Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93007
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

8)
Lockwood
Assistant(e) machine à café
Posts: 123
Joined: 23 Aug 15, 20:39

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Lockwood »

Le mois de Janvier 2018 restera comme une excellente cuvée de mon côté (la meilleure depuis longtemps)
surtout du côté des westerns en fait:

Film du mois:

L'homme de l'Ouest - Anthony Mann

Image

2- Le Shérif - Robert D. Webb

Image

3- Winchester 73

Image
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1752
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinéfile »

Très belle découverte hier soir grâce à Arte :

Image
Le Silencieux (Pinoteau)

A noter une superbe BO, poignante et mélancolique comme le film, merveilleusement distillée dans le métrage :



Coup de coeur :D
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Major Tom »

cinéfile wrote:Très belle découverte hier soir grâce à Arte :

Image
Le Silencieux (Pinoteau)
Ah oui. :D

Si tu aimes les films dans ce genre, Lino en avait fait un autre assez proche avec Deray quelques années plus tard, Un Papillon sur l'épaule, écrit par Jean-Claude Carrière et Tonino Guerra tout de même. Il est moins "populaire" qu'un Silencieux (ou évidemment La 7ème Cible, retrouvailles du trio Ventura/Pinoteau/Dabadie) et sûrement plus... "bizarre" disons, mais c'est à peu près le même esprit espionnage/film noir, avec pauvre type pris dans l'engrenage.

Si tu ne connais pas non plus, il y a aussi Espion, lève-toi, une très bonne histoire d'espionnage signée cette fois Audiard, sur la musique géniale de Morricone, qui sauvent - un peu - la mise en scène de feignasse d'Yves Boisset (c'était la mode de la steadicam et il te fout ça partout, pour gagner du temps et ne fait même pas gaffe aux projos dans le plan ; et c'est donc le début de la mode "réalisation façon épisode de Julie Lescaut" au cinéma). Il est largement regardable, mais c'est rageant de se dire qu'avec un bon metteur en scène, ce film aurait été parfait.
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23392
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Pour le navet de l'année, c'est bon, plus besoin de chercher

Image
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3833
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

1938 fut certainement en qualité comme en quantité une des années les plus brillantes de l'époque classique du cinéma français (La bête humaine/Café de Paris/Le schpountz/Le roman de Werther/Le quai des brumes/Mollenard/Hôtel du Nord/La femme du boulanger/L'étrange Monsieur Victor/Les disparus de St Agil/Remontons les champs-Elysées, L'entraîneuse, pour ne citer que ceux là) et ce n'est pas La maison du maltais de Pierre Chenal qui viendra nuancer le constat. Peut être au passage le rôle le plus marquant et élaboré de Viviane Romance et Marcel Dalio, un an avant La régle du jeu, déjà au centre de toutes les attentions qui le mérite amplement. Un grand film français qui mériterait (si toutefois le matériel existant le permettait) une restauration soignée.

Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14679
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Demi-Lune »

AtCloseRange wrote:Pour le navet de l'année, c'est bon, plus besoin de chercher

Image
Ouais mais y a Telly Savalas, dedans. Respect.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Max Schreck »

Demi-Lune wrote: Ouais mais y a Telly Savalas, dedans. Respect.
C'est exactement ce que j'allais écrire.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23392
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Max Schreck wrote:
Demi-Lune wrote: Ouais mais y a Telly Savalas, dedans. Respect.
C'est exactement ce que j'allais écrire.
Si seulement...
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21586
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

John Holden wrote:1938 fut certainement en qualité comme en quantité une des années les plus brillantes de l'époque classique du cinéma français (La bête humaine/Café de Paris/Le schpountz/Le roman de Werther/Le quai des brumes/Mollenard/Hôtel du Nord/La femme du boulanger/L'étrange Monsieur Victor/Les disparus de St Agil/Remontons les champs-Elysées, L'entraîneuse, pour ne citer que ceux là) et ce n'est pas La maison du maltais de Pierre Chenal qui viendra nuancer le constat. Peut être au passage le rôle le plus marquant et élaboré de Viviane Romance et Marcel Dalio, un an avant La régle du jeu, déjà au centre de toutes les attentions qui le mérite amplement. Un grand film français qui mériterait (si toutefois le matériel existant le permettait) une restauration soignée.

Image
Je vais sortir le DVD tiens. J'aime beaucoup Dalio en plus.
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1752
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinéfile »

Major Tom wrote: Un Papillon sur l'épaule
Espion, lève-toi
Déjà vus ces deux-là. Et effectivement, j'y ai repensé en découvrant Le Silencieux.

J'avoue avoir été moyennement emballé par Un papillon.., qui est un film très étrange en effet. Beaucoup aimé Espion, lève to en revanche. Je ne garde pas de souvenir particulier de la réal de Boisset. Ce dont je me souviens surtout c'est des ouvertures de plan en voix-off, du style : "Porte de St Cloud, 29 Janvier, 14h47" :lol: ). Sur la page wikipedia, des incohérences temporelles ont même été relevées (re- :lol:)

Du coup, je suis intéressé par la Septième cible, le dernier Lino si je ne m'abuse.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Major Tom »

cinéfile wrote:Je ne garde pas de souvenir particulier de la réal de Boisset. Ce dont je me souviens surtout c'est des ouvertures de plan en voix-off, du style : "Porte de St Cloud, 29 Janvier, 14h47" :lol: ). Sur la page wikipedia, des incohérences temporelles ont même été relevées (re- :lol:)
Ouais, c'est ce qui amplifie l'aspect bricolé rapidos (le côté "vite les enfants, je veux rentrer bouffer") de la mise en scène. On dirait que Boisset s'en fout, ou alors c'est fait exprès... :lol:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
20h43. Mmh mmh.
D'accord...
Et dans un des plans suivants :
Image
:lol:

Encore plus fort, dans le même plan :

Image
:mrgreen:

Mais ça reste des erreurs qu'on peut ne pas remarquer si on ne fait pas gaffe, ça passe, "à la rigueur". Le pire pour moi ça a été les plans en steadicam, notamment ici :
Pour gagner du temps j'imagine (ou alors pour saboter son propre film), Boisset a installé une lampe sur sa caméra, comme les caméras de reportages. Quelle bonne idée. Du coup, en mouvement dans les escaliers par exemple, on voit des ombres qui bougent dans tous les sens sur les murs. Et pourtant, ils avaient des projecteurs, d'ailleurs on en voit même un ici :

Image

Ce plan m'a carrément fait sortir du film (une fois qu'on le remarque, on ne voit que ça), et encore aujourd'hui je suis incapable de suivre et comprendre cette scène de dialogues dans l'intrigue. À chaque fois je suis trop hypnotisé par la non-mise en scène de ce plan mal cadré pour ne rien arranger. :lol:
cinéfile wrote:Du coup, je suis intéressé par la Septième cible, le dernier Lino si je ne m'abuse.
Ah oui, précipite-toi parce qu'il est pas mal du tout, même si on est plus proche d'un film grand public. C'est un peu le "bon film à suspense" qu'on savourait le dimanche soir en prime sur TF1. Excellente idée de départ, avec un bon suspens justement (scénario et surtout dialogues toujours impeccables de Dabadie), et des acteurs géniaux (Lino mais aussi Poiret, Massari et surtout Bacri en seconds rôles). Quelques défauts : prépare-toi, car il faut supporter une des pires musiques jamais écrites par Vladimir Cosma (je sais, au début tu diras "Il exagère, elle est très bien", mais quand tu l'auras entendue pour la 10ème fois, tu verras, tu seras tenté de couper le son). :mrgreen:
Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15630
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Watkinssien »

cinéfile wrote:)

Du coup, je suis intéressé par la Septième cible, le dernier Lino si je ne m'abuse.
Non, il fait une apparition dans La Rumba de Roger Hanin... :)
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48553
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Rick Blaine wrote:Massacre à la tronçonneuse (The Texas chainsaw massacre), de Tobe Hooper (1974) : 4/10
What ?
(donc là normalement, dans 2-3mn, y a Jeremy Fox qui vient dire qu'il est totalement d'accord)
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21586
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Flol wrote: (donc là normalement, dans 2-3mn, y a Jeremy Fox qui vient dire qu'il est totalement d'accord)
Non, sa note sur le site est bien meilleure. :mrgreen:

En ce qui me concerne, je vois la richesse thématique du film (l'absorption de la contre culture par la société de consommation, la violence du vietnam, ...) mais le film en lui même, il ne me passionne pas du tout. D'abord parce que les mécaniques de terreur fonctionnent très peu sur moi au cinéma, ensuite parce que je ne m'attache pas à ce que je vois. Ca reste un slasher, avec des personnages tout à fait anodins et une séquence d’événements qui me laisse froid. J'ajoute que la fin, avec les hurlements de la nana, m'a parue longue comme un jour sans pain. Je ne rejette pas ce type de film, je vois même des qualités objectives à celui ci, mais ça ne me parle pas du tout.