Dune (David Lynch - 1984)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Pour vous, DUNE c'est...

un grand film de SF
24
19%
un bon film
47
37%
un gros ratage
56
44%
 
Total votes: 127

Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

Pas si mal que ça, ce film, même s'il est loin d'être parfait. Finalement, ce que lui reprochent beaucoup de fans du bouquin (dont je fais partie), c'est la réappropriation qu'en a faite Lynch.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Dune est un film pour lequel j'éprouve beaucoup de tendresse car je l'ai vu à sa sortie en 1984 et j'avais été fasciné. Même après plusieurs visions, je n'arrive pas à me départir de ma première impression, même si je vois tous les défauts. L'histoire du film est presque aussi intéressante que le film lui-même et mériterait un roman. :)
Après l'expérience Peter Jackson, il m'apparaît évident qu'il aurait fallu monter une trilogie à l'exemple du Seigneur des Anneaux pour tenter de retranscrire l'oeuvre monumentale de Herbert. Le film opère des raccourcis dévastateurs et simplifie beaucoup la psychologie des différents personnages. Cela dit, je trouve Dune toujours aussi impressionnant par certains côtés : son aspect film-monde, son ambition, une certaine forme de cruauté, une introduction dynamique qui sait ménager une part de mystère sans trop perdre le spectateur, des séquences mêlant l'étrange à un certain lyrisme, un Kyle McLachlan jeune et brillant, la photographie de Freddie Francis.
Aujourd'hui, je préfère me concentrer sur ses qualités (de mise en scène notamment) que sur ses défauts, et j'attends un DVD à la hauteur du film.
Image
Jake Scully
Producteur
Posts: 9994
Joined: 29 May 03, 18:01

Post by Jake Scully »

Roy Neary wrote:Aujourd'hui, je préfère me concentrer sur ses qualités (de mise en scène notamment) que sur ses défauts
Mmm... te connaissant un peu mieux avec le temps, je crois que ce propos est valable pour tous les topics de films où tu postes :idea: :lol:
Jean Claude Dus
Postman Sans Gêne
Posts: 9206
Joined: 12 Apr 03, 14:11
Location: In front of a convenience store in New Jersey

Post by Jean Claude Dus »

Roy Neary wrote: et j'attends un DVD à la hauteur du film.
Ca m'étonnais que personne n'est relevé les qualités ignobles du Z2 francais :mrgreen:

De source sur, un collector est en cours de prépa chez Opening/Gaumont :wink:
Image
Image
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Jake Scully wrote:
Roy Neary wrote:Aujourd'hui, je préfère me concentrer sur ses qualités (de mise en scène notamment) que sur ses défauts
Mmm... te connaissant un peu mieux avec le temps, je crois que ce propos est valable pour tous les topics de films où tu postes :idea: :lol:
Non ce n'est pas ça. Je préfère simplement parler des films que j'aime plutôt que de casser. Et d'autres le font mieux que moi. :mrgreen:
Image
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Jean Claude Dus wrote:De source sur, un collector est en cours de prépa chez Opening/Gaumont :wink:
Sans doute un équivalent de ceci.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
phenryl
Producteur
Posts: 8162
Joined: 14 Apr 03, 12:38
Location: là oû tout fini...

Post by phenryl »

Roy Neary wrote:
Jake Scully wrote: Mmm... te connaissant un peu mieux avec le temps, je crois que ce propos est valable pour tous les topics de films où tu postes :idea: :lol:
Non ce n'est pas ça. Je préfère simplement parler des films que j'aime plutôt que de casser. Et d'autres le font mieux que moi. :mrgreen:
Ce Roy Neary a la sagesse d'une bene keserit et son gum Jabbar "coiffure de fou" est impressionnant ...serait-il l'élu ? shaï ulud !!! 8)


un verre et je pisse...un verre et je pisse ...le verre et je pisse auraient ils un lien : ça c'est l'adaptation de Dune de Moatib Neary :lol:
...
Jean Claude Dus
Postman Sans Gêne
Posts: 9206
Joined: 12 Apr 03, 14:11
Location: In front of a convenience store in New Jersey

Post by Jean Claude Dus »

Swan wrote:
Jean Claude Dus wrote:De source sur, un collector est en cours de prépa chez Opening/Gaumont :wink:
Sans doute un équivalent de ceci.
Ca y ressemblera fortement fortement, je pense.
Image
Image
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26771
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Film raté que je j'aime quand même. Je me demande ce que cela aurait donné si De Laurentis n'avait pas plus ou moins enlevé le director's cut à Lynch en cours de tournage
Everybody's clever nowadays
axel
Stagiaire
Posts: 63
Joined: 1 Apr 04, 14:08

Post by axel »

Lynch renie plus ou moins le film, il a toujours dit avoué que c'etait une experience difficile, et par ailleurs sa seule commande pour un long métrage.

par ailleurs, Franck Herbert, bien qu'aillant un avis globalement positif sur le film, avait néanmoins des critiques -évidement- pertinantes:

Of David Lynch's theatrical adaptation of _Dune_, Frank Herbert wrote (in _Eye_):

"I have my quibbles about the film, of course.
"Paul was a man _playing_ god, not a god who could make it rain.
"_Dune_ was aimed at this whole idea of the infallible leader because my view of history says mistakes made by a leader (or made in a leader's name) are amplified by the numbers who follow without question.
"That's how 900 people wound up in Guyana drinking poison Kool-Aid.
"That's how the U.S. said 'Yes, sir, Mister Charismatic John Kennedy!' and found itself embroiled in Vietnam.
"That's how Germany said '_Sieg Heil!_' and murdered more than six million of our fellow human beings.
"Leadership and our dependence on it (how and why we choose particular leaders) is a much misunderstood historical phenomenon.
"You see, we often get noncreative leaders, people most interested in
preserving their own positions. They flock around centers of power. Such centers attract people who can be corrupted. That is a more descriptive observation than to say simply that power corrupts and absolute power corrupts absolutely.
"If you are corruptible and your imagination is confined to worries about loss of power, you exist in a self-destructive system. Eventually, as all life does, you must encounter something you did not anticipate, and if you have not strengthened your creative resources, you will have no new ways for adapting to change. Adapt or die, that's the first rule of survival.
"The limited vision of noncreative people is not difficult to understand.
Creativity frightens the unimaginative. They don't know what's happening.
Things new and unexpected arise from creativity. This threatens 'things as they are.' And (terrible thought) it undermines illusions of omnipotence."
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Malgré quelques qualités(comme le personnage de Alia, lynchien à souhait, et certaines images fortes), ça reste un gros ratage, selon moi le seul de sa brillante carrière.
Je précise que je l'ai vu avant de lire le bouquin et que mon avis était le même. Par contre à la lecture de celui-ci, j'étais frustré tant je voyais le film que Lynch aurait pu faire.
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Post by phylute »

Roy Neary wrote:Dune est un film pour lequel j'éprouve beaucoup de tendresse car je l'ai vu à sa sortie en 1984 et j'avais été fasciné. Même après plusieurs visions, je n'arrive pas à me départir de ma première impression, même si je vois tous les défauts. L'histoire du film est presque aussi intéressante que le film lui-même et mériterait un roman. :)
Après l'expérience Peter Jackson, il m'apparaît évident qu'il aurait fallu monter une trilogie à l'exemple du Seigneur des Anneaux pour tenter de retranscrire l'oeuvre monumentale de Herbert. Le film opère des raccourcis dévastateurs et simplifie beaucoup la psychologie des différents personnages. Cela dit, je trouve Dune toujours aussi impressionnant par certains côtés : son aspect film-monde, son ambition, une certaine forme de cruauté, une introduction dynamique qui sait ménager une part de mystère sans trop perdre le spectateur, des séquences mêlant l'étrange à un certain lyrisme, un Kyle McLachlan jeune et brillant, la photographie de Freddie Francis.
Aujourd'hui, je préfère me concentrer sur ses qualités (de mise en scène notamment) que sur ses défauts, et j'attends un DVD à la hauteur du film.
+1

J'ai lu les romans après le film (juste après), et revu le film plusieurs fois depuis. Bon c'est toujours le même débat sans fin sur l'adaptation d'une oeuvre litteraire, surtout de l'ampleur de celle de Frank Herbert.. mais je trouve que le film se suffit à lui même, cette version tronquée fonctionne en vase clos, en évitant de partir dans tous les sens et en se concentrant sur un infime partie de l'oeuvre de Herbert. Je pense que c'est la meilleure solution pour appréhender un tel roman fleuve, ce qui au final donne un film tout à fait cohérent.
Bon évidemment il y a des défauts, Lynch esperait faire un long poème de quatre heures... mais vraiment c'est un film qui me tien à coeur et dont l'inventivité est tout de même sidérante.
D'ailleurs pour l'instant je suis le suel à avoir voté dans la première catégorie :?
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
George Bailey
Monteur
Posts: 4876
Joined: 22 Apr 03, 14:12
Location: Francilien

Post by George Bailey »

J'aime ce film et je ne le juge pas par rapport au bouquin. Je rejoins l'avis de Roy où une adaptation du type de celle de Peter Jackson serait nécessaire.
Mes chéris
Mes préférés
Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point. Pascal
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Ce film m'est insupportable.
Je dis ça, mais en même temps, les bouquins m'énervent.. donc bon..
"Give me all the bacon and eggs you have."
Solaris
Accessoiriste
Posts: 1777
Joined: 22 May 04, 23:23
Location: avec Géhenne qui n'arrête pas de ronchonner, au 92, avenue des champs-élysées, 75008 Paris

Post by Solaris »

Je le trouve moyen, je pense qu'il n'a pas bien vielli. Il y a quelque chose de métaphysique dans le bouquin que Lynch n'arrive pas à mettre sur la pellicule: je pense que c'est son plus gros défaut.

En revanche, j'ai plutôt bien aimé le téléfilm :roll:
« Quand la mort de mourir de la peur de mourir fait plus peur de périr de la mort de pourrir… de la mort »