Luc Besson

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Luc Besson fait-il du cinéma français ?

Heu... on va dire que oui
35
28%
Non ! C'est de la merde américaine emballée dans de la merde française !!
34
28%
Parce qu'il fait encore du cinéma, c'lui là ?!!
27
22%
Mais, arrêtez vos conneries, il va faire fermer le forum ( et le site ) !!
27
22%
 
Total votes: 123

User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 16738
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Luc Besson

Post by Père Jules »

A la limite, c'est pas la question qui est importante, mais la réponse...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23628
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Luc Besson

Post by AtCloseRange »

yaplusdsaisons wrote:"Pouvez-vous me donner une définition de la Grâce?"

Eh non bande de moutards, c'est pas dans Journal d'un curé de campagne mais bien dans Nikita!
C'est la question de Jeanne Moreau, non?

Vraiment mon Besson préféré et j'avoue toujours un faible pour Subway, même aujourd'hui. Le film me fait marrer.
Et puis le charisme de Totophe! Vu d'aujourd'hui, c'est difficile à croire mais il avait la classe.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16372
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Luc Besson

Post by mannhunter »

AtCloseRange wrote:Vraiment mon Besson préféré et j'avoue toujours un faible pour Subway, même aujourd'hui. Le film me fait marrer.
Et puis le charisme de Totophe! Vu d'aujourd'hui, c'est difficile à croire mais il avait la classe.
et Jean Reno il a pas la classe? 8)

Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Luc Besson

Post by Amarcord »

AtCloseRange wrote: et j'avoue toujours un faible pour Subway, même aujourd'hui. Le film me fait marrer.
Moi aussi, je garde une certaine sympathie pour ce film, dont certaines répliques et certains moments me font aussi marrer (quasiment toutes les scènes avec Adjani - que je trouve très drôle dans les moments comiques du film, par exemple la scène du repas où elle "craque"), Galabru "en Pasqua" (irrésistible), Bacri, Bohringer, Anglade... En revanche, les deux plaies du film, pour moi, restent Christophe Lambert (insupportable, aujourd'hui encore plus qu'hier... désolé, je ne pourrai jamais lui trouver la moindre classe...) et, surtout, surtout, SURTOUT, l'horrible musique d'Eric Serra (mon dieu, cette chanson d'Arthur Simms, à la fin, quelle horreur...).
Mais globalement, le film m'est sympathique, encore aujourd'hui. J'adore voir Adjani aussi drôle (Tout feu, tout flamme, de Rappeneau, quel régal !)...
[Dick Laurent is dead.]
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Luc Besson

Post by Jericho »

La chose la plus classe chez Christophe Lambert, c'est son rire.
Image
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5689
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Luc Besson

Post by Thaddeus »

Jeremy Fox wrote:Là par contre, à ta place, j'aurais fait un copier de ton avis sur Léon et je l'aurais collé sur tous les autres :oops:

Depuis Arthur et les Minimoys (un point de non retour dans la laideur), j'ai décidé d'arrêter les frais une bonne fois pour toute car j'ai quand même vu tous les films qui ont précédé avec le même agacement. Bref, plutôt que de continuer à m'énerver sur Besson, je préfère désormais ignorer ses films. Il a ses nombreux fans, tant mieux pour lui. Je ne leur jette absolument pas la pierre.
C'est un cinéaste dont je me contrefous mais qui pour moi est tellement insignifiant qu'il ne m'énerve même pas, en fait (sauf Léon pour les raisons que j'ai expliqué). C'est juste qu'il n'existe pas, pour moi. En fait, les cinéastes qui m'exaspèrent sont souvent ceux dont je reconnais le talent, mais qui l'exercent dans une conception du cinéma, du monde, des êtres qui m'agresse. Cf le topic "Flop 10", d'ailleurs.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16372
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Luc Besson

Post by mannhunter »

Jericho wrote:La chose la plus classe chez Christophe Lambert, c'est son rire.
http://www.nanarland.com/machinerire.htm
Dracu
bon public
Posts: 6429
Joined: 13 Apr 03, 13:16
Location: Chez lui depuis trop longtemps...

Re: Luc Besson

Post by Dracu »

Stark wrote:Léon
Là par contre je vais être méchant. Je passe sur les penchants les plus horripilants de Besson pour ses inclinations formelles ultra tape-à-l’œil, tout en plans alambiqués m’as-t-vu et filtres esthétisants – insupportable. Je passe sur cette pseudo-poésie de maternelle qui prétend s’attendrir sur un tueur-tout-gentil-et-trop-seul prenant soin de sa plante verte. Mais je ne pardonne pas l’irresponsabilité crasse du cinéaste qui montre avec empathie, sans aucun recul critique, un homme initier une préado à la vengeance et à la violence. Quand en plus, son regard est emprunt d’une certaine ambiguïté sexuelle vis-à-vis de la gamine de 12 ans… Le film me fait gerber. Je lui décerne donc un bien mérité 0/6.
J'ai vraiment du mal à imaginer que ce film puisse faire gerber quelqu'un... :(

Qu'on aime pas, certes, mais pourquoi cette haine vis à vis de la relation entre Léon et Matilda?
Tout part, finalement, de Matilda:
Elle lui demande de le former à son métier, et il refuse. Elle fait alors du chantage pour l'obliger à l'initier, ce qu'il finit par faire... c'est finalement le seul qu'il connaisse, et, ainsi, il peut garder un oeil sur elle. Cela me semble plutôt cohérent.
Elle exprime ses sentiments vis à vis de lui. Là aussi, c'est cohérent dans le cadre du film: c'est la première personne qu'elle rencontre qui fait un tant soit peu attention à elle... Est-ce étrange qu'elle éprouve des sentiments pour lui (de l'amour, peut-être, mais ne se méprend-elle pas elle-même sur le genre d'amour qu'elle éprouve?) Ce qui le met, d'ailleurs, très mal à l'aise...
Qu'est ce qui te dérange, d'ailleurs, dans ce dernier point? La relation en elle-même, ou la façon dont elle est présentée?

Personnellement, j'y vois une relation très touchante et plutôt, 'gentiment', naïve... Mais c'est peut-être mon côté naïf qui réagit au film, et non mon côté cynique... :wink:

Et pour ce qui est du côté 'tout-gentil' de Léon, je le vois quand même comme une machine à tuer, et la première scène (que j'adore, d'ailleurs) le présente clairement comme tel...

D., qui aime donc beaucoup ce film et a chaque fois une petite larme à l'oeil à la fin... :wink:
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18225
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Luc Besson

Post by Kevin95 »

J'étais resté là dessus la dernière fois que j'ai vu le film. Bon ce fut il y a un paquet d'années et j'étais mome devant le film du dimanche soir made in TF1 (en fin de vie). Je me souviens d'un film touchant (avec un soupçon de violence) et d'un personnage de Reno mimi en papa poule (si ma mémoire est bonne il y a une séance d'imitations de Chaplin où Léon dévoile une naïveté enfantine).

Certes en y repensant je trouve ça très con (le DVD prends la poussière chez moi car je crains réellement de tomber des nus en le regardant) mais c'est sans doute pas le plus détestable des films de Besson... enfin je crois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5689
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Luc Besson

Post by Thaddeus »

Dracu wrote:J'ai vraiment du mal à imaginer que ce film puisse faire gerber quelqu'un... :(

Qu'on aime pas, certes, mais pourquoi cette haine vis à vis de la relation entre Léon et Matilda?
A un moment, je me rappelle qu'on voit Léon en train de montrer à la gamine comment on fait pour tuer quelqu'un. Quelqu'un court dans le parc à trois cents mètres devant leur appart', alors il lui colle l'oeil sur le viseur, lui apprend à retenir sa repsiration, à viser, puis à appuyer sur la gâchette. Besson montre tout ça sans la moindre distanciation critqiue, avec un regard tendre et compatissant, complètement émerveillé par la complicité entre les deux...

Je pense que je n'ai rien à ajouter ; cette seule scène explique pourquoi le film (entièrement à son image) me fait gerber.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23628
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Luc Besson

Post by AtCloseRange »

Stark wrote:
Dracu wrote:J'ai vraiment du mal à imaginer que ce film puisse faire gerber quelqu'un... :(

Qu'on aime pas, certes, mais pourquoi cette haine vis à vis de la relation entre Léon et Matilda?
A un moment, je me rappelle qu'on voit Léon en train de montrer à la gamine comment on fait pour tuer quelqu'un. Quelqu'un court dans le parc à trois cents mètres devant leur appart', alors il lui colle l'oeil sur le viseur, lui apprend à retenir sa repsiration, à viser, puis à appuyer sur la gâchette. Besson montre tout ça sans la moindre distanciation critqiue, avec un regard tendre et compatissant, complètement émerveillé par la complicité entre les deux...

Je pense que je n'ai rien à ajouter ; cette seule scène explique pourquoi le film (entièrement à son image) me fait gerber.
Même réaction que toi devant cette scène.
bronski
Touchez pas au grisbi
Posts: 17373
Joined: 23 Feb 05, 19:05
Location: location

Re: Luc Besson

Post by bronski »

Léon est très apprécié à l'étranger. Il est même dans le top 250 d'IMDb :uhuh:
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Re: Luc Besson

Post by Borislehachoir »

AtCloseRange wrote:
Stark wrote: A un moment, je me rappelle qu'on voit Léon en train de montrer à la gamine comment on fait pour tuer quelqu'un. Quelqu'un court dans le parc à trois cents mètres devant leur appart', alors il lui colle l'oeil sur le viseur, lui apprend à retenir sa repsiration, à viser, puis à appuyer sur la gâchette. Besson montre tout ça sans la moindre distanciation critqiue, avec un regard tendre et compatissant, complètement émerveillé par la complicité entre les deux...

Je pense que je n'ai rien à ajouter ; cette seule scène explique pourquoi le film (entièrement à son image) me fait gerber.
Même réaction que toi devant cette scène.
Count me in. Et la scène du meurtre auquel Mathilda prend part avec un flingue à blanc est encore plus dégueulasse.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11916
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Luc Besson

Post by MJ »

Borislehachoir wrote:
AtCloseRange wrote: Même réaction que toi devant cette scène.
Count me in. Et la scène du meurtre auquel Mathilda prend part avec un flingue à blanc est encore plus dégueulasse.
Oh, ça va, c'est qu'un film, hein...
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Dracu
bon public
Posts: 6429
Joined: 13 Apr 03, 13:16
Location: Chez lui depuis trop longtemps...

Re: Luc Besson

Post by Dracu »

Stark wrote:A un moment, je me rappelle qu'on voit Léon en train de montrer à la gamine comment on fait pour tuer quelqu'un. Quelqu'un court dans le parc à trois cents mètres devant leur appart', alors il lui colle l'oeil sur le viseur, lui apprend à retenir sa repsiration, à viser, puis à appuyer sur la gâchette. Besson montre tout ça sans la moindre distanciation critqiue, avec un regard tendre et compatissant, complètement émerveillé par la complicité entre les deux...

Je pense que je n'ai rien à ajouter ; cette seule scène explique pourquoi le film (entièrement à son image) me fait gerber.
Désolé, mais je continue à trouver cette réaction excessive...

Si le meurtre avait été réel, OK.
Mais ce n'est pas le cas, et on ne dépasse pas, au final, le stade d'un paintball où la victime est ignorante de ce qui va lui arriver... Rien de bien méchant à mes yeux...

Et je ne vois sincèrement pas en quoi ce film est à l'image (très négative donc, si je te suis bien) de Besson...

Mais bon, ça doit être mon côté 'bon public'... :wink:

D., qui pense que la scène mentionnée par Boris fait partie de la 'version longue'...
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...