Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

vic
viking
Posts: 3590
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by vic »

Juin 2020
(Cinéphilie parasitée par des circonstances pas toujours très réjouissantes, les rétros Naruse, Ichikawa et Shinoda sont reportées à des temps plus propices. Quand même trouver le temps de (re)découvrir Michael Powell et j'ai enfin aquis les Zatoichi en BR).

1. A Canterbury Tale (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1944)
Image

2. Stake out (Yoshitaro Nomura, 1958)
Image

3. Age of consent (Michael Powell, 1969)
Image


Redécouvertes du mois :

La Vengeance d'un acteur (Kon Ichikawa, 1963)
Image

The Life and Death of Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1943)
Image
Spoiler (cliquez pour afficher)
Master Swordman Hirate Miki (Kyotaro Namiki, 1951) :D
Hibari Ohako: Ojo Kichisa (Yasushi Sasaki, 1960) :)
(re) La Vengeance d'un acteur (Kon Ichikawa, 1963) :shock:
Violent Panic: The Big Crash (Kinji Fukasaku, 1976) :)
Seul sur l'océan Pacifique (Kon Ichikawa, 1963) :D
A Canterbury Tale (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1944) :shock:
(re) Une femme dans la tourmente (Mikio Naruse, 1964) :shock:
Stake out (Yoshitaro Nomura, 1958) :shock:
(re) Ghost of Yotsuya (Kenji Misumi, 1959) :D
La Dame rouge tua sept fois (Emilio Miraglia, 1972) :|
(re) Beyond Hypothermia (Patrick Leung, 1996) :)
The Third Shadow (Umetsugu Inoue, 1963) :D
(re) Rien ne va plus (Claude Chabrol, 1997) :)
Cruel Gun Story (Takumi Furukawa, 1964) :D
(re) Zatoichi 2 : The Tale of Zatoichi continues (Kazuo Mori, 1962) :D
(re) Zatoichi 8 : Voyage meurtrier (Kenji Misumi, 1964) :D
Age of consent (Michael Powell, 1969) :shock:
(re) Pink Floyd: Live at Pompeii (Adrian Maben, 1974) :D
(re) Born to boogie (Ringo Starr, 1972) :D
(re) The life and death of Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1943) :shock:
(re) A matter of life and death (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1946) :D
(re) Le Vagabond de Tokyo (Seijun Suzuki, 1966) :)
Broken Drum (Keisuke Kinoshita, 1949) :)
A Killer's key (Kazuo Mori, 1967) :)
Image Insane Insomniac Team

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

ed wrote:
Jeremy Fox wrote: une très bonne surprise d'autant plus que lors de sa découverte je l'avais carrément détesté. :roll:
Larousse annonce pour 2021 l'entrée dans le dictionnaire du terme jeremyfoxerie, n.f. : entité détestée la première fois, mais qui constitue une bonne surprise à partir de la deuxième
:mrgreen:

A rajouter néanmoins en fin de notice que :

1- Une jeremyfoxerie reste néanmoins assez rare, ne se rencontrant à peu près que 2 ou 3 fois par an sur des centaines de films revus.
2- La jeremyfoxerie peut se rencontrer aussi tout aussi rarement dans la situation inverse : entité adorée la première fois, mais qui constitue une mauvaise surprise à partir de la deuxième.
3- Tout le monde a vécu au moins une fois dans sa vie une jeremyfoxerie. Qui oserait dire le contraire ?! :twisted:

Voilà, tu as l'autorisation de publier maintenant :uhuh:

Quant au Le Lauréat, il pourrait effectivement constituer une chose encore plus inédite, une double jeremyfoxerie, puisqu'à sa découverte à l'adolescence j'étais tombé sous le charme ; je retenterais volontiers le coup après être tombé de haut.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21603
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

ed wrote:
Jeremy Fox wrote: une très bonne surprise d'autant plus que lors de sa découverte je l'avais carrément détesté. :roll:
Larousse annonce pour 2021 l'entrée dans le dictionnaire du terme jeremyfoxerie, n.f. : entité détestée la première fois, mais qui constitue une bonne surprise à partir de la deuxième

Exemples :
"The Tree of life est un peu l'archétype de la jeremyfoxerie." wikipedia, notice explicative
"Les experts s'accordent à penser que, pour bien des spectateurs, Le Lauréat a tout d'une potentielle jeremyfoxerie." Mike Nichols, sa vie, son oeuvre, ouvrage collectif
"L'an dernier, sur le Vieux Port, j'avais goûté les alibofis, ça m'avait pas bien plu. Mais cette année, j'ai réessayé, v'là la jeremyfoxerie dis donc" Roger, 53 ans, juilletiste
"Dis, Francis, j'ai recouché avec ta mère, eh ben on peut dire que c'est une sacré jeremyfoxerie !" Dernières paroles de Samuel, 31 ans, rapportées par des témoins
:lol:
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3836
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

:mrgreen:
En Juin l'Italie se distingue pour le second mois consécutif. Suivent un film déchirant et poétique sur l'absence, la solitude, un film d'Henri Calef d'une aridité de ton proche de Giono et que le Pagnol de Regain n'aurait pas renié, un Tourjansky Ophulsien, enfin un silencieux (comme dirait la Cinémathèque) de Feyder d'une rare acuité sur la fragilité de l'enfance.

1.Ieri, oggi, domani...Vittorio De Sica (1963)
Image

2. A Ghost Story...David Lowery (2017)
Image

3. Bagarres...Henri Calef (1948)
Image

4. Le Mensonge de Nina Petrovna...Victor Tourjanski (1937)
Image

5. Gribiche...Jacques Feyder (1926)
Image
Last edited by John Holden on 2 Jul 20, 08:37, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

John Holden wrote:

1.Ieri, oggi, domani...Vittorio De Sica (1963)
Image
8)

Guendalina pour moi, Le Fanfaron pour Rick, Le De Sica pour toi... juin aura été italien :)
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3836
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

Oui, le retour des beaux jours. :mrgreen:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Roy Neary »

Jeremy Fox wrote: 3- Tout le monde a vécu au moins une fois dans sa vie une jeremyfoxerie. Qui oserait dire le contraire ?! :twisted:
Moi. 8)
Image
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by ed »

Roy Neary wrote:
Jeremy Fox wrote: 3- Tout le monde a vécu au moins une fois dans sa vie une jeremyfoxerie. Qui oserait dire le contraire ?! :twisted:
Moi. 8)
J'osais pas le dire, mais j'ai pas vraiment d'exemple qui me vient non plus :oops:
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Roy Neary wrote:
Jeremy Fox wrote: 3- Tout le monde a vécu au moins une fois dans sa vie une jeremyfoxerie. Qui oserait dire le contraire ?! :twisted:
Moi. 8)

Ce qui veut dire que tu ne donnes jamais de deuxième chance à un film que tu n'as pas aimé ?
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by ed »

Jeremy Fox wrote:
Roy Neary wrote: Moi. 8)
Ce qui veut dire que tu ne donnes jamais de deuxième chance à un film que tu n'as pas aimé ?
Si, mais j'y retrouve les défauts que j'avais vus la première fois. J'ai d'abord écrit "en général", mais comme dit au-dessus, j'ai pas de contre-exemple qui me vient.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Roy Neary »

Jeremy Fox wrote:Ce qui veut dire que tu ne donnes jamais de deuxième chance à un film que tu n'as pas aimé ?
En fait, il y a très peu de films que je n'ai pas du tout aimés. Quand un film ne m'emballe pas, il m'est surtout indifférent. Du coup, comme tu le dis, je peux redonner une chance sans problème à ce dernier. C'est ce que je fais en ce moment avec l'oeuvre d'Ozu.
En revanche, oui, je ne reviens pas sur un film qui m'a carrément déplu.

Quant à l'inverse - et tu le sais - c'est pareil, je suis très fidèle à mes "amours". Il m'arrive de moins aimer un film qu'il y a 30 ans mais je garde toujours une sympathie pour lui et jamais mon avis ne peut s'inverser.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

ed wrote:
Jeremy Fox wrote: Ce qui veut dire que tu ne donnes jamais de deuxième chance à un film que tu n'as pas aimé ?
Si, mais j'y retrouve les défauts que j'avais vus la première fois. J'ai d'abord écrit "en général", mais comme dit au-dessus, j'ai pas de contre-exemple qui me vient.
Oui mais pour moi aussi c'est quand même très rare de tels "grands écarts" malgré le running gag "Tree of Life" : ça dépend pour beaucoup surement aussi de ton état d'esprit et de fatigue lors de la découverte du film. Et c'est peut-être même surement plus rare que les revirements de tatav d'une édition à l'autre de sa bible. :mrgreen:
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

ed wrote:
Roy Neary wrote: Moi. 8)
J'osais pas le dire, mais j'ai pas vraiment d'exemple qui me vient non plus :oops:
Moi non plus. Je cherche je cherche, mais je vois pas.
Des réévalutions oui (encore un exemple hier soir, avec ma révision de Max et les ferrailleurs qui le fait passer de 8 à 8.5/10), des déceptions bien sûr ; mais des virages à 180°, jamais.
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3440
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Vic Vega »

Zelda Zonk wrote: 3- Du sang sur la Tamise (J. McKenzie - 1979) : 8/10

Image Image Image
Merci le quizz de Demi-Lune.;) Polar racontant grosso modo tout ce qui allait survenir sous Thatcher, d'où son statut culte de l'autre côté de la Manche.
Karras wrote:Top 5 du mois de juin
Image
Voilà qui me fait très plaisir, un polar newyorkais préfigurant le cinéma de Gray (et qui personnellement me touche plus que les Gray mafieux). Il a peut être quelques baisses de régime, Oldman en fait parfois trop dans le registre Johnny Boy mais certaines scènes laissent une trace durable (les retrouvailles Penn/Wright...).
Rick Blaine wrote: Risi au dessus du lot ce mois ci
« Chaque film a une formule chimique qui lui est propre. Le Fanfaron jaillit d'un excellent alambic, où tous les éléments s'étaient facilement fondus. L'amalgame de mon personnage (un jeune type agressif et peu scrupuleux) avec la mélancolie et la réserve de Jean-Louis Trintignant fit merveille ; le symbole de la vrombissante voiture de sport qui lançait notre tandem sur les routes d'une Italie au comble du miracle économique, de la folie immobilière et des chansons, du boom et de la vulgarité, fut également efficace. » (Vittorio Gassman)
Alexandre Angel wrote: 2-Image
Sacré morceau de cinéma appartenant au club des meilleurs films d'auteur asiatiques de la période mêlant l'intime et les grande histoire (La Cité des douleurs, Song of the Exile, Vivre!, Peppermint Candy, Platform).

Quant à moi: mois très disputé bourré de sacrées découvertes, Le Comencini/Sordi (Le Commissaire), avec son mélange de farce et de mélancolie, a longtemps été favori avant d'être détrôné sur le fil par le brillant huis clos de Duvivier (Marie-Octobre).
ImageImageImageImage
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2110
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by manuma »

Un mois de juin qui mérite d'être signalé de mon côté, avec 2 mini-séries captivantes, un docu-drama français haut de gamme et une tragi-comédie policière "dépressionniste" injustement tombée dans l'oubli.


GODLESS - Scott Frank (TV)(2017)
Image

UNBELIEVABLE - Lisa Cholodenko, Michael Dinner, Susannah Grant (TV)(2019)
Image

PUPILLE - Jeanne Herry (2018)
Image

FOOLS' PARADE - Andrew V. McLaglen (1971)
Image