Eric Rohmer (1920-2010)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Martine Cachet
Assistant(e) machine à café
Posts: 281
Joined: 4 Apr 18, 16:36

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Martine Cachet »

Je viens de voir avec délectation Le Genou de Claire. J'ai trouvé ça extra ! Vraiment, Brialy est dans une retenue et une pudeur qui l'honorent (même s'il n'en manque pas d"habitude évidemment). La photo est géniale, les dialogues sont parfaits de là vient l'impression de vivre dans ce vase clos bourgeois, de pouvoir sentir l'herbe fraîchement coupé et puis le film s'arrête et on se retrouve en 2018... et on a mal...
Je ne peux rien citer, j'ai pas de mémoire...
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1484
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by cinéfile »

J'ai découvert L'amour l'après-midi grâce au replay d'Arte (film dispo jusqu'à fin septembre sur ce lien : https://www.arte.tv/fr/videos/083037-00 ... pres-midi/).

Impression très enthousiaste sur ce film, qui vient se placer directement parmi mes Rohmer préférés. J'ai dû en voir une petite dizaine jusqu'à maintenant, ce qui est encore peu au vu de sa filmographie pléthorique (je suis du genre à défricher avec parcimonie les filmos plutôt que de me lancer avec boulimie dans de longues et intenses rétrospectives).

J'ai pensé pas mal au Truffaut de l'époque. D'une part pour la photo - clean mais terne - de N. Almendros (et je ne vois pas cela comme un défaut) mais de manière plus générale, dans cette évocation de la France pompidoulienne avec ses moeurs, ses codes, ses accessoires (les pulls à colle roulé de B. Verley :lol: ).

Le premier quart d'heure, constitué principalement d'un long monologue en voix-off, est un des plus beaux et excitants du genre (j'aimerais récupérer le script du film). La mise en scène du cinéaste se pare d'emblée d'une portée "sociologique" accompagnée de l'habituel talent littéraire du bonhomme. A mon sens, le charme vient du caractère "totale" de l'oeuvre.

J'ai également souris à de nombreuses reprises : B. Verley entouré de jolies femmes comme dans un long fantasme (lors d'un plan de rue, il semble être poursuivi par une marée de femmes, comme Buster Keaton dans Les Fiancées en Folie ! ), la scène des "tentatrices" avec le collier à la Austin Powers (!!!)... Franchement, on ne peut pas taxer Rohmer d'austérité après avoir vu ce film (tiens, cela me rappelle le débat du topic Bergman). J'y ai décelé un fétichisme certain pour les plan de fessiers.

D'autre part, le film n'élude pas la douleur du personnage principal face à la situation, sa gravité marque également. La question de la pudibonderie est tout à fait hors sujet, tant on sait que l'intensité érotique se nourrit justement de l'empêchement / du retardement dans le passage à l'acte. Rohmer ménage ce suspense magnifiquement.

Un moment délectable.
Last edited by cinéfile on 17 Jul 18, 13:15, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90459
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Jeremy Fox »

8)

Après m'être refait l'intégrale, il trône désormais dans mon tiercé Rohmer.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20172
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Rick Blaine »

8)
Même Top 1 ex-aequo pour ma part.
Ca donne envie de s'y replonger tiens.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Thaddeus »

cinéfile wrote:la scène des "tentatrices" avec le collier à la Austin Powers (!!!)...
La scène est d'autant plus savoureuse que les femmes qui y sont convoquées sont les héroïnes des précédents Contes moraux, dont L'Amour l'après-midi constitue le dernier volet. Je ne sais pas si tu les as vu, mais il y a une vraie jubilation à voir défiler ainsi, à la manière d'un inventaire, tous ces personnages féminins qui viennent de composer le gynécée rohmerien, comme s'il fallait pour boucler la boucle récapituler les différents visages de la séduction s'étant donnés à voir au fil de l'imaginaire de son auteur.
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1484
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by cinéfile »

Oui, tout à fait.

J'avais déjà vu Ma Nuit chez Maud et le Genou de Claire au sein de ce fameux cycle. La scène n'en devient que plus cocasse avec de telles références !
User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5667
Joined: 28 Jul 05, 18:33

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Truffaut Chocolat »

Salut,

J'imagine que ça a été demandé 648 fois, mais que vaut le coffret intégrale ?
Pas tant sur le plan technique, mais plutôt tous les indispensables sont-ils bien présents ?

Merci !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90459
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Jeremy Fox »

Truffaut Chocolat wrote:Salut,

J'imagine que ça a été demandé 648 fois, mais que vaut le coffret intégrale ?
Pas tant sur le plan technique, mais plutôt tous les indispensables sont-ils bien présents ?

Merci !
Vu qu'il s'agit d'un intégrale, ça me semble logique que tous les indispensables y soient :mrgreen: A moins d'avoir mal compris ta question. En tout cas il s'agit bien d'une intégrale, pas à la manière d'une "intégrale TCM" :wink:
User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5667
Joined: 28 Jul 05, 18:33

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Truffaut Chocolat »

Jeremy Fox wrote:
Truffaut Chocolat wrote:Salut,

J'imagine que ça a été demandé 648 fois, mais que vaut le coffret intégrale ?
Pas tant sur le plan technique, mais plutôt tous les indispensables sont-ils bien présents ?

Merci !
Vu qu'il s'agit d'un intégrale, ça me semble logique que tous les indispensables y soient :mrgreen: A moins d'avoir mal compris ta question. En tout cas il s'agit bien d'une intégrale, pas à la manière d'une "intégrale TCM" :wink:
Oui voilà :D il y a tellement de coffrets labellisés "intégrale" sans que ce soit justifié... merci !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90459
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Jeremy Fox »

Tout du moins concernant ses longs métrages. Je ne sais pas pour les courts.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20172
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Rick Blaine »

Si on s'en tient à imdb, il manque une poignée de courts et de documentaires, mais il y a vraiment beaucoup de choses dans le coffret. On peut même imaginer que les quelques manques sont introuvables.
Donc oui, ca légitime son appellation intégrale, les indispensables y sont bien sur, et bien plus.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9044
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Alexandre Angel »

Rick Blaine wrote:Si on s'en tient à imdb, il manque une poignée de courts et de documentaires, mais il y a vraiment beaucoup de choses dans le coffret. On peut même imaginer que les quelques manques sont introuvables.
Donc oui, ca légitime son appellation intégrale, les indispensables y sont bien sur, et bien plus.
C'est ça.
On perd des choses (Cinéastes de notre temps, sur les frères Lumière, avec la fameuse interview d'Henri Langlois et de Jean Renoir) mais on en gagne beaucoup d'autres comme Les Jeux de Société.
Dans quelle proportion? Je l'ignore, n'ayant toujours pas acquis ce coffret (quelque chose me dit qu'il faudrait pas trop trainer quand même).

Retrouve-t-on Catherine de Heilbronn, pièce de Kleist mise en scène et "captée" par Rohmer en 80?
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20172
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Rick Blaine »

Alexandre Angel wrote: Retrouve-t-on Catherine de Heilbronn, pièce de Kleist mise en scène et "captée" par Rohmer en 80?
Ca ne me dit rien.
Je ne suis pas chez moi, mais j'avais tout noté dans les topics films du mois ici, et je ne le retrovue pas. Donc je dirais non.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90459
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Jeremy Fox »

Quoiqu'il en soit, les indispensables demandés par Truffaut Chocolat s'y trouvent tous bien :mrgreen:
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Eric Rohmer (1920-2010)

Post by Amarcord »

Rick Blaine wrote:
Alexandre Angel wrote: Retrouve-t-on Catherine de Heilbronn, pièce de Kleist mise en scène et "captée" par Rohmer en 80?
Ca ne me dit rien.
Je ne suis pas chez moi, mais j'avais tout noté dans les topics films du mois ici, et je ne le retrovue pas. Donc je dirais non.
La captation de la pièce Catherine de Heilbronn est bien présente (en bonus de La Marquise d’O)
[Dick Laurent is dead.]