Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45557
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

7swans wrote: 30 Sep 20, 15:14
MJ wrote: 30 Sep 20, 13:31
Spoiler (cliquez pour afficher)
1. Ruby in Paradise (Victor Nuñez)

Image

2. Daisy Miller (Peter Bogdanovich)

Image

3. My Dinner with Andre (Louis Malle)

Image

4. 7 Chinese Brothers (Bob Byington)

Image

5. Tales from a Hard City (Kim Flitcroft)

Image
Encore une belle sélection de MJ!

Content de voir Le Bob Byington dans le lot.
Je suis retombé récemment sur cette photo de tournage qui m'avait amusée :


Oui, c'est une comédie, à la tonalité particulière. Schwartzman est merveilleux d'indolence et d'insolence triste.
Le film évoque en pointillé et sans sur-dramatiser cet état "en fuite" d'alcoolisme permanent, solution à rien.
Bon, je ne vous demande pas comment vous l'avez déniché, ce 7 Chinese Brothers...
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11541
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by MJ »

7swans wrote: 30 Sep 20, 15:14 Content de voir Le Bob Byington dans le lot.
Ton lobbying personnalisé n'y était pas pour rien... Faudrait probablement que je retente Somebody Up There Likes Me (souvenir tiède mais vague).
J'ai été frappé par sa vision vraiment corrosive de l'industrie du service (ce n'était pas au sujet de celui-ci, mais il s'avère que Michael Moore aime bcp ce cinéaste). Il touche à qqch de très commun mais pas souvent montré cet angle à l'écran (en tt cas dans les comédies indépendantes qui abordent ce genre d'emplois précaires) : un monde du travail dans un tel état de déliquescence que plus personne ne fait ne serait-ce que l'effort de faire semblant. Un peu comme si Alex Ross Perry se mettait à tourner des chroniques provinciales et cols bleus. Oh, et le chien de Schwartzman est impérial.

Son dernier film me rend très curieux (sujet idéal pour le genre d'insolence sociale dont il est coutumier) :
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7622
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by 7swans »

MJ wrote: 30 Sep 20, 16:02 Un peu comme si Alex Ross Perry se mettait à tourner des chroniques provinciales et cols bleus.
Le rapprochement à Alex Ross Perry fait sens. Impossible de ne pas y penser avec cette misanthropie et Schwartzman en alter égo.
Le contexte (background Blue Collar) fait effectivement toute la différence et apporte une autre ligne de lecture.
MJ wrote: 30 Sep 20, 16:02 Son dernier film me rend très curieux (sujet idéal pour le genre d'insolence sociale dont il est coutumier) :
Frances Ferguson, cette torture.
J'aurais aimé pouvoir mettre la main sur Infinity Baby, mais ça semble compliqué.
J'aime toujours autant Somebody Up There Likes Me.
Flol wrote: 30 Sep 20, 15:40
Bon, je ne vous demande pas comment vous l'avez déniché, ce 7 Chinese Brothers...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
John Holden
Assistant opérateur
Posts: 2900
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

Top 5 de Septembre (40 films) : doublé de Paul Mazursky, qui place même un 3ème film dans le Top 5 en 2 mois. Un doublé de Luigi Zampa et un muet bouleversant de Mikio Naruse.

1. An Unmarried Woman...Paul Mazursky (1978)
Image

2. Anni difficili...Luigi Zampa (1947)
Image

3. Next Stop, Greenwich Village...Paul Mazursky (1976)
Image

4. L'onorevole Angelina...Luigi Zampa (1947)
Image

5. Kimi to wakarete (Apart From You)…Mikio Naruse (1933)
Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12676
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Zelda Zonk »

Mon podium de Septembre :

1 - Le flambeur (K. Reisz - 1974) : 8/10

Image

2 - Un condamné à mort s'est échappé (R. Bresson -1956) : 8/10

Image

3 - The Player (R. Altman - 1992) : 7,5/10

Image


Le détail des films vus :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2020


Film du mois

Image

Films découverts

- Le flambeur (K. Reisz - 1974) : 8/10
- Un condamné à mort s'est échappé (R. Bresson -1956) : 8/10

- The Player (R. Altman - 1992) : 7,5/10
- L'argent (R. Bresson - 1983) : 7,5/10

- Pickpocket (R. Bresson - 1959) : 7/10

- Jusqu'à la garde (X. Legrand - 2017) : 6,5/10
- Au hasard Balthazar (R. Bresson - 1966) : 6,5/10

- Fog (J. Carpenter - 1980) : 6/10
- La prochaine fois je viserai le coeur (C. Anger - 2014) : 6/10

- Les Guichets du Louvre (M. Mitrani - 1974) : 5/10
- Adieu Berthe ou l'enterrement de mémé (B. Podalydès - 2012) : 5/10

- I See You (A. Randall - 2019) : 4/10
- Eva (B. Jacquot - 2018) : 4/10

- Evil Dead (S. Raimi - 1981) : 2/10


Films revus

- Rendez-vous (E. Lubitsch - 1940) : 9/10
- Les enchaînés (A. Hitchcock - 1946) : 9/10

- Little Big Man (A. Penn - 1970) : 8,5/10
- L’année du dragon (M. Cimino - 1985) : 8,5/10

- Tout le monde dit I love you (W. Allen - 1997) : 7,5/10
- Blade Runner 2049 (D. Villeneuve - 2017) : 7,5/10
- À la recherche de Bobby Fischer (S. Zaillian - 1993) : 7,5/10
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8763
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by feb »

Image
Starting Over (Alan J. Pakula, 1979)
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2314
Joined: 10 May 03, 10:20

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Tom Peeping »

J'ai vu en septembre

Image

*** excellent / ** bon / * moyen / 0 mauvais / NS ne sait

Les grandes familles (Denys de La Patellière, 1958) **
Un magnat de l'industrie, de la finance et de la presse (Jean Gabin, impérial) fait face à son fils (Jean Desailly) qui veut moderniser leur journal à succès. L'essentiel est excellent en charge ravageuse contre la haute-bourgeoisie française sur des dialogues d'Audiard. Le dernier tiers faiblit un peu autour de boursicotages mais reste dynamique grâce au casting, dont Pierre Brasseur et Bernard Blier. Du très bon cinéma de papa. BR FR

La guerre des Mondes / War of the Worlds (Byron Haskin, 1953) ***
A Los Angeles, des scientifiques et des militaires luttent en vain contre les Martiens agressifs qui envahissent la Terre. Le roman de H.G.Wells est formidablement transposé à l'écran avec ce film de SF dont certains éléments sont très datés Fifties mais dont la force de suggestion est étonnante (le bruit de sonar des machines martiennes me terrifie). La mise en scène est très dynamique, le rythme trépide et le Technicolor éclate. BR US

La déchéance de Miss Drake / The story of Temple Drake (Stephen Roberts, 1933) *** Mon film du mois
La petite-fille nymphomane d'un juge est violée par un chef de gang qui la fout ensuite au bordel. D'après Faulkner, un film stupéfiant qui pousse les thèmes sexuels au-delà des bornes tolérables à l'époque et pourrait avoir déclenché la mise en place du Code Hays. La photographie, les décors et l'atmosphère sont admirables, les acteurs aussi : Miriam Hopkins en fille-à-papa piégée et Jack La Rue en alpha-male maniant le flingue et le cigare. BR US

Downton Abbey (Michael Engler, 2019) **
En 1927, le domaine de Downton Abbey se prépare à la visite de George V et de la reine Mary. Quatre ans après la fin de la série, les Crawley et leur personnel dévoué rempilent pour une prolongation qui brasse les péripéties et les personnages autour de l'arc narratif de l'événement. En deux heures, c'est un peu forcé bien sûr mais le charme opère, pour la même raison que la série : la production, les dialogues et le casting. Gourmand comme un toffee. BR FR

Le cabinet des figures de cire / Das Wachsfigurenkabinett (Paul Leni, 1924) **
Un écrivain doit rédiger pour une attraction foraine les notices des histoires de Harun al Raschid, Ivan le Terrible et Jack l'Eventreur. Ses trois récits forment la trame de ce classique du muet porté par les décors expressionnistes et la présence des grands Emil Jannings, Conrad Veidt et Werner Krauss. Visuellement, c'est formidable. Le scénario est un peu faible en revanche mais c'est le lot commun des films porte-manteaux. BR DE

Le choc des mondes / When worlds collide (Rudolph Maté, 1951) ***
Quand un astronome découvre que la planète Bellus et son satellite Zira se dirigent droit vers la Terre, une équipe scientifique construit une fusée pour que quelques humains échappent à l'Apocalypse inévitable. Ce film qui m'avait tant marqué enfant résiste bien au temps et est même devenu d'actualité avec son évocation d'un désastre global, des fake news et des inégalités face à la crise. Un classique dynamique de la SF Fifties. BR AUS

Captive state (Rupert Wyatt, 2019) *
A Chicago, dix ans après que des extraterrestres aient envahi la Terre pour en piller les ressources, un petit réseau de résistants s'active contre l'état-collabo qui a fait alliance avec les aliens. Capitalisme et états autoritaires sont visés dans cette métaphore de SF à petit budget dont le sujet est excellent, l'ambiance poisseuse et les acteurs convaincants mais au scénario qui tourne en rond, provoquant l'ennui. C'est vraiment dommage. BR FR

Making Montgomery Clift (Robert Clift & Hillary Demmon, 2019) **
Un neveu de Montgomery Clift veut rétablir l'image de son oncle, ternie par les révélations à sensation de sa biographe Patricia Bosworth. Grace à des documents familiaux inédits (enregistrements de conversations, films personnels...), le réalisateur dresse le portrait d'un homme bien moins auto-destructeur et tourmenté par son homosexualité que rapporté. Les images et la voix de Monty, avant et après sont accident, sont parlantes. DVD Z1 US
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1032
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Roilo Pintu »

Mon top 5 de Septembre :

Image

Une journée bouillonnante, des personnages mémorables, un scénario dynamique, une approche perspicace des relations humaines avec un sujet condamné à rester d’actualité, pas de jugement sur ce qui se passe, charge au spectateur d’arriver à ses propres conclusions. Un film qui reste incontournable à regarder avec un message toujours aussi pertinent.

1/ Do the right thing - Spike Lee (1989)
2/ Dans l’ombre de Manhattan – Sidney Lumet (1997)
3/ L'île aux adieux - Franklin J. Schaffner (1977)
4/ Le président - Henri Verneuil (1960)
5/ Natty Gann - Jeremy Kagan (1985)
User avatar
Karras
Mogul
Posts: 11655
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Karras »

Top 5 du mois
ImageImage Image Image Image
Des gens comme les autres - Je veux juste en finir - Taking off - Le Retour - Blackbird
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48908
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Boubakar »

Mon classement du mois :

1 - Une femme disparait
Image

2 - The assassination of Richard Nixon
Image

3 - Un monsieur de compagnie
Image

4 - L'homme de nulle part
Image

5 - La belle marinière
Image
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 15943
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Profondo Rosso »

Film du mois

1 Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait de Emmanuel Mouret

Image

2 Ema de Pablo Larrain

Image

3 Murder on D Street de Akio Jissoji

Image

4 I'm think of endig things de Charlie Kaufman

Image

5 Boat People de Ann Hui

Image

6 The Vast of night de Andrew Patterson

Image
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19848
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Film du mois sans contestation : La solitude du coureur de fond.
Image
Le mois complet :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Films découverts ou redécouverts :

La solitude du coureur de fond (The loneliness of the long distance runner), de Tony Richardson (1962) : 8/10

Il moralista, de Giorgio Bianchi (1959) : 7,5/10

L'amant de cinq jours, de Philippe de Broca (1961) : 7/10
La bête tue de sang-froid (L'ultimo treno della notte), de Aldo Lado (1975) : 7/10
Les évadés, de Jean-Paul Le Chanois (1955) : 7/10
Quelqu'un derrière la porte, de Nicolas Gessner (1971) : 7/10

Glorious fights (Jigoku no okite ni asu wa nai), de Yasuo Furuhata (1966) : 6,5/10

Un dollar entre les dents (Un dollaro tra i denti), de Luigi Vanzi (1967) : 6/10

Brutus vs César, de Kheiron (2020) : 1/10

Films revus : Hors compétition :

Le trou, de Jacques Becker (1959) : 10/10

L'attentat, de Yves Boisset (1972) : 9/10

Braveheart, de Mel Gibson (1995) : 8/10

La horse, de Pierre Granier-Deferre (1969) : 7,5/10

Twist again à Moscou, de Jean-Marie Poiré (1986) : 7/10
Maigret tend un piège, de Jean Delannoy (1958) : 7/10

Scout toujours, de Gérard Jugnot (1985) : 5,5/10
User avatar
origan42
Décorateur
Posts: 3789
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by origan42 »

FILM DE SEPTEMBRE
Image
SERPICO (Sidney Lumet, 1973) ****
Le reste du mois, par ordre de préférence :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Diamants sur canapé (Blake Edwards, 1961) ***
La reine des cartes (Thorold Dickinson, 1949) ***
Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971) ***
Hors normes (Éric Tolédano / Olivier Nakache, 2019) ***
Allegro non troppo (Bruno Bozzetto, 1976) ***
À feu et à sang (Budd Boetticher, 1952) ***
Sa majesté la femme (Howard Hawks, 1926) ***
Killer Joe (William Friedkin, 2011) ***
Adults in the room (Costa-Gavras, 2019) ***
Superstar (Xavier Giannoli, 2012) ***
Bambi (Sébastien Lifshitz, 2013) ***
Le nouveau stagiaire (Nancy Meyers, 2015) ***

L’honorable Angelina (Luigi Zampa, 1947) **
L’Introuvable rentre chez lui (Richard Thorpe, 1944) **
Mes jours de gloire (Antoine de Bary, 2019) **
La vallée fantôme (Alain Tanner, 1987) **
Boomerang (François Favrat, 2015) **
Six chevaux dans la plaine (Harry Keller, 1962) **
Pirates des Caraïbes - La fontaine de jouvence (Rob Marshall, 2011) **
Pirates des Caraïbes – Le secret du coffre maudit (Gore Verbinski, 2006) **
Les yeux de l’amour (Denys de La Patellière, 1959) **
L’enquête de l’inspecteur Graham (Harry Keller, 1957) **
Larguées (Éloïse Lang, 2018) **
Belle toujours (Manoel de Oliveira, 2006) **
Pirates des Caraïbes – Jusqu’au bout du monde (Gore Verbinski, 2007) **

Mon chien Stupide (Yvan Attal, 2019) *
Kingsman – services secrets (Matthew Vaughn, 2015) *
Éducation sentimentale (Alexandre Astruc, 1962) *
Des frissons partout (Raoul André, 1963) *
Zig Zig (László Szabó, 1975) *

Taxi 5 (Franck Gastambide, 2018) °

RE-VISION
Pirates des Caraïbes – La malédiction du Black Pearl (Gore Verbinski, 2003) ***

SÉRIE
Le bureau des légendes - saison 5 (Éric Rochant, 2020) *****
INTERPRÉTATION FÉMININE DU MOIS : AUDREY HEPBURN Holly Golightly dans Diamants sur canapé
INTERPRÉTATION MASCULINE DU MOIS : AL PACINO Frank Serpico dans Serpico
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 22692
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

Film du mois de septembre

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

8) Un sacré bon Feel Good Movie