Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10559
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Jeremy Fox wrote:Février 2018


Film du mois


Image


Films découverts, redécouverts ou revus (Hors compétition) par ordre décroissant d'appréciation
* Good Time : Ben & Joshua Sadfie 2017 : 7.5/10
Je vais finir par complexer de ne pas avoir aimé :?
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25252
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

Top 7 de Janvier (films notés 7.5 et plus). 32 films vus.

1.
Image

2.
Image

3.
Image

4.
Image

5.
Image

6.
Image

7.
Image

recap' complet du mois : http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 6#p2662136
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Ben Castellano »

Film d'un petit mois, cette très belle découverte d'un réalisateur que je ne connaissais pas du tout, une oeuvre où il fait bon se dissoudre :

Le Labyrinthe des rêves - Sogo Ishii (1997) - 8/10

Image

Autres (re)découvertes
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92963
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Cool aussi pour le Leroy et le De Broca.

Quant au Asquith cité deux fois de suite un peu au-dessus, il commence à m'intriguer. Rappelez moi par quel biais peut-on le voir ?
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25252
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

Jeremy Fox wrote:Cool aussi pour le Leroy et le De Broca.

Quant au Asquith cité deux fois de suite un peu au-dessus, il commence à m'intriguer. Rappelez moi par quel biais peut-on le voir ?
Evasion (son titre français) est passé sur TCM lors de l'integrale Asquith en 2016 je crois, donc soit un enregistrement ou recupéré sur le net, soit un dvd UK, je pense. Pour enfoncer le clou, il faiait partie de mes decouvertes naphtas 2016.

Pour ma part, merci a John Holden d'avoir mis en lumiere Nowhere to go, excellent polar UK (ça devient une habitude dans ce genre, avec Jigsaw, Payroll et quelque autres....)
Last edited by Jack Carter on 1 Feb 18, 10:47, edited 1 time in total.
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22699
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinephage »

Un bon mois avec 45 films vus ce mois-ci. Triomphe de l'animation, avec Coco au sommet du podium.

En mention spéciale, une mini-série d'animation évoquée par ailleurs, Over the Garden Wall. Aussi inventive qu'originale et, surtout, touchante (beaucoup d'émotion à la fin), cette mini-série tient du chef d'oeuvre en son genre.

Derrière, quelques titres se partagent la part du lion :
Hunt for the Wilderpeople, de Taika Waititi, dont il est facile de comprendre pourquoi Hollywood l'a fait venir, et que je recommande aux fans de Sam Neill.
Puis Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, de Martin McDonagh (les panneaux de la vengeance), qui m'a saisi autant par la performance de ses comédiens que par sa logique en emboitement qui détourne les codes du film d'enquête.

Pour évoquer en vrac mes autres découvertes que je recommande fortement :
Bad Boy Bubby, de Rolf de Heer (1993), un film dérangeant au départ, mais qui parvient à dépasser son postulat de départ pour construire un personnage cinématographique fascinant.
Mister Vampire 3, de Ricky Lau (1987), précurseur de fantômes contre fantômes, drôle, débordant d'idées, et certainement le plus inventif des films de cette série.
La Cordillera / El Presidente, de Santiago Mitre, que je recommande aux amateurs de thrillers politique, un film porté par Ricardo Darin qui est autant le portrait fictif d'un politique redoutable qu'une réflexion politique pertinente sur le statut des pays d'Amérique du Sud.
Memories, Kôji Morimoto, Tensai Okamura & Katsuhiro Otomo (1998), un film composé de 3 sketches de science-fiction, chacun très inventif et visuellement superbe, dans des registres suffisamment différents pour éviter toute répétition.
Ikarie XB 1, de Jindrich Polák (1963), récit est-européen d'un voyage spatial, aux motifs visuels fascinants, à l'intrigue qui séduira les amateurs de Star Trek et autres récit du genre. Très intéressant et bien plus qu'une simple curiosité.
Le monde perdu, de Harry Hoyt (1925), un récit d'exploration à l'ancienne (A.C.Doyle), qui allie dinosaures, séquences comiques et intrépides reporters... On se s'ennuie pas une seconde, le film est vif et très sympa. Sans doute une bonne approche du cinéma muet pour les enfants.
Darkest Hour, de Joe Wright, où la mise en scène inventive du réalisateur britannique est modérée au service d'un récit historique dominé par une interprétation remarquable de Gary Oldman et une belle série de phrases historiques qu'on redécouvre avec bonheur.
Coming home, de Hal Ashby (1978), film sur le douloureux retour de la guerre du Viet-Nam, et plaidoyer pacifiste, illustré par une bande originale qui abonde en classiques de la période, et très bien joué par le triangle Jane Fonda-Jon Voight-Bruce Dern.

Un mois dominé, donc, par les sujets politiques, et les relations hommes-femmes au crible de l'ancien monde (Barbarella, A boy and his dog, les grandes manoeuvres, pour les titres les plus significatifs).
Je garde quelques belles images en tête, le bus de Priscilla folle du désert, sur le toit duquel Guy Pearce fait voler ses voilages extravagants dans le vent, les magnifiques décors de la belle et la bête, version Juraj Herz, certains plans incroyablement beaux de Zardoz (on m'avait prévenu pour le kitsch, mais la photo du film est vraiment superbe), et le très sexy générique d'ouverture de Barbarella, d'un érotisme mémorable.
Musicalement, je ne résiste pas au plaisir de partager Potatoes and Molasses, titre phare de Over the Garden Wall...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
aelita
Accessoiriste
Posts: 1769
Joined: 28 Dec 13, 18:34

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by aelita »

Rétrospective Asquith en mars/avril 2015 sur TCM (j'ai loupé celui-là). Certains ont pu être rediffusés après.
Effectivement Ikarie XB 1 c'est très bien . Film vu l'an dernier lors d'une ressortie salles. Le film était présenté comme une sorte de prédécesseur de 2001 l'odyssée de l'espace (sans doute essentiellement visuellement). J'ignore si Kubrick connaissait le film et si on peut donc le considérer comme une influence...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14679
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Demi-Lune »

cinephage wrote:Memories, Kôji Morimoto, Tensai Okamura & Katsuhiro Otomo (1998), un film composé de 3 sketches de science-fiction, chacun très inventif et visuellement superbe, dans des registres suffisamment différents pour éviter toute répétition.
J'avais été très déçu, perso. Les deux premiers segments sont vraiment anecdotiques (le second avec le contaminé est par ailleurs bien lourdingue). Par contre le Otomo est un petit chef-d’œuvre de l'animation.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25252
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

aelita wrote:J'ignore si Kubrick connaissait le film et si on peut donc le considérer comme une influence...
Si, et je crois qu'il s'en est inspiré, ou du moins, se l'etait fait projeté lors de la preparation de 2001.
.
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92963
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Merci :wink:
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22699
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinephage »

Demi-Lune wrote:
cinephage wrote:Memories, Kôji Morimoto, Tensai Okamura & Katsuhiro Otomo (1998), un film composé de 3 sketches de science-fiction, chacun très inventif et visuellement superbe, dans des registres suffisamment différents pour éviter toute répétition.
J'avais été très déçu, perso. Les deux premiers segments sont vraiment anecdotiques (le second avec le contaminé est par ailleurs bien lourdingue). Par contre le Otomo est un petit chef-d’œuvre de l'animation.
Si le sketch comique est effectivement anecdotique, je ne boude pas mon plaisir d'avoir bien ri pendant une grosse partie de son déroulement, et puis le comique s'accomode bien du format court.
En revanche, pas d'accord sur le premier sketch, qui est un véritable moment de space opera, grandiose et visuellement magnifique, et qui m'a certainement plus séduit encore que le Otomo, qui est certes une fable à portée plus universelle, mais où la SF s'efface un peu derrière la métaphore...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
aelita
Accessoiriste
Posts: 1769
Joined: 28 Dec 13, 18:34

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by aelita »

Jack Carter wrote:
aelita wrote:J'ignore si Kubrick connaissait le film et si on peut donc le considérer comme une influence...
Si, et je crois qu'il s'en est inspiré, ou du moins, se l'etait fait projeté lors de la preparation de 2001.
.
Merci. Ca m'avait semblé tout de même trop "apparenté" (en ce qui concerne la direction artistique) pour que ce ne soit qu'une coïncidence.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)
User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2730
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Harkento »

Un seul gros coup de coeur pour le mois de janvier avec 34 films vus. Sinon, j'ai vu plein de films très sympathiques.
Mon Top8 de Janvier :

1. Dans un recoin de ce monde (Sunao Katabuchi)
Image

2. Antoine et Antoinette (Jacques Becker)
Image

3. Baby Cart II : L'enfant massacre (Kenji Misumi)
Image

4. Pentagon papers (Steven Spielberg)
Image

5. Partie de campagne (Jean Renoir)
Image

6. J.S.A. (Park Chan-Wook)
Image

7. White God (Kornél Mundruczó)
Image

8. Godzilla (Ishirô Honda)
Image

Mais aussi : Mélodie pour un meurtre (Harold Becker), Baby Cart IV : L'âme d'un père, le coeur d'un fils (Buichi Saitô), Powder (Victor Salva), Iron Sky (Timo Vuorensola), Oslo, 3 août (Joachim Trier), Fantômes en fête (Richard Donner) & Mortelle randonnée (Claude Miller)
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Max Schreck »

Mois de janvier qui m'a correctement comblé, avec un tiercé de tête plutôt riche en émotions, mais aussi quelques vraies déceptions (DeBlois, Sollima).


Image
1. The Outsiders - the complete novel (Coppola), bouleversant de beauté et de poésie

Image
2. Lorenzo's oil (Miller), puissant

Image
3. Microbe et Gasoil (Gondry), charmant


Films découverts
Insidious (Wan), vraiment mauvais, d'une désolante pauvreté d'imagination
Au bout du conte (Jaoui), ça se suit joliment, mais les éléments de conte de fée plombent davantage le film qu'ils ne lui apportent
How to train your dragon 2 (DeBlois), j'apprécie les prouesses techniques et l'effort fait sur le registre de l'émotion, mais ne peux me départir de l'impression d'une suite un peu forcée
Welcome (Lioret), bon film, honnête et bien ficelé, que j'aurais néanmoins aimé plus vibrant
Profils paysans 3, la vie moderne (Depardon), 3e volet qui ne conclut pas vraiment mais qui complète le tableau (un peu triste) de cette poignée de destins
Citta' violenta (Sollima), désespérément vide

Films revus (Hors compétition)
Gone with the wind (Selznick), un regal cinématographique, même si dramaturgiquement pas toujours convaincant
Summer of Sam (Lee), du très bon cinéma
Azur & Asmar (Ocelot), splendide et franchement pas loin du chef-d'œuvre


Séries TV
The Killing (version danoise) (S.1), une efficacité malheureusement diluée par sa durée démesurée qui finit par rendre tout le projet artificiel
Homeland (S.5), extraordinaire récit d'espionnage aux moments forts
Show me a hero (S.1), en cours...
The Office U.K. (S.1), en cours...
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16781
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Profondo Rosso »

Jack Carter wrote:
Jeremy Fox wrote:Cool aussi pour le Leroy et le De Broca.

Quant au Asquith cité deux fois de suite un peu au-dessus, il commence à m'intriguer. Rappelez moi par quel biais peut-on le voir ?
Evasion (son titre français) est passé sur TCM lors de l'integrale Asquith en 2016 je crois, donc soit un enregistrement ou recupéré sur le net, soit un dvd UK, je pense. Pour enfoncer le clou, il faiait partie de mes decouvertes naphtas 2016.
Vu dans cette édition UK https://www.amazon.co.uk/Young-Lovers-D ... ung+lovers

Image

Pas de sous-titres malheureusement mais c'est assez simple à suivre pas d'accent rédhibitoire ou de vocabulaire trop compliqué :wink: