Les frères Coen

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Les frères Coen

Post by John Anderton »

EDIT DE LA MODERATION:

N'hésitez pas à consulter les différents topics consacrés aux films des frères Coen

Miller's crossing (1990)
Le grand saut (1994)
Fargo (1996)
The big Lebowski (1998)
O' Brother (2000)
Intolérable cruauté (2003)
Ladykillers (2004)
No country for old men (2007)
Burn after reading (2008)
A serious man (2009)
True grit (2010)

auxquels on peut ajouter Paris, je t'aime (2006)
et le traditionnel Top Coen









---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------










MILLER'S CROSSING : 8,5 / 10
FARGO : 8 / 10

Ah, là, là, un concentré de bonheur cinéphilique, ces deux films ! :D
Maîtrise du scénario dans le premier, image d'un blanc immaculé dans le second, des personnages extraordinaires dans les 2 films, des situations à se tordre de rire, une musique dans les 2 cas encore absolument magnifique... bref, les Coen font du cinéma, du grand cinéma, comme peu savent en faire de façon aussi constante... deux perles qui viennent de sortir en DVD... jetez-vous dessus, c'est un régal !
C'était ma déclaration d'amour cinématographique du jour... :D :wink:
Image
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

The Barber (c'est plus court à écrire que "The Man who wasn't there"....ah merde).

Les Coen ne font jamais les choses comme il faut.
Je regardais Yi-Yi hier (très bon film au demeurant) et me suis laissé guider par une belle histoire, agréablement mise en scène mais également peu audacieuse.
Je me suis retrouvé dans une situation similaire avec ce Coen, apparement tout du moins. L'histoire progressait et avec elle la tension dramatique. Mais à chaque fois que je croyais savoir vers quoi je me dirigeais, les frères me menaient dans des zones inattendues, mettant leurs personnages dans des positions plus troubles qu'on pouvait le prévoir. C'est là la force des Coen : ne jamais céder à la facilité. Ils cherchent toujours à éveiller des sensations très subtiles chez le spectateur, évitant les émotions toutes faites. Ca les mène à des excès parfois (O'brother pousse cette volonté peut-être trop loin) mais on sort toujours d'une de leur oeuvre enrichi d'une façon ou d'une autre.

Billy Bob Thornton est génial, tout comme Frances McDormand. La photo est raffinée, l'utilisation de Beethoven est très agréable (sans être non plus renversante il faut dire). Bref un très bon film qui mérite une attention toute particulière.


8/10.
Image
Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Post by Martin Quatermass »

Beule wrote:
Miller's crossing
Incontestablement mon Coen préféré avec Fargo. Variations d'orfèvre ciselées autour du mythe du gangster de la prohibition. Une nonchalence et une causticité jubilatoire et fascinante. Et ce thème musical de Carter Burwell :oops: ...
Malgré tout cela reste pour moi, comme la plupart des Coen, un pur exercice de style, certes virtuose, et j'ai un peu de mal à crier au chef d'oeuvre. Que du bonheur cependant.
7/10


Je ressens la même chose que toi, un beau cinéma mais peut-être trop "calculé" trop figé sur le papier. C'est un peu du cinéma de mathématicien. Alors que moi, j'adore le cinéma plus spontané (à la Eastwood, quoi) :wink:
J'aime beaucoup The Big Lebowski (mon préféré chez eux), j'aime moins leurs films "sérieux", The Barber m'a ennuyé (c'est trop un film de scénariste), Fargo me laisse assez indifférent... J'aime beaucoup Barton Fink, en revanche, mais une fois encore c'est un exercice de style sur la création, l'écriture.
Tout cela a pour conséquence qu'ils n'entreront sans doute jamais dans mon top 5 réalisateurs... :wink:
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4800
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Silence wrote:
Beule wrote:
Miller's crossing
Incontestablement mon Coen préféré avec Fargo. Variations d'orfèvre ciselées autour du mythe du gangster de la prohibition. Une nonchalence et une causticité jubilatoire et fascinante. Et ce thème musical de Carter Burwell :oops: ...
Malgré tout cela reste pour moi, comme la plupart des Coen, un pur exercice de style, certes virtuose, et j'ai un peu de mal à crier au chef d'oeuvre. Que du bonheur cependant.
7/10


Je ressens la même chose que toi, un beau cinéma mais peut-être trop "calculé" trop figé sur le papier. C'est un peu du cinéma de mathématicien. Alors que moi, j'adore le cinéma plus spontané (à la Eastwood, quoi) :wink:
J'aime beaucoup The Big Lebowski (mon préféré chez eux), j'aime moins leurs films "sérieux", The Barber m'a ennuyé (c'est trop un film de scénariste), Fargo me laisse assez indifférent... J'aime beaucoup Barton Fink, en revanche, mais une fois encore c'est un exercice de style sur la création, l'écriture.
Tout cela a pour conséquence qu'ils n'entreront sans doute jamais dans mon top 5 réalisateurs... :wink:


Jolie la métaphore du cinéma de mathématicien :) . Oui c'est un peu ça, l'émotion est parfois un peu trop outrée, la futilité elle-même est parfois comme un peu forcée. En fait ce Miller's crossing est finalement très théâtral dans son approche (la séquence, déclamatoire, de l'exécution de Turturro), même si sa mise en scène est quant à elle très libre. Paradoxalement, c'est tout de même l'un des rares Coen parcouru par un vrai frémissement de vie selon moi. :wink:
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Raising Arizona des Coen

Un des derniers Coen qui me manquaient et au bout du compte une agréable surprise, après quelque doute sur la nature du film.
Dans leur passage à la comédie c'est peut être celui que je préfère entre Big Lebowski et O'brother. On sent qu'ils auraient pu aller plus loin mais c'est quand mêem drôle et inventif tout du long. Le motard de l'apocalypse pas vraiment exploité mais qui s'offre une entrée mémorable, Le recours (un peu trop sistématique) aux angle large et les couleurs qui permettent l'abandon totale dans le slapstick (le fight dans la caravane trop petite) la musique délirante de Burwell...tout ça donnent la pêche.

Petit film sympa avec une intro géniale!

5.5/6
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

Tuck pendleton wrote:Raising Arizona des Coen

Un des derniers Coen qui me manquaient et au bout du compte une agréable surprise, après quelque doute sur la nature du film.
Dans leur passage à la comédie c'est peut être celui que je préfère entre Big Lebowski et O'brother. On sent qu'ils auraient pu aller plus loin mais c'est quand mêem drôle et inventif tout du long. Le motard de l'apocalypse pas vraiment exploité mais qui s'offre une entrée mémorable, Le recours (un peu trop sistématique) aux angle large et les couleurs qui permettent l'abandon totale dans le slapstick (le fight dans la caravane trop petite) la musique délirante de Burwell...tout ça donnent la pêche.

Petit film sympa avec une intro géniale!

5.5/6
Avec des moments franchement hilarants : quand le couple d'amis de Cage et Hunter arrive dans la caravane avec les mômes : "Il a fait pissou, il a fait pissou ! " :lol:
Le hold-up dans la banque, avec Goodman et son frangin... :lol:
Image
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

John Anderton wrote:
Le hold-up dans la banque, avec Goodman et son frangin... :lol:

- Merde ils sont partis
- Mais non t'as crié à plat ventre


:lol:
Nibbler
Jacques Dutronc
Posts: 9287
Joined: 13 Apr 03, 17:57
Location: Sur le Galactica

Post by Nibbler »

John Anderton wrote:
Tuck pendleton wrote:Raising Arizona des Coen

Un des derniers Coen qui me manquaient et au bout du compte une agréable surprise, après quelque doute sur la nature du film.
Dans leur passage à la comédie c'est peut être celui que je préfère entre Big Lebowski et O'brother. On sent qu'ils auraient pu aller plus loin mais c'est quand mêem drôle et inventif tout du long. Le motard de l'apocalypse pas vraiment exploité mais qui s'offre une entrée mémorable, Le recours (un peu trop sistématique) aux angle large et les couleurs qui permettent l'abandon totale dans le slapstick (le fight dans la caravane trop petite) la musique délirante de Burwell...tout ça donnent la pêche.

Petit film sympa avec une intro géniale!

5.5/6
Avec des moments franchement hilarants : quand le couple d'amis de Cage et Hunter arrive dans la caravane avec les mômes : "Il a fait pissou, il a fait pissou ! " :lol:
Le hold-up dans la banque, avec Goodman et son frangin... :lol:

le meilleur du film est peut etre le monologue de cage au début, ou il enchaine réplique culte sur réplique culte :D
Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13549
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Post by Zelda Zonk »

Tuck pendleton wrote:Raising Arizona des Coen

Un des derniers Coen qui me manquaient et au bout du compte une agréable surprise, après quelque doute sur la nature du film.
Dans leur passage à la comédie c'est peut être celui que je préfère entre Big Lebowski et O'brother. On sent qu'ils auraient pu aller plus loin mais c'est quand mêem drôle et inventif tout du long. Le motard de l'apocalypse pas vraiment exploité mais qui s'offre une entrée mémorable, Le recours (un peu trop sistématique) aux angle large et les couleurs qui permettent l'abandon totale dans le slapstick (le fight dans la caravane trop petite) la musique délirante de Burwell...tout ça donnent la pêche.

Petit film sympa avec une intro géniale!

5.5/6
Testé et approuvé.
Mon avis ici
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Les frères Coen

Post by Frank Bannister »

Deux réalisateurs généralement appréciés des cinéphiles. Originaires du Minnesota, les deux frères commencent leur carrière de réalisateur en 1984 avec un film s'inspirant des codes du thriller et du Film Noir: BLOOD SIMPLE.

Les deux frères travaillent en binome: ils écrivent, produisent et réalisent eux-meme leurs films. Depuis BARTON FINK (1991), ils participent meme au montage de leurs films. Bref, ils ne laissent rien au hasard et controlent leurs oeuvre de A a Z.

Les Coen oeuvrent dans plusieurs genre avec toujours un ton décalé et cet humour caustique qui les caractérisent. Leur univers est peuplé de personnages droles, attachants, insolites voir décalés. Ce sont des habitués du festival de Cannes ou leur films sont régulièrement présentés (sauf MILLER'S CROSSING, THE BIG LEBOWSKI et INTOLERABLE CRUAUTE).


Image

Vos avis sur ces deux messieurs?
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25598
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: portrait: "Les frères Coen".

Post by Ouf Je Respire »

William Munny wrote:Vos avis sur ces deux messieurs?
Je préfère Ethan à Joel. Voilà.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49144
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Et y en a un qui a plus de barbe que l'autre (en plus de ressembler à Danny Elfman).
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

c'est pas bientot fini nan? :mrgreen:
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

ratatouille wrote:Et y en a un qui a plus de barbe que l'autre (en plus de ressembler à Danny Elfman).
Et son frangin a parfois des airs de Tim Burton....si ça se trouve.... :shock:


Plus sérieusement et pour sauver ce topic en péril, je dirai simplement que les Coen sont parmi mes cinéastes contemporains préférés. Leurs films développent un univers fascinant, très écrit et qui s'amuse de toutes les conventions, dynamitant les gens par une touche de folie mesurée mais bien présente. William Munny parlait de "codes" et de "décalé" et je crois que c'est là que se situe le génie des frangins, dans leur capacité de passer de l'un à l'autre sans crier gare.

Alors oui, la B.A. de Ladykillers fait peur mais je reste confiant. Je suis loin de penser qu'ils soient sur le déclin comme la plupart.
Image
tuco dunn
Vélodrame
Posts: 5701
Joined: 13 Apr 03, 17:00

Post by tuco dunn »

J'adore tout ce qu'ils ont fait à l'exception du dernier que je trouve moyen, j'espére que ce sera une exception dans leur filmo...
j'ai revu The Barber récemment et je trouve ce film éblouissant, un de leur meilleurs avec Fargo, The big Lebowski, Blood Simple, le Grand Saut, O'Brother, Miller's Crossing, Barton Fink et Arizona junior :mrgreen:
"Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé"