Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

manuma wrote:

GODLESS - Scott Frank (TV)(2017)
Image
Ce que j'ai vu de mieux en western de ces 20 dernières années 8)
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11841
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by MJ »

La mention d'Ichikawa par un autre forumeur me fait relever cet oubli honteux au sein du quinté du mois passé :

Les Quatre Soeurs Makioka (K.I)

Image
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2111
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by manuma »

Jeremy Fox wrote:Ce que j'ai vu de mieux en western de ces 20 dernières années 8)
J'avais d'ailleurs encore en tête ton enthousiasme à son sujet lorsque je l'ai entamé. Et tu ne l'avais pas survendu, en effet.

Sinon, content de lire tout ce qui est dit précédemment sur The Long Good Friday. Je l'avais découvert vers 15 ans sur Canal +, et cela avait été une grosse claque pour moi, dans le genre polar. Je me souviens m'être repassé 4, 5 fois la dernière séquence au moment de sa découverte, fasciné par le jeu de Hoskins et l'efficacité de la musique. J'ai réalisé quelques années après qu'il était considéré outre manche comme une sorte de frère eighties du seventies Get carter. D'ailleurs, parmi toutes les qualités dont recèle le Mona Lisa de Jordan, il y a l'excellente idée d'avoir rassemblé les deux vedettes de ces 2 films culte.
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13464
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Zelda Zonk »

manuma wrote: Sinon, content de lire tout ce qui est dit précédemment sur The Long Good Friday. Je l'avais découvert vers 15 ans sur Canal +, et cela avait été une grosse claque pour moi, dans le genre polar. Je me souviens m'être repassé 4, 5 fois la dernière séquence au moment de sa découverte, fasciné par le jeu de Hoskins et l'efficacité de la musique. J'ai réalisé quelques années après qu'il était considéré outre manche comme une sorte de frère eighties du seventies Get carter. D'ailleurs, parmi toutes les qualités dont recèle le Mona Lisa de Jordan, il y a l'excellente idée d'avoir rassemblé les deux vedettes de ces 2 films culte.
Tout à fait, chacun de ces films est symptomatique de sa décennie au Royaume-Uni : les années 70 pour Get Carter, les années 80 pour The Long Good Friday. Ils sont foncièrement ancrés dans leur époque, car tournés à l'instant T, et c'est ce que j'apprécie particulièrement au cinéma, plutôt que des reconstitutions après plusieurs années/décennies, qui semblent souvent factices et forcées.

Me reste à découvrir Mona Lisa.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18195
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Kevin95 »

Pour le mois de juin...

THE INNOCENTS - Jack Clayton (1961)

Image

JOHNNY GUITAR - Nicholas Ray (1954)

Image

SYMPHONIE POUR UN MASSACRE - Jacques Deray (1963)

Image

JUSQU'À LA GARDE - Xavier Legrand (2017)

Image

BREAKING AWAY - Peter Yates (1979)

Image

L'AMOUR TROP FORT - Daniel Duval (1981)

Image

Le tout...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juin 2020

THE SUNCHASER- Michael Cimino (1996) : 6.5/10
GASPARD VA AU MARIAGE - Antony Cordier (2017) : 3/10
LAKEVIEW TERRACE - Neil LaBute (2008) : 7/10
MON INCONNUE - Hugo Gélin (2019) : 5/10
LES CONFINS DU MONDE - Guillaume Nicloux (2018) : 8/10
LE PASSÉ - Asghar Farhadi (2013) : 5.5/10
BOMBERS B-52 - Gordon Douglas (1957) : 5/10
PERFECT - James Bridges (1985) : 8/10
SUNDOWN - Henry Hathaway (1941) : 6.5/10
SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI - Alain Chabat (2012) : 6/10
REVENGE - Coralie Fargeat (2017) : 5/10
DANS LE VENT - Jacques Rozier, William Rozier (1963) : 7/10 Bonus
THE LOVE LOTTERY - Charles Crichton (1954) : 7.5/10
L'AMOUR TROP FORT - Daniel Duval (1981) : 8.5/10
F.I.S.T - Norman Jewison (1978) : 7.5/10
UN SAC DE BILLES - Jacques Doillon (1975) : 8/10
JUSQU'À LA GARDE - Xavier Legrand (2017) : 9/10
SINGLE WHITE FEMALE - Barbet Schroeder (1992) : 7.5/10
CELLE QUE VOUS CROYEZ - Safy Nebbou (2019) : 5/10
ZEROVILLE - James Franco (2019) : 2/10
LA VIE D'UN HONNÊTE HOMME - Sacha Guitry (1953) : 6.5/10
AMATEUR - Hal Hartley (1994) : 6/10
GUY - Alex Lutz (2018) : 6.5/10
LES AILES DE LA COLOMBE - Benoît Jacquot (1981) : 5.5/10
DANGEROUS CROSSING - Joseph M. Newman (1953) : 8/10
L'ENFER BLANC DU PIZ PALU - Arnold Fanck, Georg Wilhelm Pabst (1929) : 7.5/10
DEUX FILS - Félix Moati (2018) : 4.5/10
ATOMIC BLONDE - David Leitch (2017) : 5.5/10
SHOCKING DARK - Bruno Mattei (1989) : 8/10
LE DERNIER SAUT - Édouard Luntz (1970) : 7/10 Révision
17 BLOCKS - Davy Rothbart (2019) : 7.5/10
SEIZURE - Oliver Stone (1974) : 5/10
THE GOOD BAD-MAN - Allan Dwan (1916) : 8/10
STRIKE COMMANDO - Bruno Mattei (1987) : 8/10
FENCES - Denzel Washington (2016) : 5/10
QUATORZE ANS - Barbara Carlotti (2019) : 2/10 Bonus
LE PARTI DES CHOSES : BARDOT ET GODARD - Jacques Rozier (1964) : 7.5/10 Bonus
LA FRANCE CONTRE LES ROBOTS - Jean-Marie Straub (2020) : 1.5/10 Bonus
À PERDRE LA RAISON - Joachim Lafosse (2012) : 4.5/10
WE'RE NO ANGELS - Neil Jordan (1989) : 6/10
HARMONIES DE PARIS - Lucie Derain (1929) : 5/10 Bonus
LA RAISON DU PLUS FORT N'EST PAS TOUJOURS LA MEILLEURE - Agosto DiFonzo, José Exposito (1978) : 5.5/10 Bonus
AKVAREL - Otar Iosseliani (1958) : 8/10 Bonus
SYMPHONIE POUR UN MASSACRE - Jacques Deray (1963) : 9/10
BREAKING AWAY - Peter Yates (1979) : 8.5/10
L'HABIT VERT - Roger Richebé (1937) : 6.5/10
96 HEURES - Frédéric Schoendoerffer (2014) : 4/10
CES MESSIEURS DE LA SANTÉ - Pierre Colombier (1934) : 8/10
BACCHANALES SEXUELLES - Jean Rollin (1974) : 5/10
THE KING OF ADS - Plein de gens (1991) : 8.5/10 Bonus
COPYCAT - Jon Amiel (1995) : 7/10
ARCTIC - Joe Penna (2018) : 6/10
JOHNNY GUITAR - Nicholas Ray (1954) : 9.5/10
CHRISTINE - John Carpenter (1983) : 9/10 Révision
THE FLAMINGO KID - Garry Marshall (1954) : 7.5/10 Révision
THE INNOCENTS - Jack Clayton (1961) : 10/10
COMME DES GARÇONS - Julien Hallard (2018) : 4/10
THE GHOST SHIP - Mark Robson (1943) : 7/10
PET SEMATARY - Kevin Kölsch, Dennis Widmyer (2019) : 3/10
UN MEURTRE EST UN MEURTRE - Etienne Périer (1972) : 7.5/10
VICE ACADEMY - Rick Sloane (1989) : 5/10
EL REINO - Rodrigo Sorogoyen (2018) : 8/10
DIAMOND CONNECTION - Sergio Bergonzelli (1984) : 1/10
PARIGI È SEMPRE PARIGI - Luciano Emmer (1951) : 6/10
TOMMY BOY - Peter Segal (1995) : 3/10
U.S. MARSHALS - Stuart Baird (1998) : 6.5/10
LA CH'TITE FAMILLE - Dany Boon (2018) : 2/10
MILE 22 - Peter Berg (2018) : 6/10
LA GRANDE JAVA - Philippe Clair (1971) : 5.5/10
LES GARÇONS SAUVAGES - Bertrand Mandico (2017) : 4.5/10
SI PUÒ FARE... AMIGO - Maurizio Lucidi (1972) : 6/10 Révision
THE MEN - Fred Zinnemann (1950) : 6.5/10
THE PROWLER - Joseph Zito (1981) : 6/10
THE PERFECT WEAPON - Mark DiSalle (1991) : 5.5/10
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Hip hip hip pour le Ray et le Yates :D
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Kevin95 wrote:BREAKING AWAY - Peter Yates (1979)

Image
Une de mes plus grosses incompréhensions de ces dernières années.
Tout dans ce film semblait m'être destiné, et malgré ça : rejet total. :|
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Flol wrote:
Kevin95 wrote:BREAKING AWAY - Peter Yates (1979)

Image
Une de mes plus grosses incompréhensions de ces dernières années.
Tout dans ce film semblait m'être destiné, et malgré ça : rejet total. :|

Une jeremyfoxerie t'attend peut-être dans quelques années :lol:
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1348
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Roilo Pintu »

Mon top 5 de Juin :

Image

1/ Manchester by the sea - Kenneth Lonergan (2016)
2/ Les professionnels - Richard Brooks (1966)
3/ Etat de siège - Costa Gavras (1972)
4/ Les délices de Tokyo - Naomi Kawase (2015)
5/ Nashville - Robert Altman (1975)
Last edited by Roilo Pintu on 4 Sep 20, 21:12, edited 1 time in total.
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10196
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Spongebob »

Mon top 3 découvertes :

Image
1. Little Big Man de Arthur Penn

Image
2. El Reino de Rodrigo Sorogoyen

Image
3. Les Roseaux sauvages de André Téchiné

Top 3 redécouvertes :

Image
1. Autant en emporte le vent de Victor Fleming

Image
2. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson

Image
3. La Vie aquatique de Wes Anderson
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21603
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Roilo Pintu wrote: Image
Et oui, il faut rappeler à quelle point ce film est merveilleux.

Et hourra pour le Ray, le Deray, le Legrand et le Yates de Kevin, magnifique mois !!! :D
Spongebob wrote:Mon top 3 découvertes :

Image
1. Little Big Man de Arthur Penn

Image
2. El Reino de Rodrigo Sorogoyen
8) aussi
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10586
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Flol wrote:
Kevin95 wrote:BREAKING AWAY - Peter Yates (1979)

Image
Une de mes plus grosses incompréhensions de ces dernières années.
Tout dans ce film semblait m'être destiné, et malgré ça : rejet total. :|
C'est parce que t'es pas fan de Raymond Poulidor.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18195
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Kevin95 »

Ou peu client des imitations d'italiens.

Image
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3836
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

Premier prétendant avec L'opéra de quat'sous, version allemande de Pabst qui, à l'orée du parlant trouve ici la parfaite harmonie entre les recherches formelles du cinéma muet et l'inventivité, les nouvelles opportunités, que le cinéma parlant offrait aux audacieux. Le travail sur les décors, la lumière (tantôt tamisée, tantôt éclatante pour mettre à jour les intentions des personnages) justifient à eux seuls la qualité de ce film. On retrouvera le travail du décorateur, André Andrejew, russe émigré, dans La main du diable, L'assassin habite au 21 et Le corbeau. Quand au directeur de la photographie, Fritz Arno Wagner, il s'agit tout simplement d'un des fidèles de Fritz Lang, Lubitsch et Murnau pour ne citer qu'eux !
Ce coffret Pabst, édité par Tamasa, l'année dernière, est un trésor. Je me réjouis à l'avance de n'en être qu'au début (après la révision émerveillée de La rue sans joie) de sa découverte. L'occasion de saluer à nouveau l'excellent travail entrepris par nombre de nos éditeurs.

Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13464
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Zelda Zonk »

Flavia wrote:
Juillet 2020
Découvertes

A la recherche de Bobby Fischer (1993 - Steven Zaillian) 7
Ca fait plaisir :)
Etant passionné par le jeu d'échecs, je m'intéresse à son traitement au cinéma, qui mine de rien commence à être conséquent, et je dois dire que le mariage est rarement réussi.
Or ce film là est peut-être ce qui s'est fait de mieux sur le sujet.