Avatar (James Cameron - 2009)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3575
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Coxwell »

Mosin-Nagant wrote: 29 Nov 22, 19:21
tchi-tcha wrote: 29 Nov 22, 16:58en vingt ans, Cameron n'est grosso modo sorti de Pandora que pour produire quelques docs et un Terminator médiocre. Donc son come-back, je le sens moyen...
À te lire, le constat semble déjà sans appel : James Cameron serait devenu un vieux ringard. Excuse-moi mais ça interpelle...
Ne l’était il pas déjà auparavant ? :idea:
User avatar
tchi-tcha
Assistant opérateur
Posts: 2237
Joined: 19 Oct 21, 01:46

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by tchi-tcha »

Coxwell wrote: 29 Nov 22, 20:02
Mosin-Nagant wrote: 29 Nov 22, 19:21
À te lire, le constat semble déjà sans appel : James Cameron serait devenu un vieux ringard. Excuse-moi mais ça interpelle...
Ne l’était il pas déjà auparavant ? :idea:
Oui mais il ne l'est plus, les années 80 reviennent à la mode :idea:

(wé ! tapez sur Coxwell, pas sur moi)
Prochainement sur ClaCla : les résultats du Top 100 DVDClassik

" On n'a pas vu le même film... "
http://textilerecords.bandcamp.com/albu ... -1994-1997
User avatar
Courleciel
Doublure lumière
Posts: 661
Joined: 12 Jan 22, 06:19

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Courleciel »

Coxwell wrote: 29 Nov 22, 20:02
Mosin-Nagant wrote: 29 Nov 22, 19:21
À te lire, le constat semble déjà sans appel : James Cameron serait devenu un vieux ringard. Excuse-moi mais ça interpelle...
Ne l’était il pas déjà auparavant ? :idea:
Oui!
Désolé mais je ne comprend la hype autour de Cameron!
"Viens me voir à Los Angeles , on passera Noël en famille , on fera la fête!"
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 16523
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Watkinssien »

tchi-tcha wrote: 29 Nov 22, 19:21 (La prochaine fois qu'il se connectera sur Classik, Watkinssien découvrira qu'il a eu 5 nouvelles notifications dans le topic Avatar :uhuh: )

Ah non, pas l'argument du pur film de mise en mise en scène qui transcenderait/transfigurerait un scénar simpliste/prétexte pour en faire un récit dont l'apparente pauvreté renvoie en fait aux sources des grands mythes fondateurs de nos civilisations tout en déployant dans un même grand geste créatif sa propre mythologie. Ça passerait si on parlait de Murnau ou de Piège de Cristal, pas avec un blocko écolo de trois heures comme Avatar.

McTiernan, qui a adoré le film, d'ailleurs. :mrgreen: (Ce n'est pas une raison, mais j'aime cette petite ironie de rien du tout.)

Ah si, je le sors cet argument, car il me semble totalement vrai et fondé quand on commence à analyser le film. Sauf que je ne trouve pas l'écriture faible. Elle est apparemment simple, d'une accessible évidence et j'ose le dire beaucoup plus riche quand on a envie de creuser et comme de nombreux admirateurs du film ont pu le faire dans certaines réflexions sur le film depuis sa sortie (d'accord tout ceci est noyé par les critiques négatives qu'elles soient sincères et cynique ou les deux). Je préfère toujours un scénario transfiguré par la mise en scène, le langage cinématographique, qu'un film au scénario complexe et riche plombé par une mise en scène plate, illustrative et académique.

Je préfère défendre le film par ce biais (entre autres bien nombreux) plutôt que de voir qu'on en arrive jusqu'à en insulter le cinéaste de vieux ringard, car on n'adhère pas à ses propositions de cinéma.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
tchi-tcha
Assistant opérateur
Posts: 2237
Joined: 19 Oct 21, 01:46

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by tchi-tcha »

Watkinssien wrote: 29 Nov 22, 20:50
...je ne trouve pas l'écriture faible. Elle est apparemment simple, d'une accessible évidence et j'ose le dire beaucoup plus riche quand on a envie de creuser et comme de nombreux admirateurs du film ont pu le faire dans certaines réflexions sur le film depuis sa sortie (...)

Je préfère défendre le film par ce biais (entre autres bien nombreux) plutôt que de voir qu'on en arrive jusqu'à en insulter le cinéaste de vieux ringard, car on n'adhère pas à ses propositions de cinéma.
Un vieux ringard peut en cacher un autre, en l'occurrence moi pour le coup. Ça me fait penser à tout ce qui a été écrit sur Matrix, parfois aux limites du délire ("yeah, je vais faire ma thèse sur Matrix, mes profs vont halluciner"). Certains voyaient même en Reloaded un bon film, c'est dire :shock:

Pour l'instant mon problème avec La Voie de l'Eau est plus basique : trouver des p*tain de foutues séances en VOST sur Angers :x
Ça aura beau être tout repeint en numérique, ce sont quand même des vrais acteurs qui jouent à la base, j'aimerais pouvoir les entendre.

hansolo wrote: 29 Nov 22, 10:26
Pour avoir expérimenté une fois la 3D avec sous-titres sur un film, c'est une experience a eviter comme la peste.
La version ST présente beaucoup de défauts :
- si on maitrise bien l'anglais, les sous titres sont envahissants
- si on a besoin des sous titres pour comprendre l'intrigue, la fatigue oculaire est amplifiée ...
Comme n'importe quelle VOST en 2D, en fait... La première fois que j'ai fait une séance 3D + VOST, je me demandais comment les sous-titres allaient se greffer à l'écran, mais finalement ça ne m'a pas perturbé outre mesure.
Prochainement sur ClaCla : les résultats du Top 100 DVDClassik

" On n'a pas vu le même film... "
http://textilerecords.bandcamp.com/albu ... -1994-1997
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14981
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by hansolo »

tchi-tcha wrote: 29 Nov 22, 21:08
hansolo wrote: 29 Nov 22, 10:26
Pour avoir expérimenté une fois la 3D avec sous-titres sur un film, c'est une experience a eviter comme la peste.
La version ST présente beaucoup de défauts :
- si on maitrise bien l'anglais, les sous titres sont envahissants
- si on a besoin des sous titres pour comprendre l'intrigue, la fatigue oculaire est amplifiée ...
Comme n'importe quelle VOST en 2D, en fait... La première fois que j'ai fait une séance 3D + VOST, je me demandais comment les sous-titres allaient se greffer à l'écran, mais finalement ça ne m'a pas perturbé outre mesure.
Justement non
En 2D les sous titres s'oublient plus facilement quand on ne les regarde pas.
Et si on en a besoin, ça augmente la fatigue oculaire générée par la 3D ...
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Mosin-Nagant
Producteur
Posts: 8081
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Mosin-Nagant »

Coxwell wrote: 29 Nov 22, 20:02Ne l’était il pas déjà auparavant ? :idea:
Je vais sûrement t'étonner mais j'ai bien peur que ça n'a jamais été le cas. Il faut dire qu'être en avance sur son temps (en matière de cinéma à grand spectacle), ça aide forcément. Si tu as d'autres questions, n'hésite surtout pas !
Courleciel wrote: 29 Nov 22, 20:27je ne comprend la hype autour de Cameron!
Va comprendre...
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 2815
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by harry »

Flol wrote: 29 Nov 22, 15:19
El Dadal wrote: 29 Nov 22, 15:14 Tout de suite, le marseillais. Seuls les amateurs du film seraient ainsi doués de bon sens ?
Eh oh, marseillais toi-même ! :o
Je ne dis pas ça, mais c'est simplement que ça commençait un peu à me fatiguer de lire ici et dans le topic Terminator à quel point Cameron est en fait un gros nullos qui n'a quasiment pas réalisé un seul bon film.
Donc lire le post nuancé de Jack m'a fait un peu plaisir.
Est ce qu'on a dit ca? Je pense qu'on est a peu près tous d'accord pour dire que de The Terminator a Titanic c'est un presque sans fautes (T2 étant celui qui s'est le plus dévalué avec le temps que les autres pour moi) Le challenge technique sur Avatar était intéressant mais l'univers et l'histoire proposée, en plus d'avoir fait le tour de la question avec le 1er, ne justifie pas vraiment des multiples suites.
En plus: des aliens, la mer, des militaires... Je préfère me refaire les 2h50 de The Abyss (le BR d'ailleurs? Il serait temps d’arrêter le sketch Jim...) que les prochaines 3h10 de Avatar.
Image
User avatar
Roilo Pintu
Accessoiriste
Posts: 1575
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Roilo Pintu »

Watkinssien wrote: 29 Nov 22, 20:50
Spoiler (cliquez pour afficher)
tchi-tcha wrote: 29 Nov 22, 19:21 (La prochaine fois qu'il se connectera sur Classik, Watkinssien découvrira qu'il a eu 5 nouvelles notifications dans le topic Avatar :uhuh: )

Ah non, pas l'argument du pur film de mise en mise en scène qui transcenderait/transfigurerait un scénar simpliste/prétexte pour en faire un récit dont l'apparente pauvreté renvoie en fait aux sources des grands mythes fondateurs de nos civilisations tout en déployant dans un même grand geste créatif sa propre mythologie. Ça passerait si on parlait de Murnau ou de Piège de Cristal, pas avec un blocko écolo de trois heures comme Avatar.

McTiernan, qui a adoré le film, d'ailleurs. :mrgreen: (Ce n'est pas une raison, mais j'aime cette petite ironie de rien du tout.)

Ah si, je le sors cet argument, car il me semble totalement vrai et fondé quand on commence à analyser le film. Sauf que je ne trouve pas l'écriture faible. Elle est apparemment simple, d'une accessible évidence et j'ose le dire beaucoup plus riche quand on a envie de creuser et comme de nombreux admirateurs du film ont pu le faire dans certaines réflexions sur le film depuis sa sortie (d'accord tout ceci est noyé par les critiques négatives qu'elles soient sincères et cynique ou les deux). Je préfère toujours un scénario transfiguré par la mise en scène, le langage cinématographique, qu'un film au scénario complexe et riche plombé par une mise en scène plate, illustrative et académique.

Je préfère défendre le film par ce biais (entre autres bien nombreux) plutôt que de voir qu'on en arrive jusqu'à en insulter le cinéaste de vieux ringard, car on n'adhère pas à ses propositions de cinéma.
Amen!

James Cameron multiplie dans son cinéma des images stupéfiantes et persistantes - le salop! - au milieu d'une action dantesque. Des images qui n'ont d'égale que le rythme sans faille. Ma dernière séance en salle en Septembre dernier, ne fait qu'amplifier cette impression. Un festin pour les yeux qui ne fait plus douter de l'existence des personnage et de Pandora.

L'histoire, le scénario "déjà vu - balisé - archétypale".... tout ce qui semble retourner le spectateur classikien ou autre, d'hier ou aujourd'hui, n'a jamais entamé mon plaisir.

James Cameron cherche à apporter au spectateur un spectacle inédit, le plus important étant pour lui de le transporter ailleurs, en lui faisant comprendre qu'il n'a pas acheter sa place pour rien. Il a en plus le mérite de croire sans faille en son récit, et fait en sorte qu'il en soit de même pour le spectateur (quelle ordure!)

NB : Pour mon info personnelle, j'aimerai connaitre les 5 ou 10 films, peu importe, qui depuis une dizaine d'années peuvent damer le pion à Cameron en terme de mise en scène (dans son domaine évidement blockbuster, action, divertissement...). Il y en a bien un qui va être cité de nombreuses fois à juste titre mais les suivant?

NBB : je pourrai dupliquer mon intervention dans le sujet T2 qui m'aura donné l'impression de voyager dans la Quatrième Dimension. J'accepte sans problème que le cinéma de Cameron ne soit pas apprécié ou seulement certains films, mais de nombreux post le feraient passer pour un réalisateur lambda, un réalisateur en bas de la liste, un gars qui s'est perdu en chemin...
User avatar
Dunn
Producteur
Posts: 8926
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Dunn »

A part Ready player one, Dune et bien sûr Fury Road, il n'y a pas d'équivalent depuis Avatar.
De toute façon en terme de blockbuster d'action il n'y a rien eu d'absolument exceptionnel pour moi depuis le Mad max !! Soit 2015 quand même.
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3575
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Coxwell »

Mosin-Nagant wrote: 29 Nov 22, 21:50
Coxwell wrote: 29 Nov 22, 20:02Ne l’était il pas déjà auparavant ? :idea:
Je vais sûrement t'étonner mais j'ai bien peur que ça n'a jamais été le cas. Il faut dire qu'être en avance sur son temps (en matière de cinéma à grand spectacle), ça aide forcément. Si tu as d'autres questions, n'hésite surtout pas !
Je cherche toujours quelle est l'innovation fondamentale dans le blockbuster et même le cinéma d'action qui le rend véritablement iconoclaste ou . Il y a des tas d'autres metteurs en scène d'action qui ont au moins les mêmes talents voire davantage, et je ne parle même pas de la qualité d'écriture qui a au moins le mérite pour quelques uns d'entre eux d'éviter trop de neuneuisme un peu vain.
User avatar
Mosin-Nagant
Producteur
Posts: 8081
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Mosin-Nagant »

Coxwell wrote: 30 Nov 22, 08:58
Mosin-Nagant wrote: 29 Nov 22, 21:50
Je vais sûrement t'étonner mais j'ai bien peur que ça n'a jamais été le cas. Il faut dire qu'être en avance sur son temps (en matière de cinéma à grand spectacle), ça aide forcément. Si tu as d'autres questions, n'hésite surtout pas !
Je cherche toujours quelle est l'innovation fondamentale dans le blockbuster et même le cinéma d'action qui le rend véritablement iconoclaste ou . Il y a des tas d'autres metteurs en scène d'action qui ont au moins les mêmes talents voire davantage, et je ne parle même pas de la qualité d'écriture qui a au moins le mérite pour quelques uns d'entre eux d'éviter trop de neuneuisme un peu vain.
De te lire expliquer qu'il y aurait - ô miracle ! - d'autres réalisateurs aussi talentueux, c'est un peu comme enfoncer une porte ouverte. Personne ici, en défendant James Cameron, n'affirme qu'il est le meilleur ou le plus iconoclaste (d'ailleurs, c'est pas le sujet). On sait qu'il y en a d'autres, merci bien. Ne pas vouloir lui reconnaître un talent évident de conteur ni considérer sa capacité à éblouir et immerger le spectateur en poussant le médium dans ses retranchements techniques, j'appelle ça de la mauvaise foi. Voilà, je te laisse chercher. On sait jamais, des fois que tu trouverais quelque chose...
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3575
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Coxwell »

Si on lit attentivement les dernières pages, et celles du topic Terminator, j'ai au contraire, lu beaucoup de développements sur la puissance de sa mise en scène, son talent de narrateur hors-pair, ses qualités et son historicité qui le rendent pratiquement pionniers. J'émets simplement des réserves sur cela, et je suis très circonspect vis à vis de ses qualités d'écriture qui sont assez peu éloignées finalement d'un Michael Bay (qui lui est bashé pour ses mêmes raisons). L'antériorité ne peut soustraire la faiblesse de ce secteur. Par ailleurs, je n'ai pas brûlé d'église, je peux encore émettre des réserves sans finir dans une vierge de fer :idea:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 96410
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Jeremy Fox »

Coxwell wrote: 30 Nov 22, 10:23 et je suis très circonspect vis à vis de ses qualités d'écriture qui sont assez peu éloignées finalement d'un Michael Bay.
J'ai failli m'étrangler.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 16523
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Avatar (James Cameron - 2009)

Post by Watkinssien »

Jeremy Fox wrote: 30 Nov 22, 10:46
Coxwell wrote: 30 Nov 22, 10:23 et je suis très circonspect vis à vis de ses qualités d'écriture qui sont assez peu éloignées finalement d'un Michael Bay.
J'ai failli m'étrangler.
J'hallucine également.

Ce n'est plus émettre des réserves ou être circonspect là, c'est comme comparer les qualités d'écriture de David Lynch avec celles de Uwe Boll, histoire de continuer dans la provocation un peu gratuite...
Image

Mother, I miss you :(