Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17448
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Supfiction »

Profondo Rosso wrote: 15 May 21, 13:22 Nouveau candidat avec l'étonnant L'heure du cochon, film anglais qui entrechoque les genres entre polar, film d'inquisition, comédie noire et romance en plein Moyen-Age crasseux et obscurantiste. Pas de dvd existant mais ça se trouve en farfouillant dans Amazon Prime et son catalogue à surprise :mrgreen: Ca recèle des moments autre comme ce genre de scène de repas :shock:
Image

Tiens c’est marrant, FOG parlait il y a quelques jours à peine durant la promotion de son livre de ces procès intentés contre des animaux au moyen âge.
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9790
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Spongebob »

Supfiction wrote: 15 May 21, 13:29
Profondo Rosso wrote: 15 May 21, 13:22 Nouveau candidat avec l'étonnant L'heure du cochon, film anglais qui entrechoque les genres entre polar, film d'inquisition, comédie noire et romance en plein Moyen-Age crasseux et obscurantiste. Pas de dvd existant mais ça se trouve en farfouillant dans Amazon Prime et son catalogue à surprise :mrgreen: Ca recèle des moments autre comme ce genre de scène de repas :shock:
Image

Tiens c’est marrant, FOG parlait il y a quelques jours à peine durant la promotion de son livre de ces procès intentés contre des animaux au moyen âge.
Pareil, je l'ai ajouté à ma (très) longue liste de titres à voir sur APV.
User avatar
Mosin-Nagant
Directeur photo
Posts: 5129
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Mosin-Nagant »

Image


Je n'avais encore jamais vu Comme un chien enragé. C'est chose faite!

Énorme plaisir d'admirer Christopher Walken dans ce film. Sa réputation d'immense acteur n'est pas usurpée, il incarne ce rôle de père sans pitié avec une véritable classe intemporelle. Sean Penn n'est pas en reste: une intensité et une présence saisissante. Enfin, reconnaître son petit frère, Christopher Penn, alors tout mince, fut également une sacrée surprise (sans parler de Crispin Glover et Kiefer Sutherland). Je ne vais pas être original en soulignant le générique d'ouverture que j'ai trouvé splendide. Bref, je ne regrette pas d'avoir découvert cette œuvre grâce au bluray de Carlotta. Je m'y replongerai sûrement dans la semaine pour regarder l'entretien avec le réalisateur James Foley...

Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49590
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Boubakar »

A (presque) mi-chemin de 2021, Lost in America est pour le moment ce que j'ai vu de plus fort, et qui finira sans doute dans mon top 100.
Image
C2302t
Electro
Posts: 830
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by C2302t »

Je croyais que le mois était plié avec le Barberousse de Kurosawa, et voilà que déboule la grande parade de Michael Curtiz. Quel chef d'oeuvre.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91744
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Et Hop : de film en film, le cinéma de Brac est toujours une aussi grande bouffée de fraîcheur.

Image
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1264
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by shubby »

Drunk. 1er film ciné depuis... pfiouuuuu...
Suis retourné dans ma chapelle, donc. AMEN !
Excellent. Et à voir au ciné, pour ses jeux sur les lumières, les obscurs, les autres gens masqués, la super musique...
Concept bien exploité, morale sur le sens de la vie bien vue... et c'est sacrément bien joué, par Mads et tous les autres.
Marrant, émouvant, humain, sans tabou, subtil, aucunement donneur de leçon... on dirait parfois du Peter Weir. C'est du Vinterberg.
(Un remake avec di caprio n'a aucun sens. De plus, n'a t-il pas déjà un peu joué ça avec Le loup de wall street ?)
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3630
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

J'ai comme l'intuition que Kiarostami va s'offrir de nombreuses places d'honneur dans les classements des films des mois à venir.
Ça commence très fort avec Le passager son premier long métrage, et déjà la scrupuleuse et attachante observation des petites obsessions quotidiennes de l'enfance.
Comme Satyajit Ray, Kiarostami a le génie du lieu, scrutant avec un talent incroyable la beauté objective de l'environnement familier.

Image
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 24152
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

8)
Image
User avatar
Mosin-Nagant
Directeur photo
Posts: 5129
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Mosin-Nagant »

Image

Mad Dog & Glory (John McNaughton - 1993)

Je viens de découvrir ce film sur OCS. Une réussite évidente. De Niro y est vraiment excellent: très touchant (parfois même un peu pathétique), en pleutre flic romantique, ce rôle aura permis de nous révèler encore certaines facettes inédites de l'acteur. Mention spéciale au leitmotiv du couple (les voisins d'en face) dansant nus tout doucement enlacés, à leur fenêtre, qui souligne subtilement la solitude de notre héros en devenir voulant changer son morne quotidien. C'est aussi un régal de voir Bill Murray donner la réplique à celui qui reste (ne l'oublions pas) l'un des plus grands acteurs du 20ème siècle. Quant à John McNaughton, il prouvait alors qu'il n'était pas le réalisateur d'un seul film. Je veux dire, le contraste avec Henry est saisissant!

P.S: Uma Thurman est resplendissante... :oops:

Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
littlebill
Electro
Posts: 883
Joined: 23 Nov 06, 17:00
Liste DVD

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by littlebill »

Mosin-Nagant wrote: 25 May 21, 01:42
Mad Dog & Glory (John McNaughton - 1993)

P.S: Uma Thurman est resplendissante... :oops:


J'adore ce film, et c'est sûr Uma Thurman est plus que craquante (voir ma signature :mrgreen: )
ImageImageImage
User avatar
El Dadal
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5921
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by El Dadal »

Excellent film, oui. Dans lequel on pourrait même trouver le schisme de la carrière de McNaughton : entre la première scène qui ne dépareillerait pas avec ses premiers films, et la suite qui va flirter avec la comédie romantique, et donc des films plus grand public, le grand écart était saisissant.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9801
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Mosin-Nagant wrote: 25 May 21, 01:42 Je viens de découvrir ce film sur OCS. Une réussite évidente. De Niro y est vraiment excellent: très touchant (parfois même un peu pathétique), en pleutre flic romantique, ce rôle aura permis de nous révèler encore certaines facettes inédites de l'acteur. Mention spéciale au leitmotiv du couple (les voisins d'en face) dansant nus tout doucement enlacés, à leur fenêtre, qui souligne subtilement la solitude de notre héros en devenir voulant changer son morne quotidien. C'est aussi un régal de voir Bill Murray donner la réplique à celui qui reste (ne l'oublions pas) l'un des plus grands acteurs du 20ème siècle. Quant à John McNaughton, il prouvait alors qu'il n'était pas le réalisateur d'un seul film. Je veux dire, le contraste avec Henry est saisissant!

P.S: Uma Thurman est resplendissante... :oops:
Parfaitement d'accord.
Le ton du film reste très original. Au moment de sa sortie, on était quelques uns à être sous le choc (et surtout le charme) de cet OVNI inattendu.
Samuel73
Stagiaire
Posts: 30
Joined: 3 Apr 21, 07:57

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Samuel73 »

Shane (L’homme des vallées perdues) de George Stevens

Je ne l’avais pas revu depuis mon enfance. L’analyse de Woody Allen republiée dans le numéro de mai de Positif m’a donné envie de le redécouvrir, et je ne l’ai pas regretté : le film est relativement atypique par sa lenteur, le caractère parfois statique de ses scènes d’action et l’exagération de ses archétypes – notamment le rôle de Jack Palance (c’est le Mal vu par un enfant, bien entendu, mais le spectateur adulte peut le juger exaspérant). Mais il regorge de qualités : la somptuosité des paysages, l’ambiguïté intéressante de certains personnages –le cavalier solitaire au visage impénétrable, mais aussi l’adversaire des fermiers, qui pourraient être du même côté et se retrouvent ennemis par la force des circonstances, la violence sèche des scènes de meurtre. Mais c’est surtout l’étrangeté de la relation fusionnelle entre le garçon et l’inconnu qui fascine et plonge le spectateur dans une perplexité vaguement inquiète, donnant par moment au film une tonalité quasi fantastique – le cavalier miraculeux pourrait presque être le fantasme d’un gamin déboussolé face à la catastrophe qui menace les siens. Il sera en tout cas son initiateur, l’agent de son premier contact avec la mort. Un film plus profond qu’il n’y paraît.
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2809
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Frances »

Un petit coup de projecteur sur une oeuvre qui mérite le détour et qui a de grandes chances de figurer dans mon top 3 du mois : The rider de Chloé Zhao.

Image

La cinéaste examine les vestiges de l’Ouest mythique dont les grands studios ont fait la légende avant que le Nouvel Hollywood l’éclabousse copieusement. Que sont les cow-boys devenus ? Des cavaliers de rodéo rêvant d’une gloire éphémère, des alcooliques vendant leurs chevaux pour jouer au casino, des êtres qui végètent dans des mobil-homes… Brady Jandreau, le crâne fracassé par le sabot d’un cheval lors d’un rodéo, incarne les soubresauts d’un temps révolu ancré dans un passé fantôme. Il symbolise à la fois un héros westernien – son désir de connaître la gloire en gagnant des rodéos, ses chevauchées dans les grands espaces intacts – et l’impossibilité de ressusciter un monde éteint par la modernité. C’est aussi le récit des laissés pour compte et l’apprentissage du renoncement. Je vous incite vivement à tenter le replay d’Arte pour le découvrir.
"Il faut vouloir saisir plus qu'on ne peut étreindre." Robert Browning.
" - De mon temps, on pouvait cracher où on voulait. On n'avait pas encore inventé les microbes." Goupi
Mains Rouges.

Mes films du mois :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jan 21 : Cousin Jules
Fev 21 : Midnight special
Mar 21 : Nanouk l'esquimau
Avr 21 : Garden of stones
Mai 21 : Fellini Roma