Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Rubrique consacrée aux HD-DVD et Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22903
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Commissaire Juve »

- Vivre sa vie
- Le mépris
- Pierrot le fou
- A bout de souffle
- Une femme mariée
- Sympathy for the devil

j'en oublie ?


Si l'on fait le compte des Godard édités en blu... et si l'on fait le compte des réals français "populaires" des années 50 / 60 édités sur ce même support (on va dire Grangier, Verneuil, De la Patellière, Delannoy), il y a comme un malaise.

Et la confirmation que certains programmateurs se la pètent franchement dans leurs choix. :? Et pour éviter de passer pour un anti-cinéma-d'auteur-primaire, je signale que j'ai 11 Godard dans ma vidéothèque.

EDIT : ah oui... il y a eu trois Lautner dernièrement. Ouah ! Trois disques auxquel j'ajouterai un truffaut et trois Oury.

EDIT 2 : il n'empêche qu'un blu de Bande à part me plairait beaucoup... Et pourquoi pas Masculin Féminin ?
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Rupert Pupkin
Accessoiriste
Posts: 1528
Joined: 20 Oct 05, 09:06

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Rupert Pupkin »

je préférerais Masculin Féminin en blu-ray plutôt que bande à part, ou un transfert blu-ray enfin digne pour Une Femme est une femme (je trouve le Criterion un peu"juste")... et... allez soyons fou, Prénom Carmen en blu-ray :mrgreen:

attention, on compte là dedans les Criterion pour Godard en blu-ray, donc des region A (le Vivre sa Vie annoncé...); Le Pierrot le fou de StudioCanal n'est pas encore sorti...
pour l'instant je ne vois """que""" 4 titres annoncés ou dispos en France (One+One, à bout de souffle, le Mépris et Pierrot le Fou).
ça fait donc 6 Godard en tout en blu-ray?
j'ai acheté tous les Godard sortis en blu-ray mais j'aimerais en voir autant de Truffaut (la peau douce, la sirène du mississippi (le transfert MGM est une horreur, si Criterion pouvait récupérer les droits de ce film), domicile conjugal).
Pour le Dernier Métro, faut être obligatoirement region A. On a que les 400 coups.
Que fait Mk2 ???... :cry: :cry: :cry:


Toute annonce de nouveaux blu-ray de Godard est bienvenue, mais comme toi, j'aimerais voir l'offre s'élargir, par exemple des films de Claude Sautet - que StudioCanal nous sorte Max et les ferrailleurs, Un cœur en hiver par exemple... je suis sûr que ça se vendrait aussi bien que l'année dernière à Marienbad...
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Posts: 5701
Joined: 15 Apr 06, 08:56
Location: fait le larron

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by NotBillyTheKid »

J'suis donc pas pressé de passer au blu-ray, moi... :mrgreen:

Ce que je trouve dommage, c'est d'avoir édité en blu-ray un film mineur (et très très moyen) comme "One+One"* (certainement pour choper le public des Stones) avant des tonnes de chefs d'œuvres de sa part, toutes époques confondues...

Je verrais mieux un "Passion" ou un "Soigne ta droite", ça pèterai bien en blu-ray...

*et c'est pourtant un godardien pur jus qui parle.
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22903
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Commissaire Juve »

Un poil hors-sujet, mais baste...
Rupert Pupkin wrote:je préférerais Masculin Féminin en blu-ray plutôt que bande à part ...
Je me suis refait Masculin Féminin hier soir... je confirme : je préfèrerais quand même un blu Bande à part (le film qui donne envie de se laver les cheveux*).

Même si Masculin Féminin est plein de trucs drôles : notamment les interviews / interrogatoires des filles (C.Goya, la mignonne "Mademoiselle 19 ans" et la délicieuse Catherine-Isabelle Duport). Incidemment, après coup, je suis de plus en plus persuadé que le Suédois Vilgot Sjöman s'est inspiré de ce film pour faire ses deux "Je suis curieuse" (le coup de l'enquêteur (-euse), l'interpellation des spectateurs au moyen de panneaux...). J'avais déjà fait le rapprochement, maintenant mes soupçons sont presque des certitudes.



* je parle des cheveux gras d'Anna Karina... quand je les vois, ça me démange.
Last edited by Commissaire Juve on 3 Feb 10, 15:17, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Amarcord »

Commissaire Juve wrote: Et la confirmation que certains programmateurs se la pètent franchement dans leurs choix
Tu es un peu dur quand même, non ?? Ou bien extrêmement optimiste, en croyant ces programmateurs capables de privilégier l' "art" (attention, guillemets de rigueur !) au détriment du pognon (pas sûr du tout, en effet, que les blu de Godard explosent les ventes), uniquement dans le but de "se la péter"... L'enjeu me paraît trop grand pour se permettre de faire du zèle artistique purement gratuit... non ?
Sinon, dans le genre, on pourrait espérer une floppée de Bergman, de Fellini, d'Antonioni, de Tarkovski, voire ("pire" encore ! ;-) ), de Paradjanov ! Tout ça vous aurait une sacrée gueule en blu, quand même ! Dans ce cas, je ne vois aucun inconvénient à ce que les programmateurs se la pètent... Mais ne rêvons pas trop...
[Dick Laurent is dead.]
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Amarcord »

NotBillyTheKid wrote:Je verrais mieux un "Passion" ou un "Soigne ta droite", ça pèterai bien en blu-ray...
Moi, je verrais bien des blu de 2 ou 3 choses que je sais d'elle, Weekend, ou même, dans les plus récents, Sauve qui peut (la vie) ou Nouvelle Vague... Un faible aussi pour Alphaville !
[Dick Laurent is dead.]
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22903
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Commissaire Juve »

Amarcord wrote:
Commissaire Juve wrote: Et la confirmation que certains programmateurs se la pètent franchement dans leurs choix
Tu es un peu dur quand même, non ?? Ou bien extrêmement optimiste, en croyant ces programmateurs capables de privilégier l' "art" (attention, guillemets de rigueur !) au détriment du pognon (pas sûr du tout, en effet, que les blu de Godard explosent les ventes), uniquement dans le but de "se la péter"...
Non, c'est plus compliqué que cela. Je les soupçonne carrément d'autisme. Ils sont dans leur bulle de cinéphiles snobs et ils pensent dur comme fer que tout le monde va les suivre.

Pour expliquer mon propos : un jour, un traducteur reçoit les épreuves d'une traduction... Il commence à lire et, très vite, il hallucine, ne reconnaît pas son boulot. Il finit par appeler l'éditeur.

— Vous ne vous seriez pas trompé de manuscrit ?
Au bout du fil, l'employée de la maison d'édition fait ses vérifications et répond :
— Non, non... c'est bien votre traduction.
— Mais je ne reconnais pas du tout mon texte.
— Oui, mais nous avons procédé à des modifications.
Le traducteur, interloqué, demande :
— Vous parlez suédois ?
— Non, bien sûr... Mais nous savons ce que veulent les lecteurs.

Voilà : les éditeurs "savent" ce que veulent les gens.

PS : Anecdote authentique.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6673
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Alphonse Tram »

L'annecdote qui tue. Quelle prétention, mais ce n'est pas nouveau.

Sinon des classiques d'il y a une vingtaine d'années en blu, ça serait bien. Un coeur en hiver est un bel exemple. J'imagine que le matériel doit être assez bon pour en tirer le maximum en HD.
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22903
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Commissaire Juve »

Trêve de bavardages... je viens de commander ce Une femme mariée ! :mrgreen:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Rupert Pupkin
Accessoiriste
Posts: 1528
Joined: 20 Oct 05, 09:06

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Rupert Pupkin »

Amarcord wrote:
NotBillyTheKid wrote:Je verrais mieux un "Passion" ou un "Soigne ta droite", ça pèterai bien en blu-ray...
Moi, je verrais bien des blu de 2 ou 3 choses que je sais d'elle, Weekend, ou même, dans les plus récents, Sauve qui peut (la vie) ou Nouvelle Vague... Un faible aussi pour Alphaville !
leux yeux de Marina Vlady imposaient une édition blu-ray (pour le caméo de Annie Duperey également :oops: ) (2 ou 3 choses que je sais d'elle) - quel dommage que Critrion n'ait sorti qu'une édition DVD!

Alphaville; - ce film est génial et nécessité en priorité une édition blu-ray - l'édition Criterion SD a un transfert tout juste (je me demande si le StudioCanal n'est pas meilleur sur ce coup); donc il vaut mieux finalement pour Criterion de perdre les droits pour les avoir à nouveau un jour pour une édition digne de ce nom.... en blu-ray

au Commissaire : j'avais compris l'histoire du shampooing pour Bande à Part (à ce propos, Tarantino en pense quoi de ce film) ?
ce que je préfère dans ce film (même si j'aime bien Sami Frey, Brasseur et Anna Karina, même avec un retard de shampooing), en dehors de la scène du Madison tout à coup suspendus (avec les commentaire...) c'est comment la voix off chevrotante, le timbre si particulier de Godard vient insuffler un aspect tragédique et poétique à ce film
coup de génie, car beaucoup de séquences (la lecture du journal...) sont parfois interminables sans cette dimension

Anna Karina : dans une femme est infâme, elle est superbe. Si leur blu-ray était du même calibre que Pierrot le Fou, Criterion rattraperait leur édition DVD SD un peu juste.

Masculin-Féminin : c'est un de mes Godard préférés. Parfait équilibre à mon avis, avec ce qu'il fera par la suite (2 ou 3 choses que je sais d'elle reprend la même structure). On a encore une structure narrative à travers ces saynètes. Mais jamais Godard ne tire à blanc, surtout quand on voit le film aujourd'hui. La critique sociale, de consommation (et qu'est-ce qu'on en voit au fait des catalogue dans Une Femme Mariée (mais ce sont des catalogues de lingeries donc ce sera plus supportable pour certains... :mrgreen: ), l'urbanité... Entre la séquence surréaliste dans le métro, la fête forraine, où il préfigure l'humour noir de Buffet Froid, le questionnaire pas très fair-play de Mlle âge tendre "voilaaaaa" 16ème arrondissement, Chantal Goya excellente actrice, même avec une oreillette, mignonne (qui peut le croire? les bonus Criterion nous rappelle son parcours)
et le personnage incarné par Léaud; romantique qui s'est trouvé téléporté à la mauvaise époque... qui va gueuler devant le projectionniste (je partage ton avis sur le film Suédois que j'ai vu peu de temps après)
beaucoup de séquences d'anthologies... Truffaut avait d'ailleurs adressé à Godard une lettre en expliquant combien il avait été affecté par la tristesse du personnage de Léaud, (je n'ai malheureusment plus la citation exacte, merci si vous savez où je peux la trouver) mais il disait à Godard (qu'il lui en voulait) d'avoir transformé Léaud en clown triste et qu'il n'avait jamais vu l'acteur jamais aussi triste dans un film.


si StudioCanal possède encore Prénom Carmen, qu'ils fassent les fous et nous le sorte en blu-ray (étonnamment, le DVD zone 1 qui s'ouvre sur le logo studiocanal a la plus belle image de toutes les éditions). En dehors de la nécessité absolue de voir Marushka Detmers en HD, ce film est bô. Les plans sur la mer, la musique (d'ailleurs Godard l'utilise déjà dans une Femme Mariée), il préfigure Videodrome avec cette scène magnifique, et la dispute dans l'appartement sur fond de Tom Waits- magistral- ça m'a fait penser à Bad Timing, sans compter pas mal de scènes cultes dont celle des slurps de Jacques Villeret devant les W.C de la station service.
Le répliques sont soit tantôt hilarantes, soit au vitriol, soit tout simplement (comme chantait Bibi) magnifiques et poétiques
Et que dire de Godard, acteur. Tout le début de l'hôpital est génial. J'ai rarement vu mieux, à part Woody Allen.
Last edited by Rupert Pupkin on 4 Feb 10, 14:47, edited 7 times in total.
Rupert Pupkin
Accessoiriste
Posts: 1528
Joined: 20 Oct 05, 09:06

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Rupert Pupkin »

les joies de la HD - entre deux pages d'un des multiples catalogue de lingerie de Une femme mariée, on voit la critique (est-ce les cahiers du cinéma ?) de la Peau Douce de Truffaut.
Je me rappelle du mime de Marie Dubois au sujet de Tirez sur le pianiste dans Une femme est une femme. Enfin c'est encore l'époque où ils se faisaient des coucous par films interposés...
Last edited by Rupert Pupkin on 4 Feb 10, 14:56, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89939
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Jeremy Fox »

Rupert Pupkin wrote:les joies de la HD - entre deux pages d'un des multiples catalogue de lingerie, on voit la critique (est-ce les cahiers du cinéma ?) de la Peau Douce de Truffaut.
Je me rappelle du mime de Marie Dubois au sujet de Tirez sur le pianiste dans Une femme est une femme. Enfin c'est encore l'époque où ils se faisaient des coucous par films interposés...
Anna Karina passe devant une salle de cinéma projetant Jules et Jim dans Vivre sa vie et il me semble qu'il y ait au moins un clin d'oeil "nouvelle vague" dans chacun de ses films que j'ai pu voir.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22903
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Commissaire Juve »

Jeremy Fox wrote:
Rupert Pupkin wrote:les joies de la HD - entre deux pages d'un des multiples catalogue de lingerie, on voit la critique (est-ce les cahiers du cinéma ?) de la Peau Douce de Truffaut.
Je me rappelle du mime de Marie Dubois au sujet de Tirez sur le pianiste dans Une femme est une femme. Enfin c'est encore l'époque où ils se faisaient des coucous par films interposés...
Anna Karina passe devant une salle de cinéma projetant Jules et Jim dans Vivre sa vie et il me semble qu'il y ait au moins un clin d'oeil "nouvelle vague" dans chacun de ses films que j'ai pu voir.
Ces trois derniers jours, j'ai revu : Bande à part, Masculin féminin, et Une femme est une femme (hier soir).

Côté clins d'oeil... Au début d'Une femme est une femme, on voit un numéro des cahiers du cinéma avec Zazie dans le métro en couverture... A un autre moment, Belmondo demande à Jeanne Moreau : "ça va avec Jules et Jim ?" Et Moreau répond : "Moderato..." Ouarf !

Dans une rue, on voit aussi un plan sur une boutique arborant l'enseigne "Nouvelle vague". :uhuh:
Rupert Pupkin wrote:...
et le personnage incarné par Léaud... qui va gueuler devant le projectionniste...
Ouiii ! J'avais oublié ce passage. Je me suis bien poilé en le revoyant. Le mec qui va gueuler parce que le film n'est pas projeté au bon format ; je me suis tout à fait reconnu. :mrgreen:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by Amarcord »

Commissaire Juve wrote:Côté clins d'oeil... Au début d'Une femme est une femme, on voit un numéro des cahiers du cinéma avec Zazie dans le métro en couverture... A un autre moment, Belmondo demande à Jeanne Moreau : "ça va avec Jules et Jim ?" Et Moreau répond : "Moderato..." Ouarf !
Si ma mémoire ne me fait pas défaut, je crois me souvenir que Godard fait encore plus fort dans Le Mépris, où il se fait un clin d'oeil à lui-même ! Vers le début, un travelling nous fait passer devant l'affiche (italienne) de Vivre sa vie, je crois, non ? (à vérifier, mais je suis quasiment sûr à 100%).
[Dick Laurent is dead.]
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Posts: 5701
Joined: 15 Apr 06, 08:56
Location: fait le larron

Re: Une femme mariée(Jean-Luc Godard, 1964)

Post by NotBillyTheKid »

Il y en a un paquet.. Dans "Une femme est une femme", Alfred part, parce qu'il "ne veut pas louper "a bout de souffle"qui passe à la télé, chez Marcel".. J.P. Léaud parle de " Pierrot le fou et ses comparses " dans Masculin-Féminin.
L'affiche de Vivre sa vie est dans Le mépris, 2 ou 3 choses que je sais d'elle et Masculin-Féminin,
celle du Petit soldat dans Le mépris.
Des extraits du Grand escroc sont projetés dans Pierrot le fou...


Pour la nouvelle vague : Lola de Jacques Demy, Tirez sur le pianiste de François Truffaut, Moderato cantabile de Duras sont évoqués dans Une femme est une femme, dans Masculin-Féminin, Jean-Pierre Léaud se fait passer pour " Le général Doinel "


et les films récents comme "histoire(s) du cinéma contiennent des auto-citations aussi
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers