Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21613
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Alexandre Angel wrote: Je n'ai jamais dit que Sirk était un parangon d'éclectisme mais qu'un certain éclectisme pouvait néanmoins surprendre chez lui compte tenu de ce qui fait sa notoriété.
Oui, pour ça effectivement, il a une carrière plus large qu'on ne peut l'imaginer. mais ça reste un cinéaste au champ plus restreint que d'autres, je trouve. Encore une fois ça ne m’empêche pas de l’apprécier.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25325
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

Doublé asiatique pour ce mois d'aout, et c'est la superbe Palme d'Or 1983 signée Imamura qui emporte le morceau. A noter que mon numero 3 etait en competition cette année là, mais qu'il est reparti bredouille (dommage, Duvall aurait bien merité un prix d'interpretation)

1.
Image
La Ballade de Narayama (Shohei Imamura, 1983) : 8.5/10

2.
Image
A Brighter summer day (Edward Yang, 1991) : 8/10

3.
Image
Tendre bonheur (Bruce Beresford, 1983) : 7.5/10

4.
Image
Le Poirier sauvage (Nuri Bilge Ceylan, 2018) : 7.5/10

5.
Image
Image
Contes de Juillet (Guillaume Brac, 2018) : 7/10



Autres films notés 7/10 : Star 80 (Bob Fosse, 1983), Judith Therpauve (Patrice Chereau, 1978)

Le mois complet par ordre de visionnage
http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 5#p2694616
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by hellrick »

Et donc merci Rick
Image
Ip Man = 8,5/10 (revu, blu ray)

Assurance sur la mort = 8/10 (revu, blu ray)
Section d'assaut sur le Sittang = 8/10

Mission Impossible 6 = 7,5/10 (cinéma)
Doctor Strange = 7,5/10 (revu, blu ray)

Crimes dans l'extasse = 7/10 (revu, arte)
Sanctuaire = 7/10 (revu, blu ray)
It came from outer space = 7/10 (blu ray)
Mission impossible 5 = 7/10 (revu, blu ray)
House on sorority row = 7/10 (revu, blu ray)
L'odyssée du Hindenburg = 7/10 (revu)
Meet him and die = 7/10
La cité de la peur = 7/10 (revu, dvd)
Les monstres de la mer (uncut) = 7/10 (revu)
Lukas = 7/10 (ciné)
The Prowler = 7/10 (revu, blu ray)
Souviens toi l'été dernier = 7/10 (revu, blu ray)
L'homme que j'ai tué = 7/10 (revu, dvd)
The Meg = 7/10 (ciné)

Les guerrriers = 6,5/10
Deadpool 2 = 6,5/10
La compagnie des loups = 6,5/10 (revu, blu ray)
Swamp Thing = 6,5/10 (revu, dvd)
The Crimson Blade = 6,5/10

Douce Nuit Sanglante Nuit (uncut) = 6/10 (revu)

Superstition = 5,5/10 (revu)
Demonic Toys = 5,5/10

Secta Siniestra = 5/10
Ghostland = 5/10
Une heure avec toi = 5/10 (blu ray)

Zombio 2 = 4/10
Deadly Dreams = 4/10
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinephage »

J'attends pour mon palmarès, comme Green Fish, de Lee Chang-Dong, vu hier soir, vient de grimper en tête du podium, et que je vois encore Oasis ce soir, tout peut encore changer... :)
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by The Boogeyman »

Un mois d'Août éclectique en genre

• The Myth of the American Sleepover - 2010 / D.R. Mitchell _ 8
Un grand petit film. Une écriture et des interprétations toutes en belle simplicité. Un casting superbe et juste.

Image


• City of Life and Death - 2009 / L. Chuan _ 8
Reconstitution terrifiante lorgnant vers l'exercice de style surprenant et efficace - la première heure quasi muette.

Image


• BlacKkKlansman - 2018 / Spike Lee _ 7,5

Image


• Under The Silver Lake - 2018 / David Robert Mitchell_ 7,5

Image


• Coups de feu sur Broadway - 1994 / W. Allen _ 7
Vaudeville élégant et burlesque qui prend vraiment le temps de dépeindre chacun de ses personnages. L'ensemble du casting est parfait, il faut juste un temps d'adaptation pour supporter Jennifer Tilly qui offre finalement un grand numéro.

Image


• Mission: Impossible - Fallout - 2018 / Christopher McQuarrie _ 7
Une action offrant un spectacle formelle efficace mais un film trop long qui je pense ne vieillira pas très bien à cause d'un scénario peu inspiré et usant trop de redites.

Image


• Kundo - 2014 / Yoon J-b _ 7
Un mélange des genres dynamique, quoique un peu trop fouilli et ne laissant que peu de place et de temps à tous les personnages qui apparaissent.

Image
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25325
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

cinephage wrote:J'attends pour mon palmarès, comme Green Fish, de Lee Chang-Dong, vu hier soir, vient de grimper en tête du podium, et que je vois encore Oasis ce soir, tout peut encore changer... :)
ah oui, attends, je pense que Oasis, ça peut le faire :wink: :idea:
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Anorya »

Pour moi, Août au final ça donnera ça :
Image
1. Film du mois - L'inconnu du Nord Express (Alfred Hitchcock)


Image
2. Bonjour ! (Yasujiro Ozu)


Image
3. Under the silver lake (David Robert Mitchell)


Image
4. L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)


Image
5. Burning (Lee Chang-dong)
Image
Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2330
Joined: 10 May 03, 10:20

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Tom Peeping »

J’ai vu en août

Image

*** excellent / ** bon / * moyen / 0 mauvais

Mamma mia ! Here we go again (Ol Parker, 2018) 0
Pendant que Sophie s’apprête à inaugurer l’hôtel restauré de sa mère décédée, l’histoire de celle-ci est racontée en flash-backs. La suite/prequel du sympathique « Mamma Mia ! » de 2008 est une nullité comme le cinéma en produit peu. Tout est lamentable, du scénario inexistant au jeu en roue libre du casting en passant par l’incompétence de la mise en scène et des chorégraphies, dont un spectacle de patronage ne voudrait pas. ABBA abattu. Ciné

Mission impossible / Mission: Impossible (Brian De Palma, 1996) 0
A Prague, Ethan Hunt et ses coéquipiers sont chargés de mettre la main sur une liste d'espions. A part la longue partie d'introduction, à aucun moment j'ai pu m'intéresser à l'histoire racontée par ce film d'esbrouffe aux enjeux narratifs proches du zéro. Les acteurs sont mauvais (Emmanuelle Béart, Jean Reno) et les nouvelles technologies de 1996 donnent un coup de vieux qui échappe au charme du vintage. Tom Cruise, lui, est magnétique. BR FR

Sans un bruit / A quiet place (John Krasinski, 2018) *
Une famille dont la mère (Emily Blunt) va accoucher est réfugiée dans une ferme isolée et tente de survivre à des féroces créatures extraterrestres sensibles au bruit. Un thriller fantastique qui repose sur un seul postulat : les personnages doivent maintenir un silence absolu. Ca fonctionne bien parce que ça créé un suspense tendu mais le film terminé révèle sa vacuité. Une seule * donc mais dans le genre, c'est quand même pas si mal. BR UK

Big Fish & Begonia / Dayu haitang (Liang Xuan & Zhang Chun, 2016) **
Une créature spirituelle incarnée en jeune fille venue voir ce qu'est le monde des humain provoque accidentellement la noyade d'un jeune homme et ramène son âme chez les esprits sous la forme d'un petit dauphin. L'histoire assez incompréhensible de ce film d'animation chinois (très inspiré de l'univers Miyazaki) est largement compensée par sa profusion d'idées et sa splendeur visuelle. La poésie magique des plans vaut à elle seule le voyage. BR UK

La femme et le pantin / The Devil is a woman (Josef von Sternberg, 1935) *** Mon film du mois
Au carnaval de Séville, une aventurière vénale séduit un colonel retraité (Lionel Atwill en ersatz du réalisateur) et un fringant révolutionnaire (Cesar Romero). Le dernier des sept films du duo Sternberg/Dietrich est leur moins aimé mais c'est mon préféré. Le scénario se moque de l'histoire pour faire place au délire maniériste des décors et costumes qui servent d'écrin à une Marlene Dietrich au jeu outrancier. Génialement extravagant et très drôle. BR US

L’enfer de la corruption / Force of evil (Abraham Polonsky, 1948) ***
Un avocat lié au Milieu tente d'aider son frère, petit banquier illégal, à s'élever dans le business. Sur un scénario complexe, un Film Noir qui privilégie le pourrissement et les conflits psychologiques des personnages à l'action : les dialogues ont une franche orientation existentielle. John Garfield est magnétique (comme toujours) en anti héros solitaire tiraillé entre serment, crime et famille. Flingues et pépées en seraient superfétatoires. BR UK

Frankenstein (Bernard Rose, 2015) **
A L.A., un chercheur imprime en 3D un être humain qui s'échappe du labo. Le sens du génial roman de Mary Shelley n'est pas dénaturé dans cette intéressante transposition contemporaine centrée sur le Monstre, un Adonis qui développe des tumeurs défigurantes. La férocité de la société envers ses marginaux est dénoncée dans des scènes de hard gore et le jeune acteur Xavier Samuel assure sous son maquillage saignant. Image finale nulle. BR FR

A girl walks home alone at night (Ana Lily Amirpour, 2014) *
Dans une banlieue d'Iran, la rencontre d'un homme et d'une femme vampire. Ce film en N&B produit et tourné aux US mais de réalisatrice, de langue et d'acteurs persans part du tchador comme cape vampirique. L'attaque virulente contre les interdits du régime iranien est judicieusement menée, il y a plein d'idées et les images sont soignées mais l'ambition et la prétention affichées de vouloir faire un film d'art pour festivals m'ont cassé les pieds. BR UK.

Que la lumière soit / Let there be light (John Huston, 1946) ***
Dans un hôpital du New Jersey, les traitements de soldats revenus de la guerre avec des symptômes psychologiques post-traumatiques (PTSD). Ce documentaire de commande de l'US Army fut invisible jusqu'en 1981, officiellement par respect de leur vie privée. Le savoir faire de Huston dans le découpage, la voix off (de Walter Huston) et la musique appliqués aux visages et aux mots des GIs en font un film d'une humanité bouleversante. BR US

La vie de plaisir (Albert Valentin, 1944) **
Le gérant d'un cabaret prospère (Albert Préjean) épouse la fille d'aristocrates ruinés (Claude Génia) et expérimente l'hypocrisie de la haute société. La demi-heure d'installation est un peu poussive mais la suite est un dynamitage réjouissant des conservatismes porté une construction rusée et les dialogues de Charles Spaak. Entre "La règle du jeu" et "Le charme discret de la bourgeoisie", un pamphlet féroce sous l'habit du mélodrame.

A very English scandal (Stephen Frears, 2018) ***
De 1962 à 1979, la chute du brillant politicien Jeremy Thorpe suite à sa liaison homosexuelle avec un garçon instable. L'affaire de moeurs et de politique qui a défrayé la chronique britannique lors du procès de 1979 est racontée par ce téléfilm BBC de 3h en une tragicomédie superbement mise en scène par Frears. Ben Whishaw est excellent en gigolo perturbé et Hugh Grant, méconnaissable, y trouve de loin le meilleur rôle de sa carrière. DVD UK

Le criminel / The stranger (Orson Welles, 1946) **
En 1946, un enquêteur international (Edward G. Robinson) vient déloger un officier nazi (Orson Welles) qui tente de se refaire dans une bourgade du Connecticut. Tourné en 1945, ce Film Noir est l'une des premières fictions à aborder de front la fuite des nazis et les camps de concentration (dont on voit des images). Ça et la mise en scène baroque de Welles en font un film passionnant. Le jeu outrancièrement nerveux de Loretta Young est pénible. BR US

Une femme fantastique / Una mujer fantastica (Sebastian Lelio, 2017) **
Santiago, la maîtresse transexuelle d'un notable est rejetée par la famille de celui-ci quand il meurt subitement. Entièrement porté par l'actrice transgenre Daniela Vega, ce film chilien où le mélodrame n'a aucune place montre le parcours difficile d'une femme proscrite à plusieurs titres. La mise en scène suit son cheminement déterminé dans le deuil et la résilience avec une dignité et un refus du sensationnel un peu forcés. Oscar 2018. BR UK

Love hunters / Hounds of love (Ben Young, 2016) *
A Perth, un couple de sociopathes enlève et martyrise une étudiante. Inspiré d'un fait divers de 1986, ce torture porn australien ne lésine pas sur la violence mais s'attache un peu plus à l'aspect psychologique que physique. Le casting est de qualité et la mise en scène, dans un genre codifié à l'extrême, tente l'élévation malgré quelques choix putassiers dans la B.O. et le découpage. Mais le film ne va pas plus loin que l'histoire qu'il raconte. BR DE
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13466
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Zelda Zonk »

Pas vu grand chose en août, mais le tiercé suivant s'impose :



Les nouveaux sauvages : 8/10

Image


Moi, Tonya : 6,5/10

Image


BlacKkKlansman : 6,5/10

Image
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11850
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by MJ »

1. Anatahan (Josef von Sternberg)

Image

2. The Terrorrizers (Edward Yang)

Image

3. One Year In A Life Of Crime (Jon Alpert)



4. Gangbyun Hotel(Hong Sang-soo)

Image

5. Strong Island (Yance Ford)

Image

Et parmi les premiers Woody Allen, un plaisir particulier devant Bananas...
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48617
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Pas de film pour moi ce soir, donc mon top 5 a cette gueule là :

1.
Image
Under the Silver Lake - David Robert Mitchell

2.
Image
Modern Romance - Albert Brooks

3.
Image
I Am The Pretty Thing That Lives in the House - Osgood Perkins

4.
Image
À voix haute - Stéphane De Freitas & Ladj Ly

5.
Image
La Secte - Michele Soavi
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15636
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Watkinssien »

MJ wrote:1. Anatahan (Josef von Sternberg)

Image
8)
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21613
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Et bien pour ce mois ci ce sera donc Bergman, ce n'est pas la première fois et c'est toujours un plaisir intense de découvrir cette filmographie.
A côté de ça le plaisir de découvrir le dernier Soderbergh, l'excellent The intruder de Corman, et un renouement avec Pedro Almodóvar.
Image
Image
Image
Image
Le mois complet :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Films découverts ou redécouverts :

Le visage (Ansiktet), de Ingmar Bergman (1958) : 8,5/10

Logan Lucky, de Steven Soderbergh (2017) : 8/10
The intruder, de Roger Corman (1962) : 8/10
En chair et en os (Carne trémula), de Pedro Almodóvar (1997) : 8/10

L'affaire Roman J. (Roman J. Israel, Esq.), de Dan Gilroy (2018) : 7,5/10
La chambre bleue, de Mathieu Amalric (2014) : 7,5/10
Coffy, la panthère noire de Harlem (Coffy), de Jack Hill (1973) : 7,5/10

Place publique, de Agnès Jaoui (2018) : 7/10
La bataille des V-1 (Battle of the V-1), de Vernon Sewell (1958) : 7/10
Le départ, de Jerzy Skolimowski (1967) : 7/10
Comme un chien enragé (At close range), de James Foley (1986) : 7/10

Criminal Squad (Den of thieves), de Christian Gudegast (2018) : 6,5/10
Dans la brume électrique (In the electric mist), de Bertrand Tavernier (2009) : 6,5/10
Un mari presque fidèle (The constant husband), de SIdney Gilliat (1955) : 6,5/10
Eight hours of terror (Hachijikan no kyôfu), de Seijun Suzuki (1957) : 6,5/10

Dans la brume, de Daniel Roby (2018) : 6/10
Hercule contre les fils du soleil (Ercole contro i figli del sole), de Osvaldo Civirani (1964) : 6/10

Crimes et délits (Crimes and misdemeanors), de Woody Allen (1989) : 5/10

El presidente (La cordillera), de Santiago Mitre (2018) : 4/10

Films revus : Hors compétition :

Collateral, de Michael Mann (2004) : 9,5/10
Borsalino, de Jacques Deray (1970) : 9,5/10
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3839
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

Un contemporain (mais quel hommage aux naphtas seventies !), une fois n'est pas coutume, vient prendre la 1ère place de ce mois. Suivent un western atypique de Sirk, un film jubilatoire de Jean Rouch, et deux italiens dont un Pietrangeli avec une Simone Signoret touchante dans un beau film sur le désenchantement et le film du mois avec Sordi pour garder le moral au beau fixe.

1. Heat...Michael Mann

Image

2. Take me to town...Douglas Sirk

Image

3. Cocorico Monsieur Poulet...Jean Rouch

Image

4. Adua e le compagne...Antonio Pietrangeli

Image

5. Profession Magliari...Francesco Rosi

Image
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21613
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

John Holden wrote: 1. Heat...Michael Mann

Image
8)