Patrice Chéreau (1944-2013)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Margo

Post by Margo »

Nikita wrote:L'introduction d'une chanson de Buckley au départ de La Souterraine est pourtant superbe, cela donne l'impression d'une scène en suspension .... alors que je déetste la crise de nerfs juste avant
Si j'avais pensé un jour qu'on parlerait de La Souterraine (la Creuse, département d'origine de toute ma famille) sur un forum de cinéma :shock: :lol:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26675
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Margo wrote:
Nikita wrote:L'introduction d'une chanson de Buckley au départ de La Souterraine est pourtant superbe, cela donne l'impression d'une scène en suspension .... alors que je déetste la crise de nerfs juste avant
Si j'avais pensé un jour qu'on parlerait de La Souterraine (la Creuse, département d'origine de toute ma famille) sur un forum de cinéma :shock: :lol:
Ce n'est pas filmé sur place - je connais aussi les lieux ...
Everybody's clever nowadays
Majordome
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 13 Apr 03, 03:00
Location: De mon canapé.

Post by Majordome »

Nikita wrote:
Margo wrote: Si j'avais pensé un jour qu'on parlerait de La Souterraine (la Creuse, département d'origine de toute ma famille) sur un forum de cinéma :shock: :lol:
Ce n'est pas filmé sur place - je connais aussi les lieux ...
Chiqué ! Remboursez !
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Bon j'ai foiré tous mes quote. Juste pour dire qu'il y a une différence fondamentale entre le navet et le nanar. C'est que le nanar est bien souvent sympathique, quand le navet l'est beaucoup moins.
Majordome
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 13 Apr 03, 03:00
Location: De mon canapé.

Post by Majordome »

Jordan White wrote:Bon j'ai foiré tous mes quote. Juste pour dire qu'il y a une différence fondamentale entre le navet et le nanar. C'est que le nanar est bien souvent sympathique, quand le navet l'est beaucoup moins.
J'ai vu çà :)

Bon alors disons que c'est un navet. :mrgreen:
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9377
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Post by Spongebob »

Margo wrote:
Solal wrote:Il me donne l'impression de s'améliorer avec le temps mais je n'ai pas d'intérêt particulier pour son cinéma. Ni fan, ni détracteur, donc.
Pareil.

Pas le courage de regarder Mon Frère par ailleurs...
C'est Son Frère :wink: . Je comprend que t'ais pas trop le courage parcequ'il en faut pour voir ce film émotionnellement trés éprouvant. Personnellement, rien qu'à voir la bande-annonce j'étais déjà sous le charme.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50963
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Pour moi, c'est au cas par cas.
Si je n'aime pas beaucoup le personnage Chéreau (mais c'est secondaire), je pense qu'il a sa place parmis les très bons cinéastes français.
Son style fait de théâtralité, de sentiments intenses virant parfois à l'hystérie me fait bizarrement adhérer à certains films (L'homme blessé, La reine Margot, Intimité) et fuir devant d'autres (Hôtel de France, Ceux qui m'aiment prendront le train).

Sinon Jordan, tu as mal orthographié son premier film : Judith Therpauve. :wink:
Image
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9377
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Post by Spongebob »

Roy Neary wrote:Pour moi, c'est au cas par cas.
Si je n'aime pas beaucoup le personnage Chéreau (mais c'est secondaire), je pense qu'il a sa place parmis les très bons cinéastes français.
Qu'est-ce que tu n'aimes pas chez lui ? Je l'avais vu commenter quelques extraits de Son Frère (dans un DVD de feu DVD Vision il me semble) et je l'avais trouvé trés sympathique.
Cinetudes
Accessoiriste
Posts: 1724
Joined: 14 Apr 03, 12:25
Location: Jersey ( Iles Anglo Normandes- Channel Islands)

Post by Cinetudes »

Alors regarde l'interview qui est sur le dvd de la Reine margot et tu verra qu'il il est totalement puant, ça a été une énorme déception pour moi qui aime beaucoup ce qu'il fait.

Stefan
Image
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9377
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Post by Spongebob »

Cinetudes wrote:Alors regarde l'interview qui est sur le dvd de la Reine margot et tu verra qu'il il est totalement puant, ça a été une énorme déception pour moi qui aime beaucoup ce qu'il fait.

Stefan
Tu me l'envois :P ? Mais non c'est pas la peine ! Je te fais confiance.
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Majordome wrote:
Jordan White wrote: Je pense être assez ouvert d'esprit et accepter mes contradicteurs pour ouvrir une conversation, y compris et surtout sur des films qui divisent. Tu as commencé à avancer tes arguments, tu as bien fait, c'est au moins une preuve que tu es concerné par le film et qu'il ne t'a donc pas laissé indifférent. Rien de pire que l'indifférence, n'est-ce pas ?
Problème je n'adhère à aucun de ces arguments, et aussi objectif ou subjectifs puissent-ils être pour toi je les reçois malgré tout. Ce qui m'a hérissé le poil c'est de lire que le film était un nanar. Pour moi, il s'agit plus de considérer que le film peut-être emphatique ou caricatural que de le prendre et de le considérer en tant nanar ce qu'il n'est je pense objectivement pas ou alors j'ai râté quelque chose.

Bon, tu as avancé tes arguments, j'avance désormais les miens pour défendre un film que je défendrai toujours, même si j'accepte volontiers l'idée qu'on puisse ne pas l'aimer. Pour moi il y a dans Ceux qui m'aiment prendront le train TOUT Chéreau. La mise en scène ciselée, le jeu des acteurs ( une troupe de comédiens, on nous renvoie à l'esprit de troupe théâtral, et Chéreau le dynamise et lui donne une nouvelle impulsion) qui m'a fasciné, le cadre en Scope et l'ingéniosité du cadrage, qui vient appuyer la profondeur de champs, le fait que chacun ait sa place dans le cadre, que les personnages aient toujours à faire ou à dire. La musique et la beauté des images, et les thématiques propres du film: l'amitié, mais surtout les gens sur lesquels on peut compter quand tout va mal, les ami(es) qui comptent, qui sont prêt à être à votre chevet. Cela trouve une résonance pour moi, un écho formidable. Et puis il y a ces rapports, ces conflits, ces dialogues, cette passion et ce déchaînement parfois cathartique, ses crises de larmes au cimetierre, qui moi me sidèrent. C'est intense, intelligent, percutant.
Alors bien sûr il faut accrocher à ce jeu des apparences, à ces touches d'auteur, mais si la sauce prend, si l'on se laisse porter par la performance globale, par cette caméra qui saisit les visages et les émotions comme peu d'autres dans le cinéma français, on peut rester scotcher par ce film. A Cannes, le film a été boudé et Chéreau est reparti bredouille. Il a été blessé que son film soit ignoré du palmarès.
Mais Intimité primé à Berlin a réparé cet oubli.
Voilà ce qui nous sépare sur le détail nanar, (car ce n'est après tout qu'une question de détail): tu considères qu'il y a une définition objective du nanar... comme s'il y avait une définition objctive du bon ou du mauvais film... pour moi c'est une notion subjective et propre à chaque individu. Ce n'est pas parce qu'il peut y avoir une certaine unanimité sur certains films ou cinéastes que des grands réalisateurs ne peuvent pas eux aussi pondre leur navet.
Mais peut être est-ce dû au fait que pour moi, nanar et navet c'est la même chose ?

Bref, passons....

Je n'ai pas aimé ce film car justement j'aurais aimé qu'il soit ce que tu décris, et je n'y vois rien de tout çà. La scène du cimetière relevant plus pour moi d'une espèce d'hystérie collective fabriquée (très théatrale, et d'ailleurs j'aurais pu être touché par une telle mise en scène sur une vraie scène de théatre, mais pas là)... une justesse des sentiments souvent brisée par une mise en scène à la limite de la préciosité... une galerie de personnages qui frole souvent la caricature et avec une épaisseur psychologique très faible et extrèmement schématique... Des acteurs que l'on prend bêtement à contre emploi ou bien chez qui on exploite tous les tics de jeu (Trintignant tout simplement insupportable et pourtant je l'aime bien cet acteur en général). La musique extrèmement mal employée, arrivant comme un cheveu sur la soupe et transformant le film en clip chic (belle image, beau cadrage, c'est vrai). Certains dialogues sont pour moi proches du lieu commun le plus affligeant... Je n'ai, à aucun moment reconnu la finesse et l'intelligence habituelle de Chéreau, dont, je le redis quand même pour qu'il n'y ait pas de malentendu, j'apprécie énormément le travail par ailleurs. Je le considère effectivement comme un réalisateur majeur de notre cinéma national.
Majordome wrote:Mais ce film là restera pour moi un grand mystère.
C'est déjà mieux que de le considérer comme un navet. Je dirais même que c'est mieux que de ne rien ressentir du tout.
phenryl
Producteur
Posts: 8162
Joined: 14 Apr 03, 12:38
Location: là oû tout fini...

Post by phenryl »

Margo wrote:
Nikita wrote:L'introduction d'une chanson de Buckley au départ de La Souterraine est pourtant superbe, cela donne l'impression d'une scène en suspension .... alors que je déetste la crise de nerfs juste avant
Si j'avais pensé un jour qu'on parlerait de La Souterraine (la Creuse, département d'origine de toute ma famille) sur un forum de cinéma :shock: :lol:
Je connais ...j'y ai fait un stage à l'office des eaux :D ... le monde est petit :!:

sinon j'adore la reine Margo et je n'aime pas intimité !
...
Majordome
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 13 Apr 03, 03:00
Location: De mon canapé.

Post by Majordome »

Papillon wrote:
Margo wrote: Si j'avais pensé un jour qu'on parlerait de La Souterraine (la Creuse, département d'origine de toute ma famille) sur un forum de cinéma :shock: :lol:
Je connais ...j'y ai fait un stage à l'office des eaux :D ... le monde est petit :!:

sinon j'adore la reine Margo et je n'aime pas intimité !
Ah bon ? Margo se donne en spectacle au Queen ?? vivement que je sois de passage sur Paris, alors. :mrgreen:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26675
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Dans l'interview que j'ai évoquée hier, Chéreau parle de "l'incident" Gallo et dit qu'en réalité il se serait contenté d'aller le voir pour lui dire qu'il aimerait bien travailler avec lui et que Gallo lui aurait répondu moi aussi, l'échange se terminant là

Il indique aussi avoir détesté The brown bunny à l'exception de la dernière scène qu'il trouve géniale
Everybody's clever nowadays
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Post by Momo la crevette »

J'ai rencontré Chéreau, une fois, à l'époque où il préparait "Tout ceux qui m'aiment" (vous savez, le nanar de Jordan :wink: ). Et bien, il m'a regardé avec un drole de regard, le genre de regard qui fait mal au cul, si vous voyez de quoi je parle...

Momo
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.