: 25 Sep 21, 17:21 Il y a même Pierre Cosso. Autrement dit c'est immanquable (je suis presque sérieux).
Comme promis : ça a donc été maté hier soir.

Le genre de films où tu te retrouves la tête entre les mains toutes les 2 minutes à te demander : "non mais attends, il vient de se passer quoi là ?".
Il n'y a absolument rien qui va, et ce dès de le départ avec cette séquence ubuesque de chute du haut de la Tour Eiffel. Mais ce qu'on ne sait pas encore, c'est que la suite sera encore pire...

On a donc de l'humour extrêmement embarrassant (on sent qu'ils ont voulu reproduire la recette du Landis, mix parfait entre humour et horreur, mais en tout nul), on a aussi Pierre Cosso en méchant loup-garou à rouflaquettes qui s'appelle Claude, Tom Novembre en inspecteur à pipe qui sert à rien, des loubards qui roulent en Peugeot 504 (en 1997, oui oui).

Et surtout, LE clou du spectacle : des loups-garous en CGI...mais des CGI de 1992. À quel moment ils ont pu se dire que ce serait une bonne idée de se passer de mecs en costumes à l'ancienne, et de tout miser sur des effets numériques d'un autre âge ?
On peut en tout cas remercier les responsables parce que ça constitue une magnifique cerise nanar sur un délicieux gâteau au caca.

Au final, j'hésite presque entre 1 étoile et 5 étoiles, tellement cette bêtise m'a amusé.
Bravo, 23 ans plus tard, j’ai envie de le revoir !
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10383
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Watkinssien wrote: 26 Sep 21, 09:19

D'accord sur ton appréciation de Lilith.
En revanche, techniquement, la première apparition de Gene Hackman au cinéma est dans le très moyen Mad Dog Coll de Burt Balaban, en policier.

Image
Ah oui, pardon.
Sur cette photo, il fait gamin, alors que dans Lilith, soit 3 ans plus tard, il a 34 ans et en fait déjà 42 et demi.
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1716
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinéfile »

Rhoo, Le Loup-Garou de Paris... la purge absolue.

Je me souviens encore de Julie Delpy venant sur le plateau Nulle Part Ailleurs pour en faire la promo. Faut dire qu'elle était très mimi et constituait le meilleur(seul?) argument pour vendre ce machin. Je n'ai pas revu le film depuis 20ans, mais le cliché de la française aux mœurs bizarres (les jeunes ricains qui s'imaginent débarquer à Paris pour se dévergonder en ayant trop lus les romans d'Henry Miller) était également de la partie il me semble.
Alexandre Angel wrote: 26 Sep 21, 10:13 Lilith, soit 3 ans plus tard, il a 34 ans et en fait déjà 42 et demi.
Certes, mais après, il a eu l'air d'avoir 45 ans pendant les 25 années suivantes. Ça s'équilibre. C'est peut être mieux mieux que de faire 30 ans pendant longtemps et de donner l'impression de prendre 20ans d'un coup :?:
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48199
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Jeremy Fox wrote: 26 Sep 21, 09:16 Parking serait-il sur le point d'être détrôné ? :mrgreen:
Faut quand même pas exagérer.
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1362
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by shubby »

cinéfile wrote: 26 Sep 21, 13:39 Rhoo, Le Loup-Garou de Paris... la purge absolue.
Gros moment de gêne au festival de Gérardmer à l'époque, je m'en souviens fort bien. Ce nanar avait raflé le grand prix devant Bienvenue à Gattaca, Event Horizon, The Night Flyer, The Ugly de Scott Reynold et le film Black Jack de Dezaki (!) Paye ton copinage ou ta corruption de bon aloi. Cela dit, le film avait également récolté le prix du public (?!) Historique. Peut-être fun en mode festival, on va dire, allez.

http://festival-gerardmer.com/archives/archives-1998/
User avatar
-magik-
Electro
Posts: 836
Joined: 7 Mar 19, 19:07

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by -magik- »

shubby wrote: 26 Sep 21, 18:43
cinéfile wrote: 26 Sep 21, 13:39 Rhoo, Le Loup-Garou de Paris... la purge absolue.
Gros moment de gêne au festival de Gérardmer à l'époque, je m'en souviens fort bien. Ce nanar avait raflé le grand prix devant Bienvenue à Gattaca, Event Horizon, The Night Flyer, The Ugly de Scott Reynold et le film Black Jack de Dezaki (!) Paye ton copinage ou ta corruption de bon aloi. Cela dit, le film avait également récolté le prix du public (?!) Historique. Peut-être fun en mode festival, on va dire, allez.

http://festival-gerardmer.com/archives/archives-1998/
A mon avis, ils ont donné le grand prix à un film nawak pour être raccord avec la composition du jury (Vanessa Demouy avec Stuart Gordon…)

Sinon, belle sélection en 1998, j’avais notamment beaucoup aimé Ugly et Photographing fairies.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48199
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Photographing Fairies ! :o
J'avais adoré ce film, et me surprends à y repenser étrangement souvent (et notamment à sa musique envoûtante signée Simon Boswell).
J'adorerais le revoir.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10383
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

origan42 wrote: 21 Sep 21, 22:39 Madame Bovary (Claude Chabrol, 1991) ***
Madame Bovary (Jean Renoir, 1933) ***
Madame Bovary (Vincente Minnelli, 1949) ***
Ce n'est pas une adaptation directe mais je ne peux m'empêcher de penser que c'est probablement la meilleure version (que je n'ai pas revu depuis des lustres par contre):

Image
Last edited by Alexandre Angel on 27 Sep 21, 22:41, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92627
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Exaltant, vertigineux et d'une formidable vitalité : Christophe Honoré signe probablement son plus beau film.

Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10383
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

J'ai peu suivi : ça vient de sortir en salles ?
Parce que ça m'attire bien!
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92627
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel wrote: 27 Sep 21, 22:40 J'ai peu suivi : ça vient de sortir en salles ?
Parce que ça m'attire bien!
C'est passé en avant première sur France 5 vendredi soir et ça sort demain en salles.
User avatar
origan42
Cadreur
Posts: 4150
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by origan42 »

Alexandre Angel wrote: 27 Sep 21, 22:25
Ce n'est pas une adaptation directe mais je ne peux m'empêcher de penser que c'est probablement la meilleure version (que je n'ai pas revu depuis des lustres par contre):
Merci. C'est noté :wink:
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12668
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Addis-Abeba »

Zelda Zonk wrote: 23 Sep 21, 17:31
Alexandre Angel wrote: 23 Sep 21, 11:36
J'aurais mis plus mais c'est sûr que Dick Richards était un réalisateur totalement dénué de style.
J'ai une tendresse pour le thème musical, l'ambiance (on ne se refait pas), la grosse cheffe de gang et l'apparition de Stallone en petite frappe.

Bon le grand O'Halloran, il la retrouve sa Velma oui ou merde? :mrgreen:
Eh bien moi j'ai assez aimé, je dois dire, au point de mettre 6/10.

Rien de très original ou surprenant, certes, puisqu'on retrouve tous les archétypes du film noir (la voix-off du privé, la musique jazzy, les fausses pistes, la femme fatale..), et le tout manque clairement de rythme, de souffle et d'inspiration dans la mise en scène, mais ne serait-ce que pour son casting (j'ai trouvé Mitchum et Rampling convaincants ; Stallone et son caméo d'une minute), le scénario plutôt prenant (tiré du bouquin de Raymond Chandler), et cette ambiance très codifiée à la Philip Marlowe (whisky, clopes et pépettes dans un Los Angeles des années 40), à mon sens le film mérite plus qu'un pauvre 1/10 (coucou Demi-Lune ! :mrgreen: ). On est quand même loin du navet.
Et si vous n'avez jamais vu Mitchum se prendre une paire de claques monumentale par une femme (enfin, une femme, faut voir...), ne cherchez pas ailleurs. :shock:

Mais ce que je préfère dans ce film, et de loin, c'est la bande originale de David Shire, de toute beauté :


Bien d'accord avec toi, je l'ai revu avec un certains plaisir, on est sur du 5.5 ou 6/10 pour moi.
Je note sévère en général, mais 1/10 c'est incompréhensible. Rien que pour Mitchum, parfait comme d'habitude le film vaut plus qu'un point.
En plus l'ambiance est assez réussie, la carrure de Jack O'Halloran impressionnante. On a droit à des petits rôles sympa pour Stallone et Spinell, des scènes d'anthologie comme celle où Mitchum affronte la grosse maquerelle, une musique sympa, un scenario comme d'hab avec ce genre de film un peu alambiqué.
Malheureusement oui, le tout n'est pas sublimé par une réalisation de Dick richards bien fade, mais franchement sur l'ensemble rien de déshonorant, je l'ai même réévalué à la hausse par rapport à mon vieux souvenir.
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
User avatar
Papus
Doublure lumière
Posts: 564
Joined: 1 Jun 20, 13:48
Location: Valinor

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Papus »

Image

Je ressors de la séance du Sommet des dieux de Patrick Imbert qui vient illico et in extremis rafler la place de film du mois de Septembre, un peu pauvre en découvertes malgré quelques bonnes surprises (Y aura t'il de la neige à Noël, La Montagne sacrée et Calamity).

Adaptation du manga en 5 tomes de Jiro Taniguchi (que je n'ai pas lu) dont le scénario a été retravaillé pour pouvoir raconter cette histoire en 1h30.
Une histoire d'hommes, un en particulier qui ayant goûté à la montagne, de celles qui culminent à des milliers d'altitude et qui nécessitent des mois voir des années de préparation pour réussir l'ascension, de connaissances techniques d'escalade alpine et d'équipement allant avec, n'a plus d'autres raisons de vivre que celle de gravir l'Everest en solitaire dans des conditions extrêmes, repoussant toujours les limites du try hardeur cumulant contraintes de temps (imparti et météorologique), difficultés de parcours, d'oxygène, etc.
Se joue en sous marin pour cet homme hors du commun une histoire de rédemption, d'inaptabilité aux relations humaines (prenant racine dans le même terreaux que le personnage de Lucy dans Pale Blue Dot malheureusement pas assez exploité) et d'une recherche de transcendance de la condition humaine permettant de venir côtoyer le fameux sommet des Dieux, et d'obtenir après moultes bravades le Graal de la cime, paradis où nuages et pics s'étendent à perte de vue
Spoiler (cliquez pour afficher)
et dont le dernier souffle représente le prix du ticket. Icare shit. Tiens c'est d'ailleurs le titre d'un one shot de... Jiro Taniguchi
C'est ultra bien scénarisé, monté (beaucoup d'excellentes idées de cadres, je pense notamment à la scène de grimpette entre Habu et le petit), on est littéralement plongé dans l'univers des grimpeurs, également d'un point de vue fédération sportive et de sa dimension compétition dont j'ignorais tout, la direction artistique est très belle bien que je ne sois pas fan de cette 3d utilisée pour l'animation des persos de plus en plus présente dans le cinéma d'animation (et même dans le monde de l'animé plus globalement), l'alliance avec les tableaux dessinés/peints d'arrières plans fonctionne admirablement bien et surtout avec cohérence visuelle (là où je trouve par exemple que ça jure bien dégueu dans les 3 films Berserk du studio 4c), nous en mettant à plusieurs reprises plein les yeux de paysages détaillés.
On a droit à un boulot incroyable de minutie dans les expressions faciales soutenues par un doublage VF de qualité (coucou le doubleur de Matt Damon).
C'est je pense une très belle relecture de l'oeuvre de Taniguchi dont on sent même si son trait a aussi été remanié toute la puissance narrative et illustrative.
Mention spéciale pour la bande son d'Amine Bouhafa, peut être la plus grosse surprise du film, qui m'a emporté tout du long et que je ne manquerais pas de réécouter à la maison.
Un studio à suivre dont j'attends avec impatience le prochain projet, en espérant que d'autres prendront exemple et puiseront à leur tour dans cette mine d'or ne demandant qu'à être piochée qu'est la bd japonaise (sans dire que je boude les productions originales et sans exclure le patrimoine bd d'autres nationalités).
Très satisfais d'avoir fais mon retour en salle avec ce film la.
Last edited by Papus on 29 Sep 21, 17:00, edited 8 times in total.
User avatar
-magik-
Electro
Posts: 836
Joined: 7 Mar 19, 19:07

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by -magik- »

Flol wrote: 27 Sep 21, 17:29 Photographing Fairies ! :o
J'avais adoré ce film, et me surprends à y repenser étrangement souvent (et notamment à sa musique envoûtante signée Simon Boswell).
J'adorerais le revoir.
Je l’ai revu ce soir. La musique de Simon Boswell est effectivement un gros point fort du film, et si je ne l’avais pas déjà vu, il serait sans doute mon film du mois.