Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14346
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Demi-Lune »

Thaddeus wrote:3. La Ciociara (Vittorio De Sica, 1960)
Aaaah, tu fais plaisir là. Superbe, ce De Sica. Sophia Loren n'a pas volé son Oscar.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Thaddeus »

ET son Prix d'interprétation cannois. Quelle splendeur, cette femme. :oops:
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14346
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Demi-Lune »

Thaddeus wrote:Bonus Court-métrage :
Meshes of the Afternoon (Maya Deren & Alexander Hammid, 1943)


Image
Tiens c'est marrant, en voyant cette photo, j'ai enfin mis le doigt sur le truc qui me titillait depuis que j'ai vu le court-métrage. Cette forme drapée de noir et sans visage, elle me faisait penser à quelque chose, sans que j'arrive à dire quoi.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Thaddeus »

Exact ! C'est très bien vu.

Quel film fascinant, ce Meshes of the Afternoon quand même. Lorsque la séquence vue en boucle est à la fin comme "relue" à travers les mailles de la réalité (si l'on peut dire), et que l'homme remplace cette silhouette sans visage, c'est un vertige qui nous prend.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14346
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Demi-Lune »

Carrément. C'est vraiment une belle découverte.
Dès le plan inaugural, on est embarqué dans le malaise. Ce bras irréel et filiforme qui semble descendre du ciel à la perpendiculaire... brrr.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Je suis loin d'être aussi emballé que vous (un peu plus que Père Jules cependant). Le court-métrage m'a rattrapé sur la fin (peut-être qu'une deuxième vision remettrait les choses en place maintenant que les choses s'incarnent un peu plus).
Je me dis qu'Hitchcock (Vertigo - je pense à la scène de l'escalier) et Lynch (Mulholland Drive) ont sans doute dû le voir mais ça n'est pas suffisant pour que j'y trouve mon compte.
Image
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22292
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by cinephage »

Petite synthèse d'un mois très asiatique, notamment pour ce qui concerne le haut de bilan. Je dois dire que le niveau global est assez remarquable, ce mois-ci :

Voyage à Tokyo, de Yasujiro Ozu (1953), se révèle comme le chef d'oeuvre annoncé. Etant très fan d'Ozu en général, j'ai longuement repoussé le visionnage de ce qui est souvent présenté comme son meilleur film, sans doute par peur d'être un peu déçu. Et c'est tout le contraire, il s'agit d'un film magnifique, d'une grande pudeur et d'une immense sensibilité, qui m'a profondément bouleversé tellement, en cours de visionnage, les notions de "meilleur film" et autre se sont estompées face à la force tranquille du récit et aux personnages.

Lumière d'été, de Jean Grémillon (1943) est un drame poignant, un récit grave dans lequel chacun suit sa voie, avec des dialogues de Prévert, très justes, et une façon de filmer paysage de montagne et friche industrielle tout à fait unique. Il vient de ressortir en salle, je le recommande vraiment à ceux qui ont l'occasion d'aller le découvrir.

Le grand attentat, d'Eiichi Kudo (1964) est un excellent chambarra. L'action y est filmée caméra à l'épaule, avec une modernité saisissante. Les personnages sont nombreux, mais ils sont tous attachants et ont une personnalité bien tracée et perceptible. Au final, on aboutit à un film qui évoque quelque chose entre les 12 salopards et les 7 samourais, et laisse un souvenir durable. Mention spécial à un personnage féminin mémorable.

Le sang du damné, de Hideo Gosha (1966), un magnifique polar dans lequel Tatsuya Nakadai déploie son charme à la manière d'un Alain Delon. Mention spéciale à une BO très jazzy et bien fichue.

Le bonheur, d'Agnes Varda (1965), dans lequel la cinéaste "démonte le message de la publicité en empruntant son propre vocabulaire". Un film tout à fait spécial, mais d'une grande pertinence.

L'intendant Sansho, de Kenji Mizoguchi (1954), est un très bon film du cinéaste, dans lequel la précision des cadrages et du découpage appuie là où ça fait mal. Il est intéressant que ce film, qui évoque une nouvelle fois un personnage féminin en souffrance, le fasse cette fois-ci par la marge, en suivant un autre personnage. Définitivement un film à revoir.

Dodsworth, de William Wyler (1936). Voici un film qui ressemble beaucoup à un autre film,de Borzage, que j'ai aussi vu ce mois-ci : They had to see Paris. L'argument de départ est simple, une famille américaine "moyenne", devenue riche, voyage en Europe, parce que l'épouse fantasme une Europe de mondanités et de distinction fantasmée. Dans les deux films, les Européens, nobles déchus, gigolos ou petits mondains, font rêver madame, tandis que le pragmatisme de Monsieur déchiffre les apparences et perce à jour les profiteurs. Le Borzage est une comédie familiale, le Wyler un film d'amour. Ce dernier a très nettement l'avantage. Beaucoup plus fin (une fois n'est pas coutume), il offre aussi à Walter Huston un de ses meilleurs roles.

Derrière ces très gros coups de coeur, je note la découverte d'El Chuncho à la Cinémathèque dans une copie de toute beauté. Un excellent western. J'ai achevé la révision des Harry Potter dans un bref délai, et je dois dire qu'à la révision, l'ensemble reste assez impressionnant, au delà de la réussite ponctuelle de tel ou tel opus : aucun projet, étalé sur une telle durée, n'a su auparavant préserver pareille cohérence, que ce soit au niveau du casting, du visuel, du récit, de l'univers, tout en accompagnant la maturité du public présumé du film (premiers films simples, derniers films complexes et pessimistes). Cette révision sur une courte durée l'atteste de façon très nette, et se révèle largement plus gratifiante que le visionnage annuel en salle (à chaque fois j'avais tout oublié de l'épisode précédent :oops: ). Mention spéciale aux Hauts de Hurlevent version Andrea Arnold, qui m'a soufflé visuellement.
Dans le documentaire de Shohei Imamura, En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus, une conversation au coin du feu me restera longtemps en tête.

Niveau déception, Fritz the Cat (Ralph Bakshi, 1972) est vraiment un film d'animation très médiocre, et il ne doit sans doute son "prestige" qu'à sa représentation transgressive des années 60 (du sexe dans un dessin animé, quel choc). Je veux croire que la BD de Crumb lui est supérieure.
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Anorya »

Film du mois et top 5



Image
1. BLOW OUT - Brian de Palma



Image
2. Matalo - Cesare Canevari



Image
3. La grande aventure Lego - Phil Lord + Christopher Miller



Image
4. La possédée du vice - Piero Vivarelli



Image
5. La fille du 14 juillet - Antonin Peretjako



Plus de détails à venir prochainement sur le topic films du mois de mars...
Image
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by julien »

Anorya wrote:
Image
4. La possédée du vice - Piero Vivarelli
Hé tu m'en avais pas parlé de celui-là. C'est plus proche du nanar ou de la bonne série B ?
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
Hitchcock
Electro
Posts: 967
Joined: 9 Dec 13, 13:34
Location: Londres

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Hitchcock »

Excellent choix Anorya :)
Bon sinon, mois à peine commencé et déjà un très sérieux prétendant, peut-être à chercher du côté du film d'animation cette fois :
Image
The Plague Dogs de Martin Rosen (1982)
C'est frappant de maîtrise technique et scénaristique, en effet l'animation et les décors sont tout simplement magnifiques. Les deux personnages principaux, très attachants, permettent de délivrer un message extrêmement touchants. Et puis quand même, ce n'est tous les jours qu'on voit ça dans un dessin animé :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Un des meilleurs films d'animation vus depuis un bon moment.
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2592
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Frances »

Hitchcock wrote:Excellent choix Anorya :)
Bon sinon, mois à peine commencé et déjà un très sérieux prétendant, peut-être à chercher du côté du film d'animation cette fois :

The Plague Dogs de Martin Rosen (1982)
C'est frappant de maîtrise technique et scénaristique, en effet l'animation et les décors sont tout simplement magnifiques. Les deux personnages principaux, très attachants, permettent de délivrer un message extrêmement touchants. Et puis quand même, ce n'est tous les jours qu'on voit ça dans un dessin animé :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Un des meilleurs films d'animation vus depuis un bon moment.
Tu fais bien de le remettre en avant. Ça va peut être me décider à le voir même si je crains des passages difficiles à supporter.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 44813
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Il existe un topic consacré au film, dans lequel on en dit le plus grand bien :
http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... =3&t=27254
Hitchcock
Electro
Posts: 967
Joined: 9 Dec 13, 13:34
Location: Londres

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Hitchcock »

Ratatouille wrote:Il existe un topic consacré au film, dans lequel on en dit le plus grand bien :
http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... =3&t=27254
Merci :)
Prochain objectif : Découvrir Watership Down maintenant :D
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48630
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Boubakar »

Hitchcock wrote:Prochain objectif : Découvrir Watership Down maintenant :D
Il est dispo en zone 1 (avec sous-titres français).
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Anorya »

julien wrote: Hé tu m'en avais pas parlé de celui-là. C'est plus proche du nanar ou de la bonne série B ?
Ah parce que je l'ai vu la semaine après que nous soyons allé voir Phantom of the paradise. C'était avec Johell lors des séances des 20 ans de série B à la Cinémathèque. Et c'est une bonne série B un peu érotique filmée avec une mise en scène solide, parfois assez proche du documentaire quand elle ne crée pas d'étranges moments oniriques et une musique assez sympathique. Une bonne surprise. :)
Hitchcock wrote:Excellent choix Anorya :)
Bon sinon, mois à peine commencé et déjà un très sérieux prétendant, peut-être à chercher du côté du film d'animation cette fois :
Image
Merci ! Et The plague dogs c'est très bien oui.
Bon, on en ressort complètement déprimé à la fin hein. :oops:
Image