Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19824
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Alexandre Angel wrote:PODIUM DE MAI

1-Image
8)
vic
viking
Posts: 3551
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by vic »

Mai 2020, riche en merveille, a permis de confirmer l'excellence de Yoji Yamada (j'ai cru un moment qu'il allait occuper tout le podium) et de Masahiro Shinoda, d'enfin découvrir l'étonnant anti-chanbara de Kazuo Mori et le formidable Kazuo Kuroki (fils de Masahiro Makino et petit-fils du pionnier Shozo Makino) à travers 2 films marquants : Ronin-gai (1990) (qui offre son dernier rôle à Shintaro Katsu, mais ce n'est pas sa seule qualité), et l'électrifiant Ryoma Ansatsu, tragi-comédie grotesque et kaléidoscopique qui restitue, sur un ton impressionniste et iconoclaste et dans un noir & blanc somptueux, la confusion de la fin du shogunat.

Films du mois :
1. Home from the sea (Yoji Yamada, 1972)
Image

2. Ryoma Ansatsu (Kazuo Kuroki, 1974)
Image

3. A legend or was it? (Keisuke Kinoshita, 1963)
4. Les Mouchoirs jaunes du bonheur (Yoji Yamada, 1977)
5. L'Écho de la montagne (Yoji Yamada, 1980)

6. Sword of Fury (Tai Kato, 1973)
7. Our Marriage (Masahiro Shinoda, 1961)
8. The Scandalous Adventures of Buraikan (Masahiro Shinoda, 1970)
9. Vendetta for a samurai (Kazuo Mori, 1952)
10. Outcast of the Islands (Carol Reed, 1951)

Belles redécouvertes :
Le Goût du saké (Yasujirō Ozu, 1962)
Five men of Edo (Daisuke Ito, 1951)
Ma femme, sois comme une rose (Mikio Naruse, 1935)
Homeless drifter (Kenji Misumi, 1964)
The White dawn (Philip Kaufman, 1974)
Last edited by vic on 1 Jun 20, 15:11, edited 1 time in total.
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11534
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by MJ »

1. Gold Diggers of 1935 (Busby Berkeley)







2. Palermo oder Wolfsburg (Werner Schroeter)

Image

3. 42ème Rue (Lloyd Bacon)



4. Zone Grise (Fredi M. Murer)

Image

5. Jewel Robbery (William Dieterle)

Image

Excellente initiative de la Cinémathèque Suisse de mettre des films gratuitement en ligne à un rythme hebdomadaire (et comme le protectionnisme commence à avoir moins mauvaise presse), ce qui fera en plus du Murer :

Piano Panier ou la Recherche de l'Equateur (Patricia Plattner)

Image

EDIT :

++ Le Jour du Dauphin (Mike Nichols)

Image
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 15935
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Profondo Rosso »

Films du mois

1 Bounce Ko Gals de Masato Harada

Image

2 Une chambre en ville de Jacques Demy

Image

3 Lonelyheart de Nobuhiko Obayashi

Image

4 90 degrees in the shade de Jiro Weiss

Image

5 Younger sister de Toshiyo Fujita

Image

6 Columbus de Kogonoda

Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Major Tom wrote:
• Jamais plus jamais (Never Say Never Again, Irvin Kershner - 1983) : 7 / 10
Elle est épatante la scène avec le requin, hein?
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20774
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Major Tom »

Alexandre Angel wrote:
Major Tom wrote:
• Jamais plus jamais (Never Say Never Again, Irvin Kershner - 1983) : 7 / 10
Elle est épatante la scène avec le requin, hein?
Tout le film est épatant. Vous ne vous rendez pas compte. :)
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Major Tom wrote:Tout le film est épatant. Vous ne vous rendez pas compte. :)
Je l'ai toujours dit, de la sortie du film à aujourd'hui, en passant par deux ou trois fois sur ce forum!
Film élégant avec de discrètes mais réelles touches d'inventivité.
Après, c'est qu'un James Bond hein, il faut raison garder...et c'est ce que tu fais d'ailleurs : tu ne lui as pas mis 10/10
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9238
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Spongebob »

Mon top 3 découvertes de Mai 2020 :

Image
1. Battement de coeur de Henri Decoin (1940)

Image
2. Une étoile est née de George Cukor (1954)

Image
3. Dark City de Alex Proyas (1998)


Top 3 redécouvertes :

Image
1. L'Aurore de Friedrich Wilhelm Murnau (1927)

Image
2. Mort à Venise de Luchino Visconti (1971)

Image
3. Star Wars Episode V : L'Empire contre-attaque de Irvin Kershner (1980/2019)
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17845
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Kevin95 »

Les découvertes de mai :

STRAIGHT TIME - Ulu Grosbard (1978)

Image

IMITATION OF LIFE - Douglas Sirk (1959)

Image

LA MORT DE BELLE - Édouard Molinaro (1961)

Image

CITY ON FIRE - Ringo Lam (1987)

Image

LE DERNIER TOURNANT - Pierre Chenal (1939)

Image

Et...
Spoiler (cliquez pour afficher)
AU ROYAUME DES CIEUX - Julien Duvivier (1949)

Image

THE LAST RUN - Richard Fleischer (1971)

Image

FANDANGO - Kevin Reynolds (1985)

Image

PARIS, TEXAS - Wim Wenders (1984)

Image

UNE AFFAIRE DE FAMILLE - Hirokazu Koreeda (2018)

Image

THE MULE - Clint Eastwood (2018)

Image

100 RIFLES - Tom Gries (1969)

Image
Le tout...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Vu | Revu | Bonus

LA MORT DE BELLE - Édouard Molinaro (1961) : 9/10
JAGUAR LIVES ! - Ernest Pintoff (1979) : 7,5/10
TRAVELLING AVANT - Jean-Charles Tacchella (1987) : 6/10
HIVER 54, L'ABBÉ PIERRE - Denis Amar (1989) : 6,5/10
FANDANGO - Kevin Reynolds (1985) : 8,5/10
JOHNNY EAGER - Mervyn LeRoy (1941) : 8/10
AI MARGINI DELLA METROPOLI - Carlo Lizzani (1953) : 6,5/10
KISS ME GOODBYE - Robert Mulligan (1982) : 7/10
GREEN DOLPHIN STREET - Victor Saville (1947) : 7,5/10
LE DERNIER TOURNANT - Pierre Chenal (1939) : 9/10
NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE JE HURLE - Frank Beauvais (2019) : 9/10
CHE ! - Richard Fleischer (1969) : 6,5/10
GASTON LAGAFFE - Pierre-François Martin-Laval (2018) : 2/10
THE CHARGE OF THE LIGHT BRIGADE - Tony Richardson (1968) : 5,5/10
VANILLA SKY - Cameron Crowe (2001) : 8/10
A LIFE OF HER OWN - George Cukor (1950) : 8/10
DIPLOMATIC COURIER - Henry Hathaway (1952) : 8/10
CLARA'S HEART - Robert Mulligan (1988) : 7,5/10
RAPTURE - John Guillermin (1965) : 8/10
FLIGHT OF THE INTRUDER - John Milius (1991) : 6/10
COLD PURSUIT - Hans Petter Moland (2019) : 5,5/10
IMITATION OF LIFE - Douglas Sirk (1959) : 9,5/10
PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE - Christophe Honoré (2018) : 5/10
OUR MOTHER'S HOUSE - Jack Clayton (1967) : 9/10
THE SCORE - Frank Oz (2001) : 6/10
SWING SHIFT - Jonathan Demme (1984) : 7/10
TOP SECRET - C'EST PAS TOUJOURS DU CAVIAR - Géza von Radványi (1961) : 4/10
LOVING COUPLES - Jack Smight (1980) : 5,5/10
ROCCO E I SUOI FRATELLI - Luchino Visconti (1960) : 10/10
LES MAINS NÉGATIVES - Marguerite Duras (1978) : 7/10
WINTER PEOPLE - Ted Kotcheff (1989) : 8/10
LES AMANTS DE MINUIT - Roger Richebé (1953) : 7/10
DUMBO - Tim Burton (2019) : 5/10
IN SEARCH OF THE LAST ACTION HEROES - Oliver Harper (2019) : 7/10
WHIPLASH - Damien Chazelle (2014) : 7,5/10
THE MYSTERIOUS MR. VALENTINE - Philip Ford (1946) : 6/10
PARIS, TEXAS - Wim Wenders (1984) : 8,5/10
AU ROYAUME DES CIEUX - Julien Duvivier (1949) : 9/10
SHIRLEY VALENTINE - Lewis Gilbert (1989) : 5,5/10
STRAIGHT TIME - Ulu Grosbard (1978) : 9,5/10
THE HUNTER - Buzz Kulik (1980) : 7/10
EDDIE MURPHY : DELIRIOUS - Bruce Gowers (1983) : 8,5/10
I KNOW WHERE I'M GOING ! - Michael Powell, Emeric Pressburger (1945) : 8,5/10
DEN OF THIEVES - Christian Gudegast (2018) : 7/10
THE HITCH-HIKER - Ida Lupino (1953) : 8/10
PREMIÈRES VACANCES - Patrick Cassir (2018) : 4,5/10
NOYADE INTERDITE - Pierre Granier-Deferre (1987) : 7,5/10
LE TOIT DE LA BALEINE - Raoul Ruiz (1982) : 3/10
AU PAN COUPÉ - Guy Gilles (1968) : 8/10
GHOSTLAND - Pascal Laugier (2018) : 4/10
BILL & TED'S EXCELLENT ADVENTURE - Stephen Herek (1989) : 7/10
TAKE ME HOME TONIGHT - Michael Dowse (2011) : 6,5/10
BULLITT - Peter Yates (1968) : 9/10
THE MULE - Clint Eastwood (2018) : 8,5/10
PLAY - Anthony Marciano (2019) : 7/10
THE TRAIL OF THE LONESOME PINE - Henry Hathaway (1936) : 8/10
21 YEARS : QUENTIN TARANTINO - Tara Wood (2019) : 6/10
THE LOOMING STORM - Yue Dong (2017) : 6,5/10
EASTER PARADE - Charles Walters (1948) : 8/10
CITY ON FIRE - Ringo Lam (1987) : 9/10
L'ASSAUT - Pierre-Jean Ducis (1936) : 6/10
UNE AFFAIRE DE FAMILLE - Hirokazu Koreeda (2018) : 8,5/10
THE LAST RUN - Richard Fleischer (1971) : 8,5/10
HIGH LIFE - Claire Denis (2018) : 7/10
LE GRAIN DE SABLE - Pomme Meffre (1983) : 7,5/10
ALIEN CRYSTAL PALACE - Arielle Dombasle (2018) : 0/10
HERO AT LARGE - Martin Davidson (1980) : 6,5/10
12 STRONG - Nicolai Fuglsig (2018) : 6/10
THE GREAT MISSOURI RAID - Gordon Douglas (1951) : 7/10
BEST FRIENDS - Norman Jewison (1982) : 6,5/10
THE HARVEY GIRLS - George Sidney (1946) : 7,5/10
LA VIE DE MICHEL MULLER EST PLUS BELLE QUE LA VÔTRE - Michel Muller (2005) : 6/10
ERIC CLAPTON : LIFE IN 12 BARS - Lili Fini Zanuck (2017) : 7/10
NITRATO D'ARGENTO - Marco Ferreri (1996) : 7/10
100 RIFLES - Tom Gries (1969) : 8,5/10
THE STARS FELL ON HENRIETTA - James Keach (1995) : 8/10
LA BANDE DU DRUGSTORE - François Armanet (2001) : 5/10
THE APPOINTMENT - Sidney Lumet (1969) : 6,5/10
THE MORNING AFTER - Sidney Lumet (1986) : 8/10
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Thaddeus »

Film de mai



1. Orfeu Negro (Marcel Camus, 1959)


Image


2. La Nuit de San Lorenzo (Paolo & Vittorio Taviani, 1982)


Image


3. Conversations Nocturnes (Oliver Stone, 1988)


Image



Mes découvertes en détail :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Un homme est passé (John Sturges, 1955)
Pour atteindre à son plein épanouissement, une allégorie doit s’ancrer au sein d’un espace précisément appréhendé, activer des êtres et des objets aussi justes et adéquats que possible. Telle est la première qualité de ce transparent réquisitoire contre la lâcheté collective, tourné en pleine chasse aux sorcières maccarthyste, où les personnages sont disposés comme des pions sur l’échiquier du Cinémascope. Sturges y raconte comment la démocratie américaine, paralysée de son aile gauche et débarquant dans un pays dont les habitants soumis refusent de prendre position contre le tyran local, rappelle que le respect de la liberté et de la dignité réside entre les mains du peuple. Tout ici est sa place, conçu et exécuté sans graisse, dans un souci permanent de conjonction entre la forme et son sujet. 4/6

Éclair de lune (Norman Jewison, 1987)
La communauté italienne de Brooklyn a nourri beaucoup de films américains. Si cette comédie romantique active a priori des clichés éprouvés et des situations convenues (la mamma qui se meurt en Sicile, la veuve au sang chaud, les petits commerçants volubiles, le mari angoissé à l’idée de "porter les cornes"…), son mérite repose sur la fraîcheur et la drôlerie d’une intrigue dans laquelle les sentiments sonnent juste, sur la simplicité d’un langage utilisé pour créer une famille imaginaire à laquelle chacun peut appartenir – même un professeur d’université dragueur, qui déambule dans une ou deux scènes. Quant à l’homogénéité de l’interprétation, elle confère une sorte de saveur du terroir ayant tout pour plaire aux spectateurs que nous sommes, éternels nostalgiques des splendeurs du cinéma d’avant-hier. 4/6

Conversations nocturnes (Oliver Stone, 1988)
Lorsqu’il se focalise sur son sujet sans digression emphatique ni lyrisme ampoulé, le cinéaste est à son meilleur. Tel est le cas avec ce captivant exercice de mise en scène de la parole emballée qui, après Wall Street, scanne l’Amérique des années 80 à travers le regard d’un rescapé des seventies. Circonscrit (à l’exception d’un flash-back plus faiblard) dans le bocal d’un studio, il donne du mouvement à un cadre en vase clos, joue avec les images comme son héros avec les mots, montre l’avilissement par les médias du commerce linguistique en communication passionnelle et agressive. Il dresse surtout le portrait équivoque d’un homme complexe, ambigu, dont l’anticonformisme ne va pas sans mauvaise foi, et dont l’effronterie, la faconde et la versatilité cynique traduisent une authentique inquiétude culturelle. 5/6

Appelez nord 777 (Henry Hathaway, 1948)
Une fois de plus, Hathaway ouvre son film par une annonce avertissant que l’histoire est authentique a été filmée autant que possible dans les lieux mêmes où elle s’est déroulée. Spécialiste de ce quasi sous-genre qu’est le polar semi-documentaire, il promène d’un site "réel" à un autre (le pénitencier Statesville, le journal et ses activités, divers extérieurs de Chicago, des postes de police, des bars louches, des quartiers polonais misérables, tous saisis par une photographie brute et réaliste) et fait évoluer le registre dramaturgique habituel du thriller criminel vers un suspense d’investigation qui annonce certains grands jalons à venir. Car c’est bien le rôle de la presse qui est ici mis en évidence, ses vertus de probité, de justice et d’engagement, tout comme les réticences de la police à admettre ses erreurs. 4/6


Et aussi :

C'était demain (Nicholas Meyer, 1979) - 4/6
Le cauchemar de Dracula (Terence Fisher, 1958) - 4/6
Orfeu negro (Marcel Camus, 1959) - 5/6
Portrait of Jason (Shirley Clarke, 1967) - 4/6
L'enfant du diable (Peter Medak, 1980) - 4/6
Police story (Jackie Chan, 1985) - 4/6
Un homme parmi les loups (Carrol Ballard, 1983) - 4/6
La nuit de San Lorenzo (Paolo & Vittorio Taviani, 1982) - 5/6
Mort d'un cycliste (Juan Antonio Bardem, 1955) - 4/6
Simon Werner a disparu (Fabric Gobert, 2010) - 4/6
Glengarry (James Foley, 1992) - 4/6
Artistes et modèles (Frank Tashlin, 1955) - 3/6
American psycho (Mary Harron, 2000) - 4/6
Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2020 - Un homme de trop (Costa-Gavras, 1967)
Mars 2020 - Comrades (Bill Douglas, 1986)
Février 2020Hellzapoppin (H.C. Potter, 1941)
Janvier 2020Les filles du docteur March (Greta Gerwig, 2019)
Décembre 2019It must be heaven (Elia Suleiman, 2019)
Novembre 2019Les misérables (Ladj Ly, 2019)
Octobre 2019Bacurau (Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles, 2019)
Septembre 2019Driver (Walter Hill, 1978)
Août 2019Le coup de l’escalier (Robert Wise, 1959)
Juillet 2019 - La sorcellerie à travers les âges (Benjamin Christensen, 1922)
Juin 2019Parasite (Bong Joon-ho, 2019)
Mai 2019 - Mandingo (Richard Fleischer, 1975)
Avril 2019 - Les oiseaux de passage (Cristina Gallego & Ciro Guerra, 2018)
Mars 2019 - Le convoi (Sam Peckinpah, 1978)
Février 2019Les noces rouges (Claude Chabrol, 1973)
Janvier 2019Un jour dans la vie de Billy Lynn (Ang Lee, 2016)
Décembre 2018Une affaire de famille (Hirokazu Kore-eda, 2018)
Novembre 2018High life (Claire Denis, 2018)
Octobre 2018Nos batailles (Guillaume Senez, 2018)
Septembre 2018Les frères Sisters (Jacques Audiard, 2018)
Août 2018Silent voice (Naoko Yamada, 2016)
Juillet 2018 - L'homme qui voulait savoir (George Sluizer, 1988)
Juin 2018Sans un bruit (John Krasinski, 2018)
Mai 2018Riches et célèbres (George Cukor, 1981)
Avril 2018Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)
Mars 2018Mektoub my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
Février 2018Phantom thread (Paul Thomas Anderson, 2017)
Janvier 2018Pentagon papers (Steven Spielberg, 2017)
Décembre 2017Lettre de Sibérie (Chris Marker, 1958)
Novembre 2017L’argent de la vieille (Luigi Comencini, 1972)
Octobre 2017Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2017Casanova, un adolescent à Venise (Luigi Comencini, 1969)
Août 2017La bonne année (Claude Lelouch, 1973)
Juillet 2017 - La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Juin 2017Désirs humains (Fritz Lang, 1954)
Mai 2017Les cloches de Sainte-Marie (Leo McCarey, 1945)
Avril 2017Maria’s lovers (Andreï Kontchalovski, 1984)
Mars 2017À la recherche de Mr Goodbar (Richard Brooks, 1977)
Février 2017Raphaël ou le débauché (Michel Deville, 1971)
Janvier 2017La la land (Damien Chazelle, 2016)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (John Boorman, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12665
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Zelda Zonk »

MON PODIUM DE MAI 2020


1. À cause d'un assassinat (A. J. Pakula - 1974) : 9/10[/size]

Image

2. Faute d'amour (A. Zviaguintsev - 2017) : 8/10[/size]

Image

3. Un homme est passé (J. Sturges - 1954) : 8/10[/size]

Image


Merci à Père Jules, car le numéro 1 et le numéro 3 sont des découvertes qui m'ont été inspirées par son Quizz naphta. :wink:
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15734
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Père Jules »

8)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45531
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

Je viens de tomber amoureux.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

C'est dans quoi?
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2265
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by locktal »

Sans doute dans La route de Salina
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"