Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

mezhia
pleureuse
Posts: 6709
Joined: 14 Apr 03, 00:01
Location: En train de upper à la place de Mµ

Post by mezhia »

Mezhia wrote:Enzo n'a rien critiqué, il a juste tenu à me faire parvenir une photo de l'endroit où tu vivais et j'ai été curieux, c'est tout.

Ne le défend pas, je connais cet enculemberlificoté d'Enzo. :o

Merde, grillé :mrgreen:
Back in the game!
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Du coup j'ai envie de tapper du français. On va devoir se tapper une vost qui sera même pas longue. Et j'ai pas vraiment envie de me tapper le trajet pour aller le voir en VL....
Tant pis.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Harry Hausen
Solidarité avec les cheminots !
Solidarité avec les cheminots !
Posts: 17893
Joined: 13 Apr 03, 10:43
Last.fm
Liste DVD
Location: Au seul véritable endroit branché de Classik: Le Guinness Pub des Amis.

Post by Harry Hausen »

Image

LE COLLECTOR DIRECTOR'S CUT US A PARAITRE EN FIN D'ANNEE !!! :D
" Hey I'm on my way, on a journey outta this world ... " - Lux Interior 10.21.46 - 02.04.09
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40789
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Post by Rockatansky »

Harry Hausen wrote:Image

LE COLLECTOR DIRECTOR'S CUT US A PARAITRE EN FIN D'ANNEE !!! :D
C'est vrai que c'est beau mais je vais attendre de voir le film :D
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Dracu
bon public
Posts: 6429
Joined: 13 Apr 03, 13:16
Location: Chez lui depuis trop longtemps...

Post by Dracu »

Moi qui me demandais si j'allais le racheter... :lol:

D., qui aime bien quand il n'a pas à choisir... :wink:
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...
Harry Hausen
Solidarité avec les cheminots !
Solidarité avec les cheminots !
Posts: 17893
Joined: 13 Apr 03, 10:43
Last.fm
Liste DVD
Location: Au seul véritable endroit branché de Classik: Le Guinness Pub des Amis.

Post by Harry Hausen »

Rockatansky wrote:
C'est vrai que c'est beau mais je vais attendre de voir le film :D
Tu as le temps petit scarabée !!! :D
" Hey I'm on my way, on a journey outta this world ... " - Lux Interior 10.21.46 - 02.04.09
M_RiK
Joe la Burne vectorisée
Posts: 5226
Joined: 1 Jul 03, 09:25
Location: Nowhere to be found...

Post by M_RiK »

Vu ce matin... et c'est très bon ! En bref :

Sans être euphorique ni même extraordinairement enthousiaste, je dois reconnaître que j'ai du mal à trouver des défauts majeurs à ce film. Je ne joue pas les blazés ni quoi que ce soit, je peux juste dire que c'est un très bon film. Le plus gros reproche (qui n'en est même pas vraiment un) concernerait le rythme de certaines séquences du film - même si la construction générale de l'histoire, très "osée" pour un blockbuster, est très intelligente - à certains moments, je ne dirai pas qu'on s'ennuie, mais ça fait bizarre (par exemple le coup du
Spoiler (cliquez pour afficher)
retour de Liz au bureau qui éclate complètement le "pétage de plomb" de Hellboy
, même si c'est tout à fait justifié et cohérent, j'ai trouvé un certain nombre de petits trucs comme ça, mais tout compte fait, ce n'est pas grave). De même, film de superhéro oblige certains passages sont un poil too much (
Spoiler (cliquez pour afficher)
le cortège funéraire de Broom
), mais le tout est largement rattrapé par un visuel extrêmement soigné, qui arrive à faire passer les éléments les plus improbables - à commencer par le personnage d'Hellboy - comme une lettre à la poste.

Le fait que le film prenne son temps, pose ses personnages, son décor, son ambiance (comme dans Spider-Man II, l'intrigue "gentils/méchants" est relativement secondaire) est très agréable et laisse de longues respirations à Del Toro pour caractériser ses personnages, et au spectateur pour les appréhender. D'après ce que j'ai lu du comic book, ici l'épure et le caractère elliptique des personnages et de l'histoire ont laissé la place à une vision plus "personnalle", mais tout aussi cohérente, aux dépends des enjeux un peu plus "élevés" de la bande-dessinée (les grandes légendes lovecraftiennes et les divinités préhumaines, même si elles sont toujours présentes, ne sont plus qu'entr'aperçues).

Sinon le reste est à l'avenant, les effets spéciaux sont souvent bluffants, l'interprétation d'un bon niveau (et pourtant ce n'est pas facile de faire vivre de tels personnages), non, décidemment, je ne vois pas, en tout cas pas encore où le bas blesse. Je pense qu'une deuxième vision serait la bienvenue, d'ici quelques temps.
M_RiK, "Far away from the land of our birth, we fly a flag in some foreign earth."
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

M_Rick, ton avis me fait plus qu'amplement plaisir. Merci !
"Give me all the bacon and eggs you have."
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Qui veut m'accompagner à la séance de 19h30 Ciné Cité les Halles?

Envoyez-moi un MP :wink:
vic
viking
Posts: 3548
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Post by vic »

Bob Harris wrote:Qui veut m'accompagner à la séance de 19h30 Ciné Cité les Halles?

Envoyez-moi un MP :wink:
T'es sur que tu veux pas venir à la Cinémathèque (Chaillot) voir la Cérémonie d'Oshima à 21h à la place ? :wink:
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.
Bob Harris

Post by Bob Harris »

vic wrote: T'es sur que tu veux pas venir à la Cinémathèque (Chaillot) voir la Cérémonie d'Oshima à 21h à la place ? :wink:
Tu sais, j'ai beaucoup travaillé, et le soir, malgré tout mon respect pour Oshima, j'ai plutôt envie d'un film bourrin. :wink:
vic
viking
Posts: 3548
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Post by vic »

Bob Harris wrote:
vic wrote: T'es sur que tu veux pas venir à la Cinémathèque (Chaillot) voir la Cérémonie d'Oshima à 21h à la place ? :wink:
Tu sais, j'ai beaucoup travaillé, et le soir, malgré tout mon respect pour Oshima, j'ai plutôt envie d'un film bourrin. :wink:
Ben oui, mais celui-là on risque pas de le revoir de si tot.
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.
Olivier
Assistant(e) machine à café
Posts: 189
Joined: 2 Mar 04, 11:19

Post by Olivier »

D'abord, merci pour la photo de la statuette, Harryhausen! Miam!
Je voulais voir le film avant pour savoir si le DVD me tenterait-- et auquel cas cette édition.
Vu ce matin.
Bien.
Je n'ai encore jamais rien lu (je vais commander les livres maintenant que j'ai vu le film), donc je ne peux juger qu'en tant que film, pas d'adaptation.


SPOILERS


Perlman est très bien, le maquillage aussi, et l'on ne se pose pas de questions. Hllboy existe, les montres aussi. Beaux décors, belle atmosphère. Abe Sapiens est formidable.
J'adore le "costume" de Krönen-- quant à son visage opéré: brrrrrr...
De bonnes petites scènes-- Hellboy espionnant Liz & Sherman, eg: excellent.

Pas une erreur, mais un trou narratif: j'aurais bien aimé voir Abe se sortir de son trou dans le métro. On avai une bonne situation, du suspense, et le problème a été résolu en coulisses. Dommage.
Il y sans doute pas mal d'autres erreurs / incohérences / trous narratifs que je n'ai pas relevées-- je ne passe pas mon temps à tout noter ni à aller voir les films pour relever toutes les fautes, et je suis assez tolérant pourvu que ce soit distrayant.

Deux gros problèmes cependant.
D'abord, cette histoire de morceaux de papiers-- "C'était donc ça" (Dr Broom). Pardon? On 'avait pas vu de tels fragments auparavant.

Mais surtout surtout surtout, la fin ne va pas du tout. Rasputin lui aspire son âme (la tuant donc), Rasputin meurt, donc Liz n'est pas tirée d'affaire-- et en 3, peut-être 4 secondes, Hellboy résout le problème de la rescucitation en lui sussurant à l'oreille?! :shock: Et ça se finit comme ça. C'est tout. En lui sussurant à l'oreille?! Cela permet un dernier one-liner, mais c'est n'importe quoi. Cela aurait pu donner lieu à une suite (récupérer l'âme de Liz, comme il s'en vante justement, ou un objet le permettant), ajouter de la profondeur, un suspense, donner vraiment du sens au sacrifice, à ce fameux choix. Ben non. Il lui murmure à l'oreille et puis c'est tout. Pas de hurlement à l'encontre des démons. Pas de grand fait héroïque, façon Superman. Rien qu'un mumure.
C'est vraiment le genre de fin ridicule qui gâche tout. Del Toro ferait bien de tourner une nouvelle fin pour le Director's Cut.


END SPOILERS


Conclusion: bien, peut-être même très bien car il y a pas mal de bonnes choses, mais loin de faire de l'ombre à Spider-Man 2, à mon humble avis. Mais j'achèterai volontiers l'édition avec la statuette.


Image
Dracu
bon public
Posts: 6429
Joined: 13 Apr 03, 13:16
Location: Chez lui depuis trop longtemps...

Post by Dracu »

SPOILERS TOUT PLEIN PARTOUT!!!
Olivier wrote:Snikt
Deux gros problèmes cependant.
D'abord, cette histoire de morceaux de papiers-- "C'était donc ça" (Dr Broom). Pardon? On 'avait pas vu de tels fragments auparavant.
Les fragments ont été placés par Kroenen dans sa poche avant qu'il ne se "mette en stase" dans les égoûts, et je ne pense pas que la phrase de Broom que tu cites ne se rapporte pas spécifiquement à ces papiers, mais plutôt à sa recherche du mausolée de Raspoutine (enfin, si ma mémoire est bonne...).
Olivier wrote:Mais surtout surtout surtout, la fin ne va pas du tout. Rasputin lui aspire son âme (la tuant donc), Rasputin meurt, donc Liz n'est pas tirée d'affaire-- et en 3, peut-être 4 secondes, Hellboy résout le problème de la rescucitation en lui sussurant à l'oreille?! :shock: Et ça se finit comme ça. C'est tout. En lui sussurant à l'oreille?! Cela permet un dernier one-liner, mais c'est n'importe quoi. Cela aurait pu donner lieu à une suite (récupérer l'âme de Liz, comme il s'en vante justement, ou un objet le permettant), ajouter de la profondeur, un suspense, donner vraiment du sens au sacrifice, à ce fameux choix. Ben non. Il lui murmure à l'oreille et puis c'est tout. Pas de hurlement à l'encontre des démons. Pas de grand fait héroïque, façon Superman. Rien qu'un mumure.
C'est vraiment le genre de fin ridicule qui gâche tout. Del Toro ferait bien de tourner une nouvelle fin pour le Director's Cut. Snikt
Ca ne me choque au contraire pas du tout et j'irai même jusqu'à dire que j'aime vraiment beaucoup cette fin anti-climatique.
Hellboy est un démon, et sa nature vient de lui être rappelée assez radicalement par Raspoutine. Il est né dans ces régions profondes et abyssales où Raspoutine a envoyé l'âme de Liz, et je pense qu'il se rend compte qu'il a le pouvoir de ramener Liz dans le monde mortel. On ne sait finalement pas réellement ce qu'il a murmuré à l'oreille de Liz, mais ça m'étonnerait que ce soit ce qu'il prétend avoir dit. :wink:
Et, surtout, Hellboy n'est pas Superman, loin de là, et il n'est jamais présenté de façon héroïque dans le film!!

Bref, pas du tout ridicule, cette fin, mais tout à fait adaptée, et jubilatoire (en ce qui me concerne) lors de l'embrasement qui prouve définitivement à John Myers qu'il n'a aucune chance...

FIN SPOILERS EN TOUT GENRE

D., qui se dit que Bob risque d'être surpris s'il s'attend à un film purement bourrin... :wink:
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

La meilleure adaptation de comics depuis Batman returns.

Après avoir vu Blade II qui présente des personnages sans épaisseur entièrement voués à agir, je ne m'attendais pas à voir ici Del Toro proposer un traitement si humain à Hellboy et à ceux qui l'entourent. Si le film se permet en effet de poser ses personnages et de prendre son temps, il parvient à rester passionnant parce que ce qui anime ses personnages est vrai. Il y a en effet une scène a peu près centrale durant laquelle on est complètement en dehors des rails narratifs sans qu'on s'en rende vraiment compte. Le pari était risqué, mais là c'est gagné haut la main. Certes, on est dans la problématique assez classique de ces héros de l'ombre qui nous protègent mais qui souffrent d'être considérés comme des freaks, mais j'ai trouvé que les dialogues sonnaient constamment juste, souvent malicieux. Le film est jouissif tout du long. Un grand bravo à Del Toro pour son scenario. Depuis le temps que les blockbusters me donnent l'impression de n'avoir rien d'autre à donner que leurs effets spéciaux tape-à-l'oeil, le réalisateur de L'Échine du diable parvient brillamment à mêler les nombreux liens qui existent entres les divers personnages et propose des séquences d'action toujours très inspirées.
Visuellement, l'esthétique de Mignola est étonnamment respéctée, aussi bien sur le plan de la photo que des décors très Jules Verne. Le design des monstres est plus que réussi, tandis qu'Hellboy lui-même est fascinant à regarder. Enfin un cinéaste qui fait confiance au maquillage et à l'animatronique, au lieu de confier tous ces effets aux ingénieurs informatiques. Del Toro mélange très intelligemment toutes ces techniques.

Comme M-Rik, j'en suis sorti en ayant l'impression d'avoir eu affaire à quelque chose de quasiment parfait !
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...